Le Deal du moment :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : ...
Voir le deal
14.50 €

Partagez
 

 Les magiciens [Test de niveau 4](fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Mar 19 Avr 2011, 20:00

Le vieux magicien observait Lynn. Malgré les efforts qu'elle faisaient, la panique et la terreur se voyaient clairement sur son visage, et même tout son corps l'exprimait. Voilà qui risquait d'être compliqué si elle stressait autant. Elle resta un moment sans bouger avant de venir en trotinant vers l'entrée. Enfin... Pas trop tôt. Non pas que le magicien soit impatient... Mais si Lynn doutait déjà d'elle même et de ce qu'elle pourrait trouver. La magicienne d'ailleurs lui aggripa violement le bras. Des scèances de yogas s'imposeraient... Le vieux magicien tentait d'être rassurant dans son attitude. Mais que pouvait-il faire de plus? Et après tout... Il fallait que Lynn vole de ses propres ailes. Lui, était juste près d'elle, comme une sécurité.

Ils s'enfocèrent alors dans le passage menant au repère, dans le silence. Silence que Lynn brisa en posant une question. Röm ne montra aucun signe d'étonnement ou d'appréhention. Il continua à marcher au même rythme, garda la même expression sur son visage. Qu'est ce que cette question pouvait bien signifier? Akkarin se méfiait... Il n'aimait vraiment pas ça. Pouvait-il vraiment avoir confiance en elle? Il n'en était pas sûr. Etait ce une bonne idée de l'emmener dans le repere? En même temps, ne pas le faire serait une très mauvaise idée. Cette réflexion n'avait pas duré très longtemps, parce qu'il savait que trop patienter à répondre pourrait êtr mal interpreter. Il répondit donc sur un ton lent et posé, c'est à dire habituel:

-Pour être franc....

Même si il allait mentir, mais ça, elle n'était pas cencé le savoir.

-Je commence à me faire vieux. Et je ne me souviens pas de toutes les personnes que j'ai rencontré. Sauf eventuellement si on me rafraichis la mémoire...

Charmante façon de dire que comme Lynn était amnésique, il ne s'en souviendrait pas.

Röm n'était pas heureux de mentir... Mais que pouvait-il dire d'autre? Rien. Comme ça, c'était claire...Mais... Il doutait de la bonne foie de Lynn, maintenant. Le vieux magicien était sur ses gardes, près à réagir aux moindres petits mouvements trop suspects. Il ne voulait pas se faire avoir. Alors... Autant rapeller à la magicienne ce qu'elle faisait ici, et qu'elle devait douter. Quelle technique petite. Mais en même temps, il fallait bien rester centrer sur le but qu'elle poursuivait. Tout en continuant à marcher lentement, Röm lui dit:

-Alors... A ton avis... Ce chemin va-t-il te mener directement au repère? Ou penses tu qu'il reste des pièges?

Il fallait bien faire marcher un peu sa cervelle, la faire réfléchir, la faire douter... Ca ne devait pas être bien dur. Enfin... Si elle avait été honnète jusque là. Bien evidemment... Le chemin ne menait pas directement au repère... Les magiciens se protegent tout de même un minimum, et entrer sur ce chemin était facile.

Il ne faut pas rever, non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 22 Avr 2011, 22:04

Lynn crut le bonhomme sur parole. Ca ne lui venait même pas à l’idée qu’il puisse lui mentir. La jeune fille était sans doute un peu trop naïve sur ce coup là, mais le tribut de la pureté était très lourd à payer. Elle ne pourrait pas être aussi gentille et noble si elle ne pensait pas que tout le monde était comme elle. Par contre, elle avait aussi l’avantage de ne pas être complètement stupide. Elle parfaitement noté que le magicien l’avait envoyé dans les roses avec sa dernière phrase. Evidemment, Lynn ne pouvait pas lui rafraichir la mémoire puisqu’elle était amnésique. Malgré tout, elle ne fit aucune conclusion à partir de ça et continua à observer le tunnel d’un œil un peu inquiet. Après tout, elle se fichait plus ou moins de la réponse. A la base, c’était principalement pour la distraire qu’elle avait engagé cette conversation. De toute évidence, ça avait marché.

-J’espère que quelqu’un me reconnaitra lorsque nous serons arrivés, pria Lynn dans un soupir.

La magicienne avança donc, un peu étonné d’ailleurs qu’ils n’aient toujours pas vu de porte ou l’antichambre du repère lui-même. Elle croyait que la protection des runes était assez efficace pour que l’on n’en rajoute pas, mais elle oubliait que ceux qui cherchaient le repère des magiciens, n’étaient pas que de bons samaritains pleins de bonnes intentions. Elle le réalisa donc lorsque le mage lui mit la puce à l’oreille. Vu la manière dont il lui avait posé la question, il ne faisait aucun doute qu’il restait des pièges.

-Le contraire serait trop facile, répondit-elle. J’espère seulement que ces pièges épargnent ceux qui viennent avec de bonnes intentions.

Lynn jeta un regard scrutateur au magicien comme pour voir ce qu’il pensait de sa théorie, et changea aussitôt son point de vue.

-Mais je penche plutôt pour un système de défense dont il faut connaitre le mécanisme pour pouvoir le déjouer.

La jeune fille n’avait pas dit exactement la vérité, car elle pensait plutôt qu’elle parviendrait à trouver le piège si elle se fiait à ses pouvoirs de magicien. En effet, Kadassin ne lui aurait pas posé cette question si elle ne pouvait, en aucun cas, déjouer les pièges par elle-même. Pourtant, Lynn, la petite futée, faisant semblant de faire fausse route pour que le magicien l’aide un peu plus qu’il ne devrait. Après tout, ce n’est qu’une petite énigme et Lynn déteeeeeste les énigmes. Il n’y avait pas de mal à tricher un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 23 Avr 2011, 00:55

Le vieux magicien sourit. Lynn avait tout de même l'air bien innocente. Si tout ce qu'elle éspérait était que quelqu'un la reconaisse... Il aurait presque volontiers dit qu'enfin de compte, lui la connaissait, mais c'était loin d'être une bonne idée. Et lui, , n'esperait pas vraiment que quelqu'un lui parle trop de son passé. N'était-elle pas bien ainsi? Douce, gentille, serviable? Il ne fallait pas qu'elle redevienne comme avant. Non. Lynn, c'était la personne qu'il avait acutellement devant les yeux.

En tout cas, la magicienne avait l'air de beaucoup réfléchir à la question des pièges. Elle restait vagues dans ses hypothèses. Au moins, elle disait penser qu'il y en aurait. Bien. C'était déjà ça. Même s'il avait largement fait passer dans sa phrase que la réponse ne pouvait être qu'affirmative. Comme si ca allait être aussi facile. Tiens! il comprit maintenant. Si elle était aussi imprécise, peut-être y avait-il une raison particulière. Comme essayer de lui soutirer des informations. C'était une bonne idée. Lynn n'était pas stupide. Heureusement, d'ailleurs. Sinon, qu'elle aurait été l'interet de l'emmener au repère? Le magicien répondit avec un léger sourire en coin qui était perceptible dans sa voix:

-Bien... Oui, il y aura en effet des pièges. Imminents, même. Tiens toi prete. Je te laisse agir seule et n'interviens en aucun cas, je ne bouge même pas. Protège moi aussi.

Bon... S'il la voyait vraiment en difficulté, il n'allait certainement pas resté les bras croisés. Mais il s'était montré convaincant pour lui faire comprendre qu'elle devrait se débrouiller seule, tout en protégeant quelqu'un.

Comme ça, elle verrait la difficulté des combats quand on doit proteger quelqu'un. C'etait vraiment traitre. La motivation en était décuplée, mais tout les gestes devaient rester calculer, il fallait se proteger et proteger l'autre tout en attaquant l'ennemi. Ce n'était pas facile à gerer.

Le magicien ajouta à l'intention de Lynn, quelque chose qui devrait lui faire plaisir, étant donné qu'il s'agissait d'un indice.

-Je te rapel que nous sommes, et avons à faire à des magiciens. Et dans ce mot, il y a magie.

Sous entendu, les pièges sont magiques. Il continuait à marcher, observant la jeune fille. Il se demandait comme elle allait gerer la situation à venir. Allait-elle garder son calme?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 23 Avr 2011, 20:11

Ah ! Protéger les autres. C’est la spécialité de Lynn et aussi son quotidien, donc les conseils du magicien étaient déjà exécutées bien avant qu’il n’y pense. Elle donnerait tout ce qu’elle a pour défendre son ainée, mais il y avait fort à parier qu’il ne craignait pas grand-chose de son côté. Quant aux indices supplémentaires qu’il lui donna, ils n’étaient pas très utiles. En effet, elle se doutait bien que les pièges allaient être de nature magique. Elle voyait mal les magiciens installer des pièges à ours sur le chemin. Ca manquait de… classe, si on peut dire.

Lynn poussa donc un gros soupir et se mit à marcher en tête. Elle ouvrit ses sens à la magie et progressa dans une ambiance anxieuse le tunnel qui semblait s’étendre jusqu’à l’infini. Bientôt, elle sentit la présence d’une magie et se figea sur place. Sa main se tendit devant elle et l’air commença à grésiller au bout de ses doigts. Un bouclier lui barrait le chemin, sauf qu’il ne faisait pas qu’interdire l’accès à l’autre parti du tunnel. Il pouvait délivrer des décharges mortelles si on le touchait.
Le plus gros du travail était tout de même de le repérer. Maintenant, il s’agissait juste de le désactiver. Pour cela, il y avait la technique de gros bourrin comme on l’aime qui consiste à faire céder le bouclier en lui opposant une pouvoir supérieur à ce qu’il peut encaisser. Dans ce cas, il éclatait comme une bulle de savon. Il y avait aussi la méthode plus intelligente qui consistait à démonter consciencieusement le bouclier, sans gaspiller bêtement son énergie.

La magicienne opta bien sûr pour cette technique et commença à examiner la toile de magie qui s’étendait devant elle. Elle tenta de comprendre et de s’approprier son architecture pour pouvoir le désactiver. Bientôt, elle comprit que le bouclier pouvait s’ouvrir sans pour autant se détruire. Elle appliqua donc les quelques flux de magie que demandait le mécanisme et la paroi invisible disparut.
Lynn décocha un grand sourire à Kadassin et fit un pas en avant. Il y eut alors un petit sifflement presque inaudible et Lynn eut juste le temps d’invoquer en catastrophe son bouclier. Des lances de lumière jaillirent des murs pour se ruer sur la magicienne qui se recroquevilla instinctivement.

L’enfer déclenché continua de s’abattre sur le bouclier de Lynn dans un fracas épouvantable qui peinait pourtant à couvrir le long cri de terreur que la jeune fille était en train de pousser. Au bout d’un moment, l’attaque cessa, mais Lynn continua tout de même de crier pendant un bon moment avant qu’elle ne soit à cours de souffle. Son bouclier semblait avoir tenu mais elle soupçonnait Kadassin d’en être à l’origine.

Lynn aurait peut-être dû s’assurer que le bouclier était bien le seul piège avant d’avancer. Elle était tellement focalisée sur lui qu’elle n’avait pas pensé qu’il y aurait une autre défense juste derrière. En tout cas, on pouvait dire qu’elle l’avait désamorcé en se le prenant de plein fouet… C’est une technique comme une autre…

-C’est vicieux ! Se plaignit Lynn, les sourcils froncés d’un air boudeur. Il y avait deux pièges de suite.

Et bien… Il faut croire qu’elle avait raté la première épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Dim 24 Avr 2011, 00:02

Le vieux magicien avanca lentement, laissant Lynn devant elle. Elle avait l'air anxieuse, en pleine réfléxion. C'était bien. Elle était concentrée. Röm s'inquièta un peu en la voyant s'approcher du mur magique mortel. Il était prêt à intervenir si Lynn ne s'en rendait pas compte. Mais ca l'aurait étonné. Il sourit donc en la voyant se stopper. Bien. Elle appliqua sa magie dessus et le désactiva assez vite. Encore un bon point. La jeune femme s'avanca, heureuse.

Aie.

Ca risquait de mal se finir. L'autre piège dont Lynn ne se doutait pas de l'existence s'enclancha et bombarda la pauvre petite magicienne. Elle activa son bouclier, en hurlant. Elle n'allait pas tenir. Le magicien ne pouvait pas la laisser mourir ainsi. Il envoya alors sa magie sur Lynn, renforcant son bouclier et créant une seconde couche. Les attaques étaient fortes et mortelles, il en fallait beaucoup pour survivre.

Lynn hurla un bon bout de temps, même quand les attaques eurent cesser. Elle ne pouvait pas le savoir, mais c'était lui qui les bloquait. Sinon, elles continueraient indéfiniment jusqu'à la mort des intrus. Il sourit en entendant les commentaires de Lynn. Il s'approcha d'elle, et la remit debout.

-Oui... C'est vicieux. Mais que croyais-tu ? Les magiciens se protégent. Et le mieux est de mettre quelques pièges à la suite, car les gens ne peuvent pas s'occuper de tous en même temps. Tu comprend? Tu saura pour la prochaine fois et fera plus attention.

La prochaine fois... Voilà qui était très rassurant pour la pauvre petite magicienne. il lui sourit.

-Ne t'inquiète pas, tu t'es plutot bien débrouillée. Oui... c'est un echec, mais en même tant, tu as bien réagis.

Il ne précisa pas qu'il y était pour quelque chose, si elle était encore en vie. La force magique mise en oeuvre était immence. Même lui avait de mal à canaliser les attaques. Il entraine alors la magicienne environ dix mètrs plus loin, et relecha son esprit. Les attaques au loin reprirent pendant une ou deux secondes, puis cesserent, étant donné que les intrus n'étaient plus là.

-Je te rassure, il n'y a plus de piège. Les deux d'avant sont largement suffisant.

Peu de gens maléfiques arrivaient à passer. La plupart mourrait. Tout simplement.

-Allez. On avance toujours....

Mais il voulait que Lynn passe devant. C'était son épreuve à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Dim 24 Avr 2011, 18:08

Lynn acquiesçait à tout ce que disait Kadassin, même si ses félicitations sonnaient bien creux devant l'échec total qu'elle venait de montrer. Sans lui, elle serait morte, et si elle avait découvert l'entrée du repère toute seule et qu'elle n'avait jamais rencontré Kadassin, elle aurait aussi échoué à ce test. Dans tout les cas, une épreuve était raté à partir du moment où "l'examinateur" devait intervenir.

Sans rien dire, elle continua donc à avancer. Elle allait un peu plus vite maintenant qu'elle savait que la voie était libre de tous pièges. Par contre, elle continuait à être sur ses gardes au cas où une nouvelle surprise se présente. Le tunnel commençait d'ailleurs à s'élargir. Auparavant, ce n'était qu'une simple gallérie creusée à même la roche, mais maintenant, il y avait un certain effort d'esthétisme dans les murs droits et polis. Lynn vit alors une arche qui devait bien mesurer dans les 5 mètres de haut et dont les piliers représentaient deux chevaliers en armure s'appuyant sur leur longue épée en granit. Sans vraiment y faire attention, la magicienne passa devant l'arche et ralentit légèrement, juste le temps de se gratter la cheville. Cette démangeaison soudaine lui sauva la vie car une énorme épée de pierre s'abbatit juste devant son nez.

Lynn écarquilla les yeux et fit un bon en arrière alors qu'une seconde épée venait de pulvériser le sol là où elle s'était tenue à l'instant. La jeune fille leva les yeux et se décomposa sur place en voyant les deux statues qui avait quittée leur piédestal et qui se dirigeaient vers elle avec des intentions belliqueuses. C’était probablement des golems. Des créations purement magiques sans âme qui n’était que de la matière animée pour la guerre. Ils fonctionnaient un peu comme un sortilège mais cette fois, ce serait plutôt difficile de les étudier étant donner qu’ils n’auraient de cesse d’essayer de la massacrer jusqu’à ce qu’elle soit réduite en charpie.

La magicienne fonça donc sur un des golems. Celui-ci tenta de la cueillir en la balayant de son énorme épée. Le coup était impossible à éviter, ou en tous cas, Lynn n’était pas assez agile pour ça. Elle allait se prendre une épée de pierre lancée à grande vitesse en plein dans le thorax et allait mourir sur le coup. C’était trop tard pour l’empêcher… Quoique… Lynn insuffla sa magie dans la dague du temps qu’elle portait à la ceinture et vit la lame s’arrêter à un cheveu de son flanc gauche. Elle remonta ensuite le temps de quelques centièmes de seconde… et lorsqu’elle fut prête, elle lâcha enfin prise sur sa dague.

La lame se remit à siffler dans l’air mais Lynn savait exactement ce qu’elle devait faire. Elle invoqua un bouclier sur sa paume et sauta en projetant ses jambes vers le haut. Elle esquiva de peu l’épée qui passa sous elle tandis que Lynn laissa trainer sa main. L’épée percuta son bouclier qui creva aussitôt mais qui amortit le choc et permit à Lynn de s’accrocher.
Il fallut un certain temps au golem avant de s’apercevoir que la jeune fille était sur son épée. Pourtant, lorsqu’il s’en rendit compte, il était trop tard. Lynn venait d’utiliser sa transmutation pour souder toute les articulations du géant qui était redevenue une inoffensive statue, si ce n’est les tremblements qui montraient qu’il essayait de briser ses jointures.

Et de un. D’un point de vue extérieur, c’était très impressionnant. Lynn avait sauté sur la lame qui allait la faucher, mais en fait, c’était plutôt facile grâce à la dague du temps. Tout est beaucoup plus simple lorsqu’on sait exactement ce qui va se passer et qu’on à le temps de réfléchir à ce que l’on va faire. Quoiqu’il en soit, le deuxième golem ne semblait pas troubler par la défaite de son camarade. Son épée le fracassa sans hésitation alors qu’il essayait d’atteindre la magicienne qui avait déjà sauté sur le sol. Elle se mit alors à courir le temps de trouver une idée, tandis qu’elle se faisait poursuivre par le chevalier pierre qui ne voulait rien lâcher.

Lynn se rappela alors qu’elle fonçait dangereusement sur le piège d’avant, elle se rendit donc invisible et se plaqua contre le mur. Le golem qui pensait juste l’avoir perdu de vue continua son chemin et se jeta dans le piège qui l’assaillit de lances de lumière. Elles s’écrasèrent sur lui sans que les effets soient visibles, pourtant, on voyait qu’au niveau des impacts, la pierre semblait fondre un peu sous l’effet de la chaleur. Le golem tenta de s’extirper du piège, mais Lynn, qui était redevenue visible, donnait tout ce qu’elle avait dans son pouvoir de télékinésie pour retenir le golem. Celui-ci tenta de braver la pousser de la jeune fille mais il commençait déjà à fondre sous l’effet de la chaleur incroyable qui se dégageait des attaques du pièges. A la fin, ses formes devinrent liquides et il ne bougea plus tandis que les lances de lumière s’acharnaient à réduire en cendre l’amas de roc fondu qu’était maintenant le golem.

Enfin débarrassée, Lynn revint vers le magicien. Malgré son exploit, il n’y avait absolument aucune trace d’arrogance ou de fierté dans son regard. Elle se contenta d’hausser les épaules d’un air gêné.

-J’aurais peut-être dû essayer de trouver un moyen pour les désactiver au lieu de les détruire, s’excusa Lynn.

Oui. C’est vrai que c’était du temps et de l’argent de créer des golems. Elle était sérieusement peinée pour le magicien qui les avait construits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Dim 24 Avr 2011, 21:32

Le vieux magicien commença à s'inquieter en voyant la jeune fille avancer sans se poser trop de questions, avec incousiance. Elle s'approcha doucement mais surement des deux statues. Röm commencait à vraiment paniqué. Lynn n'allait pas les voir. Heureusement, elle se baissa. Les golems qui se jetèrent sur elle la ratèrent donc. Lynn put donc les voir et réagir.

Le magicien observa sa tactique. Elle se débrouillait plutot bien. Elle arriva à gagner contre les deux golems. La jeune magicienne s'excusa en disant qu'elle aurait du trouver un autre moyen. Le magicien sourit. En plus, Lynn n'avait pas l'air fier de son exploit. Modestie. C'était vraiment un très bon point. Elle ne cherchait pas à être un héros. Röm était fière d'elle. Paradoxale, non?

Il dit alors, en avancant vers Lynn, avec un air satisfait qu'elle allait surement voir:

-C'est très bien. Et ne t'inquiète pas pour les golems.

Il posa ses yeux sur yeux. Ils redevinrent dans un très bon état, retrouvant une seconde jeunesse et retournèrent à leur place. Voilà. C'était beaucoup mieux. Après tout, il fallait bien les reconstruire. Si quelqu'un les avait suivit? Ou arrive dans peu de temps... Les défences devaient être là. Mais ce n'était pas lui qui les avait créé. il ajoute:

-J'en toucherai deux mots à Lanta, elle les remettra totalement sur pieds. Je les ai reconstruis provisoirement. On est jamais trop prudent. Evidemment, ils ne nous attaqueront pas, ne t'inquiète pas. Tu les as battus.

Il avança un peu, observant les alentours dont il connaissait chaque recoin, chaque pierre. Il leva les bras, désignant l'ensemble.

-Alors, que pense-tu de ça? Je pense que tu as remarqué les changements architecturaux. Ainsi, tu sais que nous approchons.

C'était évident. Mais il tenait à le dire.

-On continue? Te sens tu prete?

Il ne voulait pas lui mettre la pression, mais il voulait par contre en être sûre. Ils approchaient plus ou moins de leur but. Devait-il dire ce que serait la prochaine épreuve? Non... Elle devait s'en rendre compte seule... Elle serait bientot confronter à ses peurs les plus profondes. Ils allaient passer devant un miroir. Miroir qu'ils pouvaient traverser, et qu'il fallait même passer pour acceder au repère. Mais elle n'aimerait surement pas ce qu'elle y verrait et ce qu'elle y entendrait. Certaines personnes étaient déjà tombé en depression, s'étaient même suicidés. C'était dur à endurer...

-Tu sera bien attentive à l'environnement.

C'était petit de dire ça. Le miroir était immence et il était obligatoire de passer devant. Mais bon... C'était aussi un avertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 25 Avr 2011, 17:53

Lynn était impressionnée que le magicien ait réussi à remettre en état les golems en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire. Elle avait décidemment encore beaucoup à apprendre sur la magie et sur son fonctionnement, et en même temps, voir le retour des golems ne la rassurait pas plus que ça. Heureusement, ils ne représentaient, soi-disant, plus aucune menace. Par contre, Lynn tressaillit en entendant le nom de ce qui devait être un autre magicien. Pas que ça lui rappelait quelque chose, mais elle n’arrivait toujours pas à concevoir qu’elle et Kadassin n’étaient pas les seuls magiciens au monde. Elle avait beau se préparer à voir une flopée de mage, elle n’arrivait pas à se le rentrer dans le crâne.

Le vieux magicien lui demandait ensuite si elle était prête. Il semblerait que ce n’était pas histoire de dire quelque chose car il voulait une réponse à sa question. Lynn le regarda donc un peu inquiète puis hocha faiblement la tête. Elle n’était absolument pas prête mais le temps ne changerait rien à cela donc autant que la catastrophe arrive le plus vite possible. La petite magicienne s’attendait à tout ; des pièges, des monstres, une pluie de pots de fleur, un assaut de rats mutants, et même, affronter la faucheuse elle-même. Elle ne s’attendait pourtant pas à ce que sa prochaine épreuve soit psychologique. Si elle l’avait su, elle aurait sans doute été rassurée car si Lynn avait une qualité, c’est qu’elle n’était pas torturée par des démons intérieurs, un côté démoniaque, ou bien un quelconque traumatisme d’enfance. C’était l’avantage d’être amnésique et d’agir toujours en fonction de sa conscience. Elle était parfaitement pure et ce miroir aurait bien du mal à lui montrer quelque chose qu’elle ne savait pas déjà. Quoiqu’elle aurait bien aimé que Kadassin la prévienne autrement que par un indice qui ne lui disait absolument rien. « Tu seras bien attentive à l’environnement ». Mouais…

Lynn se mit à regarder autour d’elle avec anxiété, s’attendant à ce qu’un ennemi invisible lui tombe dessus à tout moment. Elle vit donc très rapidement la jeune fille vêtue d’une bure blanche s’approcher. Elle avait des cheveux fins de la même couleur et aussi légers que la cendre. Une fleur lui servait de serre-tête et ses yeux était d’un gris acier sous la faible luminosité du tunnel ; son reflet…
La magicienne s’arrêta net et consulta Kadassin du regard. De toute évidence, elle devait traverser. Pfffff ! Misère… Qu’est-ce qui allait encore lui tomber dessus … ? Lynn mit donc ses mains devant elle, tourna légèrement la tête en fermant les yeux de toutes ses forces. Elle alla rejoindre son reflet et se jeta dans ses bras tandis que la surface du miroir l’avalait toute entière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 25 Avr 2011, 18:35

Lynn traversa le miroir sans encombre, sans rien y voir d'autre que son propre reflet, visiblement... Röm était déçu mais en même temps, satisfait. Certe, elle n'avait donc pas passer l'épreuve comme quelqu'un de normal, n'y voyant simplement qu'un miroir qu'elle pouvait traverser... Mais en même temps... Cela signifiait qu'elle n'avait rien à se reprocher, rien sur la conscience... Et donc que la Lynn qu'il voyait était gentille.Ce qui était plutot rassurant.

Le vieux magicien passa à travers le miroir malgré les horreurs qu'il y voyait. Ses peurs, ses regrets, ses remords, ses doutes... Mais il s'en fichait. Il avait déjà vu ses choses tant de fois... Il savait ce que c'était. Non pas la réalité, mais sa vision des choses. Le magicien se tourna alors vers Lynn, avec un grand sourire aux lèvres.

-Bien... Maintenant...Regarde autour de toi

La pièce était noir. Très peu éclairée... En fait pas du tout.. Mais une lègère lumière s'échappait du film brillant qu'était le miroir qu'ils venaient de traverser.

-Nous sommes dans le miroir.

Ce n'était pas trop dur à deviner. Mais il devait lui expliqer un minimum.

-Ici, tes pouvoirs sont presque inactifs. Réduits à leur puissance minimal. Mais il y a exactement cinq petites perles noires magiques. Tu dois les retrouver, et avec, ouvrir l'autre passage pour que nous puissions sortir.

Il pointa la porte qui était semblable à l'entrée qu'il avait emprunté. Maintenant, la partie la plus drole à dire, que Lynn n'allait pas forcement apprécier. Il dit avec un léger sourire désolé;

-Et plus nous restons ici, plus nous allons...perdre la raison... L'air ici est totalement magique.

Il fallait que Lynn se serve de sa tête, soit rapide et efficace. Röm se sentait déjà un peu bizarre. A chaque respiration, cela empirait. Il se posta contre le miroir, là ou il était entré, et ne pouvait pas sortir... IL observait Lynn avec autant d'attention qu'il pouvait. Cinq perles noires... Et belles en plus... A placer dans des petits trous sur le miroirs pour l'activer... Lynn allait-elle les trouver? Le vieux magicien se posait la question...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mar 26 Avr 2011, 17:03

Le miroir l’avait reflété tel qu’elle est. Il n’avait aucun tourment à lui montrer car tout le mal qui était en elle avait disparu avec le sort de l’homme qui se trouvait derrière elle. Toutefois, maintenant qu’elle était à l’intérieur, le miroir allait quand même essayer de la déstabiliser. Ca pouvait marcher si on prend en compte le fait que plus elle reste ici, plus elle perd la raison.
Une fois que Kadassin lui eut expliqué, elle ne perdit pas une minute de plus pour se mettre en quête des perles. Elle s’ouvrit alors à ses sens et repéra la première. Elle était entourée d’un petit champ de force. Ce n’était pas très compliqué à désactiver mais ça allait lui faire perdre du temps – ce qui était sans doute le but -. Au bout de longues minutes, le bouclier se leva et Lynn se dépêcha de prendre la perle pour aller la mettre à sa place. Elle s’ouvrit encore à ses sens et repéra une autre perle. Celle-ci se trouvait au milieu d’une centaine de perles toutes semblables mais seul une était magique. C’était encore une épreuve pour lui faire perdre du temps. Lorsqu’elle trouva enfin ce qu’elle cherchait, elle fut secouée d’un rire grotesque et spontané. Ca y est ! Elle perdait la boule mais il faut croire que ce n’était pas complètement désespéré car la pauvre jeune fille s’en rendait compte.

Avant même que Lynn ouvre ses sens pour repérer la troisième perle, une personne apparut. Son visage était fermé et il tendait une perle posée sur sa paume. C’était un homme d’une trentaine d’année qui regardait la magicienne d’un air féroce. Celle-ci baissa donc immédiatement les yeux, n’osant pas affronter quelqu’un qui la regardait avec tant de haine et lui demanda timidement la perle qu’il avait dans les mains.

-Tu l’auras quand tu te seras excusé pour ma mort, répondit le jeune homme d’une voix glaciale. Tu te rappelles du criminel que tu as soigné après que je l’ai poignardé pour me défendre ? Hé bien, il est revenu pour se venger. Il m’a torturé puis m’a assassiné. C’est de ta faute Lynn Dae.

Lynn fut un peu décontenancée par ce discours mais par-delà son esprit embrumé, elle arrivait à se rappeler que ce n’était qu’une épreuve et que rien n’était réel. Il est vrai que sa façon de pensé entrainait parfois la mort d’autres personnes. En combattant la mort, on peut parfois la servir sans le vouloir. Etait-ce une raison pour abandonner ? Bien sûr que non.

-J’ai soigné un homme mourant, rétorqua la magicienne. Je ne m’excuserai jamais de cela, mais je suis sincèrement désolé que cela ait entrainé votre mort.

Lynn avait été brève et aurait sans doute montré plus de compassion si ce qui se tenait devant elle n’avait pas été une illusion. Elle récupéra pourtant la perle, tandis que l’image du jeune homme s’évaporait. La magicienne se tourna ensuite vers le miroir et mit bien deux minutes avant de s’apercevoir que le trou dans lequel elle essayait de mettre la perle était déjà occupé. Bon sang ! Dire qu’il lui en restait encore deux à trouver dans son état.
Lorsqu’elle se retourna un enfant se tenait devant elle et faisait sauter une perle dans sa main. Il la regarda alors avec un sourire espiègle et ricana avant de poser ses conditions.

-Je te donne la perle si tu arrives à compter de 15 à 0 à l’envers, fit-il d’une voix nasillarde.

C’est quoi ce miroir ? C’est un jeu de gamin. Mais bon… On s’en fiche puisque c’est facile. Lynn, qui ne saurait maintenant plus dire comment elle s’appelait, commença donc à compter.

-15…16… Euuuh… 15…14…euh…14. Bon sang !

-Pas facile avec un marteau piqueur dans le crâne, hein ? Ne t’inquiète pas, ça ne va pas s’arranger avec le temps.

Dés qu’elle disait le premier chiffre son esprit embrumait perdait sa concentration et n’en faisait qu’à sa tête. Elle retroussa donc la manche de sa robe et commença à écrire les chiffres sur son bras. Lorsqu’elle eut fini, elle n’eut plus qu’à lire, et même si elle se planta deux ou trois fois, elle parvint à réussir ce petit exercice mental qu’elle aurait fait en trois seconde en temps normal. Ouf ! Ca y est, les cinq perles étaient rassemblées. Elle mit donc la dernière dans son encoche… mais… rien ne se passa. Lynn resta pourtant cinq bonnes minutes à regarder le miroir sans rien faire, la bouche légèrement entrouverte. Elle fut alors réveillé à pas son propre rire et se tourna vers Kadassin en sautillant.

-Il en manque une ! Youhouuuuh !

Dés qu’elle s’en aperçut, une nouvelle illusion fit son apparition. C’était Lynn, mais son regard était beaucoup moins doux qu’en temps normal. Elle semblait être pleine d’arrogance et de suffisance. D’ailleurs, elle regardait Lynn comme s’il s’agissait d’une croute de fromage malodorante.

-Aller, fais-moi le plaisir de tuer le vieux bouc qui se trouve derrière toi, ordonna-t-elle sèchement. Il a plus de pouvoir. C’est l’occasion ou jamais.

-Vous êtes ma mère ? Demanda gauchement la vraie Lynn qui commençait à osciller dangereusement sur ses pieds.

-Non, je suis toi, rétorqua-t-elle avec colère. C’est lui qui t’as effacé la mémoire et qui a fait de toi un godiche qui sait même pas lacer ses chaussures toute seule.

-Si tu es moi, alors comprend bien que je n’ai aucun remord à faire ça.

L’illusion la regarda en haussant un sourcil, mais ne put esquiver le coup de poing qui lui arriva en pleine mâchoire. Elle tomba alors à la renverse et n’eut même pas le temps d’être au sol que Lynn lui écrasait déjà la trachée avec son talon. Ca pouvait paraitre très expéditif mais Lynn n’avait aucune pitié lorsqu’on sortait de son idéologie. Elle devait protéger les autres et pas elle-même. Ca ne lui faisait donc absolument rien de se tuer. D’ailleurs, sans vraiment se soucier de l’illusion qui commençait à disparaitre, elle récupéra la dernière perle et par un coup de chance incroyable, elle parvint à l’enfoncer dans un trou qui n’était pas occupé. Elle retrouva donc ses esprits tandis que le miroir la libérait de son emprise.

-C’était… vraiment étrange, parvint-elle à articuler. Veuillez excuser l’illusion qui me ressemblait monsieur Kadassin. Je ne sais pas si c’est sensé être une image de mon subconscient, mais sachez qu’à aucun moment je ne vous ai tenu responsable de mon amnésie.

Elle accentua ensuite ses paroles en s’inclinant respectueusement devant son ainé, puis lui fit un joli sourire. Jamais elle ne pourrait penser que Kadassin puisse lui retirer sa mémoire, alors même le discours de l’illusion ne pouvait la faire douter un seul instant de ce qu’il en était réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mer 27 Avr 2011, 00:02

Le magicien observait minutieusement Lynn, qui se débrouillait plutot bien. Elle se montrait étonnemment patiente, réussissant les épreuves une à une, sans se presser. C'était une bonne qualité. Elle passa ses épreuves dans le calme.

Mais la dernière épreuve, à vrai dire, même Röm n'y était pas préparé. Heureusement que l'air le rendait fou au fur et à mesure. Une illusion, une autre Lynn apparut. Pas une autre... Celle d'origine. Elle dit tout. La vérité. Peut-être un peu déformée tout de même par sa vision des choses, mais c'était assez... troublant.

Elle avait tout de même réunis les cinq perles. C'était déjà ça. Elle les avait délicatement mise dans l'endroit prévu pour. Ils pouvaient maintenant sortir.

Mais Lynn le coupa dans sa course en parlant. Elle s'excusait pour l'illusion. Vraiment pas banale, cette magicienne. Mais en même temps c'était agréable de voir qu'elle n'était pas influencable. L'air devenait un peu plus pure, mais le vieux magicien sortit quand même et respira l'air de dehors, non pollué par les sorts magiques néfastes. Il se retourna ensuite vers Lynn.

- Tu t'en ai très bien tiré. Bravo. Et ne t'inquiète pas je n'écoute pas vraiment les commentaires des illusions magiques cherchant à te tester.

Très bon comédien. En réalité, il était troublé. Si l'illusion savait cela... peut-être l'avait-elle su en fouillant dans la tête de Lynn? Cela voudrait-il dire que quelque part, il avait oublié d'effacer une information? Non. Impossible. Mais comment cela avait-il donc été possible alors? Il tenta de ne plus y penser, gardant un air serein et souriant.

-Tu vas te sentir un peu mal à l'aise. En quittant l'univers du miroir, tes pouvoirs vont tous revenir d'un coup. Ce n'est pas agréable. Comme une grosse migraine. Ta vue peut éventuellement se brouiller quelques...minutes...

Lui meme venait de ressentir cette douleur mentale à son cerveau, assallit par sa propre puissance qui revenait en trombe. Il ne vit que des taches noirs pendant quelques secondes. Ce n'était vraiment pas agréable, comme il l'avait dit plus tot. Les pouvoirs du miroir était assez bruts, pas très fins...

Il regarda Lynn, et attendit qu'elle le regarde pour dire:

-Avancons, toujours et encore. Tu n'es pas au bout de tes surprises.

Il fit un sourire un peu énigmatique, et se mit en route. Cette fois ci, il voulait marcher au même rythme que Lynn, pour qu'il marche cote à cote. Premièrement, pour un interet magique, et ensuite, symboliquement, pour lui faire comprendre qu'elle était comme lui. Un magicien.

Lynn devait surement remarquer que la température baissait un peu. Ce n'était pas désagéable, ça par contre. Après toute l'agitation qu'ils avaient fait.

Rien a faire, il pensait toujours à l'illusion de Lynn. est ce qu'elle y pensait encore? Le plus simple était encore de demander d'une facon detournée:

-Tout va bien?

C'était une fille sincère, non? Il devait être sur que les paroles de l'illusion ne lui avait pas assombrit l'esprit. Et aussi qu'elle allait bien après avoir récuperer la totalité de ses pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Jeu 28 Avr 2011, 19:25

En effet, sortir du miroir n'était absolument pas agréable. Lynn avait l'impression de s'être relevé trop vite et d'avoir joué au scrabble pendant 24 heures d'affilés. Elle avait mal à la tête et dut attendre quelques instants pour que le voile noir, qui s'était glissé devant ses yeux, disparaisse. En effet, ce n'était pas agréable du tout. Si c'était la routine pour entrer dans le repère des magiciens, elle ne risquait pas de faire des allés-venus très souvent.

Lynn avait déjà oublié les remarques des illusions du miroir. Ce n'était pas bon de ressasser les mystérieux messages de son subconscient. D'ailleurs, ceux qui l'écoutent sont des gens qui essaye d'améliorer leur vie en s'en référent à une hypothétique voix intérieure. Lynn, elle, n'avait rien à améliorer. Sa vie n'avait pas besoin de changer pour l'instant. Ses pouvoirs étaient un don pour soulager les gens du peuple et c'était déjà une bénédiction. La modeste magicienne n'avait pas besoin d'une double dans un miroir pour lui dire ce qu'elle avait à faire. « Oui » fut donc la réponse simple et pure qu'elle donna à Kadassin alors qu'il lui demandait comment elle allait.
Il avait dit que Lynn n'était pas au bout de ses surprises et elle se tendit instinctivement. Elle craignait encore une épreuve mortelle. Pourtant, elle n'avait pas pensé que ça pouvait être une bonne surprise. Pour commencer, un petit courant d'air frai la fit d'abord frissonner, puis après tous ces efforts, elle se mit à apprécier ce regain de vitalité. Au bout du couloir qui tournait lentement en une longue courbe interminable, elle aperçut ce qui ressemblait à de la lumière naturelle. Au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient, elle put constater qu'il s'agissait du plafond qui éclairait maintenant le couloir. Lynn leva donc la tête pour voir d'où venait cette lumière bien trop vive pour émaner d'une torche. Elle put alors constater avec stupeur que c'était le ciel qui brillait à travers des vitres. Le repère était donc à l'air libre? Il devait être visible si c'était le cas. Pourtant, Lynn put voir que l'image du ciel tanguait légèrement, et le déclic se fit.

-Nous sommes sous le lac, s'extasia la jeune fille, impressionnée.

Sans doute un sortilège quelconque empêchait qu'on puisse voir le repère de l'extérieur. Lynn se mit alors subitement à rougir comme une pivoine en se souvenant qu'elle avait nagée nue comme un ver dans le lac alors que le repère magicien s'étendait sans doute sur tout le fond du lac. Certains magiciens avaient dû bien se rincer l'œil. Grmbl!

La magicienne sentit également que sa magie diminuait à mesure qu'elle avançait. C'était comme si elle était agressée par un vent froid qui l'obligeait à se recroqueviller. A contrario, elle sentait que celle de Kadassin augmentait. Lynn pouvait toujours s'interroger sur ce phénomène pendant longtemps, car elle ne trouverait pas facilement. Les longs couloirs sinueux avaient un but. Le repère était construit sous la forme d'un glyphe. Un sort géant qui amplifiait le pouvoir des résidents et qui diminuait celui des intrus. Un chef d'œuvre de magie qui pouvait totalement inverser l'issue d'un assaut sur le repère. Grâce à cela, les magiciens pouvaient sans doute repousser des attaquants bien supérieurs en nombre.

Finalement, Lynn déboucha sur une immense porte de bronze. Très imposante, elle était recouverte d'un bouclier tellement épais qu'on pouvait voir les flux de magie qui circulaient à l'intérieur. Il fallait sans doute une centaine de puissants sorciers pour forcer cette ultime défense.
A côté de cette porte, un magicien était assis sur une chaise. Il ne devait pas être beaucoup plus âgé que Lynn, mais il serrait entre ses dents une longue pipe tout en lisant un parchemin qui tombait jusqu'à ses pieds ; à croire que c'était une tradition pour les hommes magiciens. C'était sans doute une sentinelle qui s'ennuyait ferme et préférait continuer ses études le temps qu'on le relève. Il leva pourtant les yeux lorsqu'il entendit les pas de la magicienne et de Kadassin. Bien sûr, lorsqu'il reconnut l'éminent magicien, il posa sa pipe et son parchemin, puis se leva prestement.

Il ne bougea même pas quand la jeune fille se précipita sur lui et le serra dans ses bras jusqu'à lui faire craquer les vertèbres. Le jeune homme se laissa faire mais lâcha un regard suppliant à Akarin pour qu'il le débarrasse de cette cinglée qui devait sans doute être encore une des expériences ratées du vieux magicien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 30 Avr 2011, 23:20

[HRP: J'ai remarqué que je commence presque tout mes posts par "le vieux magicien"... ^^' sinon encore désolée je bat des records de nullité là... je ferai mieux au prochain j'espère]

Le vieux magicien sourit. C'était assez émouvant de voir l'emmerveillement de Lynn devant les différents lieux, différentes architectures... En d'autres mots, devant absolument tout ce qu'elle voyait en ce moment. Elle avait l'air à l'affut de tout mouvement, prete à sauter sur tout ce qui bouge.

Ils arrivèrent ensuite enfin à la grande Porte de Bronze. Evidemment, il y avait un garde à côté. Röm reconnut tout de suite Jeff, un jeune magicien très prometteur, déjà très expérimenté malgré son age. Mais le magicien se stoppa, d'abord un peu surpris. Lynn avait sauté sur Jeff, l'enlacant très fort. Le pauvre magicien avait un air desespéré, le suppliant de faire quelque chose. Röm vit alors à quel point elle avait été sérieuse en disant vouloir voir des magiciens... A ce point là... Le vieux magicien ne put alors s'empecher de rire.

-Bonjour Jeff. Comment vas-tu?

-Bien, merci. Et vous?

- Fort bien. Je te présente Lynn Daé. Jeune magicienne.

Röm se demandait si elle allait le lacher, le pauvre. Quoique maintenant qu'il savait qu'il s'agissait d'une magicienne (jeune et jolie) peut-être se montrerait-il moins désespéré... Jeff se dégagea alors doucement de l'entreinte de la jeune fille, aidé par Röm. Au moins, maintenant il était de bonne humeur. Le sourire aux lèvres, il regardait Lynn.

- Alors... Je pense que tu as hate d'entrer dans le repère.... Ca se voit un tout petit peu....

Que d'ironie. Mais en même temps... Le stress allait surement commencer à être sérieusement elevé. Elle devait sentir son but qui se rapprochait de plus en plus. Le magicien dit aussi:

- Je tiens à te rassurer tout de suite... Si tu compte revenir... Tu n'aura pas à faire tout ça.

A tout les coups, elle avait du y penser. Comme tout ceux qui venaient ici pour la première fois. Les pauvres paniquaient.

Il avait été trop gentil. Ce n'était pas bien. Il fallait tester Lynn. Il dit simplement:

- Je t'en pris, continuons. Je te laisse faire. Je veux que tu ... sentes... ce que tu dois faire. Laisse toi guider par ton instinct ou ta réfléxion.

Après tout, il l'avait déjà beaucoup aidé, beaucop guidé. Habituellement il était plus distant et froid. Il se comportait différemment avec Lynn. Peut-être à cause de son premier elle. Il voulait qu'elle reste comme elle était, maintenant. Il faisait tout pour cela. C'était une de ses peurs actuellement. Et ils approchaient dangereusement du repère. S'il voulait l'arreter, c'était maintenant. Mais elle était encore la Lynn douce et gentille.

Il n'y avait aucune de raison de faire demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 02 Mai 2011, 13:54

Spoiler:

On arriva finalement à extraire Lynn des bras du magicien qui, apparemment, s'appelait Jeff. C'était le deuxième magicien qu'elle rencontrait en une journée et de toute sa vie. Elle se sentait déjà chez elle, avec des gens qui étaient comme elle et avec qui elle partageait des racines communes. Comme c'était agréable ! Lynn se mit donc à dévorer Jeff des yeux. Pas de manière déplacé comme si elle voulait le mettre dans son lit, mais plus avec une réelle fascination. Malheureusement, elle fut vite interrompu par Kadassin qui la rappelait à l'ordre.

Lynn n'avait pas besoin de refaire tout le chemin si elle voulait revenir. C'était tant mieux pourvu qu'elle ne retraverse plus jamais ce satanée miroir. En terme de magie pur, il était très impressionnant mais il manquait réellement de subtilité. D'après le magicien, elle pourrait donc revenir autant de fois qu'elle le souhaitait. Ça voulait dire que c'était fini? Elle allait enfin pouvoir rencontrer tout un tas de magiciens?... Lynn en frétillait de joie et elle commençait à devenir surexcitée. C'est à ce moment qu'elle comprit qu'il lui restait encore quelque chose à faire : sentir... Sentir quoi ? Lynn était trop survoltée pour sentir quoique ce soit.

Elle tenta pourtant de se concentrer par respect pour le vieux magicien, mais si sa hâte et son impatience avaient tendance à ne plus pouvoir supporter d'autres épreuves. Lynn était jeune, et garder sa concentration aussi longtemps relevait parfois du pur miracle.
La magicienne observa donc la grande porte de bronze. Le bouclier était beaucoup trop épais pour tenter de le forcer. Ça, ce n'était même pas la peine d'y penser. Par ailleurs, Lynn n'eut même pas besoin de le toucher pour se douter qu'il s'ouvrait au moyen d'un code magique. Ceux qui connaissaient la bonne impulsion, pouvait l'envoyer sur la porte qui l'a reconnaissait et s'ouvrait pour eux. C'était un peu le même principe qu'une clé. Il y avait peut-être autre chose, mais Lynn ne voyait pas. Elle trépignait d'impatience et choisit donc, comme une élève un peu dissipée, de contourner l'épreuve de Kadassin. Ce n'était peut-être pas intelligent ou avisé, mais la jeune fille était un peu trop insouciante pour prendre le temps de voir la portée de ses actes.

Elle se retourna donc vers Kadassin et lui fit le sourire le plus éclatant de son répertoire. Sa concentration était envolée. Elle n'était plus vraiment dans l'optique de l'épreuve mais du jeu. Son doigt se leva et se mit à pointer Jeff qui recommençait tranquillement à bourrer sa pipe. Il mit quelques secondes avant de rendre contre qu'il semblait être la cible de Lynn, et haussa des sourcils d'un air surpris.

-Je n'ai qu'à demandé à Jeff de m'ouvrir, déclara tout simplement la petite magicienne.

C'était le gardien alors il savait forcement comment ouvrit l'entrée principale. Il n'y avait qu'à l'embêter jusqu'à qu'il cède et ouvre la porte. Lynn se mit donc à le harceler à coup de « S'il teu pléééé » et « Alleeeer ». Totalement immature... Lynn en avait conscience mais elle se fichait bien des convenances alors qu'elle se trouvait à quelques mètres du repère des magiciens. C'était évident qu'il était juste derrière cette porte, elle le sentait.... C'est alors que Lynn eut un énorme doute. Elle se calma d'un coup et se mit à fixer la grande porte.

C'était « évident » que le repère était juste là derrière. « Évident » pour tout le monde et surtout pour les ennemis. Lynn se mit donc à scruter les émanation magiques en occultant totalement l'énorme bouclier face à elle. C'est alors qu'elle sentit un autre bouclier sur le côté, tout proche de l'énorme porte, près de Jeff. On le sentait à peine à côté de la puissante magie dégagée par la porte de bronze. Lynn s'en approcha donc et sentit un autre porte dissimulée.

La grande porte de bronze ne menait nulle part. Elle était surprotégée et imposante pour que d'éventuels attaquants se concentrent dessus en gâchant toute leur force pour essayer de la faire céder. Pourtant, il n'y avait rien derrière. La vraie entrée était juste à côté mais personne ne pouvait la voir, car la « fausse » entrée était trop « évidente ».

Il n'y avait pas besoin de code pour la porte annexe. Lynn avait juste eu besoin d'approcher sa main et le bouclier avait aussitôt reconnu la marque d'une magicienne. Le bouclier s'écarta donc et un modeste porte apparue dans le mur, révélant ses jointures auparavant invisibles.
Pourtant, maintenant qu'elle avait découvert la dernière ruse du repère et qu'elle était prête à entrer, Lynn se mit à hésiter. Elle n'osait pas. Son excitation s'était métamorphosée en appréhension. Elle avait maintenant envie de se retourner et se mettre à courir aussi vite qu'elle pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 02 Mai 2011, 20:32

Le vieux magicien sourit en voyant la jeune fille. Oui, jeune. Et sa nature revint aussi. Elle était visiblement surexitée, sautillant partout. Le pauvre Jeff avait eu peur et voyant la petite magicienne le pointer du doigt. Elle voulait qu'il ouvre la porte. Ce n'était pas bête, comme méthode. Au moins, elle ne s'épuisait pas contre la grande porte. Au bout d'un moment, elle se rendit compte de quelque chose. Un déclic avait du se produire dans sa tête. Enfin... Röm commencait à se demander si elle allait s'en appercevoir. Le doute avait du prendre la place de l'exiatation. Parfait.

En regardant mieux, Lynn vit alors, la petite porte. La vraie porte. Mais elle s'arreta soudain. Son expression avait maintenant changé. Elle n'était plus autant survolté. Peut-être apprehendait-elle l'entrée dans le repère, une fois ici. Cela devait lui faire un choc. C'était compréhensible. Un changement allait s'operer, normalement.

La magicien s'approcha lentement de la jeune fille, tandis que Jeff, soulagé, se remit à son poste, avec un sourire aux lèvres. Il allait enfin être tranquille. Röm était maintenant tout prêt de Lynn. D'un ton qu'il voulait plus rassurrant, il lui dit:

- Et bien, Lynn, qu'attend tu? Tu m'as pourtant bien dit que tu voulais voir des gens comme toi, des magiciens. Tu y est presque. Alors, n'hésite pas. Personne ne vas te manger....

En espèrant que personne ne fasse de gaffes... Mais qui pouvait se souvenir d'elle? Les plus vieux. Et donc, normalement, les plus sages? Espérons, espèrons.

Le magicien toisait Lynn. Non pas par méchanceté, ni par sentiment de supériorité. Non. Juste pour lui faire comprendre qu'elle pouvait y aller. Il lui lancait un regard intence, voulant lui donner du courage.

-Tu ne vas tout de même pas faire demi-tour.

Ce n'était nullement une question. C'était une affirmation, voir un ordre. Ce serait vraiment bête, stupide, de reculer maintenant. Elle n'avait pas fait tout ce chemin pour abandonner devant la porte, non? Ah la jeunesse... Pret à tout pour arriver jusqu'à leur but, mais une fois à un pas de ce dernier... Moment précis ou tout les doutes remontent...

-Courage.

Un petit mot gentil. Il était tellement heureux en même temps de voir Lynn ainsi, gentille, serviable. Aucune once de méchanceté, de sadisme. C'était tellement... agréable. Elle devait rester comme ça. C'était necessaire.

Le magicien regardait alors la jeune femme, observant ses réactions. Il ne pouvait plus rien faire pour elle. C'était à elle de faire son chemin, d'avoir suffisament de cran pour pousser la porte, entrer. Quoiqu'il l'attende derrière.

Jeff, dans son coin avec sa pipe, décidé aussi de mettre son grain de sel:

-Dis en passant pour moi à Maryla de venir prendre la relève, en passant...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Les magiciens [Test de niveau 4](fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les magiciens, le retour[Test Niveau 6, Lynn]
» Partenariat entre les Magiciens et La Forge |Niveau 5 - Partie1]
» Passage niveau IV Takias [Pv Lison] FINI!!!
» Test passage niveau III
» | Ōṇaṁaji [Test - Niveau III]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres du Lac Bleu-