Le Deal du moment : -57%
Chromebook Lenovo IdeaPad Slim 3 14” FHD 4 Go / ...
Voir le deal
99.99 €

Partagez
 

 [Oranges] Portrait de statues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sól
~ Réprouvé ~ Niveau II ~

~ Réprouvé ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 2031
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2016
Sól
Sam 16 Déc 2023, 15:23


Image par Germaine Tan & WLOP.
Portrait de statues
RP filé Orines & Anges

Bellone s’arrêta pour mieux observer la statue qui bordait la ruelle qu’elle empruntait. Ses proportions étaient impressionnantes : elle représentait cinq femmes alignées les unes à côté des autres. Ou plutôt, à mieux y regarder, il ne s’agissait que d’une seule muse dont le mouvement était découpé en six pauses différentes pour mieux décrypter son geste. Les statues tenaient toutes un éventail dans leur main droite, et semblaient tournoyer sur elles-mêmes, le tissu de leur robe figé dans son mouvement. L’Orine se demanda combien de temps avait été nécessaire pour réaliser cette œuvre. Il ne s’agissait pas seulement de la confection en elle-même. Mais également du travail d’observation qui avait dû précéder. L’artiste avait indéniablement passé des heures à observer ses sœurs danser, afin de retranscrire si précisément leurs gestuelles à la perfection. En promenant son regard d’une silhouette à l’autre, on avait réellement l’impression de contempler une fraction de la chorégraphie ainsi immortalisée, les corps donnant presque l’illusion de se mouvoir. La musicienne ne connaissait que peu de chose à l’art de la sculpture et était peut-être facilement impressionnée – elle avait la sensation d’être subjuguée à chaque nouvelle découverte que lui offrait son regard – mais cette œuvre-ci résonna particulièrement en elle, sans trop qu’elle ne sache pourquoi. Curieuse de comprendre d’où émanait ce sentiment, elle se tourna pour essayer d’apercevoir la personne à l’origine de ces statues complémentaires. Personne ne semblait s’approprier l’œuvre.

Légèrement déçue, la brune s’approcha de l’exposition, se baissant pour déposer un sou dans le petit récipient prévu à cet effet. Dès que le tintement métallique résonna, les silhouettes s’actionnèrent pour décrire un nouveau mouvement – la suite de leur chorégraphie peut-être. Surprise, Bellone écarquilla les yeux et recula d’un pas. Sa réaction sembla amuser l’une des statues, dont le visage paisible se troubla par un rictus qu’elle essaya de contenir. C’est en voyant cette anomalie que la spectatrice comprit ce qui se jouait face à elle. Les visages avaient été savamment maquillés pour donner l’illusion d’être identiques. Pourtant, sous les artifices, on pouvait deviner des traits distincts les uns des autres. « Oh. » fit la brune, un sourire venant à son tour se dessiner sur ses lèvres. Ces femmes incarnaient des statues, mais étaient bien faites de chair et de sang. Impressionnée, Bellone les admira sous un œil nouveau. Il fallait beaucoup de patience pour rester immobile ainsi, une grande force également. D’autant plus que la magie devait être à l’œuvre, pour donner l’illusion du mouvement à leurs kimonos. C’était une endurance dont la brune n’aurait pas su faire preuve. La Blaise était amusée par leur interprétation du thème autour duquel s'articulait ce festival. « Comment appelleriez-vous cette œuvre ? » questionna-t-elle la personne qui s’était arrêtée à ses côtés.



Pour rappel, l'objectif d'un rp filé est de repartir du dernier message et de continuer l'action =) Comme dans la scène d'ouverture de ce James Bond qui est un plan séquence de plusieurs minutes (il n'y a jamais de coupure caméra pendant toute la scène). L'objectif c'est qu'on poste chacun à la suite de l'autre pour dresser un portrait du festival entre les Orines et les Anges, comme dans Portrait de Basphel nastae
Pour plus d'informations : c'est par ici.
Oui, j'ai piqué les explications de Mitsu. 8D
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t37253-davina
Isiode et Isley
~ Ange ~ Niveau III ~

~ Ange ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 1068
◈ YinYanisé(e) le : 04/01/2016
◈ Activité : Soldats
Isiode et Isley
Jeu 21 Mar 2024, 03:17



« Comment appelleriez-vous cette œuvre? »

Un verre sur le bord des lèvres afin de pleinement savourer mon frappé, je ne m’étais aucunement attendue à être ainsi interpellée, encore moins par la jeune femme qui se tenait à proximité. Je lui jetais un regard à la dérobée, légèrement prise au dépourvu que l’on m’interroge aussitôt que je me sois arrêtée au pied de cette nouvelle pièce. Or, dans ce court examen, je distinguais sur ses traits et son style les apparats singuliers des Poseuses d’Énigmes.

« Hmm… Tout en reportant mon attention sur le cadre artistique qui s’était de nouveau immobilisé, je fis rouler mes méninges à toute vitesse, réfléchissant sérieusement à la question soufflée. Je ne suis pas très douée avec les noms (selon Isiode), mais que pensez-vous de « Mouvement » ou bien encore « Anatomie du vent? »

Les deux me semblaient être des noms appropriés. Je souris à l’attention de ma consœur pour connaître son avis. Cependant, notre échange fût de courte durée : non loin de notre position, Isley profita de l’occasion pour se faufiler.

« Est-ce que tu as trouvé quelque chose d’intéressant? »

Sa silhouette s’était suspendue tout près de notre position, la curiosité de son regard fixé sur les formes des statues. Toutefois, quand il perçut notre attention peser sur ses épaules, il abaissa ses yeux. À l’étrangère, il offrit un sourire et les politesses usuelles avant de m’étudier. Si l’œuvre que nous avions sous les yeux était amplement fascinante dans sa nature et originalité, je bougeais pourtant la tête en signe de négation, le Soldat enchaînant presque aussitôt sur le résultat de ses trouvailles.

« J’ai peut-être repéré le cadeau parfait. »

Le ravissement éclaira aussitôt mon faciès. Nous excusant auprès de la jeune femme, et sans oublier de déposer une petite pièce dans le boîtier, je suivis le pas de mon Aisuru, qui nous arrêta devant l’éventaire d’un énième artisan.



« Qu’est-ce que tu en dis? »

Tout en l’observant avec des étoiles plein les yeux, Ren fit glisser la figurine en verre à l’intérieur de sa main. Dès l’instant qu’elle l’aperçu, un sourire s’était esquissé sur la commissure de ses lèvres.

« Elle est magnifique.

- Je trouve aussi », commentais-je dans un souffle de nostalgie.

La rousse observait longuement la sculpture. Parfois, une caresse en touchait la surface avec tendresse. Persuadé d’avoir fait le bon choix, j’interpellais directement l’artiste. Nous nous séparâmes le prix, attendant ensuite patiemment que le marchand emballe le présent.

« Les choses étaient bien moins compliquées avant… »

J’acquiesçais en silence. Même sans le déclarer à haute voix, nous espérions que ces petites carpes sauraient ramener le sourire à la jeune Sunano, et lui rappeler que nous serions toujours là pour l’aider, envers et contre tous.


460 mots (Sans les paroles reprises du post de Sól)



It's a little price to pay for salvation
Thème I | Thème II | Thème III | Thème IV | Thème V

[Oranges] Portrait de statues Signat20
Merci Mancy et Shanxi pour les cadeaux ♪:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34283-isiode-isley-entr
Léopoldine des Cloches
~ Humain ~ Niveau I ~

~ Humain ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 19
◈ YinYanisé(e) le : 20/09/2023
Léopoldine des Cloches
Sam 30 Mar 2024, 22:25

[Oranges] Portrait de statues H6hw
Images par Andreas Rocha
Portrait de statues



Léopoldine se concentra de nouveau sur son dessin lorsque le duo ne fut plus dans son champ de vision. Jusqu’ici, elle n’avait pas réussi à se détourner du blond, aimantée à sa silhouette. Sur les territoires de Muharkel, elle n’avait jamais vu d’Anges. Elle n’était d’ailleurs pas certaine de l’appartenance de cet homme au peuple des Ailes Blanches mais c’était l’impression qu’il lui faisait. À Basphel, il y en avait quelques-uns. Ici, de façon logique, ils étaient partout. La dessinatrice tentait de ne pas se méfier mais on ne lui en avait pas dit que du bien, au contraire. Les Humains qui l’avaient entourée toute son enfance préféraient se passer du Lien. « Bon alors… » Elle baissa les yeux sur sa feuille. Sa langue sortit d’entre ses lèvres pour se coller sur la supérieure. Ses sourcils se froncèrent de concentration et elle leva la tête pour comparer sa création à la statue qui se tenait devant elle. C’était un homme, un guerrier. Entièrement nu, un casque était posé sur sa tête. La jeune fille avait été impressionnée. Il semblait motivé pour partir guerroyer, comme si la mort ne l’effrayait pas. Elle gomma quelques traits et les remplaça par d’autres. Elle manquait de talent mais ne s’en sentait pas démoralisée pour autant. L’important à ses yeux était d’aimer ça. Elle s’améliorerait au fil de l’expression de sa passion.

« Comme il est beau ! » Un groupe de jeunes filles plus âgées qu’elle se plaça devant la statue. Comme les demoiselles occultaient une partie de l’œuvre, Léopoldine décida d’attendre. Elle écouta leurs conversations. « Qui c’est à votre avis ? » « Ce pourrait être Isiode Yüerell, non ? » « Ou Neah Katzuta ? » « Ou Priam Belegad ? » « Je ne crois pas, ce n’est pas un guerrier. » « Il a combattu pourtant à Amestris ! » « Je ne suis pas sûre de ça… » « Ah bon ? Je croyais… Margueritte dit vraiment n’importe quoi. » Léopoldine nota les noms sur son carnet. Peut-être qu’elle pourrait les convaincre de poser pour elle ? « Et puis Priam ne porterait jamais de casque. Il est fougueux comme son petit frère Dastan ! » « Oh oui, Dastan ! » L’Humaine les trouva un peu sottes mais griffonna tout de même le prénom du dernier. Elle ne connaissait presque personne. Les grands noms n'avaient pas leur place au sein de l’endroit paumé où elle vivait avant Basphel. Ils se transmettaient peut-être d'adulte en adulte mais elle n’y avait jamais fait attention. Ses parents fabriquaient des cloches et n’avaient aucune foutue idée de ce qu’il se passait dans le monde. Quand on leur demandait d’en graver une, ils le faisaient sans chercher plus loin. Seule sa grand-mère connaissait des choses sur l’extérieur.

Alors qu’elle changeait de position – pour faire cesser le mal de fesses qui s’était développé à force de rester immobile – elle fit tomber son crayon. Celui-ci roula par terre.

495 mots
Le soir, Léopoldine a écrit des lettres à Isiode, Neah, Priam et Dastan afin de leur demander s’ils voulaient bien poser pour elle. L’écriture est maladroite et la demande mal formulée. Elle a mis son nom et a précisé qu’elle vivait à Basphel. Comme elle ne connait pas leur adresse, elles n'arriveront peut-être pas - mais comme ils sont célèbres y a des chances que les lettres leur parviennent un jour quand même !

Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t40180-leopoldine-des-cl
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Oranges] Portrait de statues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Oranges] Les égarés | Shuri
» [Oranges] Les reflets | Bellone
» Les Statues de Cristal - [ERINE WHITE]
» Les statues de cristal {Pv Mircellou} [finis]
» [Oranges] - Le berceau d’un Art | Erina
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Mers :: Mers - Est :: Mer de cristal :: Terre d'Iyora-