Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

Partagez
 

 [Oranges] Les égarés | Shuri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haru Araé
~ Orine ~ Niveau I ~

~ Orine ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 29
◈ YinYanisé(e) le : 18/07/2023
Haru Araé
Jeu 29 Fév 2024, 22:49



Unknown

Les égarés

En duo | Shuri & Makoto



La Certitude. Makoto scrutait la sculpture dépeinte par Neah Katzuta avec une sincère curiosité. Il l’avait d’abord observée de loin, intrigué par sa forme de porte pavée d’éclats colorés. Puis il s’était approché, et progressivement, les contours de l’œuvre s’étaient floutés – non, fracturés – jusqu’à dessiner quelque chose de tout à fait différent. Comme des murs brisés, jetés au vent, intercalés, entrecroisés, mêlés. Il avait reculé de quelques pas, et l’ouverture avait paru se refermer. De près, elle conservait cet aspect désuni, éclaté, pareille à une mosaïque pilée. L’Orine se remémora la phrase du capitaine angélique : « Certains petits gestes ont de grandes conséquences… » murmura-t-il pour lui-même. L’idée se référait-elle au fait que, de près, on ne voyait que des morceaux éparses qui, pris de loin, formaient un tout ? Comme regarder l’Histoire ou le Destin à la loupe avant de prendre de la hauteur. Il leva la tête vers l’azur pur du ciel de l’après-midi. Masquées par le rideau des rayons solaires, les lunes et les étoiles se reposaient. La nuit, elles observaient le monde dans toute sa quiétude, et leur chant berçait les âmes des Rehlas. Makoto pensa à sa mère, à l’écho qu’une telle phrase aurait pu avoir pour elle, à ce qu’elle en aurait pensé et dit. Il songea à ce qu’il avait déjà vécu et à tout ce qui l’attendait.

« Monsieur, excusez-moi ? Excusez-moi, j’ai perdu mon enfant, est-ce que vous l’auriez vu ? » Le brun se retourna poliment, prêt à secouer la tête et à proposer son aide à cette voix saturée de détresse, lorsqu’il eut la surprise de se trouver face à une statue. De haute taille – elle le dépassait –, la sculpture dardait sur lui deux yeux de pierre, d’une opacité qu’aucune émotion ne parvenait à percer, malgré les larmes figées qui sillonnaient ses joues blêmes. Un frisson glacé parcourut l’échine du fils d’Onikareni. La respiration suspendue, il lui fallut quelques secondes avant de recouvrer une forme de contenance. « Non madame, je suis désolé, je ne l’ai pas vu. » La statue baissa la tête et, désappointée, laissa échapper un « oh » empreint de tristesse et d’inquiétude. Il hésita, partagé entre une incompréhensible compassion pour la femme de marbre et une rationalité peut-être mal placée qui lui soufflait qu’il ne s’agissait-là que d’une œuvre d’art et pas d’une véritable personne. Son indécision ne dura qu’une seconde. « Mais je peux vous aider à le chercher. À quoi ressemble-t-il ? » Tandis que la mère esseulée, reconnaissante, lui fournissait une description de son garçon, ils se mirent à arpenter ensemble le parcours de sculptures. Comme ils approchaient d’une autre personne, une jeune femme, la statue se pencha près d’elle et demanda, toujours anxieuse mais aussi pétrie de délicatesse : « Mademoiselle, excusez-moi, auriez-vous vu un petit garçon ? J’ai perdu mon fils et je désespère de le retrouver avant la nuit. Nous le cherchons mais n’avons aucune idée de la direction qu’il a pu prendre. » Dans le physique de l’inconnue, Makoto reconnut immédiatement une Orine. Il lui adressa un sourire discret, de ceux qui ne dévoilent pas les dents, et un petit signe de la main.



Message I – 529 mots


Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t40103-haru-arae-cieux-d
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11273
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] - Médecin [Rang III] - Éleveuse de Vaches [Rang I] - Investisseur [Rang II] - Prêtresse d'Amsès [Rang I]
Mancinia Leenhardt
Dim 28 Avr 2024, 22:47


Illustration - Inconnu

Les Égarés


L'Orine s'était séparé de l'Aile Blanche lorsqu'ils eurent confié l'Alfar, terrorisée, aux membres de l'Armée Céleste. Ils étaient compétents à gérer ce genre de problème, notamment que la moindre erreur aurait pu perturbé la sérénité du lieu. Ces derniers étaient assez nombreux, mais discrets ; ils ne voulaient pas intimider leur invités, tout en ayant à l'oeil les éventuels actes malveillants. Comment avaient-ils put être surprit et exterminé par les Démons ? Un trop plein de confiance, peut-être ? Le fait que les troupes étaient sur d'autres fronts ? Quoi que ce fût, il était rassurant de constater qu'ils n'étaient pas parvenus à briser totalement leurs ennemis. Ce devait être terrifiant de servir des monstres pareils. On leur enseignait la tolérance et la neutralité, mais au fil des ans, Shuri se voulait réaliste ; l'objectif de leur existence ne pouvait pas être la souffrance, l'humiliation et faire du mal à autrui pour aider quelqu'un. Elle se refusait cela, peu importât sa Liste. Si le Capitaine ne désirait pas un Lien, alors un autre Ange ou un Magicien pouvait convenir.

Il y avait toujours le risque que l'un terminât Déchu, puis l'autre Sorcier, alors elle devait être certaine que ce soit un roc imperturbable. Une Aile Noire restait tout de même préférable à la noirceur. Servir et être utile, pas stupide et malveillante, telle une Gāisǐ. Tout lui paraissait subitement froid, dans cette allée aux statues de tout type et colorées. Perdre la Protection des Dieux, quelle terrible sanction. Une voix aussi anxieuse que son fort intérieur l'interpellait sur le chemin, en se retournant pour faire face à son interlocutrice, Shuri demeurait bouche bée durant quelques secondes. Comment une statue pouvait-elle imiter la voix humaine aussi distinctement ? De la magie ? Un tour pour présenter son Art ? Ou bien ... L'Alfar avait-elle eu raison ? Un Selothan se trouvait-il ici ?

Je n'ai vu aucun enfant seul.

Sa phrase était sortie machinalement. Une statue pouvait-elle avoir un rocher ? S'il bougeait comme elle, peut-être bien ? Son regard se posait ensuite sur son accompagnant, la surprise de la situation. Un regard, l'instinct ou ce que vous voulez, les Orines se reconnaissaient entre elles. Shuri lui répondit d'un sourire plus détendu et un signe de tête.

Je vois que vous le cherchez ensemble ? Voulez-vous une aide supplémentaire ?

Plus que de l'altruisme, elle voulait s'assurer que sa soeur ne court aucun danger. Si la statue ne semblait pas être sous l'effet d'un sortilège qui se désagrégeait avec le temps, tel que l'Oeuvre qui Inspire, cela l'intriguait, grandement.

Je ne me suis pas présentée, Shuri, pour vous aider.

Ce n'était qu'un moyen de briser la glace, de résoudre l'énigme, car ce devait-être ce sont il s'agissait. Peut-être que l'enchanteur n'était pas loin ?

Post I - 500 mots


[Oranges] Les égarés | Shuri Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhard
Haru Araé
~ Orine ~ Niveau I ~

~ Orine ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 29
◈ YinYanisé(e) le : 18/07/2023
Haru Araé
Jeu 02 Mai 2024, 08:57



Unknown

Les égarés

En duo | Shuri & Makoto



Face au désarroi évident de la statue, Makoto ressentit un pincement au cœur. « Ce n’est pas grave. » intervint-il aussitôt. « Nous allons continuer à le chercher et nous allons le retrouver. » Il essayait de se montrer confiant, afin de lui redonner espoir. Car si elle ressentait de la tristesse, alors elle devait pouvoir ressentir l’espoir aussi ? Et la colère, la joie, la tendresse ; tout ce qui animait les cœurs des vivants ? Cœur de pierre semblait alors être une expression bien mal adaptée. À moins qu’aucune émotion ne la traversât véritablement, et qu’elle ne sût que les mimer de manière convaincante ? Trouvant cette pensée dégradante, l’Orine se pinça les lèvres. Ses doigts s’égarèrent sur les pointes de ses cheveux, qu’ils tirèrent doucement, tandis que ses iris glissaient jusqu’à l’autre fille d’Onikareni – ou de Maëlith. Il penchait plutôt pour la seconde option, car il ne l’avait jamais vue alors que les filles des Arts revenaient régulièrement chez elles pour partager les récits de leurs voyages, se ressourcer, méditer et réfléchir à leurs choix. « Une aide ne serait pas de refus, je crois. Nous serions plus alertes à trois. » La statue acquiesça vivement. « Oui, s’il vous plaît. C’est très gentil à vous. Je me prénomme Estelle. » - « Makoto. » se présenta l’Orine. « Nous pourrions peut-être aller par-là ? Nous n’avons pas encore exploré ce coin. » L’œuvre de pierre tourna la tête dans la direction indiquée, avant de la hocher lentement. Ses mouvements mesurés produisaient des sons rocailleux, des caresses de roche à roche.

Tandis qu’ils évoluaient dans un nouvel environnement, Makoto prit l’initiative de décrire à Shuri le garçon qu’il cherchait : « Il doit vous arriver à peu près à la taille, il a des cheveux courts et bouclés, des joues très rondes. Un pantalon et le torse nu ? » Estelle acquiesça. « Et il se promène toujours avec une fleur de lys dans les mains. » L’adolescent la regarda quelques instants, songeur. Il lui semblait avoir entendu que chez les Anges – ou chez les Magiciens ? – le lys symbolisait la force et la pureté de l’amour maternel, son inconditionnalité qui le poussait au-devant de toute épreuve. Ou peut-être était-ce universel ? Il ne se rappelait pas. « Vous venez de Maëlith, c’est cela ? » demanda-t-il à Shuri, tandis que ses yeux bruns se promenaient sur les sculptures et les essences arborées, à la recherche d’un petit garçon de pierre et d’espoir. Quelque chose interpela soudainement ses prunelles ; son regard passa d’abord dessus sans s’y attarder, avant de s’y raccrocher. Il cligna des yeux. Une fleur de lys dépassait de derrière un buisson d’ajonc. « Là-bas ? » Il pointa la direction du doigt, inquisiteur.



Message II – 460 mots


Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t40103-haru-arae-cieux-d
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Oranges] Les égarés | Shuri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brise de Panique [Anges & Orines - Nefraïm & Shuri]
» [Oranges] Portrait de statues
» [Oranges] - Le berceau d’un Art | Erina
» [Oranges] Les reflets | Bellone
» [Oranges] Les ailes de l'oiseau blanc
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Mers :: Mers - Est :: Mer de cristal :: Terre d'Iyora-