Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

Partagez
 

 L'aventure mortelle | Feat Eléa [Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Ven 20 Mai 2016, 23:52


L'aventure mortelle

A
près les dernières péripéties au désert de la jeune femme, celle-ci se décida à visiter la fameuse pyramide. Elle avait tellement entendu parler d'elle, qu'elle ne pouvait pas juste l'ignorer. Malgré les merveilleux endroits que pouvait abriter le monument, une seule chose avait énormément attiré l'Elemental : c'était bien évidemment l'arbre de légende Certis. Comme une bonne partie des choses en ce bas monde, Kaithlyn avait énormément étudié sur lui et elle en savait beaucoup sur lui que quiconque.
Ses pouvoirs ne l'intéressaient guère car l'amour, la joie, la mort ou la naissance de son prochain enfant lui importait peu. Elle le trouvait juste fascinant. C'était donc l'une des choses les plus belles à ses yeux.
Bien sûr, il y avait aussi cette femme pouvant maîtriser le temps lui-même, tels les grands maîtres du temps. Personne ne savait si elle n'était qu'une mortel parmi tant d'autres qui avait trouvé par hasard ce fameux sablier ou une vraie déesse des temps du grand Symphan, créateur du monde.
Ces deux légendes avaient leur part de mystère, ce qui pour Kaithlyn, était mieux pour tout le monde. Certaines choses devaient être floue tandis que d'autres non. Enfin, c'était ce qu'elle pensait.

La jeune Elemental se trouvait devant la magnifique pyramide, la main au-dessus de son visage pour se cacher des rayons de soleil tapant dans ces yeux brillants d’excitation. Celle-ci resta immobile en contemplant la gigantesque construction. Elle n'arrivait pas à y croire, elle venait enfin de la trouver.
Après être sortie de la tour inconnue, elle avait décidé de se rendre ici mais elle n'avait jamais imaginé qu'elle aurait pris autant de temps. Deux mois de marches acharnées dans l'horrible désert. Elle avait l'impression d'être tous les jours tester par le climat. C'était fatigant à la fin pour elle.
Mais enfin, elle avait le soutien de son compagnon, Gaurwaith. Donc, elle pouvait résister.
Elle se demandait en regardant le monument, la façon dont elle allait entrer. Elle ne voyait aucune fissure qui lui aurait permis de passer. N'importe quoi aurait pu faire l'affaire.
D'ailleurs, elle remarqua autour d'elle que plusieurs marchands ambulants avaient décidé de s'installer ici pour vendre des souvenirs aux pigeons. Sérieusement, pourquoi voudrait-on acheter une pyramide miniature ? Pour décorer notre salon de sottises dans ce genre ? Mais le pire dans tout ça était qu'il y avait quand même des gens pour acheter ça.
Les aventuriers - enfin, si on peut les appeler comme ça - devaient être fatigué de ce long voyage, alors, pourquoi polluer l'air avec vos camelotes ?
À ce moment-là, Kaithlyn n'avait qu'une seule envie : c'était détruire leurs stands. Bien sûr, ce n'était qu'une envie alors, elle ne toucherait sûrement pas à leurs idioties. Elle se contentait juste de jeter des regards assassins aux marchands. Ça lui suffisait largement... pour l'instant.

Le loup arriva peu de temps après la jeune femme. Il était encore plus fatigué de la longue route qu'ils avaient fait qu'elle. C'était bien évidemment à cause de sa lourde fourrure. Mais enfin, il s'était habitué à la chaleur.
Lorsque l'Elemental remarqua la présence de son compagnon près d'elle, elle commença à marcher. Cependant, elle sentit quelqu'un s'approcher d'elle et lui attraper la chemise. Elle se retourna alors violemment et elle comprit que ce n'était qu'un vieil homme cherchant de l'aide.
Elle écarquilla les yeux et s'excusa. L'homme lui sourit gentiment et il lui montra une chaise. Elle se trouvait sous une tente avec à l'intérieur, un atelier entier pour grands aventuriers. C'était incroyable. Il avait sûrement dû rassembler toutes ses affaires durant toute sa vie.
Mais cependant, ce qui était étrange était que le vieil homme n'était même pas un Humain. C'était un Bélua, vu sa queue et ses oreilles. Ça lui donnait un petit air mignon.
Vous me direz sûrement que cette race sur le territoire des Humains n'était pas aussi insolite que ça mais plutôt qu'il soit aussi bien dans le désert. Comme s'il était dans son habitat naturel.
Et puis, il faisait rêver cet homme. Une vie entière basée sur des recherches et toujours le sourire aux lèvres.
Enfin bref, le vieil homme s'exclama enfin d'une voix grave et légèrement cassée :
« Jeune fille, je vois que tu as l'air expérimentée, pleine de vie et une très bonne aventurière.
- Non, je ne suis que là pour visiter.
- Alors, pourquoi portes-tu une aussi lourde hache sur ton dos et pourquoi un loup te suis-tu ?
- Ce n'est qu'un détail.
- Bien sûr, dit-il en souriant de nouveau. Pourrais-tu aider un vieil homme pour la quête de toute sa vie.
- Une quête ? Je vous écoute. »


Il me fit un grand sourire et son visage s'illumina. Puis, il se retourna vivement derrière lui, cherchant dans ses parchemins quelque chose. Ensuite, il courra rapidement dans toute la pièce. Il rassemblait des cartes pour les poser une à une sur la petite table se trouvant au milieu de la pièce.
Lorsqu'il termina, celui-ci se replaça devant la jeune femme. La table était encombrée d'une dizaine de petites cartes. L'Elemental haussa un sourcil en voyant cela. En quoi toutes ces choses lui seraient utiles lors de la quête que lui avait parlé le vieil homme ? C'était complètement stupide.
Ensuite, lorsque celui-ci vit la frustration se dessiner sur le visage de la femme, il sourit et bougea rapidement toutes les cartes.
Il y avait maintenant un plan complet d'un sorte de labyrinthe. Alors, l'homme s'exclama pour éclaircir les idées de Kaithlyn :
« Voici un plan détaillé de la pyramide que tu peux voir ici. (il pointa le monument avec son index bridé)
- Comment avez-vous pu réussir cet exploit ?!
- Je ne les pas vraiment terminais. Comme tu peux le voir, cette partie est complètement floue pour moi. Et c'est justement cet endroit où je veux que tu te rendes.
- Pourquoi n'y allez-vous pas vous-même ? Si vous avez réussi pratiquement tout, ceci ne sera qu'une partie de plaisir pour vous, n'est-ce pas ? Et puis, qui a-t-il d'aussi intéressant dans cette partie ?
- Connais-tu la malédiction du roi mort il y a des siècles ?
- Oui, mais ce n'est qu'un mythe.
- Non, pas tout à fait. C'est pour cette raison que les aventuriers ne peuvent sortir de cette pyramide. À cause de la malédiction.
- Et donc, je suppose que le tombeau du roi se trouve dans cet endroit.
- Bingo ! Et comme tu as pu le remarquer, je suis beaucoup trop vieux pour pouvoir partir en expédition et je ne manie plus aussi bien l'épée qu'autrefois. Donc, tu vas briser la malédiction en détruisant le tombeau.
- Je vois. Je ferais de mon mieux. »


Kaithlyn attrapa la carte et sortit de la tente. Et la quête allait enfin débuter.


Mots : 1213
Le vieil homme parle en #FF7F50
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 21 Mai 2016, 12:22






À la recherche de la malédiction



Assis sur une dune, je regardais les tâches écarlate qui colorais le sable de couleur ocre, deux corps se trouvaient la, maintenant sans vie. C'était assez par hasard que j'avais croisée la route de ces humains, mais je n'allais pas m'en plaindre, au moins j'avais débarrasser cette terre de deux parasites. Il est vrai que j'avais été surprise de me retrouver sans magie, mais finalement ce n'était pas suffisant pour me mettre hors combat.  «Maintenant que tu à finie, on peut s'en allez, tu sais que je n'aime pas me trouver ici.»  «Pourquoi ? Ça devenir une sardine griller n'est pas dans tes projets ? » L'ondine me jeta un regard mauvais avant que ce dernier ne se perde au loin. Je regardais dans la direction qu'elle fixais et je fini par remarquer quelque chose qui semblait se détacher de la mer de sable.  « On est encore loin de la citée humaine logiquement, qu'est ce que c'est à ton avis ?»  «La pyramide, je ne voie que ça. Il paraît qu'il y à pas mal de chose assez intéressante la dedans, mais je n'ai jamais rencontrée personne qui puise m'en dire plus que de simple rumeurs.» «Et ben on va allez voir ça.»Elle leva les yeux au ciel, mais elle fini malgré tout par m’emboîter le pas.  

J'étais assez intriguée par cette pyramide, comment est ce qu'après tant de temps, personne n'avais réussi à en savoir un peu plus sur elle ? Est ce qu'au moins on savaient pourquoi elle avait été construite ? Pour qui ? Qu'est ce qu'elle cachait ? J'avais envie d'en savoir un peu plus et oui j'aurais très bien pu me contenter de livres ou de personnes qui serait m'en dire plus, mais c'était moins amusant.
Mais je fus surprise en arrivant à proximités, des tentes se trouvaient là. Des nomades humains ? Non, ils y avaient de tout. Une expédition en cours peut être.  « Des marchants...» « Ils doivent pas avoir beaucoup de clients.» Les voyageurs dans le désert ne devait pas être légion. Après tout le climat était hostile, il n'y avait que très peu d'eau et je tenais celle qui m'avait permis de venir jusqu'ici qu'au humains qui avait pris leurs précautions, heureusement que je n'avais percée leur outre.

Je fixais la pyramide, commençant à chercher un endroit ou je pourrais tenter de rentrée. Mais à première vue il n'y avait rien. Une jeune fille passa à cotée de moi, se dirigeant vers l'édifice. Est ce qu'elle savait comment entrée ? « Il y a quelqu'un qui nous fixe.» Je tournais la tête et remarquais un homme qui semblait sortir d'une tente proche. Il me regardait avec insistante et je n'aimais pas ça, je voulais m'approcher de lui pour savoir s'il y avait quelque chose. Mais il prit les devant.  «Vous me semblez assez intéressée par le monument.»  « Et qu'est ce que ça peut vous faire ?»  «Est ce que ça vous dirait d'aider le vieille aventurier que je suis ?»Je le regardais un moment surprise, est ce que j'avais vraiment l'air de vouloir aider le moindre vieillard qui venait me parler ? «Vous plaisantez j’espère ?»  « Je voie. Et si je vous proposais plutôt un marcher alors ?» Mais qu'est ce qu'il me voulait à la fin, mais finalement pourquoi est ce que je perdais mon temps avec lui, je voulais quand même entrée la dedans et si possible pas demain.  «Dite moi ce que vous me voulez avant que je vous crucifie sur place pour avoir la paix.»  «Vous voulez entrée la dedans n'est ce pas ? J'ai des plans, il ne concerne qu'une petite partie de cette endroit, mais ils vous serait utile. Si vous me donnez un coup de main, vous pourriez y avoir accès.»  «Et en échange ?» Je savais que dans ce monde rien n'était gratuit et encore moi ce genre de plan.   «Comme je vous l'ai dit, il ne sont pas complet et j'aimerais vraiment savoir ce qu'il ce trouve au sommet de cet endroit. Pourriez vous l'explorée pour moi ?» Pour le coup ce n'était pas trop dérangeant, car c'était ce que j'avais prévu de faire, c'était même le contraire, j'étais gagnante vu que j'allais avoir accès à ses plans. Je lui demandais alors ou ils se trouvaient.  «Il vous faudra accompagnée la jeune fille qui est passée près de vous, elle à déjà accepter de me donner un coup de main, mais je connais cette pyramide et ce sais que vous ne seriez pas trop à trois pour déjouée ses pièges.  » Ce n'était pas ce qui m'arrangeais le plus, mais j'avais l'impression que l'on allaient devoir faire avec.

On pris rapidement la direction qu'avait pris la jeune fille, j’espérais qu'elle n'était pas déjà entrée à l’intérieur, je ne serais pas certaine de la retrouver et peut être qu'elle se ferait rapidement avoir bêtement par un des pièges de l'entrée. Manquerais plus que les plans soient inutilisable à cause de sa maladresse.  «Elle est là-bas, si tu est d'accord je vais me charger de la discutions. »  «Pourquoi ? »   « J'aimerais qu'elle ne fuie pas en courant face à ton mauvaise caractère.»
On s'approcha de la jeune femme et comme elle me l'avait dit, Ysaline pris les choses en main.  «Bonjour, je m'appelle Ysaline et elle c'est Eléa, le vieillard nous a demander de partir en exploration, pour lui il serait bon que nous y allions à plusieurs, accepteriez vous que l'on se joignent à vous ?» il est vrai qu'elle était plus douée pour parler avec les autres, personnellement j'étais déjà en train d'envisager de lui volée les plans en cas de refus, mais pour le moment on attendaient sa réponse.

1010 mots

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 21 Mai 2016, 15:53


L'aventure mortelle

L
orsque la jeune femme sortit de la tente du vieil homme, elle baissa les yeux sur la carte. Elle essayait de se repérer avec celle-ci mais, il fallait le reconnaître, les notes du Bélua étaient complètement floues.
Mais heureusement, l'Elemental avait quelque peu travaillé sur ce genre de carte avec le Maître. C'était quelque temps avant que celui-ci ne meurt. Elle n'en savait donc que très peu mais elle pouvait tout de même ne pas se perdre. Et puis, elle pouvait demander de l'aide à son compagnon. S'ils venaient à se perdre dans le grand monument, Gaurwaith pourrait toujours sentir un petit courant d'air venant de l'extérieur et donc pouvoir sortir. Alors, la jeune Elemental n'avait pas de soucis à se faire.

Quelque temps plus tard, celle-ci trouva au pied de la pyramide, une minuscule entrée. Celle-ci et son compagnon pouvaient rentrer à l'intérieur facilement, vu leur taille svelte mais le vieillard n'aurait sûrement jamais réussi. Il fallait le dire, le temps ne l'avait pas gâté. Et puis, avec l'énorme ventre qu'il avait, il n'aurait jamais pu passer.
Il n'avait peut-être pas voulu le dire à la jeune femme mais ce n'était sûrement pas à cause de son âge avancé et son manque de force qu'il lui avait demandés de l'aide. Mais, elle ne pouvait pas le blâmer, même s'il avait dû tuer des milliards de personnes seulement pour cette quête. Il avait dû tellement travailler sur celle-ci toute sa vie alors, il était tout à fait normal de faire ça. Et puis, ce n'était pas comme si c'était sa faute à lui. Les aventuriers avaient bien accepté cette quête en sachant les dangers de la pyramide.

Enfin bref, Kaithlyn s’accroupit et regarda longuement l'ouverture. On ne voyait vraiment rien, elle devrait donc peut-être avancer dans le noir. Elle espérait que le vieillard avait laissé quelques torches ou autres mais il n'y avait rien de tout cela. L'homme ne s'était sûrement pas rendu à l'intérieur depuis très longtemps et les quelques lumières restantes avaient dû s'éteindre il y a deux ou trois ans.
Et puis, de toute façon, elle n'aurait pas pu le savoir puisqu'elle ne voyait complètement rien. Le noir absolu.
La jeune femme encore fatiguée du long voyage qu'elle avait entrepris, soupira longuement à la vue de la fissure. Elle savait qu'elle devrait partir à la recherche d'une prochaine torche. Et donc, qu'il y allait avoir énormément de boulot. Parfait pour elle.
Alors, celle-ci se releva puis chercha un bout de bois. N'importe quoi aurait fait l'affaire pour elle.

Lorsque celle-ci trouva une énorme branche, non loin du trou, elle l'attrapa. Elle était plutôt heureuse de l'avoir trouvé en si peu de temps. Puis, elle déchira un morceau de sa chemise pour pouvoir le brûler.
Elle l'entoura autour du bout de bois et elle commença à l'allumer avec deux petites pierres.
Puis, lorsque la torche fut terminée et bien lumineuse, elle s’apprêta à rentrer à l'intérieur du trou. Mais, cela ne se passa pas comme prévu. En effet, deux personnes s'étaient présentées devant la jeune femme et son compagnon. Apparemment, le vieillard avait décidé TOUT seul que c'est deux personnes ici présente devrait suivre l'Elemental. C'était une grosse blague ?! Kaithlyn avait accepté justement parce qu'elle serait seule et celui-ci avait imposé à la jeune femme deux boulets !
Elle les regarda alors longuement et elle soupira. Pourquoi devait-elle toujours être entourée de personnes  lors de ses quêtes ? Elle voulait, rien que pour cette fois, être seule. Mais, il fallait le croire, c'était peine perdue pour elle.
Elle s'exclama :
« Je suppose que je n'ai pas vraiment le choix. Bref, d'après la carte du vieil homme, on doit rentrer dans ce trou. Et comme il n'y avait pas beaucoup de lumière, j'ai fabriqué une petite torche. Enfin bref, je vais partir en expédition et je vous dirais quand vous pourrez descendre sans danger. L'ouverture est en chute libre alors, je ne pense pas que vous voudriez vous retrouver mort avant d'avoir commencé la quête. Je ne vous sous-estime pas, ne vous inquiétez pas. Je n'ai pas confiance en vous plutôt. »

La jeune Elemental n'avait aucune expression lorsqu'elle disait ces mots, comme d'habitude. Et ses yeux étaient d'ailleurs, toujours aussi vides depuis la mort de son cher Maître.
Comme elle l'avait dit, elle n'avait aucune confiance en eux. Surtout cette jeune fille nommait Eléa. Elle ne lui inspirait pas confiance. C'était peut-être ses yeux froids. De toute façon, elle ne faisait confiance qu'en Gaurwaith alors, ce n'était pas comme si c'était étrange.
En parlant de lui, après que Kaithlyn ait parlé, il s'exclama, bien sûr leur discussion resterait secrète puisque personne ne pouvait les entendre, tout se passait dans leur tête :
« Kaithlyn, si tu continues à ne faire confiance en personne, il ne t'arrivera que du mal et tu le sais.
- Mais, c'est cette fille, Eléa qui ne m'inspire pas du tout confiance.
- ...
- Ah, tu vois. Toi aussi, tu as remarqué l'aura qu'elle dégageait.
- C'est vrai qu'il est un peu... maléfique, je dirais.
- Je ne connais pas sa force mais en tout cas, cette aura est très menaçante. Comme si son loisir était le meurtre.
- Oui, c'est vrai. Enfin bref, rentre dans le trou maintenant, je fermerais ta marche.
- Bien. »


La jeune femme exécuta alors les ordres de son compagnon et elle rentra dans l'ouverture.
Comme prévu, elle descendit en chute libre comme dans un toboggan. Elle dura pendant près de cinq minutes. Le vieillard avait énormément creusé dans la pierre pour arriver à cet exploit.
Enfin bref, lorsqu'elle arriva enfin au bout de celui-ci, elle hurla au loup de descendre. On entendit alors un bruit sourd et un glissement venant d'en haut.
Alors, en attendant son ami, la jeune femme tourna de gauche à droite avec sa torche pour regarder ce qu'il pouvait avoir autour d'elle. Il n'y avait rien, seulement des murs et des inscriptions dessus.
C'était des sortes de dessins racontant une histoire. Peut-être celle du roi qu'avait parlé le vieillard. D'ailleurs, s'il disait vrai et que la malédiction existait réellement, il y aurait énormément de momie ici. Ce qui n'était pas bon car il était dans le noir complet et même avec une torche, il saurait facilement attaquable.
Enfin bref, cela ne lui intéressait peu, pour l’instant. Elle était beaucoup trop occupée à contempler les murs. C'était vraiment magnifique. On voyait la vie entière d'une personne et de ses proches. La naissance et toutes les péripéties arrivaient durant sa vie. En tout cas, on ne voyait pas encore la mort car elle devait sûrement être plus loin.
Cependant, une chose étrange arriva lorsque celle-ci regardait les murs. Il y avait deux histoires différentes, une d'un homme triste et une d'une femme heureuse.
Dans l'histoire de l'homme, celui-ci avait perturbé l'équilibre des choses et contrarié les dieux, enfin c'est ce qu'elle avait compris. Et il avait été puni par eux. C'était peut-être la vie du roi et sa malédiction, qui sait.


Mots : 1263
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 21 Mai 2016, 17:37






À la recherche de la malédiction



Elle ne semblait pas vraiment ravie de devoir faire équipe avec qui que ce soit. On moins c'était quelque chose que l'on seraient rapidement d'accord. Restait à voir comment allait sa passée le reste de l’expédition maintenant. De toute manière, ravie ou pas elle céda, comprenant sans doute que l'on ne lui laisseraient pas le choix. Je regardais son compagnon, un bête sac à puce, avec toute sa fourrure c'était à ce demander comment il faisait pour ne pas avoir fini tout desséché.
Elle nous expliquait qu'elle préférait descendre en premier, mais alors que j'avais l'impression qu'elle nous prenait pour des idiotes, je compris qu'elle était tout simplement d'une franchise qui était vraiment appréciable. Le soucis, c'est que c'était réciproque. Je l'avais regarder un instant avant qu'elle ne se décide de descendre enfin et je comptais le temps qu'il lui fallu pour appeler son animal. C'est que ça semblait vachement profond enfin de compte.  «J'ai l'impression que l'ambiance va être assez tendue...»  «Tu t'attendais à quoi ? De toute manière je ne lui fait pas confiance non plus, au moins ça a le mérite d'être claire. Et dois je te rappeler que tu à cru que je voulais te tuer la premier fois que l'on c'est rencontrée ? »   « En même temps, je me suis peut être tromper sur le moment, mais après tu en a tuer combien depuis que l'on se connaît ? Aller vas y médore doit être arriver dans le font. Ne la tue pas en attendant mon arriver.» Je souris en l'entendant appeler le loup de cette façon et je me laissa glisser à mon tour.

Il était assez troublant de glisser aussi longtemps dans le noir, mais si au bout d'un moment je fini par apercevoir une lueur, celle de la torche de la jeune fille.
Arriver en bas, je la vis contempler les fresque qui se trouvait sur les murs. Je dois bien avouer qu'elles ont un cotée assez envoûtant et c'était assez clair qu'elle racontait une histoire. Quand Ysaline nous eurent rejoins, je m’avançais prudemment dans le couloir, avec la lueur de la torche de la  fille, j'en remarquais d'autre, éteinte cependant. Prenant le manche, je la rendis fonctionnelle avant de regarder celle qui avait les plans. « Dit toi.» Difficile de s'adresser autrement à une personne qui n'avait pas daigner donner son nom.  «Le vieux, est ce qu'il à mis des annotations sur son plan ou il c'est contenter de tracer les couloirs ?»  Je ne m'attendais pas à trouver des trucs précis, mais j'aimerais assez bien savoir s'il avait eu la bontés de noter les pièges qu'il aurait pu rencontrée ou tout autre bizarrerie qu'il serait bon pour nous de connaître.  « Tu crois qu'ils seraient encore fonctionnelle ?»  «Ça dépend, soit ils sont trop abîmer pour vraiment fonctionner, soit ils son d'origine magique et du coup le temps na aucune emprise sur eux. Ou encore le vieux à penser à les désactiver ce qui ne serais pas si mal.»  la seul chose qui m’inquiétais, c'était qu'il aille pu faire une erreur dans le plan,  à supposer que par chance il aille vraiment penser à noter tout les pièges que l'ont pourraient croisée sur notre route, il pouvait très bien ne pas en avoir découvert certain, par chance ou autre. Avoir oublier d'en noter un ou encore l'avoir pas noter au bonne endroit. Il n'y avait pas quand cette fille que je n'avais pas confiance, en ses plans aussi, on est jamais à l’abri d'une erreur n'est ce pas. En plus, ces plans ne couvre que la partie qu'il a découverte, il y a peut être d'autre endroit qu'il nous sera nécessaire de visiter si nous voulons arriver au sommet.

 «Je crois qu'avant toute chose il vaudrait mieux décider de comment on va procéder. Car si on ne se fait pas un minimum et j'ai bien dit minimum, confiance, on arrivera à rien, dés qu'il y aura un piège on ne pourra pas s’empêcher de douter des un les autres et dans ce genre d’expédition ce n'est pas la meilleur solution. » «Et pour une fois j'y suis pour rien, c'est pas moi qui a commencer. » Je savais au fond qu'elle avait raison dans ses paroles, mais en même temps l'autre avait tout autant raison de ne pas me faire confiance. Pour le moment ça ne me traversais pas vraiment la tête, mais si à un moment je pouvais me débarrasser d'eux et prendre les plans pour moi seul, je n'hésiterais certainement pas.  « Par compte, oui il faut discuter sérieusement de la marche à suivre, tu pourrais déjà passez ta torche à Ysaline, il ne t'est certainement pas facile de tenir la torche ET les plans. Et comme je suppose que tu me passera pas ces derniers. Et puis elle restera à coté de toi. » Sans dire qu'Ysaline était une gentille, elle restait plus douce que moi et on pouvaient surtout lui faire confiance en toute logique, sauf si elle avait une idée derrière la tête, mais vu qu'ici son idée ça semblait plutôt être de sortir d'ici rapidement sans avoir de bobo, elle serait sans doute la plus honnête d'entre nous.  «Est ce que tu serais d'accord pour que nous examinions les plans toutes ensemble avant d'aller plus loin ? Au moins on iraient pas vraiment vers l'inconnu. »  «C'est ça, faite ça et pendant ce temps la je vérifie qu'une momie n'aurait pas envie de vous croquer un bout de cerveau. Et promis, je crierais si j'en voie une. Par compte je cri aussi pour une araignée ou tout autre vermine ?» «Eléa !» Ne faisant pas attention, j'allais simplement m'appuyer contre le mur, faisant face au couloir que nous devrions emprunter
1019 mots.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 21 Mai 2016, 21:40


L'aventure mortelle

L
e jeune loup venait d'arriver devant l'Elemental, un peu inquiet en ce qui concernait les deux étrangers. En effet, il les avait bien entendu parler et il ne tarda pas à le répéter à son amie. Et donc, Kaithlyn ne leur faisait de moins en moins confiance. Elle aurait largement préféré être seule ou être avec une personne n'ayant pas un mauvais fond comme la jeune femme nommée Eléa.
Puis, Kaithlyn expliqua tout ce qu'elle avait vu sur les murs à son compagnon. Elle était vraiment fascinée par ces inscriptions. Et par l'histoire de la femme et de l'homme. D'ailleurs, elle n'avait pas pris le temps de regarder de plus près la vie de la fille. On voyait juste qu'elle avait beaucoup de chance durant sa vie. Elle avait été vraiment heureuse jusqu'à ce qu'elle rencontre l'homme de l'histoire voisine. Rapidement, il était tombé amoureux et avait eu un enfant. Il filait le parfait amour et il avait une vie rêvée.
Mais étrangement, celle-ci n'avait pas connu le même sort que son bien-aimé. Elle avait juste continué sa vie sans lui. C'était étrange car on n'avait l'impression qu'il avait complètement disparu de la surface du monde.

Kaithlyn fronça les sourcils à cette vue et les deux inconnus arrivèrent un peu plus tard. Elle continua d'avancer sans se soucier d'eux. Ils la suivirent gentiment et calmement jusqu'à ce qu'une des deux ouvre sa bouche pour parler. Super, elle n'aurait pas pu se taire. Et en plus, elle était impolie.
À ce moment-là, Kaithlyn avait une terrible envie de l'étrangler. Oh ça, oui ! Mais, elle devait se taire car il était en surnombre. Elle soupira longuement et déclara :  
« C'est un peu flou mais oui. »
   
Elle continua d'avancer en regardant la carte. Et elle remarqua que petit à petit des inscriptions commençaient à apparaître. C'était des instructions à à suivre pour se rendre au tombeau et aussi quelques informations sur l'histoire des deux amoureux. C'était étrange et un peu flou, on ne voyait pas très bien les mots inscrits dessus et Kaithlyn devait plisser les yeux pour voir quelque chose.
Lorsqu'ils commencèrent de nouveau à parler, la jeune Elemental toujours aussi agacée de devoir répondre à toutes les questions aussi inutiles. Surtout pour faire comme si elles voulaient être gentille avec elle. Bien sûr, bien sûr...
Et en plus, elles voulaient travailler avec Kaithlyn. Leur mensonge devenait de plus en plus mauvais.
Kaithlyn roula alors les yeux, s'arrêta d'avancer et elle leur répondit :
« Je suppose que vous avez raison. On va faire comme ça mais je vous préviens, je ne suis pas la jeune fille frêle que vous pensez. Alors, les coups foireux, vous oubliez. Juste pour cette quête, on va s’entraider et je vous promets que je ne ferais rien, si vous non plus. »

Puis, Eléa s'exclama à nouveau pour dire de nouveau des choses complètement idiotes et stupides. Elle ne pouvait pas s'empêchait d'être désagréable, celle-là ! Et en plus, elle adorait se la jouer. Certaines fois, il vaut mieux se taire...
Kaithlyn soupira longuement et s'accroupit en posant la carte par terre. Ensuite, elle déclara à une dénommée Ysaline. Elle était un peu plus gentille que l'autre femme mais elle devait aussi être aussi méchante. Elle avait sûrement un mauvais fonds, elle aussi :
« Il y a deux histoires sur les murs, d'une femme et d'un homme. Ils racontent leur vie. Du début à la fin.
Celle de la femme est vraiment très joyeuse. Elle passe une vie tranquille dans un beau château en tant que princesse et plus tard, elle rencontra l'homme. Ils se marièrent et eurent deux enfants, très beaux.
Cependant, une chose étrange se passa dans l'histoire de l'homme. C'était comme s'il disparaissait peu à peu complètement de l'esprit de tout le monde, même sa femme à continuer sa vie sans lui comme s'il n'avait jamais existé. Bref, en ce qui concerne la carte, le vieillard l'a fabriqué de façon à ce que les inscriptions d'indications pour suivre le chemin vers le tombeau apparaissent peu à peu. Je ne sais pas s'il vous l'a dit mais nous sommes là pour détruire le roi, enfin ce qui en reste. Et je pense que la malédiction qui des légendes peut être rompue si on fait cela. Enfin, vous la connaissez, n'est-ce pas ? »


Il devait y avoir une raison pour laquelle cette histoire avait été écrites sur les murs et pourquoi le vieillard avait placé crée cette carte magique. Des milliards de questions surgissaient alors dans la tête de la jeune femme. Elle ne savait que penser. C'était tellement étrange, floue. Rien n'était cohérent dans cette histoire. Et pourtant, tout avait un sens. C'était étrange à expliquer sur le moment pour Kaithlyn mais elle avait au moins pu lui expliquer le minimum. Enfin, ce qu'elle avait compris.
Ensuite, elle releva la tête vers Ysaline et déclara :
« Tu comprends ? C'est forcément lié. Je ne sais pas quoi et pourquoi mais ça l'est. J'en suis sûre. Aurais-tu une idée quelconque au sujet de ça ? Parce que je n'arrive pas à voir qu'est-ce que ça peut être. »

Elle la regarda longuement. Elle avait obligatoirement une idée. C'était forcer. Et elle voulait donc l'entendre absolument car il pourrait mieux comprendre leur quête et ne pas foncer tête baisser dans une sorte d’embuscade de momie.
Lorsque celle-ci baissa la tête vers la carte et elle comprit qu'elle avait sûrement trop parlé. Elle s'était peut-être trop excitée en parlant. Et la jeune femme, Ysaline avait sûrement dû remarquer les yeux de Kaithlyn briller. Alors que d'habitude, ils étaient vides. C'était donc un peu bizarre de la voir ainsi.


Mots : 1014
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Dim 22 Mai 2016, 13:11






À la recherche de la malédiction



Est ce que c'était des menaces que je venais d'entendre ? Non mais elle se prenais pour qui. Ysaline avait raison, le temps allait vraiment paraître long dans ces conditions. Je préférais me taire pour la suite, laissant les deux filles travailler dans leur coins. Même si j'écoutais ce qu'elles avaient à se dire d'une oreilles attentive. Il y avait bien des annotations, mais si elle n'était pas claire est ce qu'il était bon de les suivres ? En plus cet homme était agée, qui nous disait que l'on pouvaient vraiment faire confiance ?
Elle parlait des inscription sur les murs et Ysaline leva la tête pour les regarder, examinant à mesure qu'elle racontait ses observation.  «Comment un homme peut être oublier de tous petit à petit ? Est ce que l'homme en question serait celui qui reposerait ici ?»  « Ça n'aurais pas de sens, si c'est vraiment lui qui est représentée, qui à fait tout ça si tout son entourage est censé l'avoir oublier ? J'ai du mal à croire que ce serais le travail d'un seul homme.» on pouvaient supposer qu'ils l'auraient fait avant que tout cela arrive, mais en même temps si c'était mis ses ces murs, serais ce par ce que c'était le seul à ne pas avoir oublier ?

 «Il c'est garder de nous dire pourquoi nous étions venue exactement, il devait se dire que tu nous mettrait rapidement au courant, ce qui est le cas. Maintenant est ce que détruire le corps lèverait la malédiction j'en sais rien. Certaine perdure malgré la mort. Maintenant, il faudrait savoir ce qu'est cette malédiction exactement. Serait elle liée à ce deux amoureux transit ? » Je voyais à son visage qu'elle était intriguer, en même temps cette expédition prenait une toute autre tournure. On avaient pas vraiment penser qu'elle aurait autant d'importance. Dire que je voulais simplement satisfaire ma curiosités.
Mais alors qu'elle continuait à parler, elle commençait à s’exciter, je sursautais et la regardais, était elle devenu folle ?  « Le moins que tu puisse dire, c'est que tu est passionnée par cette histoire. Écoute, ce que je pense n'est que mon avis, je ne crois pas détenir la vérités loin de là.» elle se tu quelque instant songeant sans doute à ce qu'elle allait dire.  « Même si ca semble improbable, je pense qu'effectivement ce roi maudit et ces peinture on un rapport, mais ce n'est peut être pas lui qui est représentée. Et si c'était une de ces victimes, peut être la seul qu'il a fait de son vivant ? C'est peinture aurait alors été faite pour nous avertir, nous mettre en garde contre les pouvoirs de ce roi.» ça ce tenait, mais comme elle l'avait dit on ne pouvaient pas être certain que c'était vraiment la solution.  « Je crois surtout que ça ne sers à rien de chercher une réponse dans ces peinture. Certes elle son intéressant et je pense aussi qu'elle son la clef. Mais on ne les à pas toute.»  « Dit euh… tu ne pourrais pas nous dire ton nom, même un surnom même si tu ne veux pas nous donner ton véritable nom. Ce serais plus poli quand on voudraient s'adresse à toi.» elle avait hésité à lui demander, mais au fond elle avait raison, on ne pouvaient pas continuer à l'appeler bêtement en espérant qu'elle comprenne que c'était à elle que l'on s'adressait.  «Bref, je pense que le mieux à faire c'est essayer de trouver tout l'histoire, du début à la fin. Mais sans doute que la fin est près de la tombe du roi et dans ce cas il faudrait ce décider rapidement. »

en claire ça ne servait plus à rien d'attendre ici.  «Dans ce cas on va continuer. Par compte, je sais que notre but est d'arriver au sommet et on va visé cet objectif, mais on prendra peut être la peine de visité d'autre partie, juste pour s’assure que nous repéreront bien tout les éléments qui pourrait nous aider. J'ai comme l'impression qu'il ne se laissera pas détruire. »
Je me redressais et commençais à avancer.  «Je vais passée devant, vu que la confiance ne règne pas parmi nous tu peu passée devant, mais je ne suis pas certaine que tu aimerais nous avoir dans ton dos.» c'était mon cas.  « De plus, j'aurais besoin que tu me guide avec tes plans. Si tu te met juste derrière moi, passe ta torche à Ysaline pour qu'il aille assez de lumière derrière.» Je ne savais pas vraiment comment est comptait si prendre et à vrai dire je ne savais même pas comment elle allait prendre les instructions que j'allais donner. Pas vraiment des ordres, plutôt un avis, qu'elle n'était absolument pas obliger de suivre loin de là.

Je commençais à avancer dans le couleur, prudente et surtout attentive au moindre bruit qui pouvait se faire entendre. Les fresque continuaient, mais pas sur tout les murs. Il y avait de temps en temps des restes de squelettes, sans doute d'ancien explorateur qui avait lamentablement échouer dans leur visite de ce lieu. Quand je voyais des sacs, je me permettais de les fouiller, pas que je voulais faire les poches à des cadavres, mais je voulais trouver des notes qui expliquait ce qu'il leur était arriver. Mais pour le moment c'était principalement des personnes qui c'était complètement perdue.
Au bout d'un couloir, on fini par arriver dans une immense salle complètement vide. Je la regardais assez surprise avant de rentrée à l’intérieur, je n'aimais pas vraiment ça et je me tournais vers l'autre fille, je voulais savoir si le vieux avait noter quelque chose au sujet de cette salle. Et en attendant qu'elle me réponde, je regardais plus attentivement les murs qui se trouvait près de nous, esperant trouver un petit quelque chose qui pourrait me donner un indice sur la marche à suivre.  « Tu t'en fait peut être pour rien. Et si elle avait simplement déjà été vider par les pillard ?»  «Je te l'accorde que c'est quelque chose de tout à fait possible, mais si vous seriez à leur place, est ce que vous mettrez vos trésors si près de la sortie ? Sans gardien ni protection ?»
1081 mots

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 23 Mai 2016, 18:22


L'aventure mortelle

L
a jeune femme nommée Ysaline avait d’excellentes idées mais il restait tout de même énormément de questions toujours aussi floues. Et puis, il y avait quelque chose que la jeune Elemental n'avait pas pensé. Qui avait bien pu peindre ses fresques ? Si l'homme était bel et bien oublié de tous, personne n'aurait pu connaître son histoire. Était-ce le roi comme l'avait dit Ysaline ? Ou était-ce le roi lui-même ?
Des milliards de questions autour de cette histoire tournaient dans la tête de Kaithlyn. Elle se demandait même si le vieillard n'était pas l'auteur de cette malédiction ou si ce n'était pas simplement lui qui avait peint sur les murs.
La jeune femme décida alors de faire part de ses idées aux groupes. Elle les laissa tout de même finir de parler entre eux. D'ailleurs, ils souhaitaient connaître le nom de celle-ci. Quel en était l'intérêt ? Ils auraient pu tout simplement continuer de l'appeler toi, ça n'aurait pas vraiment changé. Voulaient-ils en savoir plus sur elle ou étaient-ils tous simplement polis.
Kaithlyn se méfiait autant de ces étrangers principalement à cause de l'aura d'Eléa. En vérité, ce n'était que pour cela car l'autre femme avait l'air plus... normale. Elle ne savait pas comment l'expliquer mais cette Eléa ne lui inspirait rien de bien. Et puis, cette façon de parler avec autrui qu'elle avait était vraiment agaçant. Pour qui ce prenait-elle ? À moins qu'elle ne voulait juste être gentille. Enfin, à sa façon.
Sérieusement, pourquoi les étrangers étaient-ils tous aussi mystérieux ?
Enfin bref, elle voulait que tout le monde fasse équipe. Alors, la jeune Elemental décida pour une fois de faire confiance à quelqu'un dans son genre. Et puis, elle préférait largement se trouver derrière elle que devant. Elle aurait pu l'attaquer par surprise.

Ensuite, Kaithlyn attrapa la carte et baissa ses yeux vers celle-ci tout en avançant. Puis, elle déclara :
« Pensez-vous qu'il serait possible que le vieillard soit l'auteur de ces fresques ? Ça tient la route. Un mystérieux homme ayant besoin d'aide fait appel à des étrangers potentiellement inexpérimentés et maléfiques. Alors que ses recherches sont toutes ses vies. Ce n'est définitivement pas possible qu'il puisse comme par hasard trouvât à nous faire autant confiance. Vous ne pensez pas ? »

Elle prit une pause le temps de regarder autour d'elle. Le groupe se trouvait à présent dans une immense salle, remplie des fresques. Bien sûr, elle ne parlait pas que de l'histoire de l'homme et de la femme. C'était plus des contes qu'autres choses.
Enfin bref, Eléa se retourna vers l'Elemental et la regarda, comme si elle attendait qu'elle dise quelque chose. En vérité, elle regardait plus la carte que la jeune femme. Donc, elle voulait sûrement que Kaithlyn lui dise ce qui pouvait avoir de nouveau dessus. Et en effet, il y avait de nouvelles inscriptions. Tous des plus étranges car la plupart était dans d'autres langues. Enfin, le peu qu'elle pouvait lire n'était heureusement, que des indications pour se rendre vers la prochaine pièce.
La jeune femme tenait toujours la carte fermement. Tout cela l'intriguait énormément et elle ne savait pas le moins du monde comment se comporter avec ces étrangers. Elle ne voulait pas se montrer désagréable mais comme Eléa avait l'air maléfique, elle ne pouvait pas lui faire entièrement confiance. Et puis, le Maître lui avait bien précisé de ne faire confiance qu'en Gaurwaith. Elle devait au moins l'honorer en faisant ça. Et elle n'était pas assez sûre d'elle pour le faire, de toute façon
Enfin bref, le peu de courage qu'elle trouva pour leur faire ne serait-ce qu'un peu confiance fut pour dire ces mots :
« Kaithlyn, c'est mon nom. Et celui de mon ami est Gaurwaith. »

Aussi vite qu'elle déclara ces mots, elle replongea sa tête vers la carte. Au moins, ils ne verront pas son embarras comme cela, se disait-elle.
Puis, elle réfléchit de ce que Eléa avait dit quelque temps plus tôt. Si cette malédiction existait réellement, il aurait forcément des momies ou d'autres gardiens. Et pourtant, cette grande salle demeurait silencieuse. C'était trop calme même. Aucune brise, aucun son, aucune odeur. Rien.
Personne ne parla après qu'Eléa l'est fait. C'était comme s'ils attendaient quelque chose. N'importe quoi comme une attaque de momie. Pour eux, ça aurait été plus plausible que cet infernal silence.

Quelque minute plus tard, Kaithlyn craqua. Elle n'en pouvait plus de rester immobile et complètement silencieuse.
Alors, elle s'avança vers la grande porte devant elle pour pouvoir mieux voir les inscriptions inscrites dessus. Elle la toucha lentement en observant les mots apparaissant peu à peu sur la carte. Ils disaient tous de fuir, de se cacher, de courir et de ne plus jamais revenir ici. C'était étrange car la ligne menant au tombeau disait de passer par cette porte.
Kaithlyn fronça les sourcils en enlevant doucement sa main de l'entrée.
Tout à coup, elle vit en tout petit des mots apparaître. Ils disaient que seule le souffle d'un être pur et sans aucunes mauvaises intentions pourrait ouvrir cette porte. Cependant, personne ne l'était assez.

Alors, elle se retourna vers le groupe. Elle regarda autour d'elle et elle vit plusieurs ombres derrière eux. C'était une horde de momie. Pires encore, ils devaient être un milliard au moins.
Celle-ci écarquilla alors les yeux et elle hurla :
« Attention ! Derrière vous ! »

Ensuite, elle rangea rapidement la carte dans son sac à dos et elle sortit sa hache. Puis, elle se mit en position de combat. Elle fixa longuement les momies pour voir leur rapidité, leur intelligence et surtout, leur force. Mais, ils étaient beaucoup trop nombreux et ces capacités n'étaient pas vraiment nécessaires.
Donc, celle-ci fronça les sourcils de nouveau et elle cria de nouveau au groupe pour leur expliquer le problème :
« Il faut passer par la porte se trouvant derrière moi ! Mais - parce ce qu'il y en a toujours un - il faut qu'un être vivant ayant de bonnes intentions souffle sur la porte ! Et je ne connais personne dans ce groupe qui en ait ! »


Mots : 1080
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 23 Mai 2016, 21:29






À la recherche de la malédiction



Le vieillard derrière tout ça ? Et pourquoi pas. Il fallait bien admette que ce qu'elle avait dit était tout à fait censé. Comment est ce qu'un homme pouvait mettre le travail de toute une vie entre les mains de parfaites inconnus ? « Je voie ou tu veux en venir et si je n'y avais pas penser au début, je dois bien dire que c'est une possibilité.» Mais pourquoi nous avoir mentis ? D'accord on se faisaient déjà pas confiance nous même et il avait pu pensée que l'on refuseraient de faire quoi que ce soit s'il venait à nous dire la vérités, mais quand même.  «Et si… et si en faite il était lui même toucher par la malédiction d'une manière ou d'une autre ?»  «Il nous aurait alors envoyer pour qu'ont la lèvent nous même, vu que lui en aura été incapable...» Je serais les poings, je n'aimais pas ça, si c'était vraiment la raison de tout ce cirque alors…  «Je vais allez le libérée à ma manière ce vieux croulant ! » J'avais commencer à faire demi -tour mais la main d'Ysaline s'empara de mon bras.  «Attend, ça reste qu'une supposition. Et puis on ne perd rien à le faire de toute façon, tu voulais quand même y allez dans cette pyramide.» « Peut être, mais j'aime pas que l'on se joue de nous.» Et j'avais vraiment envie d’aller lui réglé son compte, mais elle avait raison, ça ne servait à rien pour le moment, autant continuer à avancer et voir comment les choses se passeront pour la suite.

Pas mal de question se bousculait dans ma tête pendant que l'on essayaient de comprendre ce qu'il ce passait avec cette pièce. Je la regardais faire sans vraiment essayer de comprendre à quoi elle jouait. Mais elle semblait resté bien concentrée sur ce qu'elle faisait et j'attendais avec impatience qu'elle nous donne la solution.
Mais c'était tout autre choses qu'elle nous cria, nous demandant de faire attention, je regardais derrière nous et le couloir était soudainement envahi par une nombre effroyable de monstre, alors que tout était calme depuis le depuis, maintenant nous entendions des sortes de râles, une odeur putride avait envahie nos narines me donnant la nausée. Des bandelettes sales et abîmée pendait de leur corps. Vu tout ce que j'avais pu lire, il n'y avait aucune erreur possible, il s'agissait bien de momie.
J'avais fait un pas en arrière et Ysaline c'était encore plus éloignée d'elle. Elle n'était pas combattante, mais son pouvoir de soin nous serait certainement d'une grande aide, c'était d’ailleurs principalement pour ça que je l'avais garder près de moi depuis tout ce temps. Mais est ce que ça suffirait, nous étions peut être deux à savoir se battre, mais contre combien au juste ?

Elle c'était rapidement en posture de combat, on allaient devoir faire front ensemble mais je savais que l'on ne tiendraient certainement pas longtemps, il fallait que l'ont passe la porte, si c'était vraiment part là que nous devions allez. Mais je n'eus pas le temps de lui demander vu qu'elle m'avait répondu avant même que je ne pose ma question.  «Quelqu'un de pur ? On est mal barrée là. J'aurais bien dis toi, vu que je ne sais pas ce que tu est, surtout que tu n'a pas l'air de te considérée toi même comme pur, mais je doute qu'une démone ou une ondine puisse vraiment être qualifier de pur.» ou alors pur dans la malveillance ? Car aussi sympa qu'elle avait été, Ysaline restait une sirène et ce n'était pas des personnes emplie de bontés.  «Ou alors peut être qu'il faut que l'intention soit pur, pas la personne, après tout c'est ce qu'elle à dit non ?»  «Dans ce cas essaye, même si je ne suis pas certaine que ça marche. Enfin dans le cas contraire on pourra toujours demander au loup. » C'était purement ironique, mais finalement elle avait parler d'une être, pas d'une personne, alors pourquoi pas.

Dans tout les cas, tout ce que moi je pouvais faire, c'était essayer de défendre notre peau. Je regardais les monstres s'approcher, j'étais certaine que si on se faisait toucher on avaient de grande chance d’attraper une maladie vu leur état. J'essayais de trouver la meilleur solution pour nous sortir de là, mais je ne trouvais rien. Il fallait vraiment qu'elle aille raison et qu'elle arrive à convaincre cette porte de s'ouvrir. Elle c'était montrée sympa depuis le début, peut être que ça jouerait en notre faveur ?  «sans vouloir te donner d'ordre, défend toi plutôt qu'attaquer, faut s'économiser.» Mettre toute les chances de notre cotée était vraiment le plus important.
Puis un bruit se fis entendre et en jetant un coup d’œil derrière moi je vis que la porte était ouverte, comme quoi tout arriver et vu son visage surpris, Ysaline ne s’attendait pas à ce que ça marche non plus. Je reculais rapidement après avoir repousser une nouvelle attaque et je m'engouffrais dans l'ouverture, une fois tout le monde passée je criais qu'il fallait se dépêchée de fermer cette porte.

Quand le calme fut revenu, je regardais autour de moi, si les précédent couloir c'était montrée limite chaleureux, celui ci était froid et il me semblait encore plus abandonner que les précédents, en même temps qui avait vraiment pu passée cette porte avant nous. Je regardais Ysaline mais elle leva rapidement les mains.  «Ce n'est pas la peine de demander, j'en sais strictement rien. On à certainement eu de la chance c'est tout.» oui, ou elle était plus gentille qu'elle ne le faisait croire. Mais peut importe.  «Ce qu'ont c'est dit tout à l'heure, j'ai l'impression que ça ce confirme, comment est ce qu'il aurait pu passée cette porte lui et surtout tout seul ?» Peut être qu'il avait été accompagnée, mais il y avait quelque chose de louche quand même dans cette histoire et je voulais en savoir plus, mais ça ce serais seulement quand on auraient réussi à grimper la haut et sortir d'ici, vivant de préférence.

1074 mots

© Jawilsia sur Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 27 Juin 2016, 20:39


L'aventure mortelle

K
aithlyn regarda les momies approcher en essayant de réfléchir le plus vite possible. Elle voulait trouver une solution pour sortir le groupe de cette situation mais, son cerveau n'en avait pas vraiment envie. Sérieusement, comment pouvait-elle écarter ces morts d'eux ? Surtout que si ces choses les touchaient, ils seraient sûrement transformé en momies. Ces dernières étaient peut-être devenues ainsi à cause de la fameuse malédiction ou bien, à cause d'une maladie quelconque. Mais, la jeune femme ne voulait pas vraiment en savoir plus car elle était beaucoup trop occupée à essayer de les éloigner du groupe. D'ailleurs, en les regardant de plus près, on avait l'impression qu'ils ne réfléchissaient pas, comme s'ils étaient ensorcelés.
 Les fins bandages qui tenaient encore le choc de l'âge ne montraient qu'une peau complètement pourrie et des yeux blancs, presque sans vie. On voyait bien qu'il ne voulait que manger. C'était effrayant de voir ce spectacle, surtout en sachant qu'ils devaient sûrement être de merveilleuses personnes auparavant. Enfin, sur ce point-là, Kaithlyn s'en fichait royalement de savoir ce qu'ils pouvaient être avant. Pour le moment, ils ne voulaient que la déchiqueter alors, elle n'aimait pas vraiment ça. Comme tout le groupe, d'ailleurs.
 D'ailleurs, ces momies n'avaient pas l'air si idiotes que ça. Certaines d'entre elles pouvaient attraper des pierres dans leur main alors que normalement, elle n'y arriverait pas. Elles avaient peut-être gardé un grain d'intelligence de leur ancienne vie. Finalement, ce n'était peut-être pas une simple maladie. Rien de tout cela n'aurait pu exister. Enfin, c'était ce que pensait la jeune Elemental.

 L'autre femme s'exclama alors pour donner son opinion sur la situation. Elle avait l'air complètement calme. Ce n'était peut-être qu'une impression, mais cette jeune femme n'avait pas du tout l'air normale. Comment pouvait-elle rester calme alors que des monstres attaqués le groupe ? Ou bien peut-être voudrait-elle tuer Kaithlyn ? On ne pouvait pas vraiment savoir ce qu'elle pensait, elle était beaucoup trop mystérieuse, cette femme. Mais, il n'y avait pas que ça. Son arrogance naturelle laissait vraiment à désirer. Enfin bref, Kaithlyn lui faisait de moins en moins confiance. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle ne l'attaquerait peut-être pas, car elle avait besoin d'elle. Enfin, d'une certaine façon.
 Et ce qu'elle disait n'était pas vraiment intéressant, vu que tout ce qu'elle pouvait dire était plutôt logique. Enfin, encore du point de vue de l'Elemental. Elle aurait dû se taire.

 Les momies s'approchaient de plus en plus et Eléa ne trouva qu'une seule chose à dire : des mots  provocants. Bon sang, c'était comme si elle voulait que Kaithlyn s'attaque à elle ! Qu'est-ce qu'elle était agaçante ! Et puis, la jeune Elemental savait ce qu'elle faisait alors, Eléa n'avait pas besoin de dire quoi que ce soit. Sérieusement, est-ce que Kaithlyn avait attaqué une seule fois les morts ? Bien sûr que non ! Elle ne les avait juste que repoussé !
 Kaithlyn fronça alors les sourcils lorsqu'elle déclara ces mots et regarda derrière elle pour voir ce que l'autre femme pouvait bien faire. La gigantesque porte était en train de s'ouvrir dans un horrible grincement. Le loup et cette femme entrèrent alors dans la prochaine salle. Puis, ce fut le tour d'Elea et de Kaithlyn qui n'attendirent pas une seule seconde de plus pour y entrer.
 Elea s'écria de fermer la porte et tout le monde exécuta ses ordres car personne n'avait envie de mourir. Du moins pas à cause de ces choses.

 Lorsque la porte fut fermée, un long silence s'abattit dans la nouvelle pièce. La jeune femme balaya alors la salle du regard à la recherche d'un indice quelconque et apercevait la suite de la légende. Puis, elle sortit de son sac la carte laissant les deux inconnues discuter entre elles. Il y avait une nouvelle inscription qui était apparu sur le plan pendant que le groupe essayait de survivre à l'attaque des momies. Elle disait que pour trouver le tombeau, il fallait acquérir quelque chose. Malheureusement, la jeune femme ne pouvait pas voir quelle était cette chose car le mot n'était que partiellement écrit. Alors, elle releva la tête vers le groupe et décida de faire part de ça découverte à ses inconnues :
 « De nouvelles lettres sont apparues sur la carte. Mais, étrangement, il manque des mots. Regardez, il y a écrit : Pour élucider le mystère du roi et trouver son tombeau, il vous faudra acquérir… Et pour le reste, je ne sais pas. C'est une grande énigme, c'est le cas de le dire. Auriez-vous des idées quelconque à ce sujet ? »

 Ensuite, Kaithlyn tourna sa tête à gauche pour regarder de plus près la suite de la légende. Elle en disait en peu plus sur la femme et seulement sur la femme. Il voulait tant que ça laissait le suspens sur l'homme.  
 Enfin bref, les murs précisaient comment elle vivait avant qu'elle ne rencontre son mari. Même si on savait qu'elle était une sorte de princesse, on ne savait pas qu'elle était l'une des plus puissantes personnes de son royaume. Enfin, à l'époque. Apparemment, même si elle n'était pas encore sur le trône, on la considérait un peu comme une reine. C'était surtout parce que son père avait été mourant pendant de nombreuses années qu'elle a pu avoir ce privilège. C'était un vrai monstre et ça, les dieux n'aimaient pas du tout. Sinon, il n'y avait rien d'autre d'écrit donc, si le groupe voulait en savoir plus, il devrait avancer dans l'obscurité.
 Puis, Kaithlyn expliqua tout au groupe sur la princesse pour qu'elles ne soient pas perdues pendant le reste de l'aventure et surtout, pour avoir leur opinion car la jeune femme était à court d'idée.



Mots : 1020
HRPG : Désolée pour le retard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mar 28 Juin 2016, 20:40






A la recherche de la malédiction



Je regardais autour de moi pour essayer de remarquer notre prochain chemin. Seulement, la fille interrompu mes pensées on nous expliquant que de nouveau mots étaient apparus sur la carte. Je regardais cela en même temps qu’elle les lisait. Visiblement trouver le tomber ne suffirait pas, il était celé et on avait absolument besoin de la clef pour l’ouvrir. Finalement c’était sans doute logique. Mais toute ces précautions m’étonnaient en fait. «Je commence à me demander… c’est un tombeau ou une prison mortuaire ? » «Qu’est-ce que tu veux dire par là ? » «Disons que je ne comprends pas pourquoi il y a autant de précaution pour nous empêcher d’atteindre un cadavre, par compte l’empêche de sortir ou quelque chose du genre, voir que quelqu’un le libère, je trouverais ca plus logique à la longue.» La réponse n’était pas loin je suppose, autour de nous finalement.
Elle m’avait expliqué ce qu’elle avait de nouveau observer sur les murs, même si cette fois ci l’homme n’était pas représenté. Et si c’était elle qui avait la réponse ? «Nous avons deux options, soit nous trouver la porte et nous voyons ce qui pourrais l’ouvrir et ainsi on serai plus au moins à quoi ça ressemble. Soit nous cherchons tout et n’importe quoi en espérant trouver un indice » Les deux solutions étaient tout à fait valable, mais la quelle nous ferais moins perdre de temps ? on pouvaient toujours se séparer, temporairement, mais alors deux problèmes apparaissaient, le premier, on ne savaient pas communiquer à distance, du coup comment les prévenir que nous avions trouvé quelque chose ? devoir les chercher dans ce dédale n’était certainement pas la meilleur chose à faire. Ce qui m’amenais au deuxième problème, il n’y avait qu’une seule carte, du coup ça obligerait l’autre a partir complétement à l’aveugle. Et à ça il fallait rajouter le fait que nous ne faisions pas confiance, comment être certain que l’autre ne garderait pas les informations trouver pour lui seul ?

«Le plus simple, a moins que quelqu’un aille une autre idée d’ici là, c’est de continuer de suivre ces fresque et voir si on ne tombe pas sur quelque chose au bout d’un moment. Je n’aime pas devoir chercher à l’aveugle, mais je crois que c’est le plus simple. Depuis tant que l’on ne s’ait pas vraiment où chercher, rien ne nous empêche de chercher les deux à la fois. » il est vrai que l’on pouvaient décider de chercher la clé, mais dans ce cas on pourraient très bien tomber sur le tombeau à la place et vice versa. Alors autant partir sur l’idée de chercher les deux ensembles.
Marchand dans la pénombre, on continuait à regarder les murs. J’ai un peu du mal à comprendre pourquoi on voyait autant d’image de cette femme, n’était-ce pas la tombe d’un roi ? est-ce que sa femme aurait été enterrée avec lui, peut-être même la condamnant à suivre son époux dans la mort alors qu’elle-même était encore en pleine forme ? c’était quelque chose d’assez macabre en y réfléchissant, mais après tout ça ne m’étonnerais pas que ce soit le genre de coutume d’un ancien temps.
Ysaline les regardaient tout aussi intriguée, je l’entendais quelque fois marmonnée, mais finalement elle ne faisait que décrire ce qu’elle voyait, comme si elle essayait de lire l’histoire et qu’à haute voix ça lui permettait peut être de mieux la saisir.

Finalement, au bout d’un couloir, une nouvelle pièce se trouvait devant nous. Au centre une sorte de piédestal avec quatre rouleaux, sur chacun de ceux-ci, il y avait plusieurs symboles et on pouvait visiblement les tourner. Regardant autour de moi, je vis la porte que nous étions sans doute censé traverser. M’approchant d’elle, j’essayais tant bien que mal de l’ouvrir mais c’était en vain comme je m’en était douter. Silencieuse, je fis le tour de la pièce, je voulais voir s’il n’y avait pas un autre chemin et je fini par trouver une fissure dans le mur, cependant l’odeur nauséabonde qui s’en échappait et le râle que j’entendais me firent reculer rapidement. «Je crains qu’ils nous faut trouve le bon code et ce, sans vraiment avoir la possibilité de se tromper. J’ai comme la mauvaise impression que si on venaient à entrer la mauvaise combinaison ont auraient rapidement de la visite…» l’idée d’avoir une nouvelle horde de momie nous tombant dessus n’était pas vraiment ce que j’appréciais, mais Ysaline releva un autre soucis. «Je ne crois pas qu’il y a que ça malheureusement. Ce serais trop simple, il nous suffirait de trouver comment le piégée à leur sortie et on aurait tous les essaie voulu. Imagine quelqu’un capable de modelée la roche ou de crée un bel incendie dans le couloir d’arriver. Je pense qu’il peut avoir d’autre piège qui risque de se déclencher. » pourquoi est-ce que ce qu’elle venait de dire était aussi censé ? pas que je ne voulais pas croire qu’elle avait raison, mais plutôt à cause que ça signifiais qu’ont étaient encore plus dans les emmerdes. «Bon, on a pas l’air d’être prise par le temps cette fois ci, on va donc fouiller cette pièce pour voir si nous trouvons des indices. Avec un peu de chance la carte nous le donnera, même si je suppose qu’il ne sera pas en entier ou que ce sera juste un indice pour nous aider à le trouver. » Mais est ce qu’ont avaient réellement tout le temps qu’ont voulaient ?
902 mots

© Jawilsia sur Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mer 29 Juin 2016, 22:11


L'aventure mortelle

A

près que la jeune femme eut fait part de ses découvertes sur la mystérieuse carte, Éléa décida de donner son opinion sur la situation. Elle prétendait que ce qu'elles cherchaient n'était en fin de compte peut-être pas qu'un simple tombeau mais plutôt une prison mortuaire. C'était complètement possible mais ça restait tout de même un sarcophage. Tous ces pièges étaient donc indispensables pour une sorte de roi. Ce n'était donc pas si étrange que ça.
Enfin bref, lorsque l'Elemental finit de tout expliquer sur la jeune reine, Ysaline s'exclama. Elle expliqua au groupe qu'il fallait soit chercher à l'aveuglette un indice quelconque, soit trouver une sorte porte. Mais était-ce une si bonne idée ? Car si Kaithlyn suivait son plan, il aurait fallu que le groupe se sépare pour qu'elles aillent dans les deux endroits proposés.
L'Elemental décida alors de s'opposer à cette idée mais elle fut couper avant même de pouvoir dire quoi que ce soit. C'était Éléa. Elle déclara qu'il valait mieux que le groupe suit les fresques. Enfin une bonne idée ! Il faut croire que cette femme n'est pas si idiote qu'elle souhaite le faire croire...

 Enfin bref. Le groupe s'avança alors dans l’obscurité de la pièce. C'était vraiment le noir complet, les jeunes femmes ne pouvaient absolument rien voir. Aucun rayon de soleil n'était présent et aucune lumière de torches n'éclairait la pièce. L'obscurité la plus totale. Mais surtout, pourquoi avoir fait ça ? Toutes les autres salles avaient été très bien éclairé mais pas celle-ci. Est-ce que tout ça cachait quelque chose ?
De toute façon, ce n'était pas le cas puisque le groupe était enfin arrivé au bout du couloir. Elles étaient à présent dans une nouvelle salle à peine plus grande que l'autre où elles s'étaient faites attaqué par des momies. Dans cette pièce, il n'y avait que quatre parchemins placés sur des piédestaux. Sur ces derniers, les écritures et dessins de la fresque y étaient peints.
Alors, Kaithlyn s'approcha des parchemins et se baissa pour voir ce qui était sur le premier piédestal. On voyait l'homme de tout à l'heure se combattre contre une créature des plus étranges. La jeune femme ne savait pas laquelle était-ce mais elle savait que ce n'était pas qu'un simple loup. Cette bête était incroyablement grande et forte. En dessous de ce dessin, il y avait écrit : Première étape... Mais pourquoi avoir précisé ça ? Ça n'avait aucun sens !
Puis, Kaithlyn regarda alors les autres piédestaux et elle y vit les autres étapes. Pour la deuxième, l'homme devait répondre à une énigme. Et pour la dernière, il se trouvait devant la porte du tombeau. Peut-être que c'était aussi une énigme pour y entrer.

 Ensuite, l'Elemental se dirigea vers le premier parchemin pour pouvoir l'avoir à porter de main lorsqu'elle aura fini de regarder la carte. Tout ça en écoutant la conversation des deux femmes.
Il devait sûrement y avoir de nouvelles choses d'écrite sur le plan de la pyramide. Elle restait encore très mystérieuse alors chaque indice serait utile pour tout le groupe.
La jeune femme fronça alors les sourcils à la vue des nouvelles écritures. C'était très étrange car les mots de tout à l'heure avaient été barrés et à la place, il y avait écrit : Ne pas l'élucider ! Mourir ! Tristesse ! Haine ! Fuir !
Mais pourquoi le vieil homme avait fait écrire ces mots sur la carte et pourquoi avait-il emmené le groupe dans la pyramide s'il ne fallait pas y entrer ?
Enfin bref. La jeune femme ferma alors le carte en la roulant puis attrapa le premier parchemin. Une lumière jaillit alors de ce dernier et toute la pièce disparut pour l'essai place à une autre salle, bien plus petite que la précédente. Puis, la jeune femme déclara alors pendant qu'elles ne voyaient plus :
« Je crois avoir trouvé le piège. »

L'Elemental cligna alors des yeux pour pouvoir voir parfaitement. La vue à présent reprise, elle regarda la salle et y vit la créature du premier dessin. Ces étapes étaient donc pour le groupe ! Il fallait donc combattre cette créature pour pouvoir sortir d'ici !    
Kaithlyn chuchota alors ces mots au groupe :  
 « Sur la carte, des nouveaux mots étaient apparues pour remplacer ceux de tout à l'heure et ils nous disaient de fuir car nous connaîtrons la haine, la tristesse et la mort... De plus, sur les piédestaux de tout à l'heure, il y avait des sortes d'étapes que le roi avait dû passer. D'ailleurs, je ne sais toujours pas pourquoi. Et... cette immense créature que vous pouvez voir ici était la première épreuve pour cet homme. Ce qui veut dire que nous devons l'abattre pour continuer, chose impossible. Il n'a pas l'air d'être très amical. Et puis, je ne pense pas que nous ayons la force de le combattre. Pensez-vous que l'on peut trouver une autre solution que celle-ci ? Et puis, je... »
                                                           
 L'Elemental se stoppa et s'immobilisa. Elle fixait la créature. Il y a peu, cette dernière était en train de dormir profondément mais à présent, elle bougeait car celle-ci se réveillait peu à peu. Apparemment, la jeune femme avait fait trop de bruit lorsqu'elle avait expliqué ce qu'elle savait aux autres. Il était bien évidemment impossible de pouvoir tuer cette chose. Elle pourrait très bien la blesser très gravement mais rien de plus !
La jeune femme décida alors de regarder, sans faire aucun bruit la carte pour voir si de nouvelles inscriptions avaient été écrites. Et en effet, il y en avait. Alors, l'Elemental décida de le lire à haute voix pour que tout le monde le découvre en même temps :
« Il y a de nouvelles inscriptions. Regardez : Toute chose à une faiblesse. Je pense donc que ça veut dire que nous avons une chance contre ce colosse. Mais, il faut d'abord trouver cette dîtes faiblesse. Et malheureusement, je ne pense pas qu'elle soit facile à trouver. À moins que vous l'ayez trouvé ? »

 Ensuite, Kaithlyn ouvrit le parchemin lentement et écarquilla les yeux. Tout ce que le groupe voulait savoir sur cette créature y était inscrit mais - sinon ça aurait été trop facile - il n'y avait aucune faiblesse.

Mots : 1103
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Jeu 30 Juin 2016, 23:44






A la recherche de la malediction



A
lors que j’étais en train de réfléchir à comment nous allions réglée ce problème, une vive lueur apparus soudainement, me rendant aveugle un court instant, j’entendis la voix de l’élémental nous dire qu’elle avait trouvé le piège. Non mais elle était sérieuse ? elle n’avait quand même pas foncé tête baisser.
Une fois que ma vue fut revenue, je regardais autour de moi. Une nouvelle salle, semblable à toute celle que nous avions traversé jusque maintenant, même si celle-ci était légèrement plus petite. Au fond, une étrange créature qui se trouvait visiblement endormie.
Je l’entendis nous expliquer ce qu’elle avait lu sur les parchemins je n’arrivais pas à croire qu’elle avait caché ce genre d’information. D’accord on ne pouvaient pas dire que l’on se faisaient confiance, mais de là à cacher des informations qui la mettais elle-même en danger, il y avait quelque chose qui ne tournais vraiment pas rond dans sa tête.

Elle nous avait aussi expliquer une histoire d’épreuve ou quelque chose du genre. Je comprenais de moins en moins ce que ce tombeau pouvait réellement signifier, pourquoi mettre ses propres épreuves dans son tombeau ? franchement, je crois que j’allais rapidement perdre la tête si je ne commençais pas à avoir au moins un petit élément de réponse.
Cependant, quand elle me parla de trouver une autre solution que de combattre la créature, je l’avais regardé pour voir si elle était vraiment sérieuse. Est-ce qu’elle croyait vraiment que j’allais fuir devant un monstre sans cervelle ? ignorait-elle que le physique ne faisait pas tout et que l’on pouvait avoir quelque fois de belle surprise lors d’un combat ainsi ? il était hors de question que je prenne simplement la fuite.
D’ailleurs, on n’allait pas vraiment en avoir l’occasion, la créature s’étant réveillé, ça rendait le combat obligatoire et pendant que je souriais en songeant au combat qui allait venir, je l’entendis me parler de faiblesse. «Dit moi, a tu l’habitude de combattre ? je veux dire outre ton apprentissage personnelle ? dans le cas contraire laisse-moi te dire ce qu’on m’a appris. Tout être à une faiblesse, plus l’on en est conscient, plus on arrive à la camouflée. Dès lors c’est dans un véritable combat que l’on peut la voir ressurgir. » autant dire que le fait que ça me concerne moi aussi n’était pas pour me faire plaisir. Cependant, j’en avais connaissance et j’avais toujours réussi à la camouflée, comme tout le monde.
«Ecoute, soit tu restes en arrière avec Ysaline et tu observes pour remarquer ou est la faille, soit tu m’accompagne et tu la laisse gérer seul.» La sirène devrais quand même rester en arrière, sa capacité de soignée entant plus qu’utile dans ce genre de combat.

Je regardais alors la bête qui était maintenant complétement réveiller, d’énorme grognement se faisait entendre dans la pièce, j’avais même l’impression de sentir les murs tremblés tant ils étaient fort. Un filet de bave tombait dans sa gueule et je supposais que si elles nous avaient pas encore attaquer, c’était uniquement dû au fait qu’elle ne c’était pas attendue à voir quelqu’un débarquer dans sa tanière. Mais au moins ça nous donnait le répit nécessaire.
Je fonçais vers elle, épée à la main. Regrettant la taille de la pièce, étant trop petite je ne pourrais pas déployer mes ailes, ce qui était bien dommage. Je n’avais pas vraiment de stratégie pour le combat, tant que nous en savions pas plus, il allait falloir que nous restions et miser sur la défense. Peut-être que j’arriverais à venir à bout de ce monstre avant que l’on aille trouver sa fameuse faiblesse ?
Arriver auprès d’elle, elle avait levé la patte, je me laissai glisser sur le sol pour passer entre ses pattes, cependant, je dus rapidement levée mon épée pour maintenant sa mâchoire qui tentait de m’arracher la tête de mes épaules. Je pris ma dague et voulu lui enfoncer dans la gorge, mais il bougeait trop vite et je ne touchai que la partie inferieur de sa mâchoire ce qui me permet de vite remarquer quelque chose. «Sa peau, elle est extrêmement solide, ma dague n’a même pas réussi à la percée. » Pourtant ce n’était pas un endroit qui n’était pas réputer pour être bien solide, alors si c’était ainsi pour cette partie, comment est-ce que ce serais pour la suite ?
On allait vraiment avoir besoin de trouver sa faiblesse, en attendant j’allais devoir tenir le plus longtemps possible, surtout que je ne savais toujours pas si l’autre avait décider de m’accompagner au combat ou non. Du coin de l’œil, j’observais Ysaline qui nous regardais, elle était concentrée, mais elle n’avait visiblement pas encore trouvé ce que nous voulions.
Bon résumons tout ce que je savais pour le moment. C’était une grosse bête, donc elle n’avait certainement pas l’intelligence d’un homme. Maintenant, elle était vraiment puissante, mais le fait qu’elle soit si grande pouvait vouloir dire qu’elle était moins rapide, ce qui n’était pas plus mal, mais est ce que l’on pouvait parler de faiblesse pour autant ? non, c’était tout autre chose que l’on devait trouver.
Je m’extirpais rapidement du dessous de la bête et je me mis sur le cotée. Je me concentrai un moment et je voulu utiliser de la magie noire sur elle, je voulais seulement l’affaiblir un peu pour gagner du temps, cependant elle se secoua un instant et ce prépara à me bondir dessus. Il allait vraiment falloir trouver comment se débarrasser d’elle et ce rapidement, surtout si ce n’était que la premier épreuve, car si trois autre de ce genre nous attendait, je donnais pas cher de notre peau.
936 mots

© Jawilsia sur Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 01 Juil 2016, 21:03


L'aventure mortelle

T
out en lisant le parchemin, la jeune Elemental écoutait les propos de l'inconnue. Cette femme était d'une arrogance ! On avait l'impression de faire face à une enfant. Elle n'avait pas l'air d'avoir conscience du danger qui la guettait. Cette créature était sûrement loin d'être intelligente mais en ce qui concernait sa force, c'était tout autre chose. Et puis, l'instinct animal d'une bête aussi grande qu'elle suffirait sûrement à tuer toutes les personnes du groupe. Il ne fallait pas la sous-estimer et c'était exactement ce que faisait Eléa. Cette femme était peut-être forte mais elle ne pouvait rivaliser contre un colosse pareil. Il ne fallait pas foncer tête baissée sans même connaître les faiblesses de cette créature. À moins qu'elle est une forte envie de suicide, ce qu'elle s'apprêtait à faire était irréfléchi et dangereux. Cette dernière avait peut-être envie de mourir mais pourquoi devrait-elle entraîner le groupe dans une chute certaine ? Il fallait prendre le temps d'évaluer cette bête pendant qu'elle dormait et non s'attaquer à elle pendant son sommeil. Ce serait peut-être la dernière chose que le groupe verrait. Il fallait qu'elles s'entraident et qu'elles attaquent les points faibles de la bête. Eléa ne faisait que s'attaquer à plus fort qu'elle et tout de seule ! Cela agaçait l'Elemental mais elle devrait se battre contre cette créature sans rien connaître d'elle. Le parchemin n'était encore et encore que des énigmes toute aussi incompréhensibles les unes que les autres. Alors, pour l'instant, il ne lui servirait à rien.
De plus, elle ne cessait de provoquer l'Elemental sans aucune raison ce qui l'empêchait de se concentrer sur sa tâche. Eléa se sur-estimait beaucoup trop et sous-estimait les autres comme si elle se prenait pour dieu. Elle n'avait eu aucune éducation cette petite et c'était navrant à constater.

Kaithlyn décida de rester pendant quelque temps derrière avec Ysaline pour observer le petit combat qui allait commencer. Elle comptait bel et bien combattre car elle ne laisserait sûrement pas Eléa se la racontait encore plus et la sous-estimer autant. Néanmoins, elle ne voulait pas se jeter dans la gueule du loup pour rien. Et puis, si Eléa aurait besoin d'elle, l'Elemental se ferait un plaisir de la sauver juste pour voir sa tête.
Lorsque la jeune inconnue eut enfin décidé de partir au combat, Kaithlyn baissa la tête vers le parchemin tout en ayant une oreille tendue vers n'importe quel bruit de détresse. Sur ce dernier, la bête était dessinée parfaitement. On voyait nettement ses huit grandes têtes et queue, son long corps écaillé tel un dragon, ses nombreux yeux au niveau du torse et... Attendez. Qu'est-ce que Eléa venait de dire ? Kaithlyn releva alors rapidement la tête pour regarder la scène. La jeune inconnue avait voulu planter sa dague entre le torse et la gorge, exactement là où normalement les yeux (mis à part ceux sur les têtes) devaient se trouver. Mais pourquoi cachait-il ses yeux ? Il n'y avait aucune raison...
L'Elemental baissa de nouveau sa tête pour sortir de son sac la carte. À présent, tous le plan de la pyramide et les autres inscriptions avaient été effacé pour être remplacé par d'autres mots. Il y avait écrit : La clé se trouve dans un œil.
Mais quelle clé ? Et pourquoi en cacher une dans un œil ? Est-ce qu'elle permettrait au groupe d'avancer dans les prochaines épreuves ? Était-ce là sa faiblesse, ses yeux ?
Kaithlyn était beaucoup trop embrouillé de voir toutes ses informations. Elle décida alors de faire part de sa découverte aux autres. Elle releva sa tête vers le monstre et écarquilla les yeux. Ce dernier allait complètement aplatir l'inconnue et cette dernière n'aurait jamais assez de force pour la maintenir puisqu'elle n'avait plus aucune arme en main. Même avec la vitesse dont il projetait sa tête, elle n'aurait jamais le temps de réussir à s'écarter car un mur lui bloquait le chemin. De plus, elle n'avait sûrement pas encore compris le danger qui la guettait.
Enfin bref. L'Elemental avait enfin une occasion de montrer à cette femme qu'elle n'était pas aussi faible qu'elle le pensait. Elle lâcha alors sa carte de façon à ce que Gaurwaith l'attrape dans sa gueule et sortit sa hache. Puis, elle partit en courant vers la bête et elle plaça son arme verticalement pour que l'une des têtes n'écrase pas l'inconnue. La hache se planta sur le côté de la tête de la bête et on entendit un horrible bruit de souffrance. Puis, Kaithlyn s'écria haut et fort de façon à ce que tout le monde entende ses propos malgré le cri perçant qui résonnait dans la minuscule pièce :
« De nouveaux mots sont apparus sur la carte pour nous dire : La clé se trouve dans l’œil. Et tout à l'heure, j'ai remarqué que sur le parchemin, on voyait la bête dessinait. Mais elle avait des yeux sur le torse alors qu'en réalité, elle n'en a pas. Je pense qu'elle les cache à cause de ce qui a écrit sur la carte. »

Elle prit une pause le temps d'enfoncer sa hache plus profondément et garder donc le contrôle de celle-ci encore quelque temps. Puis, elle continua, toujours avec ce bruit perçant :
« Donc, à mon avis, deux choix se proposent à nous : soit il y a une clé dans l'un des œils, soit la clé est vraiment l’œil. Mais, dans les deux cas, nous devrons obligatoirement forçait la bête à ouvrir ses yeux. »

Ensuite, le monstre reprit ses esprits et envoya balader vers l'autre bout de la petite pièce l'Elemental. Cette dernière en profita pour prendre son arme avec elle, faisant souffrir de plus en plus la créature. À présent, il ne lui restait plus que sept têtes.




Mots : 1023
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Dim 03 Juil 2016, 18:12






L'aventure mortelle



Le combat semblait vraiment mal parti. La créature savait parfaitement utiliser la moindre parcelle de son corps. Déjà qu’en temps normal il n’était pas toujours simple d’évitée une seul tête, mais quand en plus il y en avait plusieurs autant dire que je n’allais pas rire bien longtemps. De plus alors que je venais de me glisser vers l’arrière, ses queues m’arrivèrent dessus tel des fouets. J’avais rapidement lever les mains pour me protégée, mais je fus littéralement balayée pour atterrir contre la paroi de la pièce.
Je fus soudainement rejoins pas l’élémental qui avait sorti son arme, après avoir planter son arme dans l’une des têtes de la bête, elle nous expliqua rapidement qu’elle avait lu quelque chose de nouveau sur la carte. Je me redressais tout en levant les yeux vers une des têtes de la bête. Il est vrai que je n’avais pas vraiment fait attention, mais peu importe la tête que je regardais, il n’y avait que des orbites vide. Ce qui confirmait ce que voulait dire la carte. Mais si la bête semblait aveugle en premier lieu, comment est-ce qu’elle faisait pour nous repérer ?
Et puis, c’était quoi cette histoire de clé ? depuis quand une clé pouvait être dans un œil, voir que l’œil soit lui-même la clé ? autant dire que tout était vraiment étrange et je me demandais ce qui nous attendais encore par après.

Maintenant, il ne fallait pas que je pense à ce qu’il risquait de se passée après, j’avais déjà assez bien de soucis pour le moment. «S’il faut que vous ouvriez son œil, vous devez le rendre aveugle, enfin disons qu’il faut que vous trouviez comment il fait pour vous repérer et l’empêcher de l’utiliser, ainsi il sera obligé de l’ouvrir.» « Je crois qu’on avait toute compris ce point tu sais. Ce qui nous serais plus utile c’est que tu nous dise comment il fait pour nous repérer…» si elle voulait vraiment se rendre utile, autant qu’elle nous dise quelque chose que l’on ne savaient pas déjà. Comme comment nous débarrasser concrètement de cette bête puante… «Il faut trouver un moyen pour qu’elle ne soit plus capable de nous sentir .» Finalement c’était assez simple, mais quand on combat, on ne pense pas toujours au point les plus évident. Maintenant, il fallait encore que l’on trouve le moyen.

J’avais beau réfléchir, je n’avais absolument rien qui pourrait me permette de lui bloquer son sens, en plus je ne pouvais même pas espérer me rendre invisible pour tenter quoi que ce soit, car pour lui ça ne changea pas grand-chose.
Mais finalement je repensais à quelque chose, le souci c’est que je ne savais pas de quel élément elle était. «Par un heureux hasard, est ce que ton élément ne serais pas le feu ? je crois qu’il n’aimerait pas vraiment sentir de la fumée dans tout la pièce ? au du moins, je ne sais pas personne à quelque parchemin ou autre truc inflammable qui nous permettrait de faire assez de fumée ? » L’idée me semblait assez bonne, mais elle allait avoir deux inconvénient majeur et il ne faudrait pas les oublier. «Par compte, à moins que vous ayez d’autre idée, il y aura deux soucis, le premier on ne devra pas trainer à venir à bout de ce monstre, vu que l’on sera aussi affecter par la fumée. Mais surtout, on ne verra plus rien nous non plus et… » je n’eut pas vraiment le temps de rajouter autre chose car son énorme pâte griffue vient s’écrasée a cotée de moi, ayant réussi à faire un bon sur le cotée pour l’esquivée.
J’étais parfaitement consciente que ce n’était pas la meilleure des idées, mais j’en avais pas trouver d’autre et j’avais beau essaye de penser à d’autre possibilité, ben sans connaitre ce que l’autre était réellement capable de faire, c’était plutôt compliquer finalement. Pourtant, c’était tout à fait compréhensible qu’aucune de nous deux avait dit ce qu’elle savait faire à l’autre, même si ça nous handicapait maintenant. «Il n’y aurait pas besoin d’enfumée tout complétement, seulement assez pour que l’odeur plane dans la pièce et surtout que vous en soyez complétement imprégnée. Vous vous fondrez simplement dedans ainsi. » C’était pas bête, on garderaient une certaine vision, pour en plus ne pas être intoxiquer complétement. Maintenant encore fallait-il qu’on arrive à allumer un feu.
723 mots

© Jawilsia sur Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 04 Juil 2016, 23:46


L'aventure mortelle

A
lors que la jeune femme essayait de tenir le plus longtemps possible, quitte à y laisser la vie, Eléa trouva la brillante et merveilleuse idée de la provoquer encore une fois. À ce moment précis, Kaithlyn n'avait qu'une envie : lâcher prise et laisser la femme mourir. À quel point pouvait-elle être odieuse pour ne même pas remercier sa sauveuse de l'avoir aidé lorsqu'elle se trouvait dans une aussi très mauvaise position. Elle aurait pu y laisser la vie si cette dernière n'était pas venu la sauver. Mais ça, Eléa ne l'avouerait jamais, c'était beaucoup trop compliqué pour elle.

Enfin bref. Kaithlyn était très énervé contre elle alors, elle décida de déverser sa haine sur l'horrible bête. En même temps, celle-ci écoutait les deux inconnues discutaient entre elles. Et à un moment, Eléa parla d'une chose qui fit énormément réfléchir l'Elemental. Elle disait que ce gros monstre avait peut-être un moyen de les sentir car sans ses yeux, il ne pouvait rien voir. Ce qui était plutôt logique mais pendant un combat, elle n'y aurait jamais pensé. Avait-il une sorte de pouvoir spécial pour les repérer ou était-il aidé par quelqu'un ? Ça tenait complètement la route car tout ça était peut-être un coup monté du vieillard. Ce dernier avait sûrement tout préparé en examinant les pouvoirs du groupe et donc leur faiblesse à l'avance. Et puis, comment se faisait-il qu'il y avait autant d'indices sur la carte qu'il avait donnée à Kaithlyn ? Le vieillard devenait de plus en plus mystérieux comme cette malédiction d'ailleurs.

Ensuite, après avoir tenu aussi longtemps qu'elle le pouvait, l'Elemental extirpa sa hache de la tête sans vie de l'énorme monstre. Elle se recula ensuite le plus vite possible près de Ysaline avant que cette dernière ne se fasse écraser par l'une des autres têtes. Kaithlyn remarqua alors qu'elle était très lente comme si quelque chose les ralentissait. Peut-être que l'avoir démunie de l'une de ses gigantesques têtes les déséquilibrés.
Puis, Eléa reprit la parole pour poser une question à la jeune femme. Elle lui demanda si son élément n'était pas le feu. Apparemment, son idée était d'enflammer la minuscule salle pour que l'énorme monstre s'étouffe dedans. Cependant, elle n'avait pas pensé au fait qu'elles aussi s'étoufferaient si elles restaient ici. Enfin, de toute façon, Kaithlyn n'était que très peu expérimenté en ce qui concernait son pouvoir naturel alors elle n'aurait pu créer qu'une toute petite flamme. Elle ne s'était que très peu entraîné avec le Maître. C'était pendant la dure et longue période où ce dernier allait mourir.
Mais heureusement, cette pièce était vraiment très petite alors sa flamme aurait une chance de s'agrandir plus rapidement. Plus la salle était minuscule plus la fumée pourrait facilement les étouffer et donc affaiblir le monstre. Elle avait donc une grande chance de pouvoir gagner ce combat. Enfin, elle l’espérait.

Eléa était en train de parler des deux inconvénients de sa brillante idée et aussi d'expliquer son plan au groupe quand le monstre décida enfin de s'attaquer à eux. Il projeta son immense patte avec ses griffes acérées sorties sur la jeune femme. Cette dernière esquiva alors très facilement l'attaque. On avait vraiment l'impression que le monstre devenait de plus en plus lent comme si il était blessé. Enfin, mis à part l'une de ses têtes qui avait été déchiqueté un peu plus tôt par Kaithlyn.
Puis, Ysaline décida de couper l'infernal silence qui s'était installé dans la pièce après que la bête eut attaqué la femme. Elle expliqua que l'Elemental ne serait pas obligé de créer une gigantesque flamme car rien qu'un peu de fumée suffirait à cacher leur présence au monstre, ce qui d'ailleurs était une très bonne chose pour elle.    
Kaithlyn déclara alors :
« Par chance, mon élément est effectivement le feu. Cependant, je ne suis que très peu expérimenté sur le Qyndily Mantris ou si vous préférez le pouvoir de ma race donc, je ne pourrais malheureusement pas faire une énorme flamme et ni fusionner avec mon élément. Enfin, je pourrais mais juste une partie de mon corps comme mon poing. Et puis, je prendrais pas mal de temps pour réussir à sortir une flamme. Plus vous attendrez, plus je réussirais à en faire une grande. Mais ne vous attendez pas à quelque chose d'extraordinaire. Laissez-moi un peu de temps, juste un peu. »

Après avoir terminé de parler, la jeune femme rangea sa hache dans son fourreau et s'assied en tailleur derrière Ysaline. Cette dernière ferma alors les yeux pour se concentrer le plus possible. Elle espérait qu'elle ne se ferait pas attaquer par la bête ou par ses inconnues d'ailleurs.



Mots : 823
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

L'aventure mortelle | Feat Eléa [Quête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Quête] L'alchimiste fou [feat Eléa]
» Au secours des Trolls | Feat Siruu [Quête]
» L'aventure Mortelle ! (Arizan/quête)
» L'aventure Mortelle ~ [Quête|PV Abel Erond]
» L'aventure mortelle [Quête avec Zane Azmog]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Désert de Näw-