Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 [Oranges] - Le berceau d’un Art | Erina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isiode et Isley
~ Ange ~ Niveau III ~

~ Ange ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 1068
◈ YinYanisé(e) le : 04/01/2016
◈ Activité : Soldats
Isiode et Isley
Dim 04 Fév 2024, 20:23



J’inspirais une grande bouffée d’air, ma halte bercée par une patience sereine. Appuyée contre la bordure d’une fenêtre solitaire, j’accrochais mon œil à mes alentours, admirant, dans son plus séduisant portrait, la fièvre qui faisait battre en grands bourdonnements le cœur de la cité. À ma connaissance, depuis l’avènement d’Iyora et de ses villes mères, cette exposition représentait la toute première grande festivité qu’accueillait l’île au sein de ses frontières. Trop peu de temps avait été consacré à ce type de divertissements auparavant, car développer et sécuriser ce tout nouveau berceau angélique et ygdraëen avait constitué la principale résolution de ses gouvernements. C’est pourquoi Nisāria avait toujours porté les mêmes traits. Certes, comme ceux de l’humain qui grandissait, ils se sculptaient et mûrissaient au fil du temps qui passe, mais aujourd’hui, Nisāria semblait nous révéler un tout autre visage, embelli dans les fioritures portées par l’Inspiration des Muses. Les façades et les nouvelles parures de ses architectures soulevaient un vent de fraîcheur qui charriait le renouveau et les passions, et ce souffle caressait les statues, qui se confondaient aux décors urbains, tout en inspirant celles qui se joignaient à l’engouement des artistes et des néophytes. C’était magnifique.

Une fois de plus, je remplis mes poumons, mon corps se détachant progressivement de la bordure. Non loin, je voyais Isley rebrousser chemin avec nos boissons et le saluais gaiement. Seulement, je le perdis de vue lorsqu’une figure passa sous mon nez, se délestant malgré elle d’un petit sac arrondi. Ce dernier chuta jusqu’au sol et tinta à son contact fortuit. Je baissais la tête. Il n’était point difficile de deviner la nature de son contenu et mon visage se redressa presque aussitôt, suffisamment vite pour apercevoir la blondeur ensoleillée qui suivait la trace d’une silhouette élancée.

« Mademoiselle! Mademoiselle, un instant! La rattrapant en une enjambée alors que sa main se déposait sur une poignée, je me permis de tapoter gentiment son épaule pour l’interpeller. Je crois que cela vous appartient. L’étincelle qui se mit à pétiller au cœur de ses saphirs termina de me le confirmer. Vous venez de l’échapper », lui expliquais-je dans un sourire, tendant du même fait la bourse jusqu’à elle.

Furtif, mon regard se laissa transporter par la curiosité et glissa sur la devanture du commerce, puis sur son intérieur, que nous étions en mesure de contempler depuis les quelques fenêtres exposées timidement à la lumière du Soleil. En plissant mon œil, je parvins à reconnaître certains outils. Même en n’ayant jamais véritablement excellée dans le domaine, j’avais tout de même vu et revu plusieurs de mes consœurs, à Maëlith, manier ce genre d’instruments d’une main de maître.

« Des matériaux pour la poterie? Oh…! Êtes-vous une artiste? »

J’avais appris que plusieurs notables dans la sculpture orine et angélique avaient été invités pour l’inauguration de cette exhibition, et d’autres – aspirants et passionnés – pratiquaient humblement dans les rues, interpelant les passants pour leur faire vivre leurs flammes et métier, comme ça avait été le cas pour Isley et Andrea.


502 mots | Post I



It's a little price to pay for salvation
Thème I | Thème II | Thème III | Thème IV | Thème V

[Oranges] - Le berceau d’un Art | Erina Signat20
Merci Mancy et Shanxi pour les cadeaux ♪:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34283-isiode-isley-entr
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11271
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] - Médecin [Rang III] - Éleveuse de Vaches [Rang I] - Investisseur [Rang II] - Prêtresse d'Amsès [Rang I]
Mancinia Leenhardt
Dim 28 Avr 2024, 22:40


Illustration - Lovecacao

Le Berceau d'un Art


Main sur le visage, elle ressentait une certaine lassitude l'étreindre. Ce n'était pas évident de demeurer aussi longtemps dans un endroit aussi mouvementé sans que cela n'aspire votre énergie, surtout lorsque la tentative de vous changer les idées s'avérait aléatoire. Si les Jardins de Jhēn avaient des célébrations modestes, elle n'était plus habituée à voir autant de monde, mais toutes ces oeuvres d'art lui donnaient envie de passer outre. Les sculptures étaient variées, certaines à son goût, d'autres moins, même si cet Art n'avait jamais été son fort, elle appréciait le découvrir, ne serait-ce que pour le plaisir des yeux. C'est ainsi que ces derniers se posèrent sur une boutique fort élégante, ou plus exactement, une de celle qui exposait des objets et des oeuvres amateurs cherchant acquéreur durant l'événement. Les prix devaient être variables, mais ce serait le moment de s'engager. Mancinia se plaignait de ne pas avoir assez de vases lorsque son mari lui ramenait des fleurs, est-ce ... si elle lui en envoyait un, cela la pardonnerait de ces dernières semaines de silence ? Est-ce qu'elle comprendrait ? Probablement.

Posant sa main sur la poignée, la voix d'une autre femme l'interrompit dans son élan. Elle eu a peine le temps de la regarder pour comprendre ce qu'elle lui voulait que ses yeux tombèrent sur sa bourse, mais que ... ? Érina mis la main sur son côté et, effectivement, elle ne s'y trouvait plus. Aetheri, heureusement qu'ils étaient tous civilisés ici ! Certains l'aurait certainement délesté sans état d'âme. L'Ange soupirait de soulagement, enchantée d'avoir d'avoir éviter une situation embarrassante au moment du paiement.

Merci, vraiment, je ... !

Crispée. Érina eu assez de peine à ne pas être étonnée plus qu'elle ne l'avait été précédemment, le visage n'allait pas du tout avec la voix chantante. Cela lui rappelait les sales blessures vues ces derniers temps, sur le corps de ses patients. Heureusement, sa bienfaitrice ne vit pas son moment de vacillement, occupée à regarder la vitrine. Vite, une réponse !

Non ! s'exclama-t-elle, soudainement. J'étais juste curieuse de ce qu'ils proposaient, ahahah !

Pourquoi était-elle aussi nerveuse, tout à coup ? N'était-elle pas une professionnelle de la santé ? L'Ange se reprit, ce n'était pas la peine de mettre son interlocutrice mal à l'aise.

Ils proposent des oeuvres amatrices en vente, ça m'a intriguée.

Ce devait être une explication plus que suffisante, vibrante de sincérité.

Que puis-je faire pour vous remercier de m'avoir remis ma bourse ? reprit-elle en souriant. Vous m'avez éviter une belle déconvenue.

Une Aile Blanche et une Poseuse d'Énigme qui s'échangeaient des politesses de cet acabit, l'ancienne étudiante des Geishas savait comment cela allait se conclure ; l'une voulait la rembourser et l'autre refusait, question d'éducation ; mais elles étaient parties pour un moment.

Et vous, vous pratiquez ? Vous auriez peut-être des conseils à me donner ?

Post I - 520 mots


[Oranges] - Le berceau d’un Art | Erina Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhard
Isiode et Isley
~ Ange ~ Niveau III ~

~ Ange ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 1068
◈ YinYanisé(e) le : 04/01/2016
◈ Activité : Soldats
Isiode et Isley
Ven 03 Mai 2024, 23:25



Je ne m’étais pas attendue à une telle réaction de sa part. Habituellement, lorsqu’ils reprenaient possession d’un bien perdu, les gens respiraient mieux; respiraient de soulagement. Or, la jeune femme devant moi était la représentation même du malaise et de l’agitation : même le rire qu’elle exhala était empreint d’une nervosité mal cachée. Mais je reconnaissais l’embarras sur ses traits et, par instinct, souleva l’une de mes mains. Par des gestes qui se voulaient discrets, je me mis à rabattre, devant mes yeux et sur le rouge anxieux de mes joues, de nouvelles mèches de cheveux. Je ne souhaitais pas l’incommoder davantage à cause de mon visage et, par chance, la blonde reprit un semblant de contenance, récupérant aussitôt le fil de la conversation comme si de rien n’était. À son instar, je fis de même en étirant un sourire maladroit et en évitant le céruléen de son regard.

« Ce n’est pas la peine. Maintenant que toute infortune a été écartée, j’espère simplement que vous puissiez continuer de vous amuser, d’explorer et de profiter de cette magnifique journée, lui souhaitais-je en toute sincérité, n’ayant aucunement agi en quête de rétribution. Il y a tant d’œuvres et d’artistes à connaître après tout. Malheureusement pour l’inconnue, je ne faisais pas parti de ces créateurs et créatrices d’idoles et d’effigies qui s’étaient rassemblés à Nisāria aujourd’hui. Je risque de vous décevoir. J’ouvris mes paumes; l’une de métal et l’autre de chair. Ces mains ne sont pas très habiles lorsqu’il est question de ce type de travaux : elles ne sont douées que dans l’Art de la Musique et celui de la Guerre. »

Même si cela me prenait énormément de temps pour retrouver ne serait-ce que le quart de ma dextérité passée. Les mouvements que je pouvais exécuter avec ma prothèse étaient très limités et par conséquent, il me fallait réapprendre mes manières de jouer du erhu et de me battre à l’épée. C’était une sensation assez étrange. Je devais oublier ma pratique, retourner aux bases de mes savoirs, afin d’adapter mes styles à ma nouvelle condition. C’était un combat de longue haleine, j’en avais parfaitement conscience, mais ne rechignais pas devant le labeur qui m’attendait sur le chemin. Si je devais le faire pour moi, je le devais avant tout pour mes Aisuru… Les jumeaux n’apprécieraient pas entendre ce genre de réflexions, mais c’était plus fort que moi : ils étaient ma priorité et je ne voulais pas les inquiéter. C’est ce que j’avais promis à Isiode.

« Si ce sont des conseils plus techniques que vous désirez, vous aurez plus de chance auprès du propriétaire de la boutique. Elle avait rejeté le titre d’artiste quand je lui avais demandé, alors je présumais qu’elle était une débutante qui voulait en apprendre davantage sur le domaine afin de se perfectionner et devenir, un jour, digne d’une telle nomination. Le seul conseil que je peux vous partager, c’est de ne pas abandonner : toute aspiration finit par fleurir avec de la passion et quelques idées. »

Je souris timidement, ne trouvant rien de plus inspirant à lui offrir sur le moment. Dans mon dos, je savais aussi qu’Isley ne tarderait pas à me rejoindre avec nos boissons.


543 mots | Post II



It's a little price to pay for salvation
Thème I | Thème II | Thème III | Thème IV | Thème V

[Oranges] - Le berceau d’un Art | Erina Signat20
Merci Mancy et Shanxi pour les cadeaux ♪:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34283-isiode-isley-entr
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Oranges] - Le berceau d’un Art | Erina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Oranges] Les reflets | Bellone
» [Oranges] Portrait de statues
» [Oranges] - La troisième âme sœur (Zeryel)
» Des Plumes au Visage [Événement Anges & Orines - Érina & BaBe]
» [Oranges] Les égarés | Shuri
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Mers :: Mers - Est :: Mer de cristal :: Terre d'Iyora-