Le Deal du moment : -17%
PHILIPS Centrale vapeur HI5900/22 5,2 bar
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 [Quête] L'alchimiste fou [feat Eléa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1740
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Ven 11 Nov 2016, 20:18

De sa main noire et squelettique, Kitoe se tenait l’épaule, celle sur laquelle elle venait de tomber. Le choc avait été violent, la force du souffle impressionnante, la détonation assourdissante. Mais bon. Ce n’était qu’une torture de plus dans ce nouveau monde et cette nouvelle vie. Elle ne s’y était pas habituée, loin de là. Seulement, c’était moins surprenant. Cela lui semblait être un enchaînement logique dans l’anarchie. Elle gémit. Cela faisait un moment qu’elle errait en Enfer, titubant dans les rues encombrées de quelques débris. Quitter et s’éloigner du quartier qui venait d’être à moitié détruit était son seul objectif pour l’instant. Elle n’avait pas réfléchi à la suite. Il n’y avait pas à réfléchir. Il n’y avait qu’à s’éloigner de cet endroit pourri. Pourri… Elle disait ça, mais ce qui venait de se passer lui donnait envie de sourire. Elle finit par laisser échapper son rictus.


   Cette explosion… Cette explosion ! Elle n’avait pas pu la voir, puisqu’elle avait été projetée par terre, puis traînée cinquante centimètres plus loin, contre le mur d’une maison. Elle avait eu pas mal de chance. Il n’aurait même pas été certain qu’elle survive s’il n’y avait pas eu ce mur. Elle avait juste perçu à travers ses paupières l’immense lumière rougeoyante, et, trop surprise pour pouvoir sourire, elle avait imaginé le spectacle que ce devait être. Flamboyant ! Et surtout, immense ! Submergée par cette pensée, elle avait vite oublié le bruit.


   Ses oreilles sifflaient encore un peu, mais elle ne s’en souciait pas vraiment. Tout ça lui avait donné une envie irrésistible de manger. Elle avait besoin de se remettre de ses émotions, partagée entre une sorte de souffrance et un plaisir étrange qu’elle découvrait un peu plus chaque jour depuis qu’elle était devenue Démone. Le mal devenait drôle, et au moins plaisant. Elle ne comprenait pas pourquoi, et pour être honnête, elle s’en fichait. Elle avait juste envie de manger, , maintenant. Elle dériva comme une ivre vers le bord de la rue et alla s’échouer contre un mur. Elle se laissa glisser par terre et, les yeux fermés, la tête levée vers le « ciel » sombre, elle tata le sol. Les débris trop petits pour elle roulèrent sous ses doigts griffus, avant que ces derniers rencontrent enfin quelque chose de plus intéressant, de plus volumineux… Elle porta sa trouvaille à la hauteur de son regard pour l’examiner. Elle se souvînt au passage qu’elle était sous sa forme démoniaque de cadavre – c’était comme ça qu’elle l’appelait. Un caillou, un morceau de mur, ou un autre truc qu’elle classait dans la case « caillou », elle n’avait aucune idée de ce que c’était. Toujours était-il qu’il fallait qu’elle mange. En un claquement de doigts, le fragment se métamorphosa. Satisfaite, elle l’approcha de sa bouche. Un cookie ! Elle croqua la moitié, mâcha vite. Elle s’efforçait de le savourer. Elle n’en avait qu’un, pas assez grand à son goût, et sa magie était restreinte. C’était d’ailleurs un gros inconvénient : elle sentait s’être considérablement affaiblie, depuis qu’elle était morte. La même chose était peut-être arrivée lorsqu’elle avait été déchue. Peut-être, oui, elle ne savait plus. C’était il y a longtemps. Déjà que sa vie précédente, ne lui semblait plus être qu’un rêve, lui demander des détails sur sa vie d’Ange était beaucoup lui demander. Et puis de toute façon, sa vie d’Ange, qu’elle importance ? Elle n’en gardait que de vague images, ennuyeuses à vomir toutes ses tripes jusqu’à la mort. Elle n’arrivait même plus à croire qu’elle en avait été une, tiens. Comment avait-elle un jour être aussi salement pure ? Elle avala le reste du biscuit, heureuse mais aussi triste que son goûter soit déjà terminé. Allez, peut-être trouverait-elle une auberge, ou un cuisinier pour lui concocter quelque chose. Alors qu’elle venait d’avaler, la présence d’une personne attira son attention. Elle remarqua par la même occasion que cela faisait un moment qu’elle était seule. Les autres du quartier étaient-ils tous morts ? Bah, tant pis pour eux. Ou même, tant mieux ; si ça se trouvait, celui qui l’avait frappée l’autre jour était mort.


   -Ça a explosé, dit-elle à l’intention du ou de la passante, comme si ce n’était pas suffisamment évident, vous avez vu ?



   Elle n’était d’habitude pas de ceux qui vouvoient, mais c’était venu comme ça. Ses propos n’avaient pas grand intérêt non plus. Elle cherchait juste à dialoguer. Cela faisait longtemps – en tous cas, elle en avait l’impression – qu’elle n’avait pas senti une présence à proximité, et d’instinct, elle cherchait toujours des amis…




758 mots


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34531-kitoe
Invité
Invité

avatar
Sam 12 Nov 2016, 16:08

Je n'aurais jamais crus que je remettrais les pieds en enfer aussi rapidement. Certe j'étais venue ici il n'y a pas si longtemps, quand l'autre avais fini par prendre le trône en faite. Mais une fois que j'avais fait ce que je devais je m'étais rapidement éclipser d'ici. Ça faisait certes longtemps que je n'avais plus vue mes parents, mais je n'avais toujours pas envie de les croiser pour qu'ils me demandent de rentrée.
Cependant, aujourd'hui on m'avaient demander des venir régler un petit soucis, une broutille finalement mais qui me permettrais d'avoir une jolie petit somme une fois que j'aurais ramener cette anneau à mon commanditaire.

Mais alors que je me baladais dans les rue de la ville, j'entendis un bruit qui me perça les tympans. Tout en mettant mes mains sur mauvaises oreilles d'où j'entendais un sifflement plus que dérangeant, je regardais au loin ou je pu apercevoir de la fumer. Je me demandais alors ce qu'il ce passait. Est ce que nous venions de subir une attaque? Les alors n'es oserait il venir carrément chez nous tenter un coup décisif?

Il est vrai que depuis la bataille de Stenfeck, nous n'avions plus vraiment eu de nouvelle. En même temps même si nous l'avions gagner, on avaient été très affaibli. En plus, on avaient subi un défaite dans la montagne enneigée, ce qui faisait un match nul en quelque sorte. Mais même si on avaient plus eux de nouvelle, je n'avais cesser d'espéree que l'ont retournerais bientôt au combat. Cependant je devais avouer que si maintenant c'était eux qui venais de frapper une nouvelle fois je le prendrais vraiment mal. Oser venir nous chercher dans notre propre ville, ils seraient complètement fou. Ou alors ilsi avaient une idée derrière la tête.  

J'avaisi dés lors pris la direction de la fumer quand j'entendis des personnes discuter assez vivement. "Vous avez entendu? Tu crois que c'est encore lui qui a fait des expérience rater? " "Sans doute, mais si c'est bien lui ça commence à bien faire. S'est déjà la troisième fois en peu de temps qu'il raté quelque chose. Un jour il va finir par faire exploser la ville tout entiere. Il serait temps que quelqu'un face quelque chose."
En entendant ces paroles, je compris que c'était devenu de quelque chose de courant, peut être trop en faite.

Arriver près de la zone qui avais exploser, je regardais la scène assez ébahie.  C'est qu'il en avait fait des dégâts, dommage que ce n'étais pas chez nos ennemie.  Mais effectivement je ne pensais pas qu'il étais bon que quelqu'un comme ça continue à jouer les alchimistes. J'entendis alors la voix d'une fille qui semblait... surprise que tout aille exploser ainsi. Je tournais la tête dans sa direction et je fus quelque peu surprise de son apparence. Est ce que c'était un démon ou une tout autre créature? "Il faudrait être aveugle pour ne pas le voir... et sourd aussi..." Et encore je crois que même quelqu'un qui serais dans ce cas se serais retrouver à sentir les vibrations et le souffle qui s'en était dégager.  

Je regardais les personnes qui fouillant dans les débris.  Je ne savais pas vraiment ce qu'il cherchait car les blesser qu'il trouvaient devaient continuer à se débrouiller eux même pour sortir de lá.
Mais je fini par entendre un des hommes dire qu'il le devait pas être bien loin et je cru comprendre qui ils cherchaient.
Ce fus confirmer quelque instant après un des hommes c'était élever dans les après ira et avait pris la parole d'une voix assez forte. "Cet homme après ils assez fait de dégâts.  Nous n'avons pas besoin de subir des dégâts dans nos rang à cause de l'un des nôtres.  Je vous demanderais alors de le retrouver.  Vous alors usez une récompense à la clef. Il ne pourra pas quitter la ville. Ce qui vous fait un terrain de chasse assez restreint." Il nous avaient alors envoyer une image mental nous montrant à quoi il ressemblait ce qui était assez pratique. Un sourire apparu alors sur mon visage. C'était assez intéressant et puis une récompense à la clef... je n'allais pas dire non. Même si je ne savais pas ce que c'était exactement. "Et ben je suppose que je pourrais bien amuser..." oui aujourd'hui j'avais de la chance en quelque sorte.
775 mots
Revenir en haut Aller en bas
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1740
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Sam 12 Nov 2016, 23:27

Kitoe considéra la jeune femme, dont elle venait de réaliser le genre. L’endroit recommençait lentement à prendre vie autour d’elle. Elle sourit. Oui, sûrement qu’il aurait fallu être aveugle et sourd. Elle se dit que ceux-ci venaient de rater quelque chose. Autour, certains s’activaient pour aider des blessés, se rassemblaient ou s’éloignaient du quartier. Aujourd’hui, c’était cette aide qui l’étonnait le plus. Habitants de l’Enfer, ils ne se connaissaient pas, et ils se donnaient un coup de main, comme ça. Par le passé, l’adolescente aurait approuvé leur acte. Elle-même aurait tout fait pour garder ses amis en vie, les soigner. Mais elle n’en avait plus ; le dernier l’avait tuée, puis elle avait changé de nature. Sa résurrection avait d’ailleurs sans doute eu une influence sur ses capacités d’affection. Malgré son besoin de recréer des liens, sa solitude ne lui paraissait plus aussi lourde, et envisager de laisser un pair mourir ne la terrifiait plus. Après tout, s’il mourrait, c’était tant pis pour lui.


   La voix d’un homme, plus forte que toutes les autres, avait attiré l’attention. Kitoe ne prit pas la peine de chercher d’où elle venait. Elle n’avait pas grand-chose à faire de l’expression de sa révolte sur ce qu’il venait de se passer, surtout qu’elle avait trouvé ça plutôt cool, même si elle s’était fait mal. Néanmoins, elle se sentit se redresser lorsqu’on évoqua une récompense à celui qui parviendrait à retrouver… elle ne savait qui.


   Une récompense ? Quel genre de récompense ? Elle dévoila ses dents pointues. Oooh, la suite de son goûter… Ou une maison ! Une grande maison, avec une grande cuisine et un grand garde-manger. Et des amis. Prenant sa forme humanoïde, elle se leva et se dirigea vers la jeune femme qu’elle avait repéré plus tôt. Elle aussi avait reçu l’image mentale de l’homme à chercher. Elle avait encore mal à l’épaule, mais elle savait faire la part des choses : cette récompense lui ferait le plus grand bien, ça passait donc avant tout.


   -Il suffit de retrouver cet homme ?


   Elle haussa les épaules. Ce n’était qu’une promenade à faire. Cette mission était on ne peut plus simple. Il lui suffisait de marcher, jusqu’à le trouver. Elle ne savait pas pourquoi – elle n’avait pas encore fait le lien entre cet individu et l’explosion – mais les avantages qu’elle récolterait étaient le principal. Elle se fichait complètement du reste. Elle voulait juste ses cookies. Elle se tourna vers la jeune femme.


   -Tu comptes le chercher ? Je voudrai bien partager la récompense avec toi, si tu veux.


   Elle lui offrirait des cookies, tellement qu’elle ne pourrait plus s’en passer. Cette simple idée lui paraissait sublime. L’air rêveuse, elle entama sa marche, se contentant d’aller tout droit, sans réfléchir. Elle allait en réalité vers le lieu de l’explosion.


   -Tu viens ?


   Elle avait emprunté le ton de la question mais ce n’en était même pas une dans sa tête. Il était évident qu’elle allait la suivre. Pourquoi déciderait-elle de la laisser seule, puisqu’elle comptait partager avec elle sa récompense ?


   -C’est dommage, j’ai pas pu voir l’explosion, raconta-t-elle, sans vérifier si elle était ou non accompagnée, j’avais les yeux fermés. Mais ça devait être vraiment bien.


   Sa réflexion aurait été équivalente si elle avait énoncé ne pas pouvoir s’empêcher de courir dans une pente. Au fur et à mesure de sa progression, les bâtiments de dégradaient, les murs étaient de plus en plus détruits. Elle refaisait exactement le même chemin qu’un peu plus tôt, mais en sens inverse. Mieux encore, elle le dépassa ! Elle passa le stade des maisons dont le toit avait pris feu pour entrer dans la zone morte, où tout ou presque avait été détruit. Elle s’arrêta lorsqu’à ses pieds, elle découvrit un corps méconnaissable, calciné. Elle l’examina vaguement avant de l’enjamber pour continuer. Ce ne fut qu’au bout de quelques secondes que quelque chose lui traversa l’esprit. Elle fit volte-face, s’adressa à son interlocutrice, ou du moins à là où elle était censée être, car ce pouvait aussi bien être une place vide.


   -Mais si ça se trouve il est mort, le mec.


   Elle ne savait pas d’où lui sortait cet éclair de génie, cependant, il était déprimant. Il anéantissait tous ses espoirs d’une grande récompense, les ambitions – futiles – qui en émergeaient. Elle fit la moue et donna un coup de pieds dans un caillou.


   -Comment est-ce qu’on va savoir qui c’est, s’il est mort là ?



   Elle remit son attention au corps. Il pouvait appartenir à n’importe qui. L’envie lui vînt soudain de donner un coup de pied dedans. Mais elle avait la flemme.




767 mots


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34531-kitoe
Invité
Invité

avatar
Dim 13 Nov 2016, 00:11






L'alchimiste fou



Décidément, il y avait vraiment de drôle de personnage qui se trouvait ici, j’avais beau être née ici, il est vrai que je n’avais jamais pu vraiment visiter les lieux, mais je ne m’attendais vraiment pas à rencontrer ce genre de jeune fille. Elle avait d’ailleurs repris sa forme humaine. Mais elle me surprit davantage quand elle me demanda s’il fallait bien retrouver l’homme qu’ont venaient de voir le visage. Est-ce qu’elle avait un souci de compréhension ? d’accord on pouvaient pas tout saisir dans un message ainsi, mais quand même, la base avait été assez claire non ? «Je ne sais pas, c’est dépend de ce que vous comprenez ‘’il faut le retrouvez…’’’ » il y avait certainement plus sympa comme genre de réponse, mais si c’était vraiment une démone comme ses transformations le laissais supposer, elle devrait trouver cela plus que normal.

Elle m’avait alors demandé si je comptais le chercher, tout en me proposant de l’accompagnée, enfin c’était ce que je croyais comprendre. Je ne pouvais détacher mon regard de ce petit bout de femme. Qui était-elle en fait ? elle avait certes eux une apparence qu’on pourrait qualifier de démoniaque, mais j’avais vraiment du mal à la cerner et je ne savais pas que penser d’elle. C’était limite si elle ne me semblait pas venir d’un autre monde.
Après m’avoir demandé si je venais elle avait repris son chemin. Je l’avais regardé s’éloignée un instant avant de me mettre à la suivre. En fait, je ne sais pas vraiment pourquoi je le faisais, j’avais pas l’impression qu’elle pourrait m’apporter beaucoup, mais elle m’intriguait et le mot était assez faible en fait. Je ne savais pas qui elle était, ni d’où elle venait et son comportement n’était pas de ceux que j’avais l’habitude de voir. Je voulais donc essayer d’en savoir plus sur elle.

Je la suivis donc en silence, enfin de mon cotée car elle semblait être une belle bavarde. Elle commençait à me dire qu’elle aurait aimé voir l’explosions et la penser que j’aurais aimée qu’elle se trouve au cœur me traversais l’esprit, au moins je ne me serais pas embarquer avec elle dans cette chasse a l’alchimiste explosif.
Mais je n’étais vraiment pas au bout de mes surprise, car alors qu’elle venait d’enjamber un corps, elle eut une certaine illumination… en retard. «Oh bon sang… Tu voies ceux qui ont fouiller les débris, c’est leur boulot de base de trouver le coupable, ils ont donc cherché dans l’endroit le plus évident, sous et autour des débris. Donc s’ils nous ont demandé de le chercher c’est qu’il ne l’ont pas trouver… » Je ne savais pas vraiment combien de temps nous pourrions m’être pour le retrouver, je ne savais même pas si nous réussirions à lui mettre la mains dessus avant les autres, car fatalement un des que le mot récompense avait été prononcer, tout le monde c’était lancer à sa poursuite. Mais dans tous les cas ça allais me semblée long, très long…

Comprenant que si je continuais de me contenter de la suivre on n’irait certainement pas loin, je me posais devant elle, avant de continuer quoi que ce soit je voulais en savoir plus et lui expliquer comment je comptais procéder. « Bon écoute, je ne sais pas d’où tu viens, mais j’ai l’impression que tu es nouvelle ici je me trompe ? en te suivant, tu m’as donner l’impression de vouloir simplement marcher devant toi, comme si tu espérais le rencontrée au coin d’une rue. Tu te doutes bien que ca ne marche pas ainsi.» A vrai dire, je pouvais aussi me tromper et mal interpréter ce que j’avais vu, je pouvais l’espérer même, mais malheureusement j’avais pas l’impression de me tromper. «Ce gars, de ce que j’ai entendu ce n’est pas la premier fois qu’il fait des siennes, du coup je suppose que nous pouvons espérer trouver quelque information. Malheureusement, ses voisins les plus directes sont assez en mauvais état, mais on peut aussi se dire que certain n’était pas chez eux. C’est eux que nous devons chercher en priorité. Et je te voie déjà demander pourquoi. Car l’alchimiste se cache certainement, pour combien de temps je l’ignore, mais il ne sera certainement pas facile à trouver. On doit donc connaitre ses habitudes, on aura alors pu être un indice pour savoir où il pourrait se cacher. » mais ce ne serais peut-être pas aussi simple, mais je gardais cette information pour moi, en tout cas pour le moment. J’apprécierais déjà qu’elle se rente ça dans le crâne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


752 mots
Revenir en haut Aller en bas
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1740
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Dim 13 Nov 2016, 19:16

Si son interlocutrice n’avait pas encore beaucoup parlé, elle se mettait soudain à être très pipelette. Kitoe ne bougeait plus, perdue dans ses réflexions stériles, et qui plus est remises en cause. Elle ne savait pas si elle devait s’accrocher à ses convictions, ou se traiter d’idiote. Elle n’acceptait pas vraiment cette dernière option.


   -Mais…


   Elle n’avait pas d’arguments. La réflexion de cette femme était plutôt intelligente, elle devait l’admettre. Elle avait donc eu raison de s’allier à elle, et malgré son ton assez désagréable, elle se disait que ça finirait par changer. La femme décida de prendre les devants. Elle continuait de parler, d’énoncer ce qu’elle avait derrière la tête. Il y avait juste quelque chose qui dérangeait Kitoe : comment savait-elle qu’elle était nouvelle ? Elle voulut commenter, mais la Démone continuait son discours comme si de rien n’était. Non, en fait, elle avait juste sur toute la ligne quant à ses intentions. Apparemment, elle n’approuvait pas. Kitoe l’écoutait. Elle faisait toujours la moue. Ces histoires de voisins la dépassaient un peu. Soit ils étaient morts, soit ils n’étaient pas là. Dans le dernier cas, il allait falloir les retrouver…


   -Ca va prendre des siècles… C’est qui, ses voisins ? Tu les connais ?


   Elle espérait que oui, parce qu’elle non, et sinon elles n’étaient pas sorties de l’auberge… Déjà que rien qu’en les connaissant, il fallait les trouver… Il n’y avait plus qu’une personne à chercher, mais bien… un nombre indéterminé… Elle soupira. En plus de cela, elle ne connaissait pas encore tout l’Enfer. En fait, elle ne connaissait que ce quartier – et encore, que partiellement, elle n’avait jamais entendu parlé de cet alchimiste jusqu’à aujourd’hui. Et il venait d’être détruit.


   -Il faut qu’on aille à leur recherche, donc…


   Par où commencer ? Cette Démone, pour le coup, l’avait perdue. Kitoe aurait déjà abandonné si elle ne pensait pas constamment à la récompense, comme la carotte au bout de la ficelle. Elle allait finir par avoir faim, à ne rien faire. C’était déjà le cas.


   -Alors allons-y. Je te suis…


   Elle, en tous cas, elle y alla, mais d’une démarche plus incertaine. S’ils s’étaient absentés, les voisins de l’alchimiste ne devaient certainement pas être là. Il fallait donc qu’elle s’éloigne de nouveau de ce quartier. Ca se compliquerait après…


 
   Cela ne faisait que quelques minutes qu’elles marchaient, elle avait pourtant l’impression de plus. Evidemment, puisqu’elle n’avait pas la moindre idée de là où elle se trouvait. Elles n’avaient pourtant toujours pas changé de quartier.


   -J’espère que t’es pas perdue parce que moi si.


   Tant qu’elle y était, elle pouvait même lui faire visiter ; en échange, elle pourrait lui montrer Avalon. D’ailleurs, il faudrait qu’elle y retourne, à Avalon… Elle aimait bien cette ville, elle était laaargement plus jolie que celle-là. Un homme les dépassa. Kitoe l’interpela aussitôt.


   -Hé, vous êtes un voisin de l’alchimiste ?


   L’homme se retourna à peine pour répliquer.


   -Evidemment que non, abrutie. Et c’est l’alchimiste qu’on cherche. Retourne dans ta piaule.


   -Hm…


   Tchac… Elle ne put s’empêcher de sourire. Le ton qu’avait emprunté cet homme lui rappelait Raggen, le jour où ils s’étaient « disputés ». Ca s’était plutôt bien terminé : en chocolat. Encore une raison d’avoir faim. Elle se mit à se demander si ça existait, un Démon gentil. Ca devait être vraiment très perturbant. Elle ne savait pas trop, c’était contre-nature. M’enfin. Elle ne s’attarda pas, car la question était bien inutile, elle s’en rendait compte. Si elle avait bien écouté, l’homme lui avait rappelé que c’était l’alchimiste qu’ils cherchaient tous. Eux se fichaient donc totalement des voisins. Elle observa sa camarade quelques instants. Etait-elle en train de la berner depuis le début, de vouloir l’éloigner de la piste ? Elle plissa les yeux.


   -Ca va vraiment prendre des siècles, tout ça… Elle remit son attention à là où elle mettait les pieds. Et si on n’est pas toutes seules, ça risque d’être un problème… Et il va vraiment falloir demander des renseignements à tout le monde ?


   Tentant de ne pas se décourager, Kitoe accéléra le pas. Elle n’osait pas imaginer combien de personnes habitaient en Enfer…



   Dorénavant, elle ferait moins confiance en cette femme. Elle restait toujours avec elle – elle ne voulait pas passer trois semaines à retrouver son chemin – mais restait sur ses gardes. Elle était déçue, de toute évidence mais n’en dit rien. Peut-être qu’elle se trompait. Dans son cœur, il n’y avait que ça à espérer. De manière générale, elle détestait qu’on lui mente.




750 mots


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34531-kitoe
Invité
Invité

avatar
Dim 13 Nov 2016, 21:10






L'alchimiste fou



Une chose était certaine, continuer cette chasse avec cette fille n’allait pas être une partie de plaisir. J’allais devoir faire preuve de patience, beaucoup. Pourtant ce n’était pas quelque chose que j’avais l’habitude de faire, je ne serais pas expliquée ce qui m’arrivais pour le coup. Elle m’avait alors demandé si je connaissais des voisins et fatalement ce n’était pas le cas, seulement je n’avais pas dit ça à la léger et je comptais bien remettre la main sur les deux femmes que j’avais croisée en venant jusqu’ici, elle pourrait sans doute nous guider, même si ce ne serais certainement pas grand-chose.
Malgré le fait qu’elle disait me suivre, elle avait repris elle-même la route sans vraiment se soucier de ce que je venais de lui dire, mais bon si c’était ce qu’elle voulait d’accord, elle comprendrait bien assez tôt que partir avant même que j’ai donné ma réponse n’était pas des plus judicieux, que ce soit avec moi ou n’importe qui d’autre.

Mais après quelque instant elle m’expliqua qu’elle était perdue, ce qui confirmait un peu plus qu’elle était nouvelle dans ces lieux, maintenant nouvelle démone ou non, ça restait un mystère. Je poussais un soupir pendant que je l’entendais demander des renseignements à un passant. Je ne faisais pas vraiment attention à ce qu’ils se disaient je regardais autour de moi jusqu’au moment où elle s’adressait de nouveau à moi. «Non. J’ai croisée deux femmes tout à l’heure, c’est elles qui mon expliquer que c’était sans doute lui qui avait fait des siennes. Du coup avec ce qu’elles ont dit je suppose qu’elle pourrait nous en dire plus sur lui. S’est-elle que je cherche. Seulement je ne sais pas te projeter une image de leur visage. Viens.» ne voulais pas perdre d’avantage de temps, je tournais les talons et commençais à me diriger dans la direction par la qu’elle j’étais venue.

Je regardais chaque passant, mais je commençais à croire qu’elles étaient rentrées chez elle. On avait déjà perdu pas mal de temps et je ne voulais pas en perdre davantage. Mais finalement que je les cherche elles ou l’alchimiste dans tous les cas à part se renseigner on ne savait pas vraiment faire grand-chose.
Mais je fini par en repérer une d’en elle et je fis signe à la jeune fille tout en me dirigeant vers ma cible, elle était toute seul maintenant, mais bon au moins j’en avais une sur deux.

Une fois près d’elle, je l’appelais et elle se tournait vers moi en me regardant d’un air dédaigneux de haut en bas, mais je n’y fis pas attention avant de prendre la parole. «Tout à l’heure, je vous ai entendue parle de l’alchimiste, vous le connaissez ? » «En quoi cela vous regarde-t-il ? et puis il ne s’est pas tuer dans son explosion celui-là ? » « Nous somme à sa recherche, car non il semblerait qu’il aille survécu et comme vous en aviez parler tout à l’heure, je me disais que vous pourriez nous donnez des renseignements sur lui.» elle avait continué a nous regarder un long moment, il est vrai que l’entraide n’était pas chose courante ici, mais elle finit cependant par nous répondre. «Je ne pourrais pas vous renseignée sur lui, tout ce que je sais et c’est très peu. Je le tiens de mon amie. Vous la trouverez dans la maison là-bas, mais je doute qu’elle vous donne ce que vous voulez aisément. » elle partit sans rien ajoutée d’autre.

Je m’étais demander ce qu’elle voulait dire part la, mais en même temps je me disais que nous n’aurions qu’à nous rendre chez elle et voir une fois sur place. Il s’agissait certainement d’un payement, le souci c’est que je ne savais pas combien elle pouvait demander, ni même dire si ce serais vraiment de l’argent qu’elle allait réclamer. Mais dans tous les cas on verraient une fois sur place.
Me dirigeant vers sa demeure, je frappais à la porte et elle s’ouvrit après quelque instant. «J’aimerais vous parler quelque instant. » a son tour elle nous regardais comme si elle nous détaillait avant de nous faire signe d’entrée.
Sa demeure était assez grande et il y avait pas mal d’objet qui avait certainement une belle valeur, n’importe qu’elle avare voudrait mettre la main sur de tel trésor. C’était certainement ce qu’elle était d’ailleurs. Mais si c’était le cas, on allait certainement galérer à obtenir des informations… je me demandais si la jeune femme qui me suivais serait contre une méthode quelque peu plus… brutal.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


755 mots
Revenir en haut Aller en bas
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1740
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Jeu 17 Nov 2016, 22:40

La Démone qui l’accompagnait disait avoir repéré deux femmes qui pourraient les aider. Kitoe réfléchit un peu, entrouvrit la bouche dans le but de lui répondre, mais remarqua au dernier moment qu’elle était seule. Elle lâcha un juron. Elle savait qu’elle ne pouvait pas lui faire confiance, à celle-là ! Elle allait voir, tiens… A grands pas, elle tourna les talons. Elle ne devait pas être bien loin… Elle demanda à deux ou trois passants s’ils n’avaient pas vu sa camarade, sans succès. Elle essayait de ne pas désespérer.


   -Te voilà…


   Elle rattrapa sa camarade, qui ne tarda pas à lui désigner sa cible. Elle la laissa faire. Kitoe ne savait plus trop quoi penser. Elle n’avait pas eu l’air de la fuir lorsqu’elle l’avait retrouvée. Elle soupira. Bah, elle verrait plus tard… En attendant, elles se dirigeaient vers une maison, dans laquelle, si elle avait suivi, une femme pourrait les aider. Si elle n’avait rien de particulier vu de l’extérieur, l’intérieur était très, voire trop décoré. De par sa sympathie inexistante, ici la femme qui les accueillit n’échappait pas à la « règle démoniaque » dont Kitoe avait fait les frais jusqu’ici. Elle songea qu’on devait parfois la considérer comme un ange, ici… Ils n’avaient pas vraiment tort, et dans un sens, malheureusement.


   -Dépêchez-vous, j’ai pas que ça à faire. Dit la femme sur un ton grave et désagréable.


   -Tu connais l’alchimiste ? Demanda innocemment Kitoe.


   La femme la fusilla du regard.


   -Toi, tu me parles sur un autre ton. Je connais ton p’tit jeu de gamine innocente, mais sache qu’on est pareilles. Ca ne marche pas avec moi.


   Kitoe la considéra avec interrogation. Son jeu ?


   -Je ne joue pas, fit-elle remarquer.


   A vrai dire, elle n’y avait même pas pensé. Encore une fois, elle eut pour réponse un regard noir et transperçant. Elle se tourna ensuite vers sa camarade et croisa les bras.


   -Eh bien… je suppose que tout le monde est à la recherche de cet abruti. C’est pas trop tôt… Pour ce que je sais, il faudrait l’enfermer. Néanmoins… Elle sourit légèrement. Mes informations ne seront pas gratuites… si vous voyez ce que je veux dire.


   -Pas gratuites ? Vous faites payer ?


   Voilà bien quelque chose dont elle n’avait pas l’habitude. Elle qui était plutôt tournée vers le partage… Pourtant, elle connaissait cette attitude. Elle y avait déjà fait face plusieurs fois avant. Comment disait-on, déjà… La femme ne lui répondit pas, agacée par son idiote présence dans sa maison. L’adolescente baissa les yeux vers sa robe. C’est vrai, elle n’avait pas de poches. Pas d’argent.


   -Est-ce qu’on peut vous payer en nourriture ?

   -Non.


   Oh… Ca allait être plus compliqué que prévu. Cette femme était difficile. Cette dernière fit un pas en direction de la porte, dans l’intention de les faire sortir. C’était clair : pas d’argent ou de bijoux, pas d’informations.


   -C’est dommage, j’en avais de belles, pourtant.


   Kitoe se gratta la joue. Il devait bien y avoir un moyen de négocier… Elle n’était pas spécialement pessimiste, mais elle n’avait pas envie de questionner chaque personne du coin. Oui, c’était dommage… Hm… Elle fixait, pensive, une étagère au bois lustré. Elle tourna soudain la tête. Et si elle parvenait à rendre cette méchante femme de meilleure humeur ? Elle plissa les yeux, se concentra sur elle, sur ses traits teigneux. Heureuse. Sourit. Satisfaction. Hm… Elle ne parvînt même pas à lui arracher l’ombre d’un sourire. Il allait falloir qu’elle revoie l’étendue de ses pouvoirs. Elle était vexée et frustrée par ses propres capacités… De nouveau, ses yeux se perdirent dans le vide. Elle sembla se réveiller lorsqu’elle réalisa qu’elle observait un vase rouge et or. Avare ! Oui, elle avait déjà vu ce genre de personnes à Avalon. Peut-être cette femme était-elle aussi avare qu’elle était boulimique – mais ça, elle ne le savait pas. Une idée lui traversa l’esprit. Elle n’était probablement pas des plus brillantes, certes. Il fallait cependant être efficace. Elle les voulait, sa maison et ses gâteaux. Elle s’approcha le plus tranquillement du monde vers les belles étagères où étaient exposées les biens luxueux de la Démone.


   -Il est joli, ce vase.


   -Vous devriez par(Kitoe tendit le bras)NON vire tes sales pattes de là, ne t’avise pas à le toucher !


   Elle quitta son poste près de la porte pour se précipiter vers elle.


   -Bouge pas ou ça casse ! S’écria soudain Kitoe.


   A défaut de pouvoir la rendre joyeuse, si elle lui insinuait de la peur ? Alors que la femme s’était figée, l’adolescente souriait. Elle ne savait pas si sa magie faisait effet, en tous cas, son idée fonctionnait.


   -Est-ce que c’est gratuit, maintenant ?


   Cette question, pour éviter d’avouer qu’elle ne se rappelait plus de ce qu’elles demandaient de base à propos de l’alchimiste… Ah oui, c’est vrai : elles n’avaient rien demandé de précis. On aurait dit que la femme allait bondir d’un instant à l’autre, sortir ses griffes et la déchiqueter jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que du sang. Elle regardait consécutivement Kitoe et son précieux bien.


   -Vous savez quoi ? J’en n’ai aucune idée, d’où il est l’autre con. Il est fou, personne ne peut le savoir.


   La jeune Démone prit un air découragé. Tout ça pour ça…  Ses doigts caressèrent l’œuvres. De toute manière, elle comptait la renverser depuis le début.


   -Je te dis de ne pas toucher, c’est la stricte vérité ! Je peux juste vous dire que j’ai arrêté de le voir quand il a acheté la maison où il vient de tout faire péter.



   Après encore un petit moment, elle finit par leur indiquer la situation de la première maison. Kitoe sourit avec gratitude. Aucune idée si elle mentait ou non, elle la croyait en fait. Elle lâcha un « Merciii » chantant, poussa le vase qu’elle avait pris en otage et quitta rapidement la maison, poursuivie par les cris de fureur de la Démone. Oh, ça va, si elle insistait tant, avec elle aussi elle partagerait son goûter…




1001 mots


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34531-kitoe
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête] L'alchimiste fou [feat Eléa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'aventure mortelle | Feat Eléa [Quête]
» [Quête] Le Labo de Dinguo ! [ft. Mirra, Eléa]
» [Quête] Le renégat des ronces [feat Romumu]
» [Quête] Le bouc émissaire - feat Dante
» Au secours des Trolls | Feat Siruu [Quête]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Océan :: Continent Dévasté - Est :: Terres arides :: Enfer-