-36%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
69.99 € 109.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les magiciens [Test de niveau 4](fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Mar 22 Mar 2011, 21:09

Lynn plongea une main dans les eaux cristallines à la recherche de fraicheur. Un frisson parcourut alors le dos de la jeune fille qui voyait son reflet la regarder avec ses grands yeux d’un blancs neige sous le soleil de midi. L’image tremblotante lui sourit juste avant d’être brouillé par les sillons que la magicienne traçait sur la surface, s’amusant à déranger le lac immobile qui semblait glisser sous ses doigts comme une couverture duveteuse. Lynn s’y désaltéra ensuite en portant le précieux liquide de ses mains en coupe, jusqu’à ses lèvres roses. Après un si long voyage, la fatigue était omniprésente, mais le bonheur d’avoir trouvé ce qu’elle cherchait lui prodiguait une décharge d’énergie nouvelle. Elle était fin prête à se mettre à la recherche de ses congénères. Prête et surtout très excitée, car elle n’avait jamais croisé ceux de sa race qui étaient définitivement bien rares sur les terres du Yin et Yang… ou plutôt, Lynn n’avait jamais eu l’occasion de croiser des magiciens, car ceux-ci sont plutôt discrets et préfèrent de loin étudier tous les aspects de la magie dans leur laboratoire, que de l’expérimenter dans la vie réelle.

Lynn se redressa donc sur ses deux pieds et ajusta la petite fleur en tissu qui lui servait de serre-tête. Ce petit geste de coquetterie effectuée, la jeune fille se mit à arpenter les contours du lac. Ce qui aurait dû être une recherche active se transforma pourtant en promenade champêtres. Lynn s’émerveillait à chaque fois de la beauté des lieux. Hormis le lac lui-même qui ressemblait à un immense disque de verre posé sur un vallon, la végétation alentour se désinhibait et offrait aux yeux de la petite magicienne un spectacle de perfection comme elle seule était capable de le faire. Les saules pleureurs s’affalaient nonchalamment sur l’eau cristalline, laissant leurs branches pendantes tremper le bout de leurs feuilles. Les coins d’ombres ainsi formés offraient un divertissement certain grâce à un jeu d’ombre chinoise que l’astre diurne faisait évoluer au gré de sa traversée du ciel. Il y avait également de minces filets d’eau claire qui se mêlaient délicatement avec le lac, comme des cheveux d’argent serpentant sur un tapis de galets multicolores ou encore, une rivière de diamant qui éblouissait presque la magicienne ; cette dernière n’était d’ailleurs pas en reste de métaphores pour décrire l’enchantement dans lequel elle se trouvait. Elle finit d’ailleurs par s’arrêter sur les bords d’un tel ruisseau et se mit à contempler le ballet aérien des martins-pêcheurs faisant ripaille en sautant à tour de rôle dans l’onde transparente.

La magicienne pourrait les regarder pendant des heures durant, mais elle devait aussi penser à chercher ce qu’elle était venue trouver. Elle avait entendu dire que le repère des magiciens se trouvait dans le lac, ou peut-être à proximité. On l’avait également averti que l’entrée était dissimulée, mais sur le coup, elle ne s’était pas vraiment inquiétée de ce petit détail. Après tout, s’il s’agissait réellement d’un refuge de magicien, en tant que représente de cette race, elle n’aurait aucun problème à le trouver. Pourtant, elle ne sentait aucune magie familière ni runes ou arcanes qui auraient pu indiquer à d’éventuels initiés, ce qu’il convenait de faire pour révéler ce soi-disant refuge. Le lac était désespérément transparent et ne montrait rien à part ses profondeurs. Le lieu semblait totalement désert.

Cependant, il était trop tôt pour se laisser décourager par des apparences alors qu’elle n’avait même pas fait le tour complet du lac. Si refuge il y a, alors elle finirait par le trouver. Au pire, elle trouverait un moyen de faire sortir ceux qui y résidaient tant sa volonté de rencontrer des gens de sa race la remplissait d’espoir. En secret, elle espérait un peu qu’ils soient comme elle. Tournés essentiellement vers les autres et non vers eux-mêmes comme la plupart des espèces qui vivent dans ce monde. Pour l’occasion, elle s’était même vêtue d’une longue tunique beige qui descendait jusque sous ses genoux. Elle était humble et ressemblait beaucoup à une bure si ce n’est l’ouverture maintenue par des boutons blanc qui partait de son cou jusqu’au bas de sa poitrine. C’était peut-être un habit un peu caricatural, mais ici, elle venait en tant que magicienne. Pour une fois, son appartenance à cette race était mise en avant.

Avec un sourire impatient, Lynn se roula en boule au bord du petit ruisseau où elle avait élu domicile, laissant le sol de pierre brulant la plonger dans une douce chaleur ouatée. Comme si ce lieu l’accueillait en son sein, la fraicheur du vent se mêla aux multiples sensations, offrant également un concert de bruissement dans les arbres qui s’ajoutait au coulis continu de la rivière. Lynn ferma alors ses yeux argents et laissa cette symphonie l’envahir en attendait d’avoir le courage de reprendre ses recherches. Mais qui sait ? Peut-être que c’était « eux » qui allaient la trouver et non le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mer 23 Mar 2011, 10:54

Spoiler:

Le refuge des magiciens. Le lac aux eaux plates, tel un disque de ciel posé sur la pelouse verte. Cette végétation luxuriante, pas abîmé par les activités des hommes. Loin de toute pollution de la destruction, loin du surpeuplement. Cette végétation verte, accueillant à bras ouverts les animaux. Ce refuge caché, mais convoité. Ce refuge où seul les magiciens peuvent entrer.

Je me promenais sur les sentiers arpentant les bords des berges du lac. L'ombre des arbres répandait une douce fraîcheur à cette chaude journée. Le sol resté frais et agréable aux pieds. Les oiseaux chantaient gaîment à l'abris de l'épais feuillage des arbres. Le soleil perçait ça et là les épaisse frondaison, dessinant des formes changeante sur le chemin.

Tandis que je m'approchais d'un cour d'eau qui répandait sa douce musique dans l'air, je sentis une aura. Aura que j'avais l'impression de connaitre. Aura qui remontait à un souvenir lointain, très lointain. Une aura étrangère, qui pouvait être dangereuse. Qui sait si ce n'était pas un être mauvais qui cherchait le refuge. Un éclaireur qui venait signaler la position du lieu secret pour le prendre.

Je m'approchais sur mes gardes vers cet inconnu. J'apperçut une jeune femme, roulée en boule sur les berges de la rivière. Elle avait les cheveux plutôt long et foncés. Elle portait une toge beige. Je ne voyais rien d'autre. Je ne pouvais dire si c'était vraiment un ennemi, ou juste une promeneuse.

J'attendis qu'elle face quelque chose. Je restais caché afin de ne pas dévoiler ma présence. Ainsi cette personne ferait ce qu'elle doit, sans se douter de quoi que ce soit. Je pourrais ainsi dire si elle venait chercher le repère pour indiquer sa position à je ne sais quelle armée. Ou si elle profité juste du paysage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 25 Mar 2011, 13:42

Spoiler:

Lynn finit par s’endormir assez rapidement, bercée par la mélodie du ruisseau. Elle ne s’endormit pourtant pas bien longtemps, car lorsqu’elle rouvrit ses yeux d’argent, le soleil était toujours haut dans le ciel. La magicienne se releva alors, bien décidée à trouver le repère de ses ainés. Elle fixa un instant le lac d’un air songeur, puis commença à défaire les boutons de sa bure beige. Lorsque le vêtement tomba à ses pieds, elle accusa un frisson glacé, tandis que le vent léchait sa peau nue. Il ne lui restait que le strict minimum pour cacher sa nudité. A savoir, une sorte de mini paréo en tissu fin qui s’arrêtait sous ses fesses et des bandages pour serrer sa poitrine contre son torse.

Lynn prit une grande inspiration et se jeta dans l’eau du lac. Elle fit trempette pendant un moment en s’amusant à effrayer les poissons et en jetant de l’eau autour d’elle, puis, lassée, elle décida enfin à reprendre ses recherches. Tout d’abord, une rapide vérification sur ses sens ne lui révéla rien d’étrange. L’eau était tout à fait normale et ne semblait pas chargée de magie. Ca, elle s’en serrait doutée vu l’immensité du lac. A part si l’eau elle-même était enchantée, il n’y avait pas beaucoup de chance pour qu’elle perçoive de la magie à travers elle. Elle commença donc à s’éloigner de la rive, en dos crawlé ; sans doute la nage la moins épuisante et la plus rapide, et puis, cela lui permettait d’apprécier les rayons du soleil sur son visage. Les yeux fermés, Lynn semblait faire bronzette, mais en fait, elle déployait tous ses sens pour déceler une quelconque émanation magique. Elle ne pouvait pas s’imaginer que l’entrée du repère des magiciens ne soit pas magique. C’était comme si la porte de la guilde des menuisiers était en fer au lieu d’être en bois ; inimaginable. Par contre, il était très possible qu’elle soit masquée même pour une magicienne de la trempe de Lynn.

Soudain, elle sentit quelque chose. C’était plus une impression qu’une sensation tant c’était diffus. En tous cas, c’était juste en dessous d’elle. Ne voulant pas manquer cette occasion, elle invoqua un petit bouclier autour de sa bouche et de son nez, et plongea sous l’eau. La grosse bulle d’air qu’elle avait entrainée dans sa protection et qui lui permettait de respirer la ramenait inexorablement vers la surface, mais heureusement, la magicienne parvenait à compenser avec sa télékinésie. Elle commença donc à explorer les fonds du lac, en direction de la source de magie. Pourtant, celle-ci sembla se déplacer. Lynn accéléra donc pour ne pas se laisser distancer mais ses efforts furent vains, la source avait déjà disparue. La jeune fille eut beau chercher, elle ne parvint pas à rétablir le contact. Lorsque sa poche d’air fut presque remplie de gaz carbonique, elle fut obligée de remonter à la surface, inspirant un grand bol d’air qui chassa les étoiles qu’elle avait devant les yeux.

Déçue, elle revint vers la terre ferme où elle avait laissé ses affaires. Hemi son petit serpent blanc l’y attendait, un peu inquiet d’avoir été séparé de force de sa maitresse. C’est donc à moitié redressé sur son ventre qu’il observa Lynn revenir. Celle-ci s’accouda sur les rebords herbeux de la rive et reprit son souffle après une longue nage. Le petit reptile voulut se réfugier dans un coin de sa maitresse qui n’était pas immergé mais ne trouva que ses cheveux noircies par l’eau… et totalement trempées. Le serpent émit donc un sifflement agacé et commença à glisser dans les vêtements de Lynn d’un air frustré.

-Il semble que ce soit mal parti pour aujourd’hui, dit-elle à Hemi, et un peu à elle-même. Mes semblables ne semblent pas très enclins à laisser des indices derrière eux, même pour les leurs. A moins que je ne sois pas la bienvenue.

Bien entendu, Hemi ne comprit absolument rien au charabia de sa maitresse humaine et continua de décrire des ronds dans le tissu en sifflant d’un air impatient. Lui, il voulait simplement qu’elle se sèche pour pouvoir se coller de nouveau contre sa peau chaude de mammifère. Pourtant, Lynn ne semblait pas vouloir sortir de l’eau. Elle se contentait d’être accoudée sur le rebord, le menton posé sur ses bras, une expression un peu mélancolique sur son visage. Toutefois, c’était un peu normal vu l’échec qu’elle venait d’essuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 25 Mar 2011, 23:48

Je regardais cette intruse. Que faisait elle donc ici? Voila toujours cette question qui me courrait dans la tête. Mais, il y avait encore cette sensation de déjà vu. Mais, impossible de me rappeler comme ça. Après un somme rapide et court, cette jeune femme se leva et alla regarder le lac d'un air absent. Je restais caché. Près a tout. Près a sacrifier ma vie si c'était pour protéger le repère secret.

Cette demoiselle enleva ses habits. Ce qui signala que je n'avait pas était détecté, car elle ne se serait pas dévêtu de la sorte.... Quoi que ça pourrait etre une feinte de sa part, pour m’induire en echec. Il fallait que je reste sur mes gardes. Je sentis une puissante énergie émaner d'elle. Elle se jeta à l'eau, et batifola dans les eaux calmes du lac. Je sentis soudain une vague d'énergie provenir de la jeune femme. Elle tenté de découvrir surement l'entrée du repère. Je créais un écran déviateur de ses ondes afin de ne pas être détecté. Ce qui fonctionna. Il semblerait que je soit resté invisible. Ou c'était encore qu'une feinte.

Elle plongea après avoir créé un bouclier autour de son nez et de sa bouche, afin de respirer sous l'eau. Elle resta un bon bout de temps immergée, mais remonta à la surface. Vu son attitude, elle revenait bredouille. Elle alla vers la rive, près de ces vêtements. Il y avait une petite forme blanche dessus. Je ne pouvais dire ce que c'était. C'est lorsque la jeune demoiselle parvint sur la rive que je compris ce qui l'attendait. C'était un serpent, vu la manière avec laquelle la "chose "se mouva.

Encore cette impression étrange de déjà vu. Je ne savais que faire, quelque chose me disait qu'elle était des notres, et que je la connaissais. Mais, c'était peut etre un puissant sortilège pour me défaire de ma garde, et ainsi soudoyer des information sur le repère. Je savais ce que j'allais faire. Si elle ne montrais aucun signe hostile, mais juste l'envi de se balader et de batifoler, j'irais à sa rencontre. Sinon, je resterais caché le plus longtemps possible, afin d'attendre la nuit, et la tuer dans son sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 26 Mar 2011, 17:55

Lynn sortit de l’eau et se laissa sécher au soleil, tandis que Hemi était parti débusquer un campagnol dans un terrier un peu plus loin. Elle fronça les sourcils lorsqu’elle entendit un petit couinement pitoyable qui signifiait qu’Hemi venait d’attraper sa proie et essaya de se reconcentrer sur son bronzage. En effet, la magicienne n’était vraiment pas pressée et cette recherche tournait plutôt aux vacances farnientées. Après tout, elle l’avait bien mérité et ce n’était pas quelques heures de d’oisiveté qui allait changer grand-chose. Au contraire, cela lui permettait de réfléchir au lieu d’entreprendre des choses toutes aussi inutiles que chronophages. D’ailleurs, lorsqu’elle se releva, elle savait déjà ce qu’elle allait faire.

La magicienne s’habilla et vit le petit serpent se ruer sur sa cheville pour se hisser sous sa longue tunique beige, un petit renflement sur son corps écailleux montrant qu’il était repu. Une fois que le serpent fut bien caler, Lynn se frotta les mains et regarda un peu autour d’elle pour décider par quoi commencer. Elle avisa les longues branches d’un arbre mort et entreprit de les arracher. Malgré la force très relative de la jeune fille, elle réussit sans peine à extraire quatre morceaux qu’elle serra avec un air d’intense concentration. Les morceaux de bois s’effilèrent à vu d’œil pour se transformer en pieu, puis prirent l’aspect du métal. Elle entreprit ensuite de les planter dans le sol, formant un carré dont les côtés faisaient au moins dix grandes enjambées. Lynn s’accroupit ensuite devant l’un des pics et se frotta les mains, invoquant sa magie qui suintait de ses doigts comme une pate blanche et luminescente. Avec son doigt, Lynn commença à dessiner sur le sol autour du pieu en fer. Les motifs étaient tracés au gré de « l’encre » luminescente que Lynn laissait sur le sol. Des symboles, des inscriptions, des courbes, des cercles, c’était une véritable fresque que Lynn était en train de faire le sol. Après plusieurs heures que les profanes considèreraient comme de « l’art plastique », Lynn avait dessiné une immense toile de symboles reliant les quatre pieux.

Satisfaite, Lynn observa son œuvre en quête de la moindre erreur. De temps en temps, elle corrigeait quelques détails en maudissant son étourderie. Lorsqu’elle parut enfin satisfaite, elle se mit au centre de son carré qui pulsait une douce lumière blanche et posa sa main sur le sol. Les symboles proches s’entrelacèrent avec ses doigts et commencèrent à remonter le long de son avant-bras qui s’illuminait à force d’être couvert d’inscriptions. Puis, Lynn souffla lentement pour se concentrer et prononça un mot de pouvoir. Aussitôt la lumière des runes se rétractèrent et ruèrent vers les quatre pieux qui rayonnèrent comme des mini-soleils. Il y eut ensuite une détonation sourde et des arcs électriques se propagèrent dans la terre sans un bruit mais avec un vrombissement qui présageait que même si le son était inaudible, il devait être colossal. Une onde de choc apparut alors, passant au travers des arbres comme s’ils n’étaient pas concernés par la magie de Lynn. En effet, ils ne l’étaient pas. Ce que Lynn venait d’envoyer serait seulement perçu par ceux qui maitrisent la magie.

Le rituel de Lynn était un peu complexe et long, mais elle avait besoin de beaucoup d’énergie pour envoyer ce message, qui avait sans doute été entendu par tous les initiés à 10 kilomètres à la ronde. Il ne détruisait rien et ne faisait de mal à personne. Il s’agissait simplement d’une décharge de magie libre qui ne pouvait simplement pas être ignorée tant Lynn avait fait en sorte qu’elle soit intense.

Maintenant, elle n’avait plus qu’à s’asseoir et attendre. S’il y avait des magiciens dans le coin, ils ont forcement senti sa magie et ne pourrait plus l’ignorer. Ou alors, elle n’était vraiment pas la bienvenue ici et ils se fichaient royalement d’elle. Pourtant, Lynn continuait d’espérer et s’ouvrit à ses sens pour déceler la moindre présence magique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Dim 27 Mar 2011, 20:39

Spoiler:

La jeune femme sortie de l'eau. Elle dessina ensuite un enorme glyphe d'incantation sur le sol, grace à sa magie. Qu'allait elle faire? Allait elle forcer l'entrée du repère? Nan, impossible, elle ne pouvait pas savoir où était l'entrée. Ou alors, elle allait forcer extremement violemment l'entrée. Il fallait que je reste sur mes gardes.

Une onde se diffusa dans le sol. Des ondes magiques qui ne causaient aucun dégats. L'onde parcoururent mon corps. Des ondes magiques, des ondes de magiciens. Des ondes que je connaissais. Mais.... Comment ce faisait il qu'un magicien ne trouve pas l'entrée du repère.... suis je bête. Elle faisait juste repos et farniente. C'est vrai qu'il faisait beau aujourd'hui.

Quoiqu'il en soit, cette personne était des notres. Et, il semblerait qu'elle est besoin d'aide.... D'où le farniente!
Je m'approchais d'elle. Plus je m'approchais, plus elle me disais quelque chose, cette inlassable impression de déjà vue....

-"Bonjour consoeur. Comment vas tu?"

Oui, prendre une attitude normale, comme si je ne l'avais pas espionnée depuis un bon moment.

-"Quelque chose ne va pas? ..... On ne se serait pas déjà vu par hasard?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mar 29 Mar 2011, 13:12

Lynn n’eut pas à attendre bien longtemps qu’on vienne la chercher. Déjà, un homme se dirigea vers elle. La jeune fille se leva immédiatement et fit face à son mystérieux invité qui se présenta avec politesse. Le cœur de Lynn fit presque un bond dans sa poitrine lorsque le magicien l’appela consœur. Le sentiment qu’elle éprouvait était difficile à décrire. C’était la première fois qu’elle rencontrait quelqu’un de son espèce. C’est un peu comme retrouver un membre de sa famille. La magicienne le regarda donc sans rien dire, transportée par l’émotion qu’elle sentait monter.

Elle parvint pourtant à se ressaisir lorsqu’il lui posa sa deuxième question. Elle n’avait jamais vu cet homme de toute sa vie, et pour cause, elle n’avait jamais rencontré de magiciens auparavant. Quoiqu’elle en avait peut-être vu avant de perdre la mémoire, pendant son enfance. Il était donc très probable que des gens reconnaissent Lynn alors qu’elle jurerait ne jamais les avoir vu de toute sa vie.

-Je ne pense pas que nous nous soyons déjà vu, messire magicien, fit la jeune fille en exécutant une petite révérence maladroite. Je m’appelle Lynn Dae. Il est possible que vous me connaissiez, mais j’ai eu des pertes de mémoire qui m’empêchent de vous reconnaitre.

Lynn le regarda avec anxiété. Cet homme pouvait être n’importe qui. De la simple personne qui se trompe en croyant la reconnaitre, jusqu’à un membre de sa famille même. Le ventre de Lynn se tordit dans tous les sens à la seule pensée que cet homme puisse lui révéler qu’il était son père ou quelque chose dans le même genre. Quoique… Il ne lui ressemblait pas du tout, donc cette hypothèse restait peu probable, mais il pouvait tout aussi bien en savoir plus sur sa vie, qu’elle-même.
En tous cas, Lynn était heureuse de l’avoir rencontré. Elle ne savait pas encore ce qui allait lui tomber dessus, mais cet homme avait beaucoup à lui apprendre, sur sa magie, sur sa race et sur elle-même. Bien sûr, elle n’avait absolument aucune idée qu’il voudrait peut-être lui faire passer un test. En effet, mettre à l’épreuve quelqu’un n’était pas une chose que Lynn comprenait réellement. Encore une fois, c’était dû au fait que sa façon de pensée soit un peu particulière. Malgré cela, le magicien qui venait de l’aborder devait sans doute la comprendre puisque c’était à cause de lui qu’elle était comme ça – ou bien « grâce » à lui, cela dépend du point de vue adopté -.

-Je cherchais le repère des magiciens, précisa Lynn. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un de mon espèce et… je me sentais très seule.

Lynn hésita, ne sachant pas très bien si l’homme en face d’elle pouvait comprendre ce qu’elle voulait dire par « seule ». En effet, ceux qui n’ont jamais rencontré de personne de la même race – ne serait-ce que leurs parents – sont plutôt rares et la magicienne n’était pas bien sûre que son interlocuteur puisse bien comprendre ce qu’elle ressentait en le voyant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 04 Avr 2011, 11:36

[HRP: Desole du retard]


-Je ne pense pas que nous nous soyons déjà vu, messire magicien, fit la jeune fille en exécutant une petite révérence maladroite. Je m’appelle Lynn Dae. Il est possible que vous me connaissiez, mais j’ai eu des pertes de mémoire qui m’empêchent de vous reconnaitre.


-Je cherchais le repère des magiciens, précisa Lynn. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un de mon espèce et… je me sentais très seule.


Lynn.... Ce nom me rappelé quelque chose.. J'avais déjà fait la rencontre avec une jeune femme au nom de lynn. Cependant, je ne connaissais pas de magicien amnésique. Je me souvins soudain qui était cette Lynn. C'était justement un magicien "renégat", qui ne respecté pas les credos des magiciens. Je l'avais donc rendu amnésique afin qu'elle perde la mémoire, et qu'elle ne soit plus la Lynn qui n"utilisait pas magie à bonne escient.

Apparemment, elle ne se souvenait plus du repère. Mais qui pouvait me dire qu'elle n'était pas là pour se venger ou en temps qu'espionne. Je sentais qu'elle été sérieuse, mais ça pouvait etre une ruse très bien travaillée.
Il fallait que je la mette à l'épreuve, afin de prouver sa loyauté. Mais je n'allais pas lui révéler qui j'étais.... En tout cas, pas pour le moment.

-"Enchanté.... Lynn. Je me nomme Kadassin. Je suis donc le premier magicien que vous rencontrez. C'était ce que vous vouliez. Que voulez vous faire maintenant dans notre repère, puisque vous étiez seule, et que vous cherchiez des membres de votre race. Cela est fait, donc, que va vous apporter d'entrer dans le repère?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mar 05 Avr 2011, 13:22

Lynn souriait toujours. Ravie d’avoir enfin rencontré quelqu’un de sa race, même s’il s’agissait en fait de l’homme qui l’avait rendu amnésique et altruiste. Si elle l’avait su, elle se serait répandue en remerciement, contrairement à la vraie Lynn qui l’aurait pendu par les orteils et fait bouillir à petit feu. Le mage était donc très sage de se méfier, car si son sortilège avait été rompu d’une façon ou d’une autre, il avait toutes les raisons du monde de craindre le pire.
Mais bien entendu, il se faisait du soucie pour rien car Lynn était pleine de bonnes intentions. D’ailleurs, elle ne se rendit même pas compte que le mage se méfiait d’elle. Elle avait tellement l’habitude qu’on la méprise ou qu’on la considère faible, qu’elle ne s’imaginait même pas que certains pourraient la considérer comme dangereuse. Elle sourit donc au mage qui lui posait la question : « pourquoi elle voulait rentrer dans le repère. ». La réponse fut alors simple et spontanée.

-Je le cherchais pour rencontrer des gens de ma race, fit-elle. Voir comment ils vivent… Et puis… j’espérais qu’on m’accepte.

Lynn rougit un peu devant son aveu et se mit à regarder le sol. C’est évidemment ce qu’elle voulait depuis le début. Après avoir passé sa vie toute seule, Lynn voulait se sentir accepter par une communauté qui la reconnaitrait comme était des leurs. Elle avait besoin de ce sentiment pour se construire et se sentir bien. Dans la vie, on ne peut pas se contenter d’amis. Il fallait un lien physique qui, quoiqu’il arrive, la rattachait toujours à des gens qui sont tous un peu d’elle-même. Une famille…
Après… Peut-être que Lynn se faisait de faux espoirs. Peut-être que les magiciens n’étaient pas aussi soudés qu’elle l’espérait. Ce n’était peut-être que des loups solitaires qui n’appréciaient pas trop la compagnie de leurs semblables et qui n’avaient donc jamais pris la peine de se réunir en une guilde. Et puis aussi, peut-être qu’il ne suffisait pas d’être magicien pour rentrer dans la communauté. Lynn ne savait rien de tout cela et elle ne faisait que gratter à la porte comme un chien errant. Pourtant, elle ne s’entendait pas à être chassé à coup de pied. Elle aurait peut-être dû envisager cette possibilité.

-Vous… ne voulez pas de moi ? Demanda la jeune fille dont le sourire commençait à s’effacer.

Après un peu de réflexion, Lynn interprétait maintenant les propos de son ainé comme un subtile : « Tu as vu ce que tu voulais voir, maintenant dégage ». Elle espérait de toutes ses forces qu’elle se trompait, car elle se remettrait très difficilement d’un rejet de la part de son peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mar 12 Avr 2011, 21:11

[sur ta demande Lynn, je reprend le flabeau ^^ j'espere que ca ira j'ai un peu de mal a suivre -_-"je continu a ma sauce]

Le vieux magicien observa Lynn, sui passait par beaucoup de stades, d'émotions différentes. Elle avait rougit en disant vouloir être accepter. Le magicien s'attendrit quelques instants, mais se reprit vite. Il lui fallait être sérieux. Il se souvenait ce qu'elle était avant. Mais là... Elle était si heureuse, avait une certaine sensibilité. Ce n'était pas la même jeune femme. Le sourire de Lynn s'effacait pourtant peu à peu. Elle tirait ses conclusions et cela ne lui plaisait pas. Elle pensait justement ne pas être acceptée. D'une voix à la fois douce et ferme, la magicien lui dit:

-Aucunement Lynn, rassure toi. Aie confiance en toi. Vouloir être accepté est un désir très noble et ne baisse jamaix les bras. N'interprete jamais des paroles à travers à cause de tes émotions. Efforce toi de rester neutre.

Il fit un petit sourire à la jeun magicienne pour l'encourager un peu.

-Essaye de dévellopper ta réponse, si c'est possible. Cela va-t-il t'apporter autre chose? Que veux tu voir? As tu des appréentions autre que le rejet? Pose toi toutes les questions. Si tu veux rencontrer d'autres magiciens, est-ce seulement parce qu'ils sont de ta race? Que veux-tu d'eux? J'espère que tu comprends ce que je veux dire. Apprend à bien te connaitre aussi.

Et il décida aussi de tenter le diable, et lui posa une question en toute innocence:

-Et parle moi de tes pertes de mémoires, enfin, si tu le veux bien. Je ne te force pas. C'est peut-être douloureux pour toi.

Il était très bon comédien quand il voulait. Le vieux magicien obersvait Lynn attentivement, essayant de prévoir ses réactions, ce qu'elle allait dire... Il fallait être sûre qu'elle soit bien prete, bien elle. Enfin, non justement.

Le vieux magicien s'étonna lui même d'avoir autant parler. Il était en même temps tellement sous le choc de revoir Lynn. Mieux vallait-il peut etre (surement meme) qu'elle ne se souvienne pas de lui. Mais il devait savoir. qui était-elle maintenant? Quelle était sa psycologie? Tant de questions sans réponse. Lynn Dae. Cela faisait longtemps, tout de même.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Jeu 14 Avr 2011, 14:16

Le magicien lui parlait un peu comme un tuteur. C’est un peu ça qu’elle recherchait sans oser se l’avouer. A force de s’occuper de tout le monde, Lynn aimerait bien qu’on s’occupe un peu d’elle, même si c’était un désir inavoué que d’avoir quelqu’un au-dessus qui veille sur elle. Elle répondit donc aussitôt au sourire que lui lança le magicien en le décuplant au centuple comme elle savait si bien le faire. Quant à la question qu’il lui posa ensuite, elle resta plutôt perplexe. La raison pour laquelle elle voulait voir des magiciens ? Il y en avait tellement… D’ailleurs, l’ultime question du magicien était l’une d’entre elles.

Elle prit pourtant son temps avant de répondre. La magicienne n’était pas sûre de pouvoir tout dire à cet homme. Elle ne le connaissait pas après tout, et ses motivations ne regardaient qu’elle. Pour une fois qu’elle avait un projet pour elle. Quelque chose qui ne soit qu’à elle. Parce que même si Lynn se vouait corps et âme aux autres, elle ne pouvait cacher quelques désirs personnels, dont un qui la rongeait depuis longtemps… Retrouver sa mémoire.

-Je suis amnésique depuis que j’ai 17 ans, commença Lynn. Sans doute un accident. Par chance j’ai tout de même quelques traces mais pas de souvenirs concrets. Je sais utiliser la magie et plein d’autres choses que je n’ai pas eu besoin de réapprendre. Par contre, comme information, je ne connais que mon nom. Je… ne devais pas être très apprécié puisque personne ne semblait me reconnaitre en me voyait.

C’était un aspect assez triste de sa vie, mais elle se força à sourire pour faire passer ce sentiment d’abandon avec plus de douceur. Elle voulait faire croire que ça ne l’avait pas trop affecté, même c’était loin d’être le cas. C’était horrible de se retrouver toute seule du jour au lendemain avec pour seule information, son nom. Un nom qui ne disait rien à personne d’ailleurs. Pas de parents, pas d’amis, nulle part où aller. Heureusement, Lynn avait un but qui l’empêchait de se rouler en boule et d’attendre sagement la mort comme une créature un peu trop fragile pour un monde qui ne l’est pas.

-Mais ce n’est pas grave, car Dieu m’a investie d’une volonté. J’essaye d’apaiser les maux de ses créatures. Mais… j’aimerais aussi découvrir un peu mon passé, même si je sais que c’est égoïste et que dans un sens, je gâche un temps précieux que je pourrais utiliser pour aider les autres.

R ien qu’à cette idée qu’elle était maintenant en train de faire quelque chose de totalement égoïste, elle sentait une intense douleur purement psychologique dans son ventre. Que de temps perdu qu’elle pourrait utiliser pour apaiser les maux des gens. Cependant, elle ne pouvait plus faire marche arrière maintenant. Si Lynn était là, c’était pour découvrir peut-être un peu de son passé et pour être rattacher à quelque chose ou quelqu’un.

-Je veux faire parti des vôtres… s’il vous plait.

Lynn l’avait dit avec détermination, même si son « s’il vous plait » avait été un peu tardif et timide. Lynn était magicienne. Elle avait donc le droit de connaitre son peuple, ses origines et peut-être sa famille. Même si Lynn restait plutôt douce, elle allait s’accrocher à ce magicien – le premier qu’elle rencontrait - jusqu’à ce qu’il la laisse entrer… Enfin… Ca, c’est ce qu’elle se disait mais au fond, elle savait très bien qu’elle déguerpirait au moindre geste d’exaspération du mage. Elle n’arrivait même pas à contredire quelqu’un alors ce n’était pas pour aller contre sa volonté au risque de lui causer du tord.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Jeu 14 Avr 2011, 20:36

Le vieux magicien écouta avec attention le discours de Lynn. Il était très beau et noble. Mais il ne put s'empecher de s'inquièter. Elle voulait retrouver sa mémoire... C'était plutot dangeureux. Mais peut-être qu'après ce qu'elle avait vécu jusque la, la vraie Lynn avait aussi changé, tout au fond d'elle. Ou peut-être pas. C'était dur à dire. Mais le magicien n'avait aucune raison valable de refuser l'entrée de cette magicienne ci, celle qu'il avait sous les yeux. Il se devait de tester. De toute manière, sous ses supplications, elle semblait tout de même determinée. Elle avait dit que Dieu lui avait donné une mission. C'était une belle façon de voir les choses.

La vieux magicien était troublé, mais ne le montrait en aucun cas, gardant un masque plutot sobre sans en être froid.

-Bien... si tu y tiens tellement. Je ne vois rien qui pourrait m'en dissuader. Mais je ne vais pas te montrer l'entrée. Je vais t'aider à la trouvez.

Lynn devait pouvoir y arriver. C'était une question de concentration, de controle, de magie, d'écoute de soi, de ses sentiments, et quelque peu de l'instant. Il reprit:

-Longe les murs et sens la magie, sens les présences. Concentre toi et trouve l'anomalie.

Il ne lui dirait rien de plus pour le moment. C'était déjà pas mal. Cela devrait bien aider la magicienne dans un premier temps. Si elle était suffisament attentive à la nature, à elle même, aux présences, elle devrait y arriver.

C'était tout de même un peu compliqué... La variation était infime. Les magiciens se protégaient, tout de même, faisant de leur mieux pour être indetectables, se cachant non pas dans, mais parmis la nature. Ne pas perturber l'environnemment. Mais en tant que magicienne et après plusieurs passages peut-être, Lynn devrait sentir.

Le magicien recula pour voir ce que Lynn allait faire. Pouvoir l'observer dans ses démarches. Il fallait toujours analiser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 16 Avr 2011, 18:30

Alors elle devait aller trouver le refuge par elle-même. Tant mieux, ça lui fera du temps en moins pour pleurnicher. Lynn se prit donc le menton et réfléchit… Longe les murs : elle était toute proche. Sens la magie : celle de ceux de sa race qui ont foulé ce sol bien avant elle et qui continuent toujours. Sens les présences : ils étaient là, elle n’avait qu’à capter leur magie.
Finalement, la magicienne s’approcha de grand saule qu’elle avait vu tout à l’heure et posa sa main sur son tronc. Elle entra alors en communication avec le végétale séculaire, comme elle l’avait appris chez les elfes. S’il le voulait bien, l’arbre lui donnerait de précieux indices sur ce qu’il convenait de faire.

*Nous sommes les portes, pourtant il n’y en a qu’une*

Hein ? ... Grrrr ! Encore une énigme excessivement énervante. Lynn déteste les devinettes, c’était sa bête noire car elle n’avait pas l’esprit assez agile pour les résoudre facilement. La magicienne tenta de soustraire d’autres informations à l’arbre mais il ne daignait pas l’aider plus qu’il ne l’avait déjà fait. Et elle avait beau retourner le problème dans tous les sens, elle ne voyait pas vraiment d’issus. Ce qu’avait dit l’arbre était totalement incohérent et impossible. S’il y a plusieurs portes il ne peut pas y en avoir qu’une.

Elle s’appuya alors sur l’arbre et essaya de ressentir quelque chose. C’était difficile, car elle était tellement à l’affut de la moindre étincelle de magie qu’elle parvenait à ressentir ce qui n’existait pas. Un peu comme quand on essaye d’écouter quelque chose dans le noir et qu’on croit l’entendre alors qu’il n’y a rien. Son imagination lui jouait des tours… Ce n’était qu’un arbre. Pourtant, sa main frôla un endroit sur l’écorce et sentit quelque chose de familier. C’était un glyphe. Il était presque invisible au milieu de l’écorce craquelé, mais la magicienne avait réussi à le reconnaitre au touché.

C’était une sorte d’enchantement assez simple pour ouvrir une porte. Il suffisait d’y diffuser sa magie pour l’activer, tout simplement. Pas de protection, rien… Pour ce genre d’enchantement en tous cas. Lynn se tourna donc vers le magicien avec un sourire radieux. Elle posa son index sur le symbole magique et sembla s’y appuyer tout en observant l’homme avec un sourire, pas peu fière d’elle-même.

-C’est là, dit-elle tout simplement.

D’un air triomphant, elle diffusa sa magie dans le glyphe…. qui ne réagit pas. Quoi ? Comment ça se fait ? Lynn se décomposa sur place en voyant que cela n’avait rien fait et qu’elle s’était humiliée pour rien. Elle insista pourtant, mais rien n’y faisait. « Nous sommes les portes, pourtant il n’y en a qu’une ». Plusieurs portes ?... Euh, non vu qu’il n’y en a qu’une… Mais pourquoi « nous » dans ce cas-là ?
La jeune fille regarda autour d’elle et s’aperçut qu’il y avait d’autres saules aussi gros que celui sur lequel elle s’acharnait. *Une seule porte… mais plusieurs serrures ?*. Lynn envoya alors des filaments de magie dans toutes les directions. Ceux-ci plongèrent dans tous les saules qu’ils croisaient. La magicienne fut ravie en sentant qu’il y avait d’autres glyphes et que son hypothèse était sans doute bonne. Elle insuffla donc sa magie en même temps dans tous les glyphes… et seul celui qui était en face d’elle réagit. « Une seule porte ».

Lynn se tourna alors vers le magicien avec ses grands yeux blancs interrogateurs, d’un air de dire : « J’ai bon ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 16 Avr 2011, 23:23

La magicien observa Lynn dans sa démarche. Une fois l'indice donné, elle trouva vite une piste. Puis elle finit par voir les glyphes. Juste une au début. Elle cru qu'elle avait déjà trouvé, mais comprit vite qu'en réalité, non... Il la vit observer les autres arbres, et comprendre. Si rien ne bougeait, rien ne réagissait... Il devait y avoir autre chose. Et oui, d'autres glyphes. Quand elle les eut toutes activées elle demanda si elle avait bon. Le magicien s'approcha en souriant.

-Pourquoi pose tu la question? N'as tu pas confiance en toi? Vois-tu d'autres solutions?

Il voulait la faire réfléchir, la rendre plus sûre d'elle même. Même si les magiciens étaient soudés entre eux, il ne fallait pas se reposer trop sur les autres. Cela créait de la dépendance. Bien sûr, Lynn n'aurait pas vraiment le temps de répondre. Elle allait surement être d'abord fasciné par le spectacle qu'elle allait bientot voir.

La glyphe devant elle s'illumina de plus en plus grace à la magie qu'elle lui avait donné. Un rayon lumineux partit alors, mais fut bloqué par elle. Le magicien lui intima d'un geste de se pousser. La rayon lumineux put alors passer. Il suivit son trajet en ligne droite et alla se loger dans une fissure. Du moins, c'est ce que l'on croyait en apparence. Mais le petit trou s'illumina aussi, ainsi que toutes les "fissures", revelant de ce fait un dessin, un motif mural assez somptueux. Le mur se sépara alors doucement en deux, laissant une ouverture suffisante pour laisser passer aisément deux cheveux côte à côte.

Voivi l'entrée du repère. Lynn devait être excitée comme une puce, maintenant. Il lui demanda le plus sérieusement du monde:

-Te sens tu prête?

Il fallait qu'elle le soit. Il ne savait pas vraiment à quoi s'attendait Lynn. Serait-elle heureuse? Décue? Röm s'appuyait sur son baton. Il était vraiment le bon stéréotype du magicien. Mais passons. Il s'approcha lentement de l'entrée, se plantant en plein milieu. Il avait oublier quelque chose, il se corrigea donc:

-Au fait. Bon travail. Tu vois. Tu a réussis.

Il fallait bien après tout donner du courage à cette petite magicienne. Il en oubliait parfois qui elle était.... Il devait se reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mar 19 Avr 2011, 19:36

Alors que le magicien la félicitait, Lynn observait les glyphes qui réagissaient de concert. Il n’eut pas à lui dire deux fois de se pousser car elle avait déjà sursauté en voyant un rayon lumineux s’arrêter sur sa poitrine. Elle dégagea très rapidement le passage et observa la lumière qui s’écrasa sur un mur de pierre. Les fissure qui le parsemaient s’illuminèrent donc en contact avec le faisceau et dessina un motif complexe, très esthétique. Soudain, deux pans du mur s’écartèrent afin de révéler une entrée secrète.

Lynn était ébahis par le spectacle. Son cœur tambourinait dans sa poitrine et le stress commençait à la pétrifier. Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait voir et qui elle allait croiser. Rencontrer les gens de sa race était une chose qu’elle avait toujours voulue, mais maintenant qu’elle en avait l’occasion, ses jambes semblaient être en plomb et elle ne pouvait bouger qu’au prix d’un effort surhumain.

-Oui, mentit-elle d’une petite voix à la question du magicien.

Elle ne le suivit pas alors qu’il s’approcha de l’ouverture, se contentant de la regarder avec une mine impressionnée. Elle déglutit difficilement et essaya de paraître moins terrorisée. Une foule de pensées se bousculaient dans sa tête. Elle s’imaginait ses parents se jeter dans ses bras en lui expliquant toute l’histoire de sa vie, ou bien le chef des magiciens qui la reniait durement. Tout cela n’était que des fantasmes imaginés par la panique de Lynn, mais elle avait du mal à s’en défaire. Pourtant, lorsque le magicien lui adressa la parole, elle se fit violence et trottina jusqu’à lui les yeux baissés pour qu’il ne voit pas à qu’elle point elle était tendue.
C’était peine perdue pour ainsi dire, car aussitôt arrivé à la hauteur de son mentor, elle lui agrippa le bras à deux mains, de la même façon qu’elle brandirait une épée en attendant d’hypothétiques créatures abominables. Lynn était en pleine panique, anxieuse à l’idée de rencontrer ses pairs, alors que la Lynn non-ensorcelé aurait déjà tué le vieux magicien et aurait fait « cramer » cette « putin » de baraque à vieux « croulants », pour reprendre les termes si « mélodieux » de l’exécrable magicienne.

-Monsieur Kassadin, l’interpela-t-elle alors qu’elle s’avançait dans le repère. Vous ne me connaitriez pas par hasard ?

Malgré ce que pouvait penser le magicien. C’était une question tout à fait innocente qui n’avait pas pour but d’avoir une réponse intéressante, mais qui permettait de la détendre en se focalisant sur une conversation apparemment anodine. Il ne fallait pas que ce genre de questions fasse douter le magicien, car ce dernier avait toutes les raisons de se méfier de Lynn. Elle était assez bonne comédienne pour avoir jouer un rôle depuis le début et si elle parvenait à se servir de l’effet de surprise pour asservir le magicien, sa mort n’aurait vraiment rien d’enviable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Les magiciens [Test de niveau 4](fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les magiciens, le retour[Test Niveau 6, Lynn]
» Partenariat entre les Magiciens et La Forge |Niveau 5 - Partie1]
» Passage niveau IV Takias [Pv Lison] FINI!!!
» Test niveau 5 [PV Lastritri ^^]
» [Test Niveau III] - La Lettre
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres du Lac Bleu-