Le deal à ne pas rater :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : où le précommander ?
14.50 €
Voir le deal

Partagez
 

 Passage niveau IV Takias [Pv Lison] FINI!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Dim 23 Oct 2011, 10:48


    Un battement d'aile me sortit de ma rêverie. Où étais-je déjà? Ah oui c'est vrai. Je me trouvait sur un rocher bleu turquoise à l'orée Forêt Enchanteresse. Je me frottai les yeux en tentant désespérément de rester éveillée. Je me blottissais contre Kolio sa fourrure doré me réchauffait. Pourquoi étais-je ici...Je me le demandai encore.

    Je sortis de ma cape une missive cacheté et je la rouvrit pour la énième fois. Je la relisait, elle disait que je devais me présenter devant la Forêt Enchanteresse. Une personne faisant partie de la race des Elémentals devait venir à moi à cet endroit là. La lune brillait de mille feux je me levai en me dégourdissant les jambes. A chaque fois que mes pieds touchaient la mousse verdâtre de la forêt, celle-ci se teintait d'un bleu turquoise en illuminant l'arbre ou le rocher sur laquelle elle s'était installé. Je sortit alors une fiole vide, puisque j'étais là, autant en profiter pour récupérer quelques ingrédients pour mes poisons. Je sortis mes mitaines avec mes griffes d'acier rétro-rétractable et les enfilai, je fis sortir mes griffes droites et m'approchai d'un arbre plus foncé que les autres, je savais que cet espèce d'arbre ne se trouvait qu'ici et sa sève était aussi bien un antidote miraculeux qu'un poison mortel. C'était un médicament utilisé que par des professionnels, une goutte de trop suffisait à faire mourir dans d'atroces souffrances. Je plantai une de mes griffes dans le tronc de l'arbre et, plaçant ma fiole vide juste en dessous de la coupure, je récupérais le précieux nectar qui de plus est était extrêmement rare car peu de personnes venait par ici, je me demandai d'ailleurs pourquoi le rendez-vous qui m'avait été imposé se trouvait ici et pas autre part...

    Je sortit mon livre d'herboristerie, les plantes étaient classés par lieux et je rajoutai à chaque fois un commentaire sur l'effet de mélanges pour des fin de poisons ou d'antidote. Alors, la sève du grand Maostar, c'était la sève que je venais de récupérer. Je fis une croix à côté du dessin de l'arbre et, bouchant la petite fiole au liquide violet, je la rangeai dans une des centaines de petites poches dans ma cape, cousue à cette effet. Je tournai avidement les pages de mon livre, j'arrivai alors devant le dessin d'une fleur noir, une Ptarmica Betola, "La fleur du Diable". Cette fleur ne tuait pas, non, elle faisait pire. Son nectar noir, lorsqu'il était infiltré dans un corps vivant, il se répandait dans le système nerveux et la mémoire en inventant des illusions à partir d'images dans la mémoire qui instauraient la peur dans me système nerveux.

    Si un homme avait subit une torture et que ces images restaient gravé dans sa mémoire, ce poison inventait des illusions avec ces images dans la tête de cet homme. Un poison qui pouvait paraître horrible pour certaines personnes mais qui pouvait aussi s'avérer une arme pour d'autre comme moi. Mais mon souci était que cette fleur ne se trouvait seulement au fin fond de la Forêt Enchanteresse et pas à l'orée. Pourtant je ne pouvais me permettre de rater une occasion comme celle-ci. L'heure du rendez-vous était passé depuis longtemps, je m'étais peut-être fait avoir et dans ce cas j'avais champ libre. Mais cette lettre me paraissait réelle et je ne voyais vraiment pas pourquoi quelqu'un me l'aurait envoyer dans un autre but que celui qui était écrit dans la lettre.

    * Alors, qu'est ce qu'on fait mon vieux?* demandais-je mentalement à Kolio en lui tapotant son flanc musclé.

    *Attendons encore un peu...*
    suggéra-t-il.


    Oui il avait raison, j'acquiesçais silencieusement en tentant de percer les mystères de cette forêt. Si ça continuai comme ça, j'allai finir par me rendormir...C'est alors que j'aperçus une ombre à ma droite. Je me relevai avec agilité et sortit mes katars, mes griffes d'acier crissèrent en sortant. Je me mis en garde, Kolio derrière moi se prépara à toute attaque éventuelle, entrouvrant sa gueule de laquelle des flammes pouvaient sortir à tout moment.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mar 25 Oct 2011, 18:04


Passage niveau IV Takias [Pv Lison] FINI!!! 413543avatarmec4
Spoiler:



Le conseil des élémentals avait récemment donné une nouvelle mission à Nathan. L'une des leur répondant au nom de Takias avait fait ses preuves et ils estimaient qu'elle méritait de monter en grade, devenir un maître élémental. Ce titre permettait d'être respecté des autres élémentals qui pouvaient même venir demander quelque conseil au maître. Cependant, pour obtenir ce titre, il fallait passer un test et c'était donc à Nathan à qui ont avait confié ce rôle. Et, bien que ça ne se voyait pas du tout sur son visage, il était plutôt content de cette mission. Ce métier consistait à enseigner le contrôle des éléments, et cette fois il allait pouvoir le tester. Ce qui au final n'était pas vraiment la même chose. Sortir un peu de sa routine était pour une lui une chose plutôt agréable. De plus, il n'était pas contre le fait de rencontrer de nouveaux talents. Peut être que cette femme allait le surprendre et il avait hâte de voir ça. Cependant, il était très rare que Nathan soit surpris, alors il ne comptait pas tellement là dessus.

On lui avait confié bon nombre de gens à tester et rare étaient ceux qui avaient réussis. Nathan étant très sévère, et rigide, il ne prenait pas ce teste à la légère, c'est pourquoi très peu de personne avait réussis ses testes. Au premier abord on aurait pu croire qu'il prenait un malin plaisir à recaler les gens, mais Nathan était comme ça, il estimait qu'il fallait vraiment mériter ce titre pour l'obtenir et au final, on le remerciait pour ça.

C'est ainsi qu'il était en train de voler grâce à son contrôle du vent jusqu'au fameux point de rendez vous où l'attendait certainement Takias. Il faisait exprès d'être lent, de retarder son arrivée afin de tester sa patience. En effet, si celle-ci partait avant même qu'il arrive, cela signifiait que déjà, elle n'était pas prête pour monter en grade. L'impatience, et l'impulsivité, c'était des défauts qu'il détestait et c'était les premiers points qu'il prenait soin de tester. Oui, le teste avait commencé avant même qu'elle sache qu'elle était testé.

Après de longues heures de vole, il arriva enfin dans la forêt et toujours très lentement il atterrit non loin de la jeune femme, faisant attention de ne pas se montrer. Il voulait d'abord l'observer avant, afin d'organiser son teste en fonction de son caractère et son physique. Si par exemple, il lui donnait une épreuve physique, alors qu'elle était du genre frêle, elle allait rater le teste, et cela ne signifiait pas qu'elle n'avait pas d'autres talents.

Pendant quelques minutes, il l'observa et il appris qu'elle récupérait quelques ingrédients, sûrement pour préparer une potion ou quelque chose dans le genre. Il comprit bien vite qu'elle était loin d'être frêle et qu'une épreuve pour connaître sa force serait la bienvenue. Il apprit également qu'elle avait un lion pour ami et il trouva cela très intéressant, tout en se demandant s'il devait l'inclure dans le teste.

Une fois qu'il jugea que son temps d'observation lui suffisait, il sortit de l'ombre, marchant très lentement vers elle. Il la vit réagir au quart de tour, sortant tout son attirail d'arme, mais ce n'était pas ça qui allait l'impressionner. Elle avait de bon réflexe, mais peut être que cela reflétait une trop grande impulsivité. Il fit donc très attention de se montrer le moins menaçant possible avançant à pas de loup. Seul son regard avait quelque chose de noir et de froid qui pouvait peut être faire peur à la jeune femme. Lorsqu'il ne resta plus que 5 bon mètres entre eux deux, il se stoppa, plongeant son regard noir dans les yeux de Takias.


« Bonjour Takias » annonça-t-il du voix grave et totalement posé « On m'a envoyé ici pour te tester, mais je crois que ça va aller très vite, les femmes sont des êtres bien trop faibles pour réussir mon teste »

Bien sur, il ne pensait pas ce qu'il disait. D'ailleurs, il y avait plus de femme qui réussissait ses testes que les hommes, mais il voulait voir comment elle allait réagir à cela. Provoquer les gens permettait de mieux les connaître, de connaître leur limites et leurs pires défauts et Nathan aimait bien jouer avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mer 26 Oct 2011, 11:17


    Un jeune homme de grande taille me faisait face Il avait des cheveux noirs de la même tient que ses cheveux. Son regard était froid mais il paraissait sur de lui, il me semblait être ce genre de personne qui garde leur sang-froid dans n'importe laquelle des situations, tout le contraire de moi qui me laisse rongé par la haine et la vengeance... IL avança vers moi et s'arrêta à environ cinq ou six mètres de distance.

    « Bonjour Takias »

    Sa voix grave semblait résonner contre les arbres et les rochers, à ces mots, je baissais mes katars. Il reprit, toujours de la même voix, grave et posée.

    « On m'a envoyé ici
    pour te tester, mais je crois que ça va aller très vite, les femmes sont
    des êtres bien trop faibles pour réussir mon teste »


    Je serrai les dents, je n'avais qu'une envie, le provoquer en duel et lui régler son compte, mais il y avait deux soucis, le premier était que si je le faisais, je ne passerai jamais en grade, le second, qu'il était supérieur à moi et qu'il pouvait très certainement me tuer en un seul mouvement. Je ravalai ma colère, mon caractère était semblable à l'élément que je maîtrisais, il pouvait s'enflammer rapidement. Je brûlais de colère et d'indignation mais je fis un effort surhumain pour ne rien en laisser paraître. Néanmoins, je soutins son regard et répondit:

    "
    Je ne sais pas quel niveau il faut avoir afin de passer au grade supérieur, cependant, je suis prête à me donner à fond et à vous montrer ce que je sais faire quoi que vous en pensiez!"

    Je n'était pas prétentieuse, loin de là, mais je savais que s'abaisser en rampant à ses pieds tel une larve ne m'avancerai à rien, de toute façon j'étais bien trop fière pour cela. Je me contentai de patienter en devinant ce qu'il attendait de moi, je n'étais pas très à l'aise, c'était la première fois que je passai un test comme celui-ci et je n'avais strictement aucune idée de comment me comporter. Je ne savais pas si il attendait que je l'attaque, si il fallait que ce soit moi qui lui montre ce que je savais faire et qui le surprenne ou si c'était lui qui m'ordonnais d'utiliser tel ou tel de mes pouvoirs. Je n'étais qu'une ignorante dans ce monde et j'en étais consciente. Mais une autre question vint se rajouter à la liste qui commençait à s'allonger: Kolio allait-il être tester lui aussi, peut être nous deux en même temps...Je me réjoui à cette pensée, Kolio et moi étions inséparables et surtout, nous combattions toujours ensemble et nous avions éléboré des techniques de combat que nous pouvions effecvtué qu'à deux, des sorts de feu que nous jetions ensemble, bien sûr je savais aussi combattre seule tout comme Kolio, mais nous étions plus puissants à deux. Je pensais alors à son retard et aussi à son arrivée, était-il vraiment arrivé à ce moment-là, ou bien m'avait-il espionné? Dans ce cas, je n'avais aucun souci à me faire, sachant que je m'occupait de mes poisons, il aurait certainement pu deviner mon talent d'herboriste, peut-être était-ce bien mais peut-être pas. Le peuple des Elémentals est un peuple neutre, certains sont Maléfiques, d'autre Bénéfique, mais lui, dans quel camps se tenait-il?

    Si par malheur il m'avait vu lire attentivement la page de la Fleur Maudite, et qu'il faisait parti du camp bénéfique, il pourrait facilement croire que je me trouvai dans le camps des Démons et des Sorciers...Et dans ce cas il pouvait très bien ne pas m'accorder le grade même si je le méritais. J'allai ouvrir la bouche pour m'expliquer mais je la refermai aussitôt, c'était ridicule. Je sentis mes joue s'empourprer légèrement, je me conduisais en parfaite idiote, il me fallait tout simplement attendre tranquillement de savoir ce qu'il voulais que je fasse et puis c'est tout pas besoin de pensées aussi absurdes que celle ci...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mer 02 Nov 2011, 18:04

Spoiler:

La réplique cinglante de Nathan eu l'effet escompté. Il pouvait voir dans le regard de Takias qu'elle n'avait pas du tout aimé et que cela avait provoqué la colère. Elle était sensible et il y avait de quoi la faire flanché et craquer s'il insistait un peu. Toutefois, elle répondit quelque chose de plutôt bien réfléchit, qui contrastait avec ce qu'elle laissait paraître et cela étonna un peu Nathan. Elle était certes, un peu trop impulsive au goût de élémental, mais elle semblait plutôt mature. Cependant, l'homme ne dit rien, et son expression ne laissait rien paraître. Il se contentait seulement de la fixer de son regard éternellement sévère. Il allait tout faire pour la pousser à bout, il chercherait ses limites pour qu'elle lui montre toutes ses capacités. Il aimait voir quand les personnes surpassaient. Pour lui, assister à ce genre de chose était un privilège, peu de personne avait l'occasion de voir quelqu'un allait au delà de ses limites et il considérait cela comme un luxe. Un luxe dont il en avait fait son métier.

Avant toute choses, il voulait en savoir plus sur les véritables intentions de la jeune femme. Était-elle déterminé à réussir ce teste? Était-elle persuadé de réussir? connaissait-elle les enjeux, ce qui en découlerait? Jusqu'où était-elle capable d'aller. Toutes les réponses à ses questions détermineraient le genre de teste que lui ferait passer Nathan. Ce dernier, jusqu'à maintenant totalement immobile commença à faire quelques pas, faisant le tour de sa nouvelle élève ainsi que de son Lion qui ne faisait aucunement peur à l'impassible. Il balada son regard sur tout le corps de Takias, comme s'il voulait pénétrer son âme, s'attardant sur les endroits intimes. Ce n'était pas du tout parce qu'il était pervers, juste parce qu'il voulait la mettre mal à l'aise. Cette femme semblait indépendant et elle devait certainement se méfier un peu des hommes. Nathan entrait donc dans la peau d'un personnage qui dégoûterait la jeune femme, encore une fois pour la pousser à bout. Quand il était question d'entraîner ou de tester son élève, l'élémental était prêt à tout.

Quand il eut finit de faire le tour, sans qu'une infime partie de Takias soit oublié par son regard inquisiteur, il se stoppa derrière elle et brisa enfin le silence lourd et embarrassant qui s'était installé:


« Dis-moi Takias, pourquoi selon toi, notre peuple à jugé bon de te tester afin que tu acquières plus d'importance aux yeux de tous? Moi je pense qu'ils ont fais une erreur, et toi te crois-tu digne de ce nouveau rang? Et surtout, pourquoi à tu pris la peine de venir? » demanda-t-il d'un ton si calme que ça en faisait presque froid dans le dos.

Évidemment, il ne pensait pas que c'était une erreur. Si le conseil avait fait ce choix, c'est parce qu'il avait ses raisons, et Nathan estimait qu'il n'avait pas à juger cela. Il était la pour tester, et peu importe qu'elle était la personne qui était en face de lui. Il avait beau être sévère, dur, il ne jugeait jamais personne, ce qui pouvait paraître assez paradoxale.

En attendant une réponse de la part de l'élémental, il leva doucement sa main ouverte à plat, au niveau de son épaule. Puis, soudainement apparut une flamme rougeoyante qui vacillait légèrement et qui montait jusqu'au niveau du haut de son crâne. Pourquoi faisait-il cela? Encore une fois, pour chercher à déstabiliser. Elle allait sûrement se demander pourquoi il faisait cela, elle allait donc se méfier, se demander s'il attaquerait et pourtant Nathan n'avait absolument rien prévu de faire. Il voulait juste la connaître un peu plus grâce à ses réactions. C'était en quelque sorte de la manipulation, c'est vrai, mais c'était pour aboutir qu'à du positif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Jeu 10 Nov 2011, 18:47


    Il ne répondit rien et son regard demeurait impassible. Impossible de percer le fond de ses pensées. Je regrettai un eu de ne pouvoir lire dans les pensées, cela m'aurait été utile et à plusieurs reprises. Mais de toutes façons, quelqu'un comme lui, de plusieurs grades au dessus de mien saurait résister, donc cela importait peu. Je me concentrais à nouveau sur mon supérieur en me demandant ce qu'il avait prévu pour moi.

    Quel genre de test avait il en tête, je me doutais bien qu'il jouait avec mes émotions et mes réactions, je ne savais pas jusqu'où il irait....mais je n'étais pas dupe non plus, me pousser à bout serait une bonne tactique pour voir ma vrai force....mais la patience était loin d'être une de mes qualités, j'espérais profondément que l'envie de surmonter ce test serait plus importante que mes défauts. Au fond de moi, je n'avais qu'une envie et c'était de me donner à fond, j'étais certaine de pouvoir réussir n'importe quelle épreuve physique, mais étais-je de taille contre une épreuve psychologique, sachant que mon moral était déjà bien assez bléssé et meurtri pour pouvoir encore supporter autres chose du même genre. C'est alors que l'elementale commença à m'observer sous toutes les coutures. Il tourna autour de moi comme le ferait un acheteur intéressé par une bête de foire. Cette comparaison m'arracha un petit sourire qui s'estompa peu à peu.

    Le jeune homme arrêta son regard sur les parties les plus intimes du corps féminin. Je ne savais comment réagir pris au dépourvu j'attendis impatiemment qu'il eut finit sa petite mascarade. Je sentais mon corps s'échauffer et ma patience s'envoler. Des petits tics revenaient souvent dès que j'étais mal à l'aise. Tantôt j'entortillai des mèches de mes cheveux entres mes doigts, tantôt je tapotai avec mes griffes sur mes bottes surmontés de la petite "cotte de maille", disposée là pour protéger mes tibias, créant ainsi un petit son cristallin et stressant. Finalement il se stoppa me promena son regard une dernière fois sur mon corps et dis d'une voix calme et froide.

    « Dis-moi Takias,
    pourquoi selon toi, notre peuple à jugé bon de te tester afin que tu
    acquières plus d'importance aux yeux de tous? Moi je pense qu'ils ont
    fais une erreur, et toi te crois-tu digne de ce nouveau rang? Et
    surtout, pourquoi à tu pris la peine de venir? »


    Un sourire sarcastique se dessina sur mes lèvres, c'était le genre de personnes qui avait le don pour m'énerver, vraiment! Je serrai les poings avec tant de force que le sang ne circulaient plus dedans .J'essayai désespérément de rester impassible, mais ma voix traduisait ma colère. Ah la colère! Mon principale défaut, mais ce courroux reste aussi l'un de mes plus grands alliés lors des combats.....je répondis donc:

    "Ecoutez....Je n'ai strictement aucune idée de ce que vous attendez de moi, et personnellement, j'essaie de ne pas m'en préoccuper, ça, c'est votre métier. Pas le mien. En revanche, comme je vous l'ai déjà dis, je ferai ce vous voudrez pour avoir ce grade que je convoite tant. Après, peut-être qu'ils on, en effet, fait une erreur. Je ne dis pas le contraire. Mais je ne vois pas comment vous pouvez vous en rendre compte sans avoir tester ma force! Et je pense que ce que vous pensez de moi est singulièrement faux! Ou du moins ce que vous laisser paraître car il est pour moi impossible de décrypter le fil de vos pensées....Ah, autres chose, si j'ai pris la peine de venir, permettez moi au moins de ne pas avoir fais le chemin pour rien, en me faisant combattre par exemple!"

    au fur et à mesure que je parlais, ma voix prenait un ton de plus en plus fort, le courroux s'emparait peu à peu de mon âme comme à chaque fois. Et ce n'est que lorsque Kolio m'envoya une remarque cinglante dans mon esprit que je compris l'erreur que j'avais fait. Voilà le parfait exemple de l'insolence vis-à-vis d'un supérieur. Ce n'était certainement pas comme ça que j'allai obtenir ce fichu grade! Me mordant la lèvre supérieur, j'entrepris d'excuser mon insolence mais en vain. Aucun mot ne sortait de ma bouche, c n'était pas dans ma nature de m'excuser. J'attendis donc, ainsi, me rongeant les sangs en essayant vainement de deviner ce que pensais en ce moment même l'elemental.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mer 23 Nov 2011, 13:42

La réaction de Takias fut tout ce qu'espérait Nathan. Elle bouillonnait de l'intérieur et elle ne réussissait pas à le cacher. S'il ne devait pas garder tout son sérieux d'un homme froid, il aurait bien sourit de satisfaction. Cependant, son visage restait incontestablement impassible. Il avait hâte de la pousser au delà de ses limites.

Ensuite, il l'écouta parler avec attention. Si elle semblait ne pas pouvoir contrôler ses émotions, elle avait au moins le mérite d'avancer de très bons arguments. Il pouvait avouer que c'était certainement une femme intelligente qui, à défaut d'une certaine maîtrise de sois, pouvant lui porter à préjudice, elle devait réussir à se sortir de certains dangers par la ruse. Il n'avait donc pas à la tester beaucoup sur ce point là. Elle paraissait également doté d'une détermination à toute épreuve, ce qui était un excellent point positif, qu'il ne manquerait pas de tester encore et encore pour voir jusqu'où elle était déterminé.

Il nota tout de même, qu'elle se trompait légèrement sur un point. Certes, il allait tester en partie sa force, mais ce n'était pas là, la chose principale à tester. Elle allait donc être bien surprise de ce qu'il allait lui réserver. Comme si la force pouvait sortir de toutes les situations... D'ailleurs, lorsqu'on regardait l'actuel chef du tout, on ne pouvait pas dire qu'il était doté d'une grande force physique, bien au contraire. Cet homme, au nom d'Iro, était plutôt quelqu'un de posé, doté d'une grande force magique. Ce n'était donc pas la force physique qu'il l'avait mené sur le trône. Alors, quand elle eut finit de cracher son monologue avec la hargne que Nathan aimait entendre, il la regarda quelque seconde, sans jamais dévoiler une once de ses sentiments sur son visage et il souligna d'un ton des plus calme:


« Qui a parlé de combat? »

Sans plus attendre, il envoya la flemme qu'il avait entre les mains, dans le décors. Puis, la seconde d'après, il en fit réapparaître une pour l'envoyer de nouveau dans le paysage, au plus près de Takias. Il répéta l'opération presque une dizaine de fois, le plus rapidement possible pour ne pas qu'elle tente tout de suite quelque chose. Évidemment, il faisait attention à ne pas la toucher, même s'il savait que cela n'allait rien lui. En fait, ce n'était pas elle qu'il visait, mais bien la végétation tout autour. Il savait que le feu était son élément principale qui était également celui de Nathan. Il voulait donc voir comment elle se débrouillait avec. Comment elle réagissait en sa présence, est-ce qu'elle allait l'arrêter, ou au contraire jouer avec. Ou encore, est-ce qu'elle était traumatisé par cet élément qui l'avait transformé en une créature magique. Nathan savait d'expérience, que certaines personnes, de part le traumatisme de leur transformation, n'osait même pas avoir un contacte avec leur élément principale.

La magnifique forêt qui les entourait, était maintenant en flemme. La beauté des lieu mourait, se conssumait a une si grande vitesse qu'on avait presque pas le temps d'en pleurer d'horreur. Cela pouvait paraître cruelle, mais la forêt était magique, elle repousserait bien vite et de toute façon, Nathan ne la laisserait pas se propager trop loin.

Le principale teste avec un élémental, c'est de savoir, avant tout, s'il maîtrise bien son propre élément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 26 Nov 2011, 17:03


    Il planta son regard dans le mien et un frisson me parcourut le dos. Son regard ne traduisait aucune émotion, il ne semblait pas en colère mais comment le savoir sous ce masque indescriptible. Je ne bronchai pas, c'est alors qu'il pris la parole, sa voix, toujours et encore d'un calme impressionnant et quelques soit la situation visiblement...


    Je serrai les dents, alors non seulement j'avais fais un bon bout de chemin pour venir jusqu'ici mais si en plus je ne combattais pas j'allai vite perdre patience- si ce n'étais déjà fais! C'est alors qu'il envoya la flamme avec laquelle il "jouait" depuis tout à l'heure sur moi, ou plutôt à côté de moi. Je ne bougeai pas d'un centimètre sachant que cet élément ne pouvait plus me brûler et qu'au contraire je l'adorais. Il repris cette action plusieurs fois en faisant bruler la dense végétation qui se trouvait aux alentours, une chose était sûr, cet homme n'aimait pas les plantes! Pour ma part, j'aimais les étudier et en extraire les poisons mais qu'ils brûlent ou non, mon adoration pour mon élément prenait de loin le dessus.

    Je souris malgré moi, tout brûlait, et cette chaleur me réconfortait, dès lors que j'étais en contact avec ces flammes, je me sentais puissante et encore plus déterminé. On m'avait d'ailleurs souvent reprocher de "foncé tête baissée" au lieu de réfléchir à la situation, par expérience-et surtout par caractère- je n'arrivais pas à réfléchir lorsque des flammes se trouvait autour de moi, j'entends par le mot "réfléchir" élaborer une stratégie bien sûr, je ne suis pas non plus un boulet de service pyromane qui brûlait tout ce qui se trouvait autour de lui, mais je n'aimais pas me cacher pour surprendre un ennemi et encore moins fuir, en fait, je ne supportais pas fuir, je préférais de loin mourir que de m'enfuir honteusement, j'avais beaucoup trop de fierté pour cela et c'était d'ailleurs ce qui m'avait valu bon nombre d'ennui, mais c'est aussi grâce à ses ennuis que ma vie n'était pas lente et monotone, au contraire et je m'en félicitait.

    Doucement j'approchai mes mains des flammes qui m'attiraient tant, je frémis au contact de la chaleur, bientôt mes bras étaient enflammées jusqu'au coude et Kolio s'était allongé dans les flammes comme un chat dans son panier. Sa somptueuse crinière s'embrasa rapidement et bientôt ses yeux quittèrent leurs teintes noirs de nuit pour la couleur rouge de la journée. Il était couché mais ne dormait pas, le feu nous redonnait puissance et patience et il faut bien avouer que j'avais besoin de cette dernière! Je passai mes mains brulantes sur mon front et toutes formes de fraîcheur disparut de la surface de mon corps. Puis reprenant peu à peu confiance que je me trouvai en face d'un autre élémental de niveau supérieur, je laissai mon sourire s'effacer doucement et demandai:

    "Je ne vois pas pourquoi vous avez fais cela..."

    Ma voix n'était plus empreinte de colère mais calme et fier, bon elle n'étais pas aussi calme que la sienne mais comparer à la colère qui grondait en moi quelques instants auparavant, elle était beaucoup plus assagie. En fait je me doutais un peu de pourquoi avait-il fait cela, tester le rapport entre moi et mon élément, mais impossible de savoir si c'était vraiment ce qu'il avait dans la tête! Quoi qu'il en soit, j'avais repris contrôle de moi même et toute forme de courroux s'était évaporer. Kolio guettait la réaction du "maître" sous le doux crépitement des flammes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Dim 11 Déc 2011, 13:26

Le feu permit à Nathan de constater que Takias n'avait aucune hostilité envers cet élément bien au contraire. Ainsi, elle le maîtrisait parfaitement et il pourrait tester toutes ses limites avec cette maîtrise. Le feu était également son propre élément, et il savait parfaitement maitriser ses limites. La plupart des élémentals n'exploitaient que le tiers de ce qu'il pouvait faire et Nathan était là pour apprendre à ses élèves comment la maîtriser entièrement. C'était une question de mental, de résistance physique aussi, mais surtout de mental. Il put également constater que son Lion était en union avec le feu, et il trouva cela très intéressant. Ce devait être un atout considérable lors d'un combat, mais Nathan voulait d'abord savoir ce que donnait Takias toute seule et part elle même. Il remarqua aussi qu'elle s'était calmer, ce qui était plutôt normal d'un côté, mais il ne manquerait pas de faire raviver la colère en elle.

C'est alors qu'elle demanda où il voulait en venir. C'est qu'il en aurait presque eu un sourire en coin s'il n'avait pas été aussi impassible. Comme à son habitude, il ne lui répondit pas. Elle aurait vite fais de constater ce qu'il avait prévu pour elle. Soudain, il se mit à regarder son Lion dans les yeux. Un regard profond où il cumula son pouvoir hypnotique. Grâce à son pouvoir de lire dans les pensée et de l'hypnose, il ordonna à l'animal de venir auprès de lui. Ce dernier lui obéit alors et Nathan se chargea d'éteindre le feu qu'il l'entourait. Pour le moment, elle n'aurait pas besoin de lui. Elle allait même sûrement se demander, pourquoi son animal de compagnie l'abandonnait subitement pour aller vers cet homme ingrat. Cependant, Nathan n'allait pas lui laisser le temps de réagir à ça. En effet, cette fois-ci, il fit apparaître l'eau dans ses mains, deuxième élément qu'il maîtrisait parfaitement. Et, de ses paumes de mains, ils s'en servit comme jet d'eau afin d'éteindre le feu qui se propageait de plus en plus. Il fixa cette fois-ci Takias et déclara:


« Si le feu s'éteint d'ici les quinze prochaines minutes, tu peux dire adieu à ton nouveau rang »

Ainsi, la première épreuve était lancé. L'eau était le seul élément qui battait le feu. La jeune femme devrait redoubler de force pour que l'eau ne vienne à éteindre tout le feu. De plus, Nathan avait bien l'intention de compliquer l'affaire. D'une part, il utilisa ses deux mains et envoyait le plus d'eau possible autour d'elle. Le feu étouffait à vu d'oeil. C'était un vrai pompier. D'autre part, il allait chercher à la déstabiliser par la parole.

« Dis moi Takias, ça fait quoi de ne pas avoir réussit à sauver sa famille d'une mort certaine? »

Nathan y été aller fort en parlant de son passé. Il avait obtenu ses informations en fouillant dans son cerveau lors de sa première inspection. Il n'avait pas eu à chercher longtemps pour tomber sur des souvenirs douloureux. C'était très cruel ce qu'il venait de dire, mais une fois le teste terminé, il s'empresserait de la rassurer sur le sujet. Personne ne devait s'en vouloir sur la mort de ses proches, et ça Nathan en été vraiment conscient. Encore une fois, ces mots étaient prononcé dans l'unique but de la pousser à bout et non dans celui d'être méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Dim 11 Déc 2011, 17:57


    Il ne répondit pas à ma question, comme je m'y attendais. Il se contenta de me fixer impassible. Il descendit alors son regard jusqu'à Kolio et le fixa pendant un court instant. Mon fidèle compagnon s'éloigna de moi pour se placer à côté de l'élémental. J'eus un pincement au cœur mais il me suffit d'un regard sur Kolio pour comprendre que c'était contre son gré qu'il se retrouvait dans cette situation. Mon compagnon et moi étions liés depuis ma naissance et nous lisions chacun de les pensées de l'autre, ainsi, j'étais persuadée et surtout rassurée sur le fait que Kolio n'étais nullement attirée par cet homme. Mais je n'eus pas le temps de réfléchir au pouvoir utilisé sur mon lion car le maître élémental fit apparaître de l'eau dans ses mains, un frisson parcourut longuement mon corps, je ne supportais pas cette élément. On m'avait souvent dit que les meilleurs élémentals étaient ceux qui maniaient leur élément et celui opposé, j'avais vainement essayé d'apprendre à manier l'eau mais rien n'y faisait, je n'appréciais cet élément que lorsque il était brûlant, pour le reste, il me répugnait...

    Le jeune homme dirigea alors l'eau se trouvant dans ses mains sur les flammes qui dansaient autour de moi de leurs feux chatoyants. Le brasier diminua petit à petit, je voulus les rallumer immédiatement mais je n'avais reçu aucune consignes et j'étais encore assez calme, je préférais donc attendre un ordre, je n'eus pas attendre longtemps car l'élémental me dis sur un ton de défi que j'aimais tout particulièrement:

    « Si le feu s'éteint d'ici les quinze prochaines minutes, tu peux dire adieu à ton nouveau rang »

    Un sourire se dessina sur mes lèvres pulpeuses, j'étendis les mains sur le peu de flammes qui restaient et le feu reprit de nouveau se livrant une bataille avec les jets d'eau incessants. La voix du jeune homme stoppa mes pensées plutôt joviales:

    « Dis moi Takias, ça fait quoi de ne pas avoir réussit à sauver sa famille d'une mort certaine? »

    Mes doigt se crispèrent et je sentis une colère monstre monter en moi, cet homme jouait avec les sentiments. Les images du massacre me revenait peu à peu à l'esprit, je baissai les mains et le feu l'eau pris l'avantage sur le feu. Au moment où il ne restait plus qu'une toute petite flamme, je rouvris mes yeux rouges sang où perlaient quelques larmes de rage. Un brasier titanesque engouffra les jets d'eau pour m'envelopper de leurs douces chaleur, ma chevelure s'enflamma et le feu fusionna avec moi. Cela faisait toujours la même chose lorsque je repensai à mon passé, plus particulièrement à ce jour...Le feu prenait possession de mon corps comme pour me rappeler la première fois qu'il me touchait sans me brûler.

    Je serrai les dents, et jetai un regard d'une obscurité sans pareille à mon interlocuteur.

    "Ça m'a tout l'air de vous amuser...Je crois qu'il y a une chose que vous n'avez pas saisi, pour n'importe quelle épreuve, qu'elle soit contrôlée ou non, pour un niveau ou un passage, on ne se permet pas de jouer avec les sentiments des personnes plus particulièrement des sentiments semblables...Vous voulez vraiment savoir ce que ça fait? Ça rend fort, terriblement fort...mais aussi méfiant, mauvais, rancunier. On cherche ensuite la vengeance, sans pouvoir la trouver, on tue pour des raisons que l'on ne connait même pas et on finit par sombrer dans la folie. Je ne suis pas encore tomber dans celle ci, et il valait peut-être mieux pour vous, mais vous savez pourquoi je ne suis pas tombé dans cette folie? Car l'animal que vous avez fais venir à côté de vous est toute ma vie et sans lui, je ne serai plus..."


    Peu à peu que je parlai, je sentais le feu augmenter, la chaleur devait être étouffante autour, les jets d'eau continuait à essayer d'éteindre le feu mais je déversai toute ma rage et ma colère dans mes flammes, les rendant plus puissantes et plus chaudes. Après ce "discours", les images s'éparpillèrent dans ma tête pour laisser place à un vide calme et reposant. L'élémental avait enfoncé un couteau bien aiguisé dans une blessure non-cicatrisée, d'une main tremblante mais puissante j'avais arraché ce couteau et maintenant je regardai le sang couler déversant ma tristesse et ma rage dans mon élément. Heureusement d'ailleurs que celui-ci était présent, car je ne pense pas que j'aurais été capable d'entendre ce qu'il venait de me dire sans pouvoir me défouler, et qu'il fusse le Roi lui même, je m'en moquai bien tant que j'avais quelqu'un ou quelque chose pour défouler ma haine et en ce moment, c'était la forêt qui brûlait à vive allure.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 26 Déc 2011, 13:30

Nathan avait touché un gros point sensible chez Takias. En effet, celle-ci eut l'air de se perdre dans les profondeurs de son esprit torturé dès qu'il évoqua son passé. Ainsi, les flammes se réduisait à vue d'œil et le professeur qu'il était, faillit croire qu'elle allait perdre le test dès maintenant. Est-ce qu'il prenait un malin plaisir à faire ça? A la faire perdre? Non, pas vraiment. De un, parce qu'il se serait déplacé pour pas grand chose. Il n'était pas feignant, mais quand même... et de deux, il préférait quand les gens se surpassaient plutôt de les voir abandonner aussi vite.

Cependant, ce ne fut pas le cas de l'apprentie qui, soudainement, raviva la petite flemme qui restait et qui allait s'éteindre, pour créer une tempête de feu qui déstabilisa légèrement Nathan. Voilà quelque chose qu'il appréciait de voir, même s'il prenait soin de garder un visage impassible en toute circonstance. Ce souvenir douloureux avait provoqué la colère en elle, ce qui lui avait permis de faire des miracles. C'était exactement ce que Nathan cherchait à provoquer chez ses élèves. Néanmoins, cette colère n'était pas toujours bonne et il fallait aussi savoir la contrôler. Il ne stoppa pas son jet d'eau pour autant, au contraire. Il se concentra pour en déverser toujours plus.

C'est alors que Takias se mit à parler, tentant de faire la moral à l'élémental. Nathan lui aurait bien rigolé à la figure s'il ne se forçait pas à garder un visage neutre, tel une marque de fabrique. Que croyait-elle? Qu'il ne savait pas ce qu'il faisait? Elle ne l'avait pas déçu sur l'épreuve du feu et pourtant, en disant cela, elle le décevait. Il faisait ce travail depuis des années et il n'aimait pas tellement qu'on le remette en question. Toutefois, c'était assez courant. Il avait l'habitude que ses élèves essayent de lui faire la moral et quelque part, c'était compréhensible car en temps normal, les choses qu'il disait ou faisait pendant les entrainement ne se faisait pas dans la vrai vie, question de moral. Or ils avaient du mal à comprendre la différence de situation entre entraînement et vie courante. Au moins, elle avait le mérite de ne pas avoir peur de dire son opinion, ce qu'il trouvait tout de même être une bonne chose.


« Que crois-tu Takias? » demanda-t-il cette fois d'un ton plein de reproche et plus ferme, tout en faisant encore couler l'eau de ses mains sur le brasier brulant. « Que l'ennemie en face de toi se priverait de te dire ce genre de chose car ça ne se fait pas? Non, bien sûr que non. Il chercherait à te déstabiliser pour te faire flancher comme j'ai essayé de le faire! Ne crois tu pas que je sais que ce genre de sentiment mène à une force insoupçonnable que tu viens de prouver à l'instant? Si, je le sais... Alors à l'avenir Takias, ne remet pas mon test en doute! Je ne te le dirais pas deux fois! »

Nathan fit alors une pause, ferma les yeux pour se concentrer et d'avantage d'eau sorti de ses paumes, tel un raz de marée. Lui aussi faisait appel à certains sentiments au fond de lui afin que sa magie devienne plus forte encore.

« Seulement, cette force enfoui en toi, ne devrait pas sortir seulement lorsque tu penses à des choses horrible. Cette force devrait sortir sous le seul prétexte que c'est toi qui l'ais invoqué, comme je suis en train de le faire... Et puis pour ce qui est de ton lion, tu ne pourras pas toujours compter sur lui. Il peut toujours arriver des choses qui font que vous serez séparer un moment ou même pour toujours, comme avec ta famille... » Il fit une pause, histoire que ses paroles pénètrent bien le cerveau de la jeune femme et aussi pour augmenter encore plus le débit d'eau de ses mains qui recommençait à gagner de plus en plus de terrain sur le feu. « Takias... Ton Lion n'est pas là pour t'aider... Je ne veux plus que tu penses à ton passé qui risque de te faire faire des erreurs plutôt qu'autre choses, je veux que tu fasse le vide dans ton esprit et que tu fasses appel à toutes la forces que tu viens de me montrer pour résister à l'eau! »

Ces derniers mots étaient prononcé avec autorité et fermeté, seulement c'était un grand conseil qui lui donnait et elle en aurait bien besoin pour plus tard.

« Il reste 5 minutes... Je ne lâcherais rien et tu as fortement intérêt à faire pareil. Si tu penses à ton passé, je le saurais, je serais dans ta tête... Et ce sera considéré comme de la triche, tu auras perdu! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 26 Déc 2011, 14:34



    « Que crois-tu Takias? Que l'ennemie en face de toi se priverait de te dire ce genre de chose car ça ne se fait pas? Non, bien sûr que non. Il chercherait à te déstabiliser pour te faire flancher comme j'ai essayé de le faire! Ne crois tu pas que je sais que ce genre de sentiment mène à une force insoupçonnable que tu viens de prouver à l'instant? Si, je le sais... Alors à l'avenir Takias, ne remet pas mon test en doute! Je ne te le dirais pas deux fois! »

    Je plantai mon regard haineux dans le sien, qu'allait-il encore raconter? Cette fois sa voix n'était plus la même, elle n'était pas neutre et dépourvue de ton, non, elle était pleine de reproche et peut-être aussi de déception. J'eus une folle envie de rire. Mais que croyait-il? Que j'allai rester impassible après ce qu'il venait de dire? Est-ce qu'il avait seulement une idée de ce que j'avais vécu avant de sortir cette phrase? Bien sûr qu'un ennemi pouvait jouer avec mes sentiments à tout moment mais qu'importe! C'est même mieux, la colère se déversant en moi me rend plus forte, donc c'est un avantage pour moi et un souci pour mon adversaire, si j'ai tenté de lui faire comprendre que généralement, on ne joue pas avec les sentiments, c'était bien parce que je ne le considérais pas comme mon ennemi, jusque là.

    Maintenant et après cette expérience, il peut être sûr que je ne le regarderais plus jamais de même œil et surtout que je le considèrerais non pas comme un supérieur, ce que j'avais fait jusqu'à présent, mais bel et bien comme un ennemi vu que c'est comme tel qu'il veut que je le considère! Remettre son test en doute, ce n'étais pas mon but, lorsqu'il avait parlé de ma famille, le mot test m'étais tout simplement sorti de la tête, mais puisqu'il venait d'y re-rentrer, je tachai de me concentrer sur ce fameux test et d'oublier -pour une fois- ma famille. Il fit une pause et je sentis l'eau devenir plus intense, bientôt, la masse d'eau avait atteint le double de ce qu'elle faisait avant. Il reprit alors:

    « Seulement, cette force enfoui en toi, ne devrait pas sortir seulement lorsque tu penses à des choses horrible. Cette force devrait sortir sous le seul prétexte que c'est toi qui l'ais invoqué, comme je suis en train de le faire... Et puis pour ce qui est de ton lion, tu ne pourras pas toujours compter sur lui. Il peut toujours arriver des choses qui font que vous serez séparer un moment ou même pour toujours, comme avec ta famille... »

    Mais il était complètement à côté de la plaque! Je répondis :

    "Vous n'avez pas bien compris ce que j'ai dis au sujet de Kolio! Je n'attends de mon lion aucune aide! Je dis juste que je l'aime! Biens sûr il nous arrive de nous battre ensemble mais la plupart du temps, nous nous battons séparément, je n'ai pas besoin de lui pour ce qui est du combat, je peux très bien me débrouiller seule et lui aussi c'est d'ailleurs pour cela que je ne e fais aucun souci pour lui! Il est capable de se défendre seul c'est tout"

    Je ne voyais pas pourquoi il avait parlé de ça, savoir Kolio en vie me suffisait amplement pour me battre. Ce n'est que là que je remarquai que l'Elémental avait augmenté le débit de l'eau. Il reprit ensuite:

    « Takias... Ton Lion n'est pas là pour t'aider... Je ne veux plus que tu penses à ton passé qui risque de te faire faire des erreurs plutôt qu'autre choses, je veux que tu fasse le vide dans ton esprit et que tu fasses appel à toutes la forces que tu viens de me montrer pour résister à l'eau! »

    Il prononça ces mots avec une autorité qui ne permettait pas d'être reprise, aussi ne dis-je rien. Il avait certainement raison, je ne devais pas avoir recourt à des souvenirs pour faire sortir ma puissance, qu'ils soient bon ou mauvais je devais faire le vide, me concentrer sur l'écoulement de l'eau et sur rien d'autre, rien d'autre. J'entendis d'une oreille distraite les paroles du maître:

    « Il reste 5 minutes... Je ne lâcherais rien et tu as fortement intérêt à faire pareil. Si tu penses à ton passé, je le saurais, je serais dans ta tête... Et ce sera considéré comme de la triche, tu auras perdu! »

    Perdu, je ne connais pas ce mot, je fermai les yeux et pensai au feu, à mon feu, aux flammes que j'aimais tant, à mon élément, le souvenir du jour du massacre me revint en tête, en temps normal, je m'en serai servi pour accroître ma puissance, mais là je ne pouvais, je ne devais pas, je chassai ces images avec entrain et d'un coup, étendant les mains devant moi, je rouvris les yeux, libérant d'un seul coup toute la puissance du feu que je contenais en moi, je repoussai les jets d'eau violemment, mais le maître ne relâchait rien non plus et la lutte m'était difficilement soutenable, des gouttes de sueur perlèrent sur mon front. Plus que quelques mites, je devais tenir! Je devais le faire! Les minutes semblait s'éterniser et lorsque enfin l'eau s'arrêta, je m'effondrai, épuisée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mer 28 Déc 2011, 19:20

Takias ne tentait pas seulement de se défendre par la magie et la force mentale, mais aussi par la parole. Elle avait beaucoup de répondant, ce qui pouvait être une bonne qualité. Et Nathan l'écoutait avec attention, même si on aurait put croire le contraire au vu de son air impassible. Parfois, il ne préférait pas répondre. Elle donnait son avis, et il préférait garder le siens pour lui. Il se disait qu'il n'était pas là pour penser, mais seulement pour faire passer un test. En tout cas, il n'allait pas la blâmer de vouloir exprimer son opinion. Il ne le ferait que lorsqu'il penserait qu'elle dirait quelque chose de totalement à côté de la plaque.

Enfin, le test prit une ampleur beaucoup plus sérieuse. Nathan et Takias se livrait un combat acharné. Au début, l'élémental résistait plutôt bien, cependant, lorsque la jeune femme donna tout ce qu'elle avait, il eut beaucoup plus de mal. Il devait avouer qu'elle avait beaucoup de ressources et qu'il suffisait juste pour elle qu'elle sache aller les chercher. Elle avait l'esprit vide et c'était là que ça impressionnait beaucoup Nathan. Elle était en train de réussir cette épreuve sans trop de difficultés.

Lui, il avait les yeux plongé dans ceux de Takias, plus déterminé que jamais. Heureusement qu'il avait l'habitude de faire ça, car finalement, il n'était pas doté d'une si grande force moral que ça, alors qu'elle, elle en avait beaucoup. Il n'y avait qu'à regarder ses yeux qui débordaient de détermination. Tous les deux transpiraient à grosse gouttes, et les minutes s'écoulaient lentement. Nathan sentait bien qu'elle était à deux doigts de flancher, mais lui non plus n'en menait pas large et il remerciait grandement son entraînement.

Finalement, les cinq minutes furent écoulées. Le maitre stoppa sa magie, à bout de souffle et il n'eut même pas le temps de reprendre ses esprits, que Takias était déjà écroulé au sol, épuisé. Nathan soupira alors discrètement. Ce genre de chose arrivait régulièrement et c'était très positif, car cela signifiait que l'élève avait tout donné, mais c'était maintenant à lui de s'occuper de son élève inconscient alors que là, il n'était pas lui même, au mieux de se forme. Néanmoins, il ne se plaignit pas pour autant, cela faisait parti de son travail. D'un pas tranquille, encore un peu haletant, il se dirigea vers le corps inerte de l'élemental et il s'accroupit à son chevet. Maintenant qu'elle ne le voyait plus, il pouvait s'autoriser à sourire furtivement, prouvant qu'il n'était pas non plus un être sans coeur. Takias l'avait impressionné et il était content et satisfait.

Il n'avait pas tellement de force, mais il fit en sorte de la mettre dans une position afin qu'elle soit dans la meilleure position possible, la mettant sur le dos et rehaussant sa nuque. Il posa sa main sur son front et il constata qu'elle était extrêmement chaude, ce qu'il était assez normal pour une élémental mais un peu inquiétant tout de même. Il sortit alors un mouchoir de sa poche et il le mouilla grâce à la magie dans le but de la refroidir un peu en posant le tissu humidifier sur son front. De son autre main qu'il posa sur le cœur de la jeune femme, il fit jaillir du feu de sa paume, sachant que cela lui redonnerai un peu d'énergie.

De son côté, Kolio était venu aussi, près de sa maitresse, sûrement inquiet pour elle au vu de son comportement légèrement agité. Une fois tous les soins apportés, Nathan ne pouvait qu'attendre son réveil pour la suite des évènements. Il s'assaya tout près d'elle et se contenta de la regarder, pensif, en attendant... Le test n'était pas encore finit, il devait en savoir plus sur elle, connaître ses points de vue, son intelligence et son agilité. Et surtout, il fallait qu'il lui apprenne deux trois choses très importante sur les élémentals. Il en profitait pour se demander ce qu'il allait faire ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mer 28 Déc 2011, 21:15

    Je tentai désespérément de rester éveillée mais rien n'y fit, toutes forces vitale s'était envolé de mon corps. Mes lourdes paupières se fermèrent, et je m'endormis dans un sommeil agité. Mais je me sentais bien, j'avais réussi à tenir et ça, c'était pour moi le plus important. L'Elémental de niveau supérieur pouvait dire ce qu'il voulait, que je ne m'étais pas assez donné ou que ma puissance était médiocre, moi j'avais gagné un combat intérieur, mon combat. Le fait de vider mon esprit m'avait fait un drôle d'effet, je devais l'avouer. Car d'habitude, j'avais plutôt tendance à faire le contraire.

    Réfléchir à tout allure, que faire dans ces moments, comment résoudre ce problème, pourquoi a-t-il agi comme cela, analyser ces mouvements pour ensuite attaquer au bon moment, tout cela je l'avais appris au fur et à mesure de mon expérience, pas très longue me direz-vous, sauf lorsqu'on vit la vie à fond, au jour le jour. Le temps se remplit alors bien plus vite...personnes ne m'avait appris à faire un vide dans mon esprit jusqu'à ce jour là. Au fond de moi, je ne pouvais que remercier ce maître temporaire. Cela m'avais appris que pour puiser la puissance de tout mon corps, je 'avais pas besoin d'avoir recourt à des souvenirs...la plupart du temps atroces...et cela me servirait certainement beaucoup, ne plus avoir besoin de me souvenir du passé pour combattre un ennemi de haut niveau, voilà qui rendrait ma vie un peu moins nostalgique. C'est alors qu'une sensation de bien-être empli mon corps. Mon cœur semblait s'enflammer -au sens propre du terme- et brûler de nouveau d'énergie, peu, certainement, mais d'énergie quand même.

    J'ouvris les yeux, après plusieurs battements de cils, je me rendis compte que j'étais allongée par terre, la nuque soutenu. Kolio était près de moi, un mouchoir frais était posé sur mon front. A côté de moi se trouvait L'Elémental qui m'avait fait passé le test. Toujours son air impassible sur le visage. Néanmoins, je doutais vraiment que ce soit Kolio qui ait posé le mouchoir mouillé sur ma tête, mit une flamme près de mon cœur, peut-être, bien que cela m'étonne...mais Kolio ne supportait pas l'eau, j'en déduis donc que le maître m'avait lui-même posé ce mouchoir. M'appuyant sur mes coudes, je me relevai en tenant ma tête. Enfin sur mes deux jambes je dis d'une voix qui trahissait ma fatigue:

    "On peut passer à l'épreuve suivante..."

    Et pour tenter de montrer ma détermination, j'essayais de me tenir bien droite et pleine d'énergie, manque de chance, j'étais encore épuisée, je vacillai et failli tomber. Me rattrapant de justesse sur Kolio, je m'appuyais sur le dos de celui-ci et me redressai. En effet, je dois dire que cette effort -que ce soit su point de vue morale ou physique- m'avait littéralement épuisée. J'arrivais à peine à tenir sur mes jambes et je tremblai de tout mon corps.

Spoiler:



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Jeu 29 Déc 2011, 12:18

Spoiler:
Elle finit par se réveiller, mais Nathan ne bougea pas d'un cils pour autant. Réveillé, ne voulait pas dire, à même de poursuivre maintenant. Il aurait très bien put lui demander de commencer une nouvelle épreuve qui demanderait de l'énergie, mais ce serai la pousser à l'échec et il n'aurait même pas la possibilité de la voir se surpasser. En plus de ça, lui aussi était épuisé alors il était bien plus convenable de discuter pour le moment.

Seulement, cela n'avait pas l'air d'être l'avis de Takias qui se releva bien trop vite pour quelqu'un dans son état. Elle chancelait, mais Nathan ne fit rien pour la retenir et il se contentait de la regarder d'un air impassible, ne bougeant pas d'un poil. Elle se rendrait bien compte toute seul, qu'elle était incapable de faire de grandes choses. Elle demanda également s'ils pouvaient passer à l'épreuve suivante. Le maître ne pouvait que constater la force mental de ce bout de jeune femme. Pas dis qu'il en aurait fait autant à cet âge... C'était admirable, mais surtout irréfléchie. C'est pourquoi, il ne pris même pas la peine de répondre. D'ailleurs, elle chancela un peu trop fort et elle dût se retenir à son Lion pour ne pas se manger le sol. Nathan aurait bien rit de cette situation, mais ce n'était pas son genre de se moquer.

Une fois qu'elle sembla plutôt stabilisé, il décida de prendre la parole, histoire de lui faire comprendre qu'elle allait un peu trop vite en besogne.


« Tu comptes réussir quel épreuve au juste là? » demanda-t-il posément. « Désolé de te décevoir, mais moi j'ai plus assez d'énergie... » Voyant que ces mots ne la faisait pas tellement réagir, il haussa le ton légèrement. « Assieds toi! »

Il la foudroyait du regard, faisant ressortir son autorité. En attendant, il n'avait pas bougé d'un cil, patient, même s'il n'en avait pas forcement l'air. Il avait prit l'habitude d'être patient avec ses élèves. Surtout avec les jeunes fougueux qui se croyaient indestructible. Une fois qu'elle s'asseya enfin, il poursuivit d'un ton très calme:

« Tu es une jeune femme pleine de détermination et de volonté inébranlable... c'est honorable et impressionnant... Mais c'est surtout totalement stupide quand on a vidé toute ses réserves d'énergie... En fait, c'est le meilleur moyen de se tuer ou de se faire tuer... » Il fit une pause pour soupirer discrètement et chercher ses mots. « Takias... tu es une personne très forte pour ton âge, je l'ai remarqué... pas besoin de vouloir me le prouver encore une fois! Le problème c'est que tu ne sais même pas où son tes limites... Certains ennemis seront beaucoup trop fort pour toi, et il faut que tu apprenne à l'accepter et à passer ton chemin. A moins bien sûr, que tu veuille te tuer... mais ça c'est ton problème. A certain moment, tu seras dans l'incapacité de te battre, comme maintenant... et il te faudra trouver d'autre ressources en toi pour te sortir de situations critiques. Dis moi... selon toi, quels sont tes autres atouts dans un situation critique? »

Peut être ne le savait-elle pas elle même, mais il devait poser la question pour qu'elle prenne conscience qu'il n'y avait pas que la force dans un combat. Si elle n'avait pas de réponse, il se ferait un plaisir de lui prouver par des épreuves, qu'elle avait bel et bien d'autres atouts cachés. Si ce n'était pas le cas, alors elle ne réussirait jamais ce test. Seulement, ce n'était pas le cas, car il avait tout de même repéré une pointe d'intelligence chez elle par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Jeu 29 Déc 2011, 18:21


    Je me retrouvai donc à moitié debout, à moitié affalée sur Kolio. La voix du maître me rappela à la réalité. Plutôt dure d'ailleurs bien qu'avec une douce voix.

    « Tu comptes réussir quel épreuve au juste là? Désolé de te décevoir, mais moi j'ai plus assez d'énergie... »

    J'allai répondre mais il ne m'en laissa pas le temps. J'écarquillai les yeux. Comment? Lui un Elémental de niveau supérieur n'avait plus d'énergie? J'en était bouche bée, mais en même temps très fier, cela voulait dire que je lui avait donné du fil à retordre! Je sentis une bouffé de fierté, enfantine certes, montée en moi. Je secouai la tête avec énergie, si il y avait bien une chose que l'on m'avait appris c'était de ne pas se prendre la grosse tête, moi même je détestais, cela. Je me contentais donc d'un petit fierté pas trop exagérée et d'une victoire qui ne me semblais pas être seulement personnelle. Le voix autoritaire du maître me rappela parmi les vivants:

    « Assieds toi! »

    Je mis un petit temps de réaction avant d'hocher la tête et de m'asseoir en tailleur, attendant les consignes qu'allait me donner le maître car visiblement il ne comptais pas me faire passer directement une autre épreuve...du moins pas physique. Il attendit que j'arrête de gigoter en cherchant ma position avant de poursuivre:

    « Tu es une jeune femme pleine de détermination et de volonté inébranlable... c'est honorable et impressionnant... Mais c'est surtout totalement stupide quand on a vidé toute ses réserves d'énergie... En fait, c'est le meilleur moyen de se tuer ou de se faire tuer... »

    Il arrêta de parler comme pour bien me faire comprendre que mon acte était complètement stupide. Au fond je le savais, mais je voulais lui montrer que même épuisé, j'étais déterminé à passer ce test avec brio. Bien qu'en combat réel, cela m'aurait coûté la vie, et même dans ce test, si le maître ne m'avait pas arrêté, je ne sais pas où je me serais arrêté...et me serais-je arrêtée? Ça c'était encore autre chose... Je baissa les yeux, consciente de l'erreur que j'avais commise. Il reprit la parole de sa voix très professoral -qui lui convenait d'ailleurs à merveille douce avec une pointe d'autorité mais qui ne pouvait être reprise!

    « Takias... tu es une personne très forte pour ton âge, je l'ai remarqué... pas besoin de vouloir me le prouver encore une fois! Le problème c'est que tu ne sais même pas où son tes limites... Certains ennemis seront beaucoup trop fort pour toi, et il faut que tu apprenne à l'accepter et à passer ton chemin. A moins bien sûr, que tu veuille te tuer... mais ça c'est ton problème. A certain moment, tu seras dans l'incapacité de te battre, comme maintenant... et il te faudra trouver d'autre ressources en toi
    pour te sortir de situations critiques. Dis moi... selon toi, quels sont tes autres atouts dans un situation critique? »


    D'autres atouts? Il devait certainement y avoir la ruse ou quelque chose dans le genre. Mais je n'étais franchement pas très doué dans ce domaine. L'intelligence? Cela dépendait quelle sorte d'intelligence. L'intelligence de préparer des plans de dernière minute en très peu de temps? Très peu pour moi...non, j'étais plutôt intelligente dans le domaine de la mémoire, je retenais beaucoup de chose avec une facilité déconcertante. J'avais appris à reconnaître des milliers de plantes et de fleurs, que ce soit pour créer des antidotes ou des poisons. Un seul regard me suffisait pour savoir... Pareille pour les dose, une fleur peut être aussi bien un poison qu'un antidote. Deux gouttes de cette fleur peuvent guérir n'importe quelle maladie, en revanche, une de plus fait mourir le malade dans d'atroces souffrances. Voilà quel était mon intelligence. Mais après je ne savais pas exactement ce qu'attendais le maître, avait-il lu dans mes pensées mes autres "atouts" ou attendait-il simplement que je dise des "atouts" plus ou moins développés en fonction des personnalités? Je ne le savais pas, je ne possédais pas ce pouvoir et même si je l'avais, il s'en serait certainement rendu compte. Au bout d'un long moment de réflexion je décidais de répondre mes deux trouvailles sans poser de questions, tant pis si je me trompais, après tout ce n'était pas si grave.

    "Et bien, je dirais qu'il y la ruse et l'intelligence. Je ne suis pas très doué dans la première possibilité bien que je puisse me débrouiller. Mais je m'en sors beaucoup mieux pour ce qui est de l'intelligence, enfin, je ne sais pas, pour vous ce que le mot intelligence veut dire, mais l’intelligence que je possède moi est basé sur la mémoire. Dans des situations semblables je sais que je peux très bien prendre la fuite en lançant cette fiole sur mon adversaire!"

    Ouvrant ma cape, j'indiquai une fiole jaunâtre à mon maître.

    "Lorsqu'elle se brise cette fiole libère un gaz qui embrouille les sens et endors les personnes se trouvant dans un périmètre d'une vingtaine de mètres."

    Je ne savais pas si c'était à cela qu'il pensait en parlant d'atout, mais je savais, moi, que cette alternative m'avait déjà sauvé la vie et plus d'une fois!


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Passage niveau IV Takias [Pv Lison] FINI!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Passage niveau VI Takias [PV Ninille]
» Passage en revue des troupes - Passage Niv IV [PV Takias]
» La voie du Phoenix [Test niveau 1 Takias, PV PNJ]
» Montée sur le trône [niveau VI Takias PV Ophalee]
» La voie du Phoenix Niveau II Takias[PV Niva]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Océan :: Continent Mystérieux - Nord :: Plaines sauvages-