Le deal à ne pas rater :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex : où la ...
Voir le deal

Partagez
 

 [Mission Niveau III] L'imposteur | ft Among Us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1740
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Ven 26 Fév 2021, 19:41

Toki
L'imposteur
Deal With It


-Daryl. Quelle belle surprise.

Le Reflet força un sourire un peu niais à l’attention de son chasseur préféré. Ce dernier y répondit à peine, préférant investir ses forces dans son éternel air suffisant insupportable avec lequel il se complaisait tant. Pour couronner le tout, il leva les yeux au ciel avant d’entrer dans sa maison et de s’installer dans le salon sans même lui demander la permission. Toki se souvenait soudain pourquoi elle le dépréciait tant, lui, son attitude de roi et sa petite tête de con. Se dire qu’elle l’avait déjà supporté plusieurs jours d’affilée lors de chasses lui donnait subitement la nausée.

-Arrête de faire la mièvre, ça me donne la gerbe. Au moins, ils étaient raccord. De quoi t’as besoin aujourd’hui ? C’est en Enfer ou à l’extérieur ?

Il avait bien de la chance d’être aussi professionnel et compétent. Sans ça, il serait déjà mort et digéré à l’heure qu’il était. Ce n’était pas pour rien que Kitoe l’employait depuis plusieurs années. Il avait toujours su ramener la bonne viande contre un bon tarif. Bien entendu, ça avait aussi sauvé la sienne.

-Bonne question.

Le regard qu’il porta sur elle parlait pour lui : qu’elle soit aussi vague les lui brisait profondément. Daryl n’était apparemment pas d’humeur à passer beaucoup de temps avec elle, à croire que sa copine lui avait fait un sale coup ce matin et qu’il ne s’en était pas remis.

-Sérieusement, Kitoe, commence pas à tourner autour du pot. J’vais pas m’emmerder à faire des kilomètres si tu m’en donnes pas une bonne raison.

Elle était plus que ravie qu’il la nomme ainsi. Qu’il la prenne pour son modèle, après tout le temps qu’il avait passé à les côtoyer sans jamais les confondre, c’était aussi satisfaisant que d’éplucher une pomme en une seule pelure, ou que d’enfoncer son pied dans une étendue enneigée encore jamais explorée. C’était d’ailleurs exactement pour cela qu’elle lui avait demandé de venir. Pour vivre ce moment, et bien plus encore. Toki toisa du regard le pauvre bichon contrarié qu’il était, installé comme un prince sur un trône qui n’était pas le sien. Elle avait envie de le frapper, sa tronche ne lui revenait pas. La jeune femme se détourna pour garder ses idées en place. Il fallait qu’elle reste agréable, dans la mesure du possible. Elle avait vraiment besoin de lui, et seulement de lui. Elle ne pensait pas admettre cela un jour, mais c’était vrai.

-C’est Toki. Elle s’est barrée je ne sais où.

Kitoe était absente. Elle était partie trois jours plus tôt, lui laissant la gestion totale de la boucherie et de la boulangerie. C’était une première, mais le Reflet s’en sortait correctement jusqu’ici. Il allait de soi que toutes ces journées passées auprès de la Démone lui avaient fait la main. Cependant le point intéressant n’était pas celui-ci. Ce qui faisait l’objet de cette intrigue, c’était précisément la durée du congé de l’originale : il serait long.

-Toki s’est barrée ? Répéta le chasseur, qui avait vraisemblablement trouvé un intérêt à l’aspect de ses ongles.

-Oui

Il était vraiment très intelligent parfois.

-Et donc tu veux que j’ailles la chercher ?

-Exactement. Je veux que tu me la ramènes pour que je puisse lui botter le cul.

Pensif, Daryl sortit une clope de sa poche et la plaça entre ses lèvres. Toki s’en empara avant qu’il n’ait le temps de l’allumer. Elle l’écrasa entre ses doigts. On ne fumait pas chez elle. Enfin, pas tout le temps. Le chasseur le savait, mais il ne cacha pas son agacement. Elle avait décidé de le faire chier jusqu’au bout. Mais soit. Il allait faire un effort parce qu’elle était une bonne cliente.

-Eh ben elle va revenir toute seule, non ? Pourquoi Toki se serait-elle barrée alors qu’elle s’acharne à essayer de te copier depuis des plombes ? Elle devrait être avec toi. A moins qu’elle ait fini par réussir ?

Un rictus amusé étira les lèvres de la jeune femme. Elle s’assit en face de lui. Comme à son habitude, elle se tenait n’importe comment. Son attention se concentra sur le mégot écrabouillé qu’elle avait gardé en main. Elle le fit disparaitre d’une pichenette.

-Non. Elle n’a toujours pas réussi. Mais elle se rapproche de plus en plus de son objectif. Et c’est ça qui m’inquiète. Dit-elle en le pointant du doigt, lui signifiant que c’était là le point clef de son propos. Elle est sûr le point de devenir indépendante et elle le sait. Je la soupçonne d’avoir déjà des plans. Des plans où je ne suis pas dans l’équation, où elle pourrait se détacher de moi et faire ses affaires dans son coin. Je crois qu’elle pense déjà à tout ça.

En réalité, Kitoe n’était pas aussi suspicieuse, mais cela ne saurait tarder. Si Toki n’avait pas encore de plan précis et ne comptait pas se séparer de la Démone de sitôt, elle savait néanmoins que cela devrait arriver, d’une manière ou d’une autre. Elle imaginait que son modèle avait déjà conceptualisé la chose par la même, mais probablement avec quelques appréhensions.

-Donc elle a l’intention de se séparer de toi, et toi tu ne veux pas ? Vous êtes supposées être la même personne.

-J’ai des explications pour ça. Mes soupçons ne sortent pas de nulle part. Tu veux que je te les dise ?

-Non, en fait.

C’était bien ce qu’il lui semblait. Les histoires d’introspections et de personnalités de la Vile lui donnaient des maux de ventre et il n’avait aucune envie de se taper une migraine avec ses délires psychotiques.

-Alors, tu marches ? Demanda Toki.

-Pourquoi tu n’y vas pas toi-même ? Renchérit-il.

Chercher une bestiole aussi instable ne l’intéressait pas. Elle devrait se montrer convaincante.

-Laisse-moi réfléchir… parce que j’ai déjà cherché de mon côté ? Parce que j’ai des clients et que la boutique va pas tourner toute seule ? T’es la personne qui la connait le mieux après moi. Tu sais la différencier de moi et tu sais comment elle se comporte en expédition. A deux, on sera plus efficaces. Je sais qu’elle finira par revenir d’elle-même, mais là, maintenant, j’ai besoin d’elle et j’ai pas que ça à foutre que de l’attendre.

-Hum hum… Pour combien ?

Plutôt que de l’étourdir avec des chiffres, la jeune femme lui présenta l’aspect physique du tarif. Le montant était déjà prêt, et il était gros. La bourse reposait sur la table basse entre eux deux. C’était plus que ce qu’elle lui avait jamais donné pour traverser le monde entier. Daryl siffla. Bizarrement, il avait retrouvé de l’intérêt à sa proposition et avec, un semblant de bonne humeur.

-J’ai toujours émis des doutes sur la rentabilité de ta boucherie mais force est de constater que tu te prostitue à côté.

-La ferme. Dis-moi juste si tu prends ou pas.

Il passa une main dans ses cheveux. Ses yeux étaient rivés sur le montant qu’elle lui proposait. Daryl était vénal, elle savait qu’il accepterait.

-Et si elle revient avant ?

-Tu seras payé quand-même.

La Démone était réglo en affaires, le chasseur l’avait compris avec l’expérience, alors il savait qu’elle tiendrait parole. Prenant une inspiration, Daryl se leva en s’emparant de la bourse.

-Il va falloir me dire ce que tu sais sur elle et sur son départ.

Ils échangèrent un regard entendu. Toki s’efforçait de ne pas sourire. Ça aurait été louche.

_

-Alors ?

Daryl venait tout juste de rentrer. Fatigué, il lança sa veste en cuir sur une chaise et partit s’assoir dans le salon. Sa tête bascula en arrière sur le dossier du fauteuil. Les yeux fermés, il s’imprégnait de la moelleusité de l’assise, tandis que son dos se déliait au craquement de quelques vertèbres.

-Introuvable.

Toki lâcha un juron pour paraitre contrariée. Evidemment, elle ne l’était pas véritablement. Au contraire, c’était parfait. Elle avait fait tourner Daryl en Enfer pendant plusieurs jours. Pour rien, bien entendu. Elle avait juste souhaité lui faire perdre son temps. Toki était sous son nez depuis le début et quant à Kitoe, elle était loin d’ici.

-Sûr ?

-Putain, oui Kitoe, sûr ! T’imagines pas le nombre de gens qui m’ont pris pour un con à demander s’ils avaient pas vu une fille comme toi. Et toi, rien ?

-Non plus. Bon. J’imagine qu’on peut conclure qu’elle n’est pas en Enfer…

-Tu pourrais me dire où elle est susceptible d’aller, plutôt que de formuler des conclusions de merde comme ça ? C’est toi qui sais ce genre de choses, bordel. Tu serais allée où pour magouiller dans ton coin ?

Toki faisait les cent pas. Son attention semblait virevolter d’un bout à l’autre de la pièce de vie, son attention parfois attirée par une babiole dont elle ne se souvenait plus vraiment l’origine.

-L’Enfer est le meilleur endroit pour magouiller.

Il n’y avait pas plus paisible pour monter des projets. Certes, la concurrence, souvent déloyale, était rude et l’on pouvait se faire tuer à tout moment, mais au moins, personne ne tenait rigueur de la moralité de ses actes. L’Enfer était dangereux, mais laissait le champ des possibles à une multitudes d’idées plus fun les unes que les autres.

-Si elle n’est pas en Enfer, c’est qu’elle est autre part.

-Merci Madame Evidence, on avance ! S’écria-t-il en passant ses mains sur son visage, signe qu’il perdait sa patience, qui frôlait dangereusement le sol en ce moment. Dis quelque chose d’utile s’il-te-plait.

Elle continuait de déambuler dans la pièce, toujours pour mimer la réflexion. Elle prenait son temps, autant pour paraitre plausible que pour le faire glander.

-Elle doit être à Avalon. Finit-elle par lâcher, en se plantant devant Daryl.

Sa bouche se déformait en différentes moues et mimiques tandis que, les yeux levés, elle semblait discuter la pertinence de cette hypothèse. Bien sûr, tout était prévu.

-Elle commence à perdre patience. Elle veut en savoir plus sur mon passé ces derniers temps. Si elle s’est mise en tête qu’elle devait revenir sur mes traces pour parvenir à me copier, ça se tient.

-Tu as des connaissances là-bas ?

-Oui, mais je ne pense pas qu’elle chercherait à entrer en contact avec eux. Je pense qu’elle voudrait surtout voir comment j’ai pu vivre là-bas.

Elle lui racontait de pures conneries. Toki ne serait jamais partie à Avalon pour faire ça, se détacher de son modèle ne lui aurait rien apporté. Cependant, Daryl connaissait suffisamment peu son espèce pour ne pas s’en faire la réflexion.

-Je ne vois pas où elle aurait pu aller autrement. C’est l’endroit que je préfère après l’Enfer, en plus.

Après avoir pesé la pertinence de ses arguments, Daryl pointa un doigt menaçant en sa direction.

-Et tu t’étais pas fait toutes ces réflexions avant ? Je te préviens, si elle y est pas, j’augmente le tarif.

Elle rit, alors qu’elle partait flâner vers la cuisine. Elle avait envie de thé.

-T’es vraiment une diva.

-Non, je fais un métier exigent qui requiert du temps et des moyens. En l’occurrence, quand on me fait perdre mon temps et j’exige une compensation. J’estime que mon tour en Enfer valait plusieurs fois celui des Terres du Yin et du Yang.

-Comme tu voudras, mais t’as intérêt à bien chercher. Et je veux que tu t’y mettes tout de suite.

Il souffla. Il était agacé, mais s’il ne protestait pas, c’était qu’il acceptait. Rassemblant autant de courage qu’il en fallait pour quitter son lit le matin, Daryl partit. Une tasse fumante à la main, Toki le regarda s’éloigner par la fenêtre. Elle gloussa. C’était devenu incontrôlable tant son plan fonctionnait à merveille. Elle jubilait rien qu’à penser qu’il allait tomber dans son piège pourtant gros comme une maison. Lorsqu’elle le perdit de vue, elle le localisa à l’aide de sa magie pour le garder à l’œil. Ravie, la Démone monta dans sa chambre. Fouillant dans ses placards, elle rassembla deux ou trois tenues qu’elle fourra dans un sac, avec un couteau et quelques autres artefacts. Elle ne partirait que le lendemain, mais elle avait trop hâte pour attendre de faire ses valises. Elle avait déjà attendu ce moment trop longtemps.

2022 mots



Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34531-kitoe
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1740
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Ven 26 Fév 2021, 21:21

Toki
L'imposteur
Daisy


La taverne était animée. Kitoe discutait avec ses nouveaux amis autour d’une table parmi tant d’autres, inondée par la boisson et la légèreté ambiante. Elle avait l’air de bien s’amuser. Toki se demandait d’où elle connaissait ces personnes et ce qu’elle faisait en ce moment. Est-ce qu’elle avait trouvé un travail ? Est-ce qu’elle avait tué depuis qu’elle était ici ? Elle n’en savait rien, mais visiblement elle était heureuse, et c’était tant mieux. Voir son modèle s’épanouir lui faisait du bien. Le Reflet attrapa sa paille avec sa langue et aspira un peu de sa grenadine. Elle était installée dans le même établissement, à quelques tables de distance de l’originale, de sorte à ce que celle-ci ne la remarquât pas. Kitoe n’était pas au courant de sa présence, et de toute manière, elle était trop distraite par ses amis pour lui prêter attention. En face de Toki se trouvait un ivrogne qui avait plusieurs fois tenté d’entamer une conversation avec elle sans y parvenir – il avait fini par s’endormir. Ce dernier était plutôt pratique : puisqu’il s’étalait de tout son large sur la moitié de la table, on n’osait pas l’aborder. Toki prenait soin de garder le reste du territoire sien. Trop concentrée, elle n’était pas en mesure de tenir une quelconque conversation. Le fait de partager sa conscience entre les personnalités de Kitoe et d’Ellie, qui était la co-inventrice de ce plan, la fatiguait assez. Elle ne voulait rater aucune miette du spectacle qu’elle attendait ce soir-là. Tous les éléments étaient réunis pour le clou de son petit spectacle. Tous, à l’exception d’un : Daryl.

Ce dernier, néanmoins, se présenta bien assez tôt. Fatigué par cette nouvelle journée d’enquête infructueuse, il avait l’intention de se mettre une mine avant de finir la nuit dans un bordel. Ce fut alors qu’il commandait une bière au comptoir qu’il remarqua la brune. Bien qu’elle ne pût l’entendre de là où elle se trouvait, Toki devina le « Oh putain » sonore qui lui échappa, alors qu’il se dirigeait d’ores et déjà vers sa cible et la fin de sa mission.

-Toki.

La brune manqua de s’étouffer avec sa boisson – aussi une grenadine – en le reconnaissant. Les conversations entamées par les proches de celle-ci s’évaporèrent à l’arrivée de l’élément perturbateur.

-Daryl ? Qu’est-ce que tu fais là ?

-Toi, qu’est-ce que tu fais là ? Ça fait des jours que je te cherche. Allez, dis au revoir à tes copains, on rentre.

-Quoi ? Mais non, qu’est-ce qu-…

Le chasseur l’entrainait déjà à l’extérieur en la prenant par le bras. Derrière, ses camarades éberlués, n’eurent même pas le temps de s’interposer. Les deux Démons étaient déjà dehors.

-Bordel, Daryl, mais qu’est-ce que tu fais ? Qu’est-ce que tu fous là ?

Après maintes tentatives, la brune parvînt enfin à se dégager, mettant fin à leur avancée. Leurs regards se croisèrent et ils se défièrent. Il faisait sombre, mais pas encore nuit. Quelques lampadaires les éclairaient.

-Arrête de faire l’innocente avec moi, tu sais très bien ce que je fais ici. Kitoe veut que tu rentres, elle m’a payé pour te ramener. Alors maintenant tu vas me suivre sagement. Je me fiche de ce que tu étais en train de faire, moi j’ai un boulot et un contrat à remplir.

-Qu’est-ce que tu racontes, c’est moi Kitoe !

-Te fous pas de ma gueule Toki, j’en ai plein de cul. Kitoe t’attend.

-Toki ? Sérieusement ? De colère, elle passa à la moquerie. Mais tu t’es fait avoir comme un bleu mon pauvre. Toki est à la maison. Puis au sérieux. Qu’est-ce qu’elle a ? Y’a un problème ?

Postée à l’entrée de la taverne, le Reflet les observait. Elle bouillonnait, au bord de la jubilation. Si elle n’avait pas donné le contrôle de son corps à Ellie, elle se serait mise à sautiller sur place, mais il était plus sage de laisser son autre personnalité faire le boulot proprement. Elle ne voulait pas se rater et l’aînée méritait tout autant qu’elle d’assister à cela. Au final, c’était Ellie qui avait le plus subi ce fléau qu’était Daryl. Il était temps, temps de prendre sa revanche sur cette enflure qui l’avait trop longtemps et ouvertement sous-estimée. Il était aussi temps de montrer à Kitoe, une bonne fois pour toute, qu’elle n’était plus ce sous-fifre qui se laisserait dicter sa vie. Prenant une profonde inspiration, le Reflet s’avança vers le duo. Daryl la vit arriver en premier. Elle put aussitôt lire dans son regard, une confusion qui avait déjà commencé à naître lorsque lui et Kitoe avaient entamé leur dispute. Elle ne put retenir davantage son sourire. Prévu, encore. Elle réalisait que Daryl était terriblement prévisible. Elle n’avait pas osé y croire, mais elle l’avait véritablement eu sur toute la ligne. Lorsque le Reflet fut à leur niveau, elle les poussa dans une ruelle adjacente, à l’abri des regards.

-Toki ?

Voir la surprise se graver sur le visage de celle qu’elle connaissait si bien était aussi très amusant. Elle ignora néanmoins son exclamation. Ce qui l’intéressait le plus, c’était l’homme, auquel elle ne devait pas laisser le temps de réagir. D’un geste sec, elle lui tira les cheveux pour qu’il se penche en sa direction.

-Alors mon salaud, on ne nous reconnait plus ?

Elle tira un peu plus fort et il lui concéda ce grognement qu’il retenait jusqu’alors. Il fallait dire qu’Ellie n’y allait pas de main morte – elle n’y allait jamais de main morte. La personnalité de Kitoe kiffait ce moment pour que tout au monde. Maintenant qu’il était en position de faiblesse, elle avait envie de l’éventrer. Cependant, ce n’était pas le propos, ni l’objectif de cette mascarade. Contre toute attente, Daryl se montrerait encore utile à l’avenir.

-Quoi ? Je te fais mal, mon bichon ? Ou peut-être que tu te sens con, là, hein ? Dis-moi, ça fait quoi de se sentir con ?

-Fais pas la maline, je…

Elle tira encore plus pour lui faire perdre l’équilibre et le forcer à embrasser le sol. Elle sentait la colère l’envahir au fur et à mesure qu’elle agissait. Elle posa un pied sur son torse, prenant le soin de salir sa jolie chemise blanche à l’aide de sa semelle.

-C’est qui l’incapable maintenant ? Hein ? C’est qui s’est fait avoir, là ? Tu te sens toujours aussi intelligent ?

Elle ne comptait plus le nombre de fois où il l’avait traitée de la sorte, sous prétexte qu’elle n’était qu’une Obsession, une gamine, un personnage mal fini, une blague ; sous prétexte qu’il était son mentor et le seul capable de lui apprendre les grands principes de la chasse à l’homme. Elle le détestait pour toutes les fois où elle avait dû le subir, où elle avait dû garder son calme et ses répliques cinglantes face à lui et son égo surdimensionné, sous couvert qu’il était le meilleur chasseur du coin et qu’elles ne pouvaient pas se permettre de le perdre. Kitoe n’avait pas eu le privilège de se le coltiner autant qu’elle avait eu à le faire, c’était pourquoi l’originale supportait assez aisément son comportement. Elle ne connaissait pas le vrai Daryl, et pour ça, elle lui en voulait un peu. En fait, Toki en voulait à son modèle pour beaucoup de choses, mais elle n’avait pas l’intention de la punir : elle éprouvait également beaucoup d’affection à son égard. Ses vengeances, s’il y en avait, ne se feraient que sous la forme de chamailleries à la manière de frères et sœurs. Ici, le cadre de sa mission était purement professionnel et pour se faire, Daryl devait être humilié. Un pur bonheur. Toki s’agenouilla près de lui, le prenant par le col.

-Tu sais qui je suis ? Tu t’es fait avoir, hein ? Avoue.

-Tu devrais penser aux conséquences de ce que tu fais, plutôt que…

Sa main libre s’était élevée dans les airs pour lui coller la gifle de sa vie. La tête de l’insolent partit sur le côté.

-Tu réponds quand je te pose une question ! Tu t’es fait avoir comme un con, oui ou non ?

-Oui.

-C’est qui le pigeon et l’incompétent maintenant ? Puisqu’il ne répondait pas, elle passa son couteau sous sa gorge. Il se mit à rire tant il trouvait la situation ridicule. Mais Toki ne plaisantait pas du tout. C’est qui l’incompétent maintenant ?

-J’imagine que je dois dire moi ?

Elle écrasa sa joue contre le pavé.

-Dis-le.

-Moi.

Satisfaite, Toki cracha sur son visage et rangea son arme. Ellie disparut. Lorsqu’elle se redressa, elle adressa un sourire chaleureux à Kitoe.

-J’ai réussi.

Voilà. Elle l’avait fait. Elle sentait dorénavant son cœur plus léger d’avoir donné une bonne leçon à ce sac à merde. Et pour couronner le tout, elle jouissait de la certitude de contrôler pleinement l’identité qu’elle avait choisi de copier. Tout ça pour ça, un grand voyage pour cinq minutes d’action. Certes. Mais ça en avait valu la peine. Le Reflet ne s’était jamais senti aussi bien.

Depuis le début de l’altercation, Kitoe, quant à elle, n’avait pas bougé. Pour ce qui était de son ressenti sur la situation, elle était indifférente de l’état de son chasseur ou de son double. En revanche, elle était relativement contrariée par ce qu’il venait de se passer. La présence de Toki à Avalon, de plus, la perturbait.

-Qu’est-ce que tu fous là ? T’avais besoin d’un truc ? Qui c’est qui s’occupe de la boutique pendant ton absence ?

Toki étirait ses bras au-dessus de sa tête comme après une longue séance d’exercice.

-Moi et Ellie on voulait juste lui casser la gueule depuis longtemps, alors on a monté un plan et on l’a fait. Et pour la boutique, j’y retourne. Déclara-t-elle comme si c’était la porte d’à côté. Elle se tourna ensuite vers Daryl, qui se relevait. Et toi, si tu cherches à te venger de quoi que ce soit, je te tue. Dégage maintenant, je veux plus te voir.

Le chasseur la défia du regard, essuyant de sa manche le crachat sur sa joue. Il les aurait bien tabassées, mais elles étaient deux et surtout, ils étaient à Avalon, pas sur un champ de bataille.

-J’ai été sympa avec vous jusqu’ici. Vous attendez pas à ce que ça soit pareil la prochaine fois qu’on se croise.

Ne se faisant pas plus attendre, Daryl quitta la ruelle. Passablement irrité, il était bien décidé à descendre quelques bières avant d’aller aux putes. Il avait l’argent et cette bande de folles ne méritait pas qu’il leur accorde plus d’intérêt.

De son côté, Toki s’était mise à se dandiner de manière épanouie.

-Va falloir le payer deux fois plus cher maintenant. Lui fit observer Kitoe.

-On n’a pas besoin de lui. Je m’en occuperai moi-même, il servait à rien de toute façon. Surtout, il lui avait suffisamment appris – quand-même – pour qu’elle puisse se débrouiller toute seule. Allez, c’est pas tout ça mais j’y vais. Passe une bonne soirée !

Le Reflet déposa un bisous sur la tempe de son modèle puis, comme si de rien n’était, elle la quitta, bien déterminée à découper des carcasses et à faire cuire des gâteaux en Enfer. Après tout, Kitoe avait raison : les affaires n’allaient pas tourner toutes seules.

1877 mots
RP suivant : Tester la concurrence



Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34531-kitoe
 

[Mission Niveau III] L'imposteur | ft Among Us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Niveau IV, Mission I
» Niveau IV, Mission II
» Au sommet... le premier... [Niveau IV - Mission II]
» L'appel du vice (Mission de niveau 3)
» [Niveau IV] Appel général. [Mission n°1]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Côtes de Maübee :: Avalon-