-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Quête] L'Art du Niséis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11271
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] - Médecin [Rang III] - Éleveuse de Vaches [Rang I] - Investisseur [Rang II] - Prêtresse d'Amsès [Rang I]
Mancinia Leenhardt
Mar 27 Juil 2021, 11:53


Illustration - Lovecacao

L'Art du Niséis


Partenaire - Solo
Mission - Engagée dans le but d'instruire Mancinia au Niséis avant la venue d'une délégation des Filles de Maëlith chez les Humains, Érina se découvre la volonté d'aller encore plus loin dans son apprentissage, tout en aimant transmettre à autrui | Lié avec Kūṭanītī

Érina était anxieuse, même s'il n'y avait pas de véritable raison à cette nervosité : elle était vêtue correctement, sa demeure était impeccable, les biscuits étaient prêts et il ne lui restait plus que l'eau à mettre sur le feu pour préparer du thé. Elle avait tant voulu revoir l'Imprévisible que, maintenant que cette dernière lui avait proposée de venir, elle se sentait embarrassée et excitée en même temps. On aurait dit une admiratrice qui allait rencontrer son idole et même si l'idée semblait ridicule, ce n'en était que plus vrai. Elles allaient avoir une véritable conversation, plus que de se croiser au hasard des routes et des événements, comment cette idée ne pouvait-elle pas la réjouir ? L'Ange osait entrouvrir sa porte d'armoire, voyant Milumi dissimulée, avec un petit coussin sur lequel elle dormait. Il y avait un effet de lumière et quelques pages, pour qu'elle puisse dessiner au besoin. Sa créatrice sourit. Elle savait que sa magie ne serait pas tordue par l'antimagie de son invitée, mais elle ne voulait prendre aucun risque de l'embarrasser. L'heure du rendez-vous arrivait, tandis qu'elle peinait à contenir son impatience, qui serait à la hauteur de sa déception si la Marquise de Nylmord avait un imprévu de dernière minute. Il s'avérait que ce ne soit pas le cas et les coups toqués contre le bois l'incitèrent presque à se précipiter devant la poignée pour l'ouvrir, doucement, avant que sa voix n'émerge de sa gorge, articulant avec un ton presque timide.

B ... Bonjour.
Bonjour, Érina.

Avec son sourire, Mancinia avait une aura claire, même sans égaler celle des Anges. Elle était aussi lumineuse qu'un astre. Si elle n'était pas une Humaine, Érina aurait pu la croire membre de sa race dès l'instant de leur rencontre, celle-ci ayant toujours été une défenderesse du Bien. Autant dire qu'une telle personne à leurs côtés aurait fait sensation. Qu'est-ce qu'elle disait ! L'Imprévisible était de leur côté ! C'était l'Écuyère de l'Aurore, celle qui avait ramenée la renaissance sur leur ancienne alliance aux côtés de son Gardien ! Autant dire que la relation entre ces deux-là ne pouvait qu'inspirée plein de monde ! L'Ange eu un léger sursaut avant de s'écarter et de la laisser entrer.

Excusez-moi, je n'ai pas l'habitude d'avoir de la visite.

Elle vivait dans un appartement, au-dessus d'une boutique de vêtements. Ce qui devait être temporaire est devenu permanent, au fil des ans.

C'est moi qui m'excuse de ma venue à l'improviste.
Mais non, voyons !

Avoir du temps de venir lui rendre visite ... Elle avait les traits tirés, fatigués, on ressentait son investissement dans plusieurs domaines. Comment ne pas être admiratif ?

Installez-vous, je vous en prie, si vous avez ... Oh ! Est-ce que vous voulez boire une tasse de thé ?
Volontiers.
Je vous prépare ça tout de suite !
Érina, débutait Mancinia d'un ton amusé. Je l'ai déjà dit, mais ... Je pense que l'on peut se tutoyer maintenant. Cela fait des années que l'on se connait. Qu'est-ce que tu en dis ?
C'est vrai ?! s'exclama-t-elle. Ce serait tellement génial si ... Oh, le thé !

L'Humaine eu un léger rire devant sa réaction. C'était dans sa nature d'être bienveillante, agréable et serviable, peut-être un peu niaise, mais les années l'avaient transformées. Certaines épreuves également. Chacun avait grandis, à sa manière. L'Immaculée servit les boissons chaudes, avant de s'installer, discutant volontiers de tout et de rien, avant d'aborder des questions plus personnelles.

Est-ce que tu t'es mariée ?
... C'est compliqué.

Elle ne voulait pas mentir, alors elle choisissait l'omission.

Je comprends. Vu la situation des Anges, il est plus délicat de trouver une âme que l'on aime, surtout si vous n'êtes pas en mesure d'enfanter de votre race ...
Je crois que ça me serait difficile d'être mère.
Ce n'est pas une obligation, c'est seulement que ...
C'est seulement que ... ! reprit-elle en la coupant, embarrassée. Certains événements de mon passé n'ont pas été éclaircis et ne sachant pas d'où je viens vraiment, est-ce que je pourrais guider correctement des enfants ?

Mancinia penchait doucement la tête sur le côté, les lèvres pincées et l'air désolée.

Je suis navrée que tu aies vécus de tels moments. Si tu ne souhaites pas en parler, tu n'en es pas obligée. Nous pouvons simplement changé de sujet.

Érina ne se doutait pas que sa mère n'était pas si loin de sa personne, cette femme qu'elle rêvait de rencontrer ... Cette femme qui ne l'avait jamais aimé. Mancinia glissait doucement ses mains dans celles de l'Ange, qui acquiesçait. Si elle se remémorait trop ces épisodes navrants, elle allait pleurer et ne voulait pas gâcher ce moment.

Tout ira bien, souffla l'Humaine.
Tu es adorable, Mancinia.
Et tu as laissé ton eau sur le feu.
Oh !

Elle sursauta et se releva d'un bond pour filer jusqu'à la cheminée et retirer la marmite. Sa tentative de détournement d'attention avait réussi, maintenant, Mancinia se devait d'être honnête.

À dire vrai, je suis également venue avec une idée en tête.
Dis-moi ?
Je voudrais que tu m'enseignes le Niséis.

Post I - 845 mots


[Quête] L'Art du Niséis Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhard En ligne
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11271
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] - Médecin [Rang III] - Éleveuse de Vaches [Rang I] - Investisseur [Rang II] - Prêtresse d'Amsès [Rang I]
Mancinia Leenhardt
Mar 27 Juil 2021, 13:00


Illustration - Lovecacao

L'Art du Niséis


Mancinia était assise sur sa chaise, les mains unies devant elle, avec un visage terriblement sérieux. Érina l'observait, les yeux écarquillés de surprise devant cette soudaine demande, au point de ne plus bouger durant quelques instants, le temps que l'information ne parvienne à son cerveau.

Vous voulez apprendre le Niséis ?!

Son exclamation donnait du ton à son incompréhension.

J'ai entendu dire que tu avais eu une place chez les Orines, durant quelques années, avant de revenir auprès des Anges.
Eh bien ... Oui, mais ... Je ... Je ne maitrise absolument pas la langue des Orines, uniquement les bases !
Les bases me seraient amplement suffisantes pour l'instant.

L'Humaine était satisfaite de ne pas avoir essuyé un refus immédiat, mais elle demeurait consciente d'avoir quelques explications à donner.

Je cherche seulement à montrer la volonté des Humains à se rapprocher des Filles de Maëlith, lorsqu'elles viendront à Utopia. Tu ne le sais peut-être pas, mais j'ai été choisie pour seconder la superviseuse de cette alliance. Il 'est donc important pour moi de donner le meilleur de moi-même, y compris pour mettre à l'aise nos invitées.

Elle marquait une pause.

Je n'ai pas envie de demander un Professeur expérimenté, même si elles accepteraient certainement ... J'aimerais avant tout me débrouiller par moi-même. En échange, j'accepte de t'apprendre l'Alikir.
Quoi ?!

Érina voyait que son interlocutrice ne lui mentait pas, elle n'en avait aucune raison. Depuis longtemps, l'Ange avait envie de communiquer autrement qu'en Commun et en Naciaze, apprendre le Niséis avait été gratifiant, mais elle aurait aimée étendre ses connaissances pour converser avec tous. Elle n'avait jamais tentée et ... L'Alikir était une langue complexe, très peu parlée en dehors des Cités Humaines et seuls les amis de la race avaient le droit de l'apprendre. Les Anges étaient des privilégiés, ils n'en avaient simplement pas conscience.

Un ... Uniquement les bases ?
Uniquement les bases.
Rien d'autre ?

Mancinia l'observait un instant, déroutant ses pupilles en réflexion avant de revenir à leur place initiale.

Si tu sais m'apprendre les bonnes manières pour ne pas être impolie avec elles, ainsi que leurs moeurs, leurs habitudes et leurs coutumes, cela m'aiderait.
Bon, dans ce cas, heu ... J'accepte !
Merci, Érina !

D'ordinaire, l'Ange n'aurait pas accédée à cette demande, très soucieuse de préserver les secrets qu'on lui avait transmis, mais celle qui lui avait demandée de l'aide n'était pas n'importe qui. C'était une Ambassadrice, celle qui était d'ailleurs chargée de la question des Anges parmi les Humains. Oh, Mancinia n'était pas seule dans cette obligation, mais cela voulait dire que les deux Gouvernements avaient mis leur confiance en elle et, si les Orines faisaient pareilles, il n'y avait aucune raison de lui bloquer le chemin, surtout pour un acte aussi respectueux. Par ailleurs, Érina était consciente que son interlocutrice était loin d'avoir volé ses titres, ne dirigeant pas plusieurs établissements sans raison. Des rumeurs courraient sur des investissements massifs à l'encontre d'entreprises angéliques, dont celle de son compagnon, qui avait économiquement sorti la tête de l'eau au point de s'agrandir, d'engager du personnel et de créer une école de marbrerie qui avait pris quelques apprentis, dont certains revenaient de la Terre Blanche. De son côté, l'Imprévisible avait été surprise de l'intégration de l'Ange au sein de l'Ordre des Geishas, dont le renom lui avait été étranger durant longtemps, avant de s'intéresser sincèrement aux Orines. Elles étaient rares et elle n'en avait croisées presque aucune en dehors de leur territoire. Elles étaient relativement discrètes et, de ce fait, Mancinia n'en savait que très peu les concernant.

Mancinia espérait avoir quelques facilités dans son apprentissage, puisqu'elle maniait plusieurs langues, en dehors du Commun et de l'Alikir. Elle avait une maîtrise exquise du Naciaze, comme si elle était née au sein des Ailes Blanches, avait étudier l'Arshalà et s'en sortait honorablement avec le Zul'Dov, autant dire qu'elle connaissait avec exactitude les insultes du langage des Réprouvés, mais elle était loin de savoir tenir une conversation avec eux. Elle n'aurait pas tenté, à moins de vouloir se prendre une hache volante dans le dos entre deux champs de Bouton d'Or. Si elle se destinait désormais à l'étude du Niséis, ce n'était pas la seule langue dont elle voulait acquérir la maîtrise. L'Anataema des Déchus et l'Hyriël des Ygdraë se trouvaient également sur sa liste, mais elle comptait se consacrer à un apprentissage à la fois, elle n'aimait pas mélanger et surtout, d'autres priorités et d'autres examens à travailler. La Fille du Soleil voulait être remarquée, briller aux regards des autres et être de plus en plus légitime sur les postes qu'elle convoitait. Sur le poste. Tout cela n'était pas gratuit, rien ne l'était. Elle allait redoubler d'efforts.

Post II - 780 mots


[Quête] L'Art du Niséis Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhard En ligne
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11271
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] - Médecin [Rang III] - Éleveuse de Vaches [Rang I] - Investisseur [Rang II] - Prêtresse d'Amsès [Rang I]
Mancinia Leenhardt
Mar 27 Juil 2021, 15:35


Illustration - Lovecacao

L'Art du Niséis


Elles avaient continué de discuter de la situation des Humains sur la scène internationale, ce qui ne manquât pas de montrer à Érina sa méconnaissance totale sur le sujet, encore qu'elle ignorât les volontés d'une Souveraine qui n'était pas la sienne était une chose, mais cela s'étendait aux accomplissements des Immaculés dans le domaine. Pour elle, sa race s'était liée d'une amitié solide avec les Enfants de Sympan et les Mages Blancs, quant au reste, leurs ennemis restaient les Démons. La doctoresse avait bien compris qu'ils étaient irrécupérables, mauvais et violents, ne regrettant en rien leur division soudaine. Quant aux Sorciers, ils avaient sauvés des vies. Celles de ses compatriotes, mais malgré tout ... Égarée dans ses pensées, une dominait clairement : elle avait eu de la chance de ne pas avoir été présente sur la Terre Blanche.



Mancinia avait convenu un rendez-vous au moins une semaine après leurs retrouvailles, quelque chose de plus professionnel. Elles passeraient quasiment toute la journée ensemble à travailler, mais la nervosité de la nouvelle Professeur improvisée avait disparu lorsque l'Humaine se présentait à nouveau, cette dernière étant relativement douée pour mettre les gens à l'aise, malgré l'écart de statut. Surtout que, en ce moment, elle était celle qui devait apprendre. Érina avait été instruite avec les Orines, recevant l'éducation primaire du peuple, les bases devant être étudier par les apprenties. Elle avait tout noté dans un carnet pour ne rien oublier, c'était quelque chose qu'elle relisait souvent, au point de le connaitre par coeur. Au pire, si elle ne savait pas ... Elle ne savait pas.

Avant d'apprendre le langage des Orines, il est important de connaître les bases de la politesse qui ont court chez elles. Une des plus basiques reste l'inconcevabilité d'être en retard et il est même de bon ton d'être présente entre cinq à dix minutes avant un rendez-vous. D'ailleurs, lorsqu'elles rencontrent quelqu'un, elles évitent les contacts physiques, aucune embrassade, ni poignée de mains, seulement une inclinaison légère et rapide de la tête suffit.
Elles ont beaucoup de règles de politesse ?
Oui, tout est relativement esthétique et à sa juste place. Par exemple, lors d'une première rencontre, on utilisera « hajimemashite » en guise d'introduction, puis lorsque les présentations sont terminées, ce sera « yoroshiku onegaishimasu » avant de se lancer dans la suite de la conversation et ...

Mancinia avait écarquillée les yeux en l'entendant prononcer ces mots, qu'elle entendait pour la première fois, avec une aisance déconcertante. Est-ce que les autres réagissaient ainsi lorsque l'Alikir sortait de sa bouche ?

Pardon, est-ce que je vais trop vite ? se reprit l'Ange, soudainement inquiète.
Non, c'est juste que ... Tu as l'air de dire ces paroles assez facilement.
Ah, oui, mais ... il s'agit des bases ! Regarde ! « Hajimemashite » veut simplement dire qu'on est enchanté de rencontrer la personne, quant à « yoroshiku onegaishimasu » c'est un moyen poli de dire qu'on s'en remet à elle. Ce sont véritablement les personnes ayant un haut niveau qui s'en servent ! Vous pouvez très bien saluer normalement une Orine, ce sera très bien pour un début, comme dire « kon'nichiwa » en journée et « konbawa » en soirée.
D'accord.
Ne t'en fais pas, Mancinia, on s'amusera avec le vocabulaire plus tard, c'est simplement pour te montrer un peu !

L'Humaine sourit en acquiesçant. Elle n'hésitait pas à prendre des notes, même si elle se trompait visiblement sur l'écriture des mots en Niséis.

Je ne saurais que te conseiller d'éviter de te mettre en avant, ou de donner de l'importance à tes actions, de sorte à ce que tes interlocutrices évitent de se sentir humiliées, il est même courant de refuser poliment les compliments. À savoir que lorsqu'on est en entretien, notamment avec des personnes d'un rang supérieur à soi, croiser les jambes est très impoli, tout comme couper la parole de votre interlocutrice.

Mancinia allait devoir faire attention à cette mauvaise manie de ses membres inférieurs, avec les vêtements que portaient souvent les Humains, c'était assez courant pour dissimuler ce qui devait l'être devant quelques yeux baladeurs.

Ne pas parle trop, sois brève, concise et humble.
Tout ce que je ne suis pas capable de faire.

Érina éclatait de rire devant sa remarque, mais elle était emprunte de sincérité : elle aimait beaucoup parler, même de tout et de rien.

Je t'assure que c'est vrai !
C'est tout un savoir à apprendre, Mancinia, tu devrais y arrivée avec des efforts, tu verras !

Ses encouragement lui réchauffaient le coeur, mais tout ce qu'elle pouvait faire, s'était d'être prudente quant à ses propos. Ce n'était vraiment pas une mince affaire.

Et c'est donc pour cette raison qu'elles sont souvent assises à genoux ? Par politesse ?
Le Seiza, reprit l'Ange en comprenant où elle voulait en venir. L'Assise Correcte, la manière traditionnelle qu'on les Orines de s'asseoir. Je vais te montrer comment elles font.

Post III - 820 mots


[Quête] L'Art du Niséis Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhard En ligne
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11271
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] - Médecin [Rang III] - Éleveuse de Vaches [Rang I] - Investisseur [Rang II] - Prêtresse d'Amsès [Rang I]
Mancinia Leenhardt
Mar 10 Aoû 2021, 16:23


Illustration - Lovecacao

L'Art du Niséis


Érina se redressait de son siège, prenant place dans un espace assez dégagé, sur le côté de la table, tandis que Mancinia l'observait avec curiosité, avant de s'agenouiller sur le sol en pliant ses jambes en dessous de ses cuisses, tout en reposant son postérieur sur les talons. Ses chevilles sont tournées vers l'extérieur du corps, au fur et à mesure que le dessus des pieds descend, afin que, dans une forme légèrement en « V », le dessus des pieds soit à plat sur le sol et que les gros orteils se chevauchent, avant que ses fesses ne descendent vers le bas.

On plie modestement les mains sur les genoux ...

Elle lui montrait avec une grâce qu'elle ne lui connaissait pas.

... selon les circonstances.

Elle exécutait les choses en les lui expliquant, plaçant sa main sur le haut de ses cuisses, les paumes vers le bas et les doigts fermés ensemble. Le dos est gardé droit, mais détendu, d'une manière naturelle.

Traditionnellement, les femmes s'asseyaient avec les genoux collés, alors que les hommes les gardent légèrement séparés, malgré leur rareté au sein de la race, c'était une spécificité permettant de les distinguer. Certaines entrées et sorties sont assez codifiées, elles aussi, selon l'occasion et même le type de vêtement revêtu.

Elle clignait des yeux, ayant peur de s'être trop attardée sur ce point, mais comme l'Humaine l'écoutait sérieusement, Érina se ravisait de s'interrompre abruptement.

Il n'est bien sûr pas obligatoire de suivre cette méthode. Elle est surtout utilisée par les Orines combattantes et encore, il s'agit d'un autre type d'assise, plus spécifique à leur enseignement. Très peu d'étrangers possèdent des tatamis, indispensables pour ne pas se blesser, ou au moins, un sol plat.

En effet, l'Ange avait mal aux genoux rien que de rester dans cette position, alors que son sol était relativement plat, mais boisé, ce qui ne manquait pas de frotter contre sa peau, qui s'était rougie sous ses vêtements.

Mais ... Pourquoi l'as-tu apprise, si tu ne t'en sers pas ?
J'avais ... J'avais débuté les études pour devenir une Geisha, comme tu le sais.

Oui, c'était la raison de sa présence. Le regard de son interlocutrice se fit plus fuyant, soudainement.

J'ai atteint le Rang de Rinda, avant de ... devoir interrompre mon enseignement.

Mancinia n'avait pas besoin de précision sur la raison de cet arrêt, comprenant très bien que son amie était en train de mentionner le Génocide ayant secoué les Immaculés, la contraignant à revenir assurer l'effort que chacun avait mis pour redresser ce qu'ils pouvaient, là où ils pouvaient, l'engageant modestement sur la voie médicale. Ils avaient été moins de dix mille à survivre au-delà de ce massacre, ils ne pouvaient même plus enfanter des membres de leur race ... Autant dire que le retour des prisonniers de la Terre Blanche avait vraiment été une source d'Espoir. Dans tous les cas, l'Humaine ne voulait pas remuer le couteau dans la plaie, se contentant de sourire et d'être une ingénue.

Je vois, c'est très impressionnant. Tu es douée !

L'Ange lui rendit timidement son sourire, se disant intérieurement que son interlocutrice aurait aisément pu intégrer l'Ordre regroupant les plus belles femmes de ce monde, tant elle alliait la grâce et la puissance, mais son Ma'Ahid demeurait un frein à cette potentielle ascension en son sein, car la Magie y était également une base primordiale lors des représentations.

Bien ! dit-elle en tapant dans ses mains, pleine d'enthousiasme. Je vais t'apprendre les bases de la langue, ensuite, quelques phrases utilisables rapidement et quelques caractères utiles ! Tu vas avoir du travail pour notre prochaine séance !



Mancinia était consciente de réaliser un véritable caprice en étudiant quelques ouvrages transmis par sa professeur, mais son paraître devant les Poseuses d'Énigmes et surtout, devant la Mahestan Sahar, lui était important. Ce serait une sorte d'examen, c'est comme cela que son esprit devait le percevoir et, comme toute personne aimant le contrôle sur ses capacités la veille de celui-ci, l'Humaine allait travailler sérieusement. Cela valait bien ce genre de compromis, surtout que Neah s'amusait à la faire réviser et apprenait les choses en même temps qu'elle. Apprendre en couple les amusait. Lorsque la rencontre serait terminée, si ce n'était pas aussi concluant qu'escompté, rien ne la contraignait à poursuivre cet apprentissage chronophage.

Oguèn'ki dèss' ka ?
Djôzu desu.
Iié, iié.

Apprendre à simplement demander comment allait quelqu'un, c'était une chose qu'elle réalisait souvent, mais comme toujours, cela lui semblait curieux de le réapprendre dans un nouveau dialecte, même si celui-ci s'avérait un peu plus simple que ce qu'elle n'aurait cru. Peut-être parce qu'elle avait un but bien défini ?

Tu t'en sors bien !
J'aime beaucoup la prononciation, cela doit aider.

Le Niseis s'avérait être une langue délicate, d'une douceur chantante, dont un ton pouvait le rendre mélodieux, sensuel ou terrible.

C'est vrai, admit Érina. Et qu'en est-il de l'apprentissage de l'écriture, est-ce une réussite, ou c'est assez moyen ?

Post IV - 825 mots
- Djôzu desu - Vous êtes doué [réponse fréquente quand on dit qu'on apprend le japonais)]
- Iié, iié = Non, non [pour paraître modeste envers la personne qui nous complimente]



[Quête] L'Art du Niséis Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhard En ligne
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11271
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] - Médecin [Rang III] - Éleveuse de Vaches [Rang I] - Investisseur [Rang II] - Prêtresse d'Amsès [Rang I]
Mancinia Leenhardt
Mar 10 Aoû 2021, 17:53


Illustration - Lovecacao

L'Art du Niséis


Son sourire s'était crispé devant celui de son interlocutrice, certes, il ne trahissait aucune méchanceté, ni même un sadisme de la voir se débattre avec des choses complexes, ayant toujours un mot encourageant, mais Érina savait aussi être sévère. Un aspect de sa personnalité que l'Humaine ne connaissait pas, tout du moins, elle n'avait nullement l'air mauvaise et s'évertuait à vouloir rendre la chose meilleure, ce petit trait de caractère lui allait aussi bien qu'à Neah. Dans tous les cas, elles allaient abordées l'écriture, sans doute le cours que Mancinia aimait le moins, car le Niséis était une langue chantante et donnait envie de poursuivre son écoute, mais son alphabet avait un point commun avec l'Alikir : il était un cauchemar à apprendre. Combien de temps avait-elle consacrée au traçage des symboles en essayant de retenir leur signification ? La moindre courbe avait son importance, dans un esthétisme codé et étudié depuis longtemps. Pour l'habituer, Érina lui avait donné quelques textes à traduire, rien de bien long ou de complexe, mais qui s'était avéré être un véritable casse-tête pour l'Imprévisible.

Je ne savais pas lequel utiliser.

C'est ainsi qu'elle essayait de mettre en avant une erreur, non pas parce que l'emplacement était un vide blanc, mais parce que la manière d'être désolé lui paraissait obscur.

Pour s'excuser, on utilise le mot « sumimasen » accompagné d'une brève inclinaison de la tête. Si l'on éprouve un sentiment de culpabilité on dira plutôt « gomen nasai » , mais entre amis un simple « gomen » ou « warui » est plus souvent employé.
Ah ! s'exclama-t-elle en comprenant. Dans ce cas ... cela s'écrirait ... Comme ça ?
Presque, sourit-elle en lui demandant son outil d'écriture, pour compléter. N'oublie pas la boucle.

Mancinia tapait sa langue contre son palais, visiblement contrariée de ne pas parvenir à tracé correctement. Certains dialectes demandaient plus d'une année pour en connaître les rudiments, alors que d'autres ne prenaient que quelques semaines, cela dépendait d'énormément de facteurs, mais celle-ci ne renonçait pas, malgré les difficultés, ce qui rendait assez fière sa Professeur.

Tu t'es bien améliorée, tu sais ? En moins de deux semaines, on ne va pas se mentir, c'est impressionnant.
En combien de temps as-tu maîtriser ça ? maugréa-t-elle.
Trois mois.

Choquée, Mancinia ne savait plus quoi répondre. Elle l'avait demandé pour savoir à quel point elle était à la ramasse, mais il semblerait que ce ne soit pas totalement le cas, aussi, sa bouche demeurait scellée.

Tu te sous-estimes vraiment, ce n'est pas parce que c'est nouveau que tu es moins compétente !
... C'est exactement ce que Neah m'a dit, soupira-t-elle.

Le sourire qu'elle décocha ensuite intriguait vraiment l'Ange, désireuse de lui poser plein de questions sur son Ange Gardien, mais ce n'était pas l'heure de parler des liens les unissant où elles risquaient de se perdre dans la conversation. Surtout qu'elle-même avait un secret bien gardé et ne se sentait pas encore le coeur de le confier, même à quelqu'un d'aussi respectueuse et discrète que Mancinia. Après les corrections habituelles, elle lui donnait de nouveaux textes qui, mine de rien, étaient un peu plus complexes, sans que son étudiante ne s'en rendent compte de suite.

Je vais t'apprendre quelques moeurs concernant les Orines, notamment sur la manière dont elles boivent de l'alcool.

Érina prit conscience que sa manière de l'annoncer n'était peut-être pas la bonne.

É ... Évidemment, elles ne boivent pas plus que nécessaire !
Je présume que savoir apprécier les bons alcools est une qualité indispensable.
C'est cela !

Heureusement que, de temps en temps, Mancinia rattrapait ses bêtises. L'Ange se redressait de sa chaise, presque enchanté de se dégourdir les jambes après quatre heures d'assise, ce qui ne semblait guère déranger celle qui était en train de réfléchir à ses nouveaux devoirs, tandis qu'elle lui lançait une oeillade qui n'était absolument pas discrète, avant d'ouvrir son armoire et de prendre deux petits verres transparent, ainsi qu'une bouteille qui pourrait ressembler à s'y méprendre à du vin. Elle vint les remettre sur la table, avant de s'asseoir. Une chose était certaine, l'Humaine ne s'était pas attendue à devoir réaliser une dégustation, encore moins de devoir avoir à faire à un aussi petit verre d'alcool, habituée à autre chose, car malgré son raffinement, elle savait aussi boire. Autant dire que les cours donnés par Érina étaient vraiment surprenants, en plus d'être intéressants !

Post V - 794 mots


[Quête] L'Art du Niséis Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhard En ligne
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11271
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] - Médecin [Rang III] - Éleveuse de Vaches [Rang I] - Investisseur [Rang II] - Prêtresse d'Amsès [Rang I]
Mancinia Leenhardt
Mar 17 Aoû 2021, 09:20


Illustration - Lovecacao

L'Art du Niséis


Ce petit verre devant vous est un verre à Soju, qui est comparable au Saké dans sa composition et dont le nom est bien plus rependu à l'étranger, mais qui comportent des différences notables sur sa fabrication. C'est néanmoins celui qu'on déguste, en général.

C'était ainsi qu'elle présentait ce qu'elles allaient boire. Érina estimait qu'il valait mieux pour l'Humaine de goûter les différences au niveau des boissons ou de la nourriture, de les vivre pleinement, comme elle-même les avaient vécus, sinon, ce ne resterait que des suppositions et cela pouvait lui donner des aprioris. Sans doute auraient-elles pu consommer du thé, mais Mancinia avait l'habitude des variations dans ce domaine, entre ses habitudes chez les Humains et les goûter Magiciens, celui des Orines ne devrait pas la dépayser pour autant. Mancinia eu un froncement de sourcils devant la petitesse des contenants.

Ceci est-il réellement un verre ? demanda-t-elle avec méfiance, plus que curiosité.
Oui, c'est un alcool très fort, donc, un petit format est nécessaire.

L'Ange lui tendit un des verres dans les mains, au lieu de le poser directement sur la table.

Veille à pencher légèrement le verre lorsque quelqu'un te sert.
Peut-on réellement goûter une chose avec une seule gorgée ?
C'est plutôt mignon, non ?

Elle disait cela en riant tout en lui montrant l'art de servir la boisson, la manière de tenir la bouteille au débit qui était versé. Érina ne payait pas de mine, mais elle était vraiment agile de ses mains. Celle-ci reposait ensuite la bouteille, avant de prendre son propre verre en main.

Il est de coutume de verser le Soju pour votre voisin, sourit-elle avec malice pour inciter son élève à reproduire les mêmes gestes. Si tu vois qu'un invité a vidé son verre, tu peux prendre l'initiative de le remplir. Ils se chargeront de faire de même avec le tien. Relève un peu pour ne pas paraître pressée devant tes interlocuteurs ... oui, c'est ça, tu te débrouilles bien !

Cela s'avérait plus complexe qu'elle ne l'aurait cru. Mancinia était habitué à boire dans des verres à vin, ou carrément dans de petites jarres dans le cas de l'alcool humain. Shapûr l'avait initié aux boissons fortes, mais elle s'évertuait toujours que ce soit avec modération, contrairement à son camarade qui se laissait aller sans la moindre gêne, car elle n'appréciait pas être ivre et perdre tout discernement, surtout avec un statut tel que le sien.

Dans le cadre où règne une certaine hiérarchie, il est habituellement de mise que les moins gradés remplissent le verre de leurs supérieures.

Donc, Mancinia allait devoir jongler avec ses différents titres honorifiques en ne sachant pas exactement lequel les Orines choisiraient de lui discerner et qui deviendrait le principal lors des différentes négociations, car si elle était une Marquise sur les terres Magiciennes, au point que ce titre soit le principal usé par les Anges pour la désigner, chez les Humains, elle n'était qu'une Matasif. Ce n'était pas pour cela qu'on la prenait de haut, mais la vie n'était guère pareille. Sans doute était-ce la raison pour laquelle on l'avait désignée comme Ambassadrice, pour équilibrer le rapport entre les différentes hiérarchies représentées.

Il est considéré comme impoli de commencer à boire alors que les autres n'ont pas reçu leurs consommations. Si vous recevez votre boisson ou votre nourriture avant celle des autres, attendez patiemment que le serveur arrive avec le reste. Vous pourrez alors savourer le tout, tous ensemble !

Ça lui semblait logique. En fait, plus elle progressait, plus Mancinia trouvait des familiarités avec l'étiquette des Magiciens, qu'on lui avait enseigné, mais les Terres du Lac Bleu et les Terres d'Émeraude étaient voisines, peut-être que ceci expliquait cela ? Non, en fait, car Stenfek et Bouton d'Or était également proches et lorsqu'on voyait les écarts ... Imaginer les Réprouvés boire du thé manquait de lui arracher un fou rire. Elle se reprit.

Et donc, ensuite, on boit directement ?
Dites Kanpai en levant votre verre, cela veut dire Santé !
Je croyais que l'on disait « tchin-tchin » ?

Érina eu un hoquet de surprise, s'étonnant que l'on puisse lui dire aussi posément.

Non ! Non, non, non ! s'exclama-t-elle. C'est un mot d'enfant et il fait référence au ... au ... !

Elle n'arrivait visiblement pas à le dire, relativement gênée.

Au ... ? l'encouragea Mancinia, qui voulait comprendre.
Au sexe masculin, souffla l'Ange.
D'accord, je vois.

En effet, cela aurait été problématique en plein repas diplomatique. D'autant plus si de jeunes Orines accompagnaient les représentantes dans un échange plein de bonne volonté. On lui aurait certainement indiqué avec politesse son erreur, peut-être cela serait devenu la blague de la soirée, mais il y aurait eu de quoi être humiliée de sa méconnaissance, tout comme cela aurait embarrassé les autres représentants Humains. Comme quoi, elle apprenait de ses faux pas : maintenant, elle apprenait tout ce qu'elle pouvait, retenant au mieux des codes qu'elle ne connaissait pas ... Érina poussait un soupir de soulagement. Heureusement qu'elle l'avait avertie ! Mais ... Pourquoi était-elle aussi embarrassée ? Ce n'était pas la première fois qu'elle parlait de l'anatomie masculine et avait eu des hommes pour patients, qui s'était avéré être souvent plus timides que leur soignante. Surtout que Mancinia était aussi une étudiante dans cette pratique, cela ne devait pas la choquée, surtout connaissant les moeurs Humaines et puis ... !

Post VI - 895 mots


[Quête] L'Art du Niséis Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhard En ligne
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11271
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] - Médecin [Rang III] - Éleveuse de Vaches [Rang I] - Investisseur [Rang II] - Prêtresse d'Amsès [Rang I]
Mancinia Leenhardt
Mar 17 Aoû 2021, 09:23


Illustration - Lovecacao

L'Art du Niséis


Érina ? l'interrogea Mancinia, étonnée de la voir sans réaction.
Ah, oui ! s'exclama celle-ci en reprenant ses esprits. La suite ! Ahem ! Boire est un acte social au sein de la communauté, car cela permet de nouer des liens, de mieux se connaître et de se souder. Comme tu le sais, les Orines sont très peu nombreuses. Dans certaines strates de leur société, il est même considéré que c'est une exigence tacite, car unir le groupe aura un impact sur la bonne performance de ses membres et se rencontrer dans une ambiance moins formelle que durant l'apprentissage permet de décompresser, de parler et de rire plus librement.

C'était un système tellement ingénieux, Mancinia devait le reconnaître. Plus ingénieux que l'idée idiote de séparer sa race en plusieurs Royaumes ! Il suffisait de voir comment Muharkel réagissait devant les Anges, ou même devant certaines danses pratiquées depuis des années pour prendre connaissance des dissensions qui ne pourraient plus s'apaiser, désormais. Pour l'Humaine, dans plusieurs années, un conflit serait inévitable. Érina était loin de ses appréhensions politiques.

Il est néanmoins considéré comme impoli de refuser une sortie, comme de refuser un verre ou de boire, tout simplement, car on pensera alors que vous ne voulez pas intégrer le groupe.
Mais ... Les participants ne finissent-ils pas ivres ?
Ils doivent se modérer durant la dégustation et arrêter avant qu'il ne soit trop tard, notamment en s'en allant après une certaine durée. D'ailleurs, la délégation va certainement venir avec des cadeaux, notamment de la nourriture, puisque vous êtes ceux qui invitent. On nomme cela l'Omiyage.

Avec élégance, l'Ange lui montrait les gestes nécessaires, tandis qu'elle l'imitait en l'écoutant.

On utilise souvent ses deux mains pour donner ou recevoir quelque chose. Des présents s'ouvrent hors de la présence de la personne qui offre, à moins que ce ne soit de la nourriture que l'on désire partager. Il vaut mieux interroger celle qui vous fait un présent.
Ah, oui, c'est assez différent de chez nous où il est courant d'ouvrir immédiatement pour voir de quoi il en retourne.
En effet ! C'est pour cette raison qu'il y a une importance particulière dans l'emballage, que ce soit toi qui offres ou que tu reçoives, le contenant est aussi important que le contenu !

Il valait mieux éviter de déchirer ou secouer la chose. Ce n'était pas dans ses habitudes, de toute manière.

Lorsque l'on offre un cadeau, il faut également éviter de le mettre en avant et plutôt dire qu'il s'agit d'une petite chose sans grand intérêt. On utilise souvent la formule « Tsumaranai mono desu kedo, douzo » et, d'ailleurs, on ne refuse pas directement. Comme nous l'avons déjà vu, le « iie » n'est employé que dans de très spécifiques occasions. On utilise plus souvent « daijoubu desu » qui signifie que l'on a besoin de rien d'autre.
Et quand c'est nous qui irons chez elle ? Est-ce qu'en dehors du cadeau, nous devons faire attention à autre chose ?
Eh bien ... Quand vous entrer chez une Orine ou un autre établissement en dehors des officiels, il faut se déchausser dans l'entrée et se servir de chaussures d'intérieur qui sont souvent mis à disposition.
C'est à cause des, hum, tatamis, c'est ça ?
Oui, mais dans ce cas-là, on restera pieds nus.
Il y a des choses à dire dans ces cas-là ?

Il y avait tellement de politesse que cela la déroutait.

Il est d'usage de dire « ojama shimasu » lorsqu'on entre chez quelqu'un, mais ce sont aussi des règles qui ont cours au sein de sa propre maison.
Sérieux ?
Et oui ! Avant de partir, on dira « ittekimasu » et ce à quoi les personnes restant dans la maison répondent « itterashai » ! De même, lorsque l'on revient chez soi on dira « tadaima » ce à quoi on se verra répondre « okaerinasai » !
Ah, oui, une sorte d'au revoir, soupira Mancinia de soulagement. Il y a vraiment beaucoup de règles.
C'est assez strict, mais l'on s'y habitude rapidement lorsqu'on vit dans un tel environnement. Là où il y a le plus de règles, c'est à table, surtout concernant le maniement des baguettes. Néanmoins, tu ne seras pas obligée de répondre à cette demande.
Comment mange-t-il de la viande ou du riz avec des baguettes ?
Il faut savoir que les repas sont généralement constitués de plusieurs petits plats plutôt que d'un grand plat principal et que ceux-ci sont disposés au centre de la table pour que tout le monde puisse s'y servir, de plus, tout est correctement découpé au préalable. Elles découpent chaque chose, car on dit que c'est la marque d'une nourriture de qualité et de respect. Elles ont vraiment une longue tradition de coutellerie que certains étrangers n'ont pas.
Des couteaux spécialisés par aliments et par style de coupes ?

Érina inclinait la tête pour lui répondre positivement. Incroyable. Elles étaient vraiment préparées à servir autrui de tout son talent ... C'était aussi un peu à la manière des banquets Humains, ce qui ne devrait pas la dépayser. Mancinia n'avait pas été aussi intriguée qu'elle aurait pu l'être à Orihime, elle regrettait ses légèretés de l'époque sous l'euphorie de sa place sur un podium. Érina, de son côté, souriait malicieusement.

Et c'est pour cette raison que ... on va cuisiner !
Quoi ? sursautait Mancinia sous la surprise.
Si une Marquise sait cuisiner ?
C'est un défi ?

Évidemment qu'elle savait faire un repas. Elle avait été nomade durant longtemps, puis s'était occupée de sa mère et la charge du travail lui revenait souvent. Certes, son rang lui permettait d'avoir des domestiques, mais il lui arrivait encore fréquemment de se mettre derrière les fourneaux. Pour Neah. L'Ange avait tout préparé, que ce soit les casseroles, les ustensiles, les légumes et la viande. Elle découvrait aussi quelques condiments méconnus. Il n'y avait rien à réellement faire, si ce n'est cuire la viande et quelques accompagnements. Sur ce point, il n'y aurait pas d'incident.

Post VII - 1000 mots
- Tsumaranai - ennuyeux, sans intérêt
- Ojama shimasu - Je vous dérange un peu
- Ittekimasu - Je pars et je reviens
- Itterashai - Reviens-nous
- Tadaima - Je suis juste de retour
- Okaerinasai - bon retour



[Quête] L'Art du Niséis Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhard En ligne
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11271
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] - Médecin [Rang III] - Éleveuse de Vaches [Rang I] - Investisseur [Rang II] - Prêtresse d'Amsès [Rang I]
Mancinia Leenhardt
Mar 17 Aoû 2021, 09:45


Illustration - Lovecacao

L'Art du Niséis


Évidemment qu'elle savait faire un repas. Elle avait été nomade durant longtemps, puis s'était occupée de sa mère et la charge du travail lui revenait souvent. Certes, son rang lui permettait d'avoir des domestiques, mais il lui arrivait encore fréquemment de se mettre derrière les fourneaux. Pour Neah. L'Ange avait tout préparé, que ce soit les casseroles, les ustensiles, les légumes et la viande. Elle découvrait aussi quelques condiments méconnus. Il n'y avait rien à réellement faire, si ce n'est cuire la viande et quelques accompagnements. Sur ce point, il n'y aurait pas d'incident.

Tiens, Mancinia.

Désormais cuite dans un plat, la viande était tendue vers l'Humaine pour qu'elle en prenne après s'être nettoyée les mains. Une viande de porc, visiblement, elle n'avait ni été marinée ni assaisonné au préalable, seulement grillée. Encore une étrangeté culinaire. Ça ne devait avoir aucun goût.

Ceci est du Samgyeopsal. Je te conseille de tremper tes morceaux dans la sauce rouge qui se trouve devant toi, avant de l'envelopper dans une feuille de laitue et d'autres légumes, grillés ou non, à ta convenance.

L'Humaine suivait ses indications, essayant de ne pas mettre trop de nourriture à l'intérieur, sinon, ça risquait de débordé, avant de croquer dedans sous le regard encourageant de sa professeur.

Ce que tu tiens se nomme un Ssam. Comme tu l'as devinée, tu ne peux pas le mettre en bouche si tu mets trop d'ingrédients à l'intérieur, il faut être raisonnable sur la quantité.
Oh, c'est très bon ! s'exclama-t-elle après avoir goûté. C'est comme manger de la viande grillée et la salade en même temps !

Elle pouvait y mettre ce qui lui plaisait, en plus. C'était une solution idéale pour des enfants, en même temps. Quant à l'épaisse pâte qui servait de sauce, cela lui plaisait d'autant plus.

On dirait qu'il y a du soja dans cette sauce, ça, j'ai déjà goûté, mais ici, c'est doux, épicé et salé à la fois !
Oui, c'est du Ssamjang, un condiment de la cuisine Orine.
Ah, c'est donc de cette manière qu'elles peuvent manger de la viande !
Oui, la viande est en général assez absente de la cuisine traditionnelle.
Je me souviens qu'on m'a expliquée qu'elle n'était qu'un accompagnement.
Oui, elle est mise de côté comparativement à la soupe et aux légumes.
Finalement, cela reste assez dans les moeurs des Humains ... Ou nous aider à améliorer notre manière de manger.

Car les siens n'aimaient pas le gaspillage, héritage des siècles de privation, sans parler du respect envers la vie animale.

Avant de commencer à manger, on doit dire « itadakimasu » avec les mains jointes, dans la mesure du possible. Cette expression ne signifie pas vraiment « bon appétit » mais plutôt « merci pour la nourriture que je reçois » que l'on le dit pour soi et non à une autre personne. On finit le repas avec l'expression « gochisou sama deshita » pour dire que c'était bon.

Mancinia mis un deuxième morceau de Ssam dans sa bouche.

Est-il vrai que les Orines utilisent exclusivement des baguettes ?
En effet, mais elles apprennent l'usage des couverts, comme tout le monde. Cela leur permet de s'intégrer facilement à la race de leurs Maîtres, tout en conservant des particularités.

Mancinia le voyait aussi comme un moyen d'éviter les espions. Une personne qui ne maîtrisait par leur manière de manger n'était pas une des leurs. Ingénieux. Leur culture était stricte, recelant de nombreux pièges. Soit ce n'était qu'un mode de vie, soit il avait été savamment calculé, mais quoi de plus normal pour une Race Sacrée ?

Évidemment, elles consomment aussi du poisson, mais ce n'est guère une obligation.

En y réfléchissant, ce serait complexe d'en obtenir dans le Désert, même importé. Le moins risqué était de leur proposer des plats locaux, ça, c'était une certitude.

Elles mangent des sushis et des sashimis, des ...
Des sushis ?

L'expression de Mancinia était vraiment à se tordre de rire.

Oh, c'est tellement bon, Mancinia ! Je te conseille d'y goûter !
Ah oui ? demanda-t-elle, circonspecte. C'est si exceptionnel que ça ?
Bien sûr ! C'est un riz vinaigré, combiné avec du poisson cru, ou des fruits de mer. On forme une boule avec le riz, avant de la recouvrir de la tranche de poisson.
Du poisson cru ?
Préparé spécialement, bien entendu. Elles mangent également des nouilles, elles ont aussi adaptés certaines recettes étrangères et elles ont des boissons, ou des pâtisseries spécifiques.
Ça commence à me parler, sourit Mancinia.



Osséwa ni narimashita.
Dô itashimashite.

Érina et Mancinia venaient de se dire au revoir, concluant cette session et en attendant une autre. L'Ange allait s'asseoir sur son lit, après avoir ouvert l'armoire pour libérer Milumi, dont c'était devenu le rituel. Plus confortablement positionner que sa chaise, elle se détendit, tandis qu'Asriel bondit dans sa direction, avant de ronronner sur ses jambes, la demoiselle sourit.

Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant amusée, souffla-t-elle à ses deux amies, avant de prendre une inspiration. Ça me manque, quand même ...

Mais elle ne pouvait pas y retourner. Les siens avaient besoin de sa présence, maintenant, plus que jamais.

Post VIII - 850 mots
- Osséwa ni narimashita - merci pour tout [pour quelqu'un que vous avez déjà rencontré et que vous remerciez pour quelque chose]
- Dô itashimashite - Il n'y a pas de quoi, de rien



[Quête] L'Art du Niséis Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhard En ligne
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête] L'Art du Niséis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» | La Langue des Orines | Le Niseis |
» Ce n'est pas par là ! - [Quête PV Noïko]
» [Quête] - Va me chercher...
» Quête Partie III
» [Quête S] Le don de la déesse.
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres du Lac Bleu :: Jardins de Jhēn-