-43%
Le deal à ne pas rater :
Trampoline 244cm – Woodsun (6-9 ans)
79 € 139 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le sol, il est pas palpable. [Pv. Anwen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Sam 13 Avr 2013, 19:49



Déchue VS Apesanteur

Reko avait voler toute la journée et était épuisée de son voyage. Son ventre criait famine depuis maintenant quelques heures et Rigalis avait vider toute leur réserve. Comme tous les deux survolaient la rue commerçante la déchue décida de s'arrêter au restaurant. Le restaurant de cette rue était très bon et de plus, la demoiselle était curieuse. En effet, la dernière fois qu'elle y était allée, le patron lui avait parler de faire léviter les chaises et les tables. Elle se rappelait encore de la détermination du patron à attirer pleins de clients même quitte à payer quelqu'un pour ça.

Reko se souvenait de son regard qui pétillait et comme il était emballer par l'idée. La déchue était très intriguée quand au faite de savoir s'il avait réaliser son idée ou non. C'est sur cette pensée qu'elle et Rigalis descendirent en piquer jusqu'à être à quelques mètres du sol puis s'y poser comme une plume sur l'eau en cachant ses ailes une fois au sol. Le ventre du lion grognait lui aussi sans cesse et c'est d'un pas assez rapide qu'ils se dirigeaient vers le restaurant. Lorsque le lion et la jeune femme arrivaient au restaurant, la salle était littéralement bondée.

Visiblement, le patron avait réaliser son projet puisque le mobilier était en train de flotter dans l'air. Le patron semblait ravis et même si cela rendait la tâche un peu plus difficile à Tsuji, globalement tout le monde trouvait ça génial. En faite, si la table était vide sans client elle ne lévitait pas. Mais dès que quelqu'un s'y installait, elle se soulevait du sol pour aller flotter dans les airs. Le serveur accueillit avec un large sourire -comme à son habitude- la jeune femme et l'emmena jusqu'à une table. Rigalis lui était rester devant le restaurant trop grand pour y rentrer sans gêner quelqu'un.

Dès que la jeune femme eut prit place sur la chaise, la table et son siège se soulevaient pour aller graviter dans les airs. C'était vraiment une belle idée que le patron du restaurant avait eut là. Tsuji peinait tout de même à servir et desservir les tables mais il travaillait toujours avec le sourire. Ce garçon étonnait toujours Reko qui le regardait slalomer entre les tables et travailler comme un forcené sans jamais se plaindre. Il prenait même le temps d'échanger quelques mots avec les clients même si ce n'était pas longtemps vu qu'il était le seul serveur.

Il s'approcha de Reko et demanda poliment. A l'étonnement de cette dernière, il se rappelait de son prénom.

-Alors mademoiselle Reko. Que prendrez vous ce soir?

Sans plus de réflexion la déchue répondit.

-Un menu du chef s'il vous plaît!

Tsuji hocha la tête et repartit aussitôt en disant tout en s'éloignant.

-Je donnerais un jambon à l'os pour Rigalis... Un ou deux!

Parfait, ce garçon était vraiment une perle. Très vite il amena le plat de Reko et lui signifia que Rigalis était en train de dévorer son jambon. Mais quelque chose clochait, tout le monde était au départ content et on pouvait entendre fusé les remarques positives mais là, une sorte de malaise s'était installer. Un client interpella Tsuji pour lui demander comment descendre. Et là, le garçon fut bien embêter car il n'en savait rien, cela se lisait sur son visage. Il demanda aux clients de l'excuser une seconde et fonça comme une flèche dans l'arrière-salle.

Il y resta quelques temps puis revint très embêter. En réalité le mage qui avait jeter le sort était partit et il ne savait pas comment faire redescendre les clients. Mais il assura que ce n'était qu'une question de temps avant de le retrouver. En attendant il servit un dessert offert par la maison afin de faire patienter les clients qui souhaitaient partir. Reko terminait paisiblement son repas en se disant qu'elle pourrait redescendre comme elle voudrait pouvant voler. Mais ce qu'elle ne savait pas c'est que le sort n'avait pas d'effet que sur le mobilier mais aussi sur les clients.

Beaucoup de clients commençaient à s'impatienter alors que la jeune femme passait à peine au dessert. Tsuji était accabler des plaintes des clients et souriait toujours mais faussement. Tout cela semblait tourner au vinaigre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 13 Avr 2013, 21:53

Le jour après que Julius avait dormi avec elle pour la première fois de leur vie, elle s'était seule dans le lit. Le jeune homme était parti doucement pendant que je dormais encore d'un profond sommeil. Il était si gentil avec moi, je l'aimais tellement et je voulais encore le revoir pour plus d'émotions dans ma vie.

Mais avant que je reprenne la route pour de nouvelles choses dans ce monde, j'avais envie de manger quelque chose. Je demandais aux habitants de la ville, si il y avait un bon restaurant dans le coin. Toute le monde me répondit avec un grand sourire qu'à peine quelques rues d'ici, il y avait un excellent restaurant. Un homme avait réussi à transformer son restaurant en quelque chose de merveilleux pour tous les humains. Je ne comprenais pas trop cette phrase, pourquoi elle disait pour les humains ? Je me le demandais bien donc je les remerciais avec un grand sourire et je me dépêchais d'y aller avant qu'il n'ait trop de monde dans ce restaurant qui était si bien cotée.

Je commençais à courir dans tous les sens pour trouver cette rue, mais elle était difficile d'accès. Mais après quelques minutes de recherche intensive, j'avais enfin trouvé ce que je voulais. Mon ventre criait famine, il avait faim et j'avais besoin de manger rapidement sinon j'allais tomber par terre dans tous les cas. Je poussais la porte de ce restaurant qui était bien fait, j'aimais beaucoup la peinture et son nom aussi. Un serveur se présenta aussitôt pour savoir si j'étais seule ou accompagné. Bah il fallait être aveugle, j'étais seule malheureusement, encore une fois à toute évidence... Le jeune homme me présenta une table et une chaise, mais avant ce qui me surprit était que tout le monde était au plafond, et je vis que certaines personnes n'étaient pas si contente que cela, on dirait ! Je ne comprenais pas trop, mais une fois assis je me trouvais aussi collé au plafond :

- Ohhhh, bon Dieu, je n'aime pas le vide, c'est horrible ! Déjà, le fait de voler me donne envie de vomir dans les airs. En plus, j'ai le vertiges ! Quelqu'un peut me dire ce qui se passe dans cette salle de restaurant ?

Je regardais les gens qui se posaient la même question, mais eux non plus, ils ne comprenaient pas ce qu'il se passait dans cette pièce. Puis, je vis une jeune fille et j'essayais de me déplacer comme je le pouvais, mais j'avais beaucoup de mal à le faire. La jeune femme semblait très bien manger dans cette attitude, mais comment faisait elle au juste ? Je voulais savoir donc je pris la parole pour lui demander quelques explications simples et précises:

- Excusez-moi Mademoiselle, savez vous ce qui se passe ici ? Car je ne comprends pas trop et je me sens mal aussi ...

J'avais quelques haut de coeur, mais je devais résister à la tentation de tout rejeter par terre. Mon ventre me faisait mal, mais bon, je me sentais relativement bien dans mon corps, mais je ne pourrais pas tenir des heures non plus !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Sam 13 Avr 2013, 22:40



Déchue VS Apesanteur

Alors que Reko passait au dessert appréciant son repas qui était comme toujours excellent, une jeune femme s'approcha d'elle. C'était une très belle jeune femme il fallait l'avouer même si son visage disait à la déchue que l’apesanteur ne lui plaisait guère. Sa peau était pâle, ses cheveux visiblement long et ses yeux bleus clairs étaient magnifiques. Elle ne semblait pas bien du tout et la déchue la suivait de ses grands yeux roses. C'est vrai que l'ange déchue avait la chance de ne pas souffrir de vertige et d'être habituée à être dans les airs mais visiblement ce n'était pas le cas de tout le monde.

La jeune femme qui s'était approchée d'elle lui adressa la parole.

-Excusez-moi Mademoiselle, savez vous ce qui se passe ici ? Car je ne comprends pas trop et je me sens mal aussi ...

Reko avala promptement sa bouchée et sourit doucement.

-Le patron pour attirer plus de clients à demander à un mage de jeter un sort sur le mobilier du restaurant. Ainsi quand vous prenez place sur un siège ce dernier se met à voler dans les airs. C'est une façon originale de manger. En revanche c'est embêtant si on à le vertige... Et j'ai l'impression que c'est votre cas. Le bémol, c'est que le sort est hors de contrôle et qu'ils n'arrivent pas à mettre la main sur le mage qui l'a jeter. Préférez vous, vous joindre à moi pour le dîner ou souhaitez vous descendre? Car ayant des ailes je peux le faire.

Elle reprit une bouchée de son moelleux au chocolat qui était savoureux. La jeune femme elle, n'était pour le moment pas inquiète de la situation. Elle pensait pouvoir simplement se laisser tomber dans le vide et déployer ses ailes pour atterrir. Mais ce à quoi elle n'avait pas penser c'était la taille de la pièce. En effet, elle était fière de ses ailes car ces dernières étaient très grandes... Mais leur envergures allaient être un problème dans un lieu clôt comme celui ci. Reko allait vite se rendre compte qu'elle ne serait jamais en mesure de les déployées et donc, qu'elle était bloquée.

Les clients étaient plus que mécontents et beaucoup s'impatientaient. Tsuji souriait toujours mais cette fois-ci plus de crispation. Rigalis ne pourrait pas non plus aider la jeune femme en raison de sa taille et il n'allait pas tarder à s'impatienter lui aussi. Reko cessa d'utiliser son pouvoir et ses ailes réapparurent comme par enchantement. C'était de grandes ailes noires comme celles d'un corbeau. De grandes ailes, là allait être le problème. Et d'un coup, Reko cessa de sourire se rendant compte de l'envergure de ces dernières.

Non seulement elle était incapable des les déployées complètement mais en plus elle ne pourrait le faire sans assommer quelqu'un. Ses yeux roses se baissaient d'un coup alors qu'elle posait sa cuillère à coté de son moelleux au chocolat.

-Je crois que j'ai oublier de penser aux proportions... Je suis tout aussi bloquer que vous... Mes ailes sont trop grandes pour que je les déploies ici... Tout à coup la situation me semble bien moins plaisante... Pardonnez moi d'avoir été présomptueuse. Elle marqua une pause puis reprit. Au faite, je me prénomme Reko, enchantée... Puisque nous sommes bloquées ici et si nous faisions connaissance?

Reko était quelque peut honteuse. Elle avait assurer quelques minutes auparavant pouvoir redescendre sans encombres, ce n'était pas le cas. Il faudrait donc qu'elle trouve un moyen de descendre toute seule, seule? Enfin, maintenant elle ne l'était plus. En attendant que sa nouvelle connaissance réponde, elle se mise à réfléchir à un moyen pour redescendre. La déchue repensait à la façon avec laquelle la jeune femme aux yeux bleus s'était déplacée. Peut-être pourraient-elles utiliser cette méthode pour redescendre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 15 Avr 2013, 20:13

Alors que j'avais demandé ce qui se passait dans ce restaurant, je me sentais de plus en plus mal ici et dans les airs, même collée au plafond. La jeune femme a qui j'avais posé ma question, mangeait tranquillement son repas. j'avais oublié que c'était un restaurant à la base et pas un parc d'attraction. Je me demandais comment la jeune femme arrivait à manger sans difficulté. Elle me fascinait beaucoup à vrai dire, mais lorsque je la vis manger dans ces conditions, mon estomac me fit savoir que ce n'était pas très bon pour moi. Je respirais doucement pour éviter que je vomisse dans cette établissement. Puis, la jeune femme me remarqua enfin depuis le temps que je la regardais manger tranquillement, elle prit la parole pour me répondre à mon avis :

-Le patron pour attirer plus de clients à demander à un mage de jeter un sort sur le mobilier du restaurant. Ainsi quand vous prenez place sur un siège ce dernier se met à voler dans les airs. C'est une façon originale de manger. En revanche c'est embêtant si on à le vertige... Et j'ai l'impression que c'est votre cas. Le bémol, c'est que le sort est hors de contrôle et qu'ils n'arrivent pas à mettre la main sur le mage qui l'a jeter. Préférez vous, vous joindre à moi pour le dîner ou souhaitez vous descendre? Car ayant des ailes je peux le faire.

Ah, je comprenais mieux pourquoi tous les clients étaient de mauvaises humeurs et qu'ils y avaient beaucoup de monde aussi dans la même journée. Cela m'impressionnait, c'était rare qu'un restaurant fasse le plein en ce moment. C'était vrai que c'était original d'avoir penser à cela, pour amener du monde, mais je savais que derrière c'était pour avoir plus d'argent pour se remplir les poches . Tout le monde était comme cela, aujourd'hui... LA fin approchait rapidement et je savais que certaines personnes avaient immigré dans un autre continent pour éviter quelque chose de dangereux. Mais, je ne savais pas ce que c'était réellement et cela commençait à m'énerver beaucoup. Oui, j'avais le vertige et je n'étais pas fière cela, mais je faisais avec comme tout le monde dans le monde du Yin&Yang. Puis, elle me proposa que je vienne manger avec elle. Et pourquoi pas ? Je lui souris et je lui répondis mais elle me coupa la parole avec une voix hésitante :

-Je crois que j'ai oublier de penser aux proportions... Je suis tout aussi bloquer que vous... Mes ailes sont trop grandes pour que je les déploies ici... Tout à coup la situation me semble bien moins plaisante... Pardonnez moi d'avoir été présomptueuse. Au faite, je me prénomme Reko, enchantée... Puisque nous sommes bloquées ici et si nous faisions connaissance?

Ah, je me disais bien aussi. Ces ailes étaient trop grandes par rapport à la pièce du restaurant ! Mince, il fallait trouver un autre moyen de sortir de la, sans tuer tout le monde dans la pièce. Je pris la parole enfin pour me présenter à mon tour, avec une voix douce et calme:

- Ah, je suis Anwen Worthington, vous êtes un ange ? Je suis une élementale de l'eau ! A mon avis, si vous voulez descendre il faudra trouver quelque chose qui ne blessera pas les autres clients du restaurant, sinon je ne serais pas bon signe pour nous. Au fait, vous avez pris quoi comme recette ? Cela a l'air bon dis donc ! Miam !!

Je bavais littéralement sur la assiette de la jeune femme. Puis, je repris mes esprits et j'appelais le serveur pour qu'il me donne la même chose que la jeune femme qui semblait beaucoup aimé son repas. Le serveur vint vers moi avec une facilité déconcertante, il prit en note ce que je voulais et il partit dans la cuisine pour me préparer cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mar 16 Avr 2013, 17:43



Déchue VS Apesanteur
Au mot ange, Reko manqua de s'étouffer avec son moelleux au chocolat. Ses yeux roses se posaient sur la jeune femme, n'avait-elle jamais vu d'anges? Ni de déchus? Après avoir terminer sa bouchée elle laissa la jeune Anwen commander son repas et une fois cela fait dit paisiblement.

-Ma chère amie, je ne suis pas une ange non. Enfin, pas exactement. Je suis une ange déchue. Les anges ont les ailes blanches, les miennes sont noires. N'avez vous jamais rencontrer d'anges ou d'ange déchus?

Pour le moment le sort était stable. Même s'il les empêchaient de redescendre, ils ne bougeaient pas d'où ils étaient... Mais bien entendu, c'était pour le moment. Car presque tout de suite après de Reko ai fini sa phrase un client traversa la salle en volant. Sa chaise était devenue incontrôlable et le traînait partout à travers la salle. Tel un cheval de mauvaise humeur, la chaise stoppa net pour envoyer valser le client. Il tomba de plusieurs mètres et bien entendu, se fit mal. Tsuji qui venait d'apporter le plat d'Anwen, se précipita vers le client gêner et affoler.

Une femme plutôt riche qui était un peu plus loin, témoin de la scène fit un scandale.

-Que l'on m'appelle le patron! C'est inadmissible! Je veux descendre et toute de suite! J'en ai marre de rester ici je veux descendre! Faite moi descendre!

La femme avait terminer sa phrase en se mettant à pleurer tel un enfant qui faisait un caprice. Visiblement elle craquait complètement et la tension était palpable. Les visages des clients étaient fermés, les sourcils froncés, aucun sourires ne perçait cette expression de mauvaise humeur. Reko remarquait que Tsuji ne cessait d'amener des boissons, des desserts offert par la maison afin de faire patienter tout ce petit monde. Mais cela n'était pas une bonne chose. Non seulement le restaurant allait faite faillite s'il servait trop de nourriture gratuite, mais en plus cela ne semblait pas faire patienter les clients.

La déchue craignait que sa chaise se mette à devenir folle elle aussi. Il était vrai que pour le moment, seule la chaise de ce pauvre client avait péter un plomb mais la jeune femme restait sur ses gardes. Au cas ou, elle avait poser une main sur la table pour s'y accrocher si la chaise l'embarquait. Se plongeant dans ses pensées oubliant quelque peut sa compagne de table, Reko parut absente. Elle repensait à la façon dont Anwen était venue jusqu'à elle. Elle avait d'abord prit une impulsion grâce à la table puis avait brasser comme elle pouvait dans les airs.

C'était peut-être ça la solution! Revenant à elle, Reko dit d'une voix calme.

-Je sais qu'il est impoli de quitter une table pendant que les autres mangent mais j'ai peut être une idée pour nous faire descendre d'ici.

Le plafond était parfaitement à portée de main, la déchue posa ses deux mains sur ce dernier et poussa de toute ses forces. La chaise et la déchue descendirent d'un bon mètre pour remonter aussitôt. Visiblement, c'était la bonne technique mais ce n'était pas encore suffisant. Il aurait fallut plus de force à la jeune femme pour se propulser jusqu'au sol et de bon réflexes pour descendre d'un bond de sa chaise.

-Ce n'est pas encore ça, mais je crois que c'est une technique à développer!

Reko réfléchissait très vite, puis d'un coup, eut une idée qui lui passa en tête comme un éclair.

-Anwen, nos chaises sont pour le moment droites, et nous sommes presque collées au plafond. Si je me souviens bien la chaise du client qui à foncé à travers la pièce était inclinée. Et si c'était ça l'astuce? Si la direction de la chaise donnait la direction dans laquelle elle allait? Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mer 17 Avr 2013, 19:43

Alors que j'attendais mon repas en regardant tout le monde, je comprenais bien que les clients commençaient à s'énerver à force d'être perchée en haut. Il était vrai que je ne pourrais pas rester longtemps collée au plafond, la tête en bas. Je me sentirais pas bien après que je serai redescendue, mais bon, je devais trouver une solution. Puis, la jeune femme avec qui je mangeais, fit s'étouffer. Elle me dit qu'elle n'était pas un ange, mais un ange déchu. AH mince !!!!! Je n'avais pas remarqué la couleur de ses ailes, qui étaient dans son dos. je savais qu'il fallait faire attention aux remarques et qu'il ne fallait pas se tromper entre un ange et un ange déchus, sinon ce ne serait pas bons signe pour la suite des événements. Alors que j'allais m'excuser pour cet affront, une cliente se prit la parole pour dire qu'elle en avait marre d'attendre comme cela, sans qu'on puisse bouger du plafond. les autres clients commencèrent aussi à râler mais doucement...


Mon repas arriva quelques minutes plus tard ! Enfin! J'avais tellement envie de manger un peu, donc je dévorais tout ce qui avait dans l'assiette, mais je vis que Reko me regarda et prit la parole. Elle me disait qu'elle ne devait pas sortir de table comme cela, car c'était impolie de faire cela avec une invitée, mais elle savait ce qu'elle faisait pour nous descendre de là. J'étais en train de manger, donc je n'avais pas pu voir ce qu'elle faisait au juste. je finissais mon plat principal avant de commencer mon dessert, un bon gâteau au chocolat. Miam ! Puis, elle prit la parole comme si elle avait trouvé quelque chose pour qu'on puisse sortir d'ici, sans trop dégâts:

-Anwen, nos chaises sont pour le moment droites, et nous sommes presque collées au plafond. Si je me souviens bien la chaise du client qui à foncé à travers la pièce était inclinée. Et si c'était ça l'astuce? Si la direction de la chaise donnait la direction dans laquelle elle allait? Qu'en pensez vous?

Je relevais la tête rapidement pour entendre ces paroles. Elle avait dit qu'elle avait peut être trouver le moyen de sortir de là ?Stop stop ... Comment avait elle pu faire une telle conclusion ? je ne comprenais pas très bien mais je devais lui faire confiance pour pouvoir descendre de là, et prochainement, sinon j'allais péter un câble dans le restaurant, et je pourrais tout détruire en quelques minutes à peine. Enfin, bref, il était vrai que ce n'était pas une si mauvaise idée, peut être que les chaises nous aideront à nous faire descendre de là. Mais, il fallait avoir beaucoup de forces pour pousser nos chaises, Donc, j’arrêtais de manger pour prendre la parole et m'exprimer :

- D'accord, j'avoue que ce n'est pas mal comme idée. Mais il faut avoir beaucoup de force pour faire cela, non ? Il faut que nos chaises ne résistent pas à ce que nous voulons faire. Mais, c'est très mal barre, on peut toujours le faire, nous verrons bien au final !

Je lui souris, mais je ne savais pas comment faire pour réaliser cet acte. Je ne pourrais pas le faire plusieurs fois, car sinon je n'aurais plus de force, mais je me demandais si je ne pourrais pas utiliser mon pouvoir de l'air pour voler ?

- Tiens, penses tu que je ne pourrais pas m'en sortir avec le contrôle de l'air ? J'aurais peut être une chance non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Le sol, il est pas palpable. [Pv. Anwen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anwen et le Roi
» Aeden (Anwen W.)
» Retrouvaille [PV Anwen]
» Les rebelles de Pabamiel [PV Anwen]
» [VI] - Oh ma belle Juliette, où es-tu ? [Anwen]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Mers :: Mers - Ouest-