-22%
Le deal à ne pas rater :
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming 23,8″ Full HD
139.99 € 179.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Q | Les mois du musée] Lia l'Exploratrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1740
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Sam 30 Juil 2022, 11:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Toki
Lia l'exploratrice
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les yeux grands comme des ballons et la bouche entrouverte, Lia contemplait avec fascination les images hors du commun dessinées sur le papier.

-Mais c'est ENORME !

Son doigt s'écrasa sur la silhouette dans un coin de la page. A côté de chaque croquis, l'auteur avait représenté un homme de taille moyenne pour mieux visualiser les proportions des bêtes, au centre des pages. Marc Au Polo avait l'art du détail. C'était incroyable de constater la diversité de gabarits chez ces créatures, leurs formes et leurs caractéristiques. Il y avait vraiment tout et n'importe quoi, le tout rassemblé sous une même dénomination. C'était un peu comme eux, les Démons, tout compte fait. Certains d'entre eux avaient des formes et des Autres d'une envergure et d'une difformité inconcevable. Comme en Enfer, il y avait des créatures plus petites que le monsieur représenté dans le livre, mais d'autres bien plus grosses que des maisons ! L’espèce qu’elle avait sous le nez actuellement était de loin la plus impressionnante de toute celles qu’elle avait vu. Et comme la Démone était encore plus petite que le monsieur représenté, c'était encore plus bluffant.

Depuis qu'elle avait mis la main dessus, Lia ne quittait plus le livre. D'habitude, elle n'aimait pas trop lire, mais cet ouvrage l'avait instantanément happée. La raison était simple : le peu de texte qui s'y trouvait était encadré dans des blocs de couleur et les images prenaient les quatre-vingt-dix pourcents de la surface des pages. Au-delà d'une lubie passagère, le livre était devenu son secret : son modèle ne devait jamais mettre la main dessus. C'était pourquoi elle l'avait caché sous son matelas et qu'elle prenait grand soin de fermer la porte de sa chambre à clef lorsqu'elle décidait de le lire.

Ce bouquin était parfait pour une gamine comme elle, qui avait besoin de stimuler son imagination déjà débordante, et dont le quotidien l'ennuyait pas mal. Toutefois, il avait un défaut : les noms des créatures étaient super compliqués. Lia n'arrivait pas à les prononcer correctement.

-Bra-shio-saure.

Absolument gigantesque. Elle avait du mal à croire que ce truc ne mangeait que des plantes, ni qu’il avait besoin d’utiliser sa queue comme un fouet pour effrayer ses ennemis. Avec une taille pareille, qui avait-il besoin d’effrayer ? Quand elle y pensait, l’animal était un peu comme une girafe géante. Elle n'avait jamais vu de girafe, d'ailleurs. L'enfant tourna la page et plissa les yeux.

-Pé-ro-dac-tyle.

Celui-là ressemblait à un mélange grotesque entre un oiseau géant et une chauve-souris géante. C'était assez moche, mais ça avait le mérite d'être rigolo. Lia n'avait jamais vu une bestiole avec à la fois un bec et des dents. Ça faisait un peu dauphin aussi... Page suivante.

-Stégosaure. Oh, il a des crêtes ! Deux crêtes composées de losanges, c'était original. Regarde !

Elle écrasa une nouvelle fois son doigt pour désigner les appendices. Elle lut le petit encadré. Apparemment, ces extensions l'aidaient à se rafraichir, par un système vasculaire très important dans cette région du corps.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Lia ne parlait pas toute seule, bien que son auditoire ne fût pas très réceptif. La petite était assise au pied de son lit et Clark était couché sur celui-ci. Ses yeux vides fixaient les faits et gestes de sa maitresse sans sembler comprendre un traitre mot de ce qu'elle racontait. Elle tourna la page.

-Tyrasonnaure rex. Non. Nosaure. Tyrannosaure. Encore un nom à rallonge. Mais bon, ce n'était pas pire que le Pachycephalosaure, ou les Parasaurolophus – des dinosaures avec de drôles de casques sur la tête – qu'elle avait découvert quelques pages plus tôt. Il a l'air trop fort !

Il avait des dents immenses. L’auteur allait même jusqu'à les comparer à des couteaux à steak, ce qui rendait l'animal encore plus génial. Un éclat traversa le regard de la gamine. Lia referma subitement le livre. Le claquement fit sursauter l'esclave.

-J'en veux un.

Surtout le Stégosaure et le Tyrannosaure. Et le Spinosaure aussi parce que c'était un peu un mélange des deux. En plus, Lia avait toujours voulu faire de l'exploration – c’était faux, elle s'inventait juste des passions. D'après le livre, Taelora, le continent où se trouvaient toutes les bêtes les plus charmantes plus charmantes de ce monde, en était le berceau.

-Il faut y aller maintenant. Tu viens avec moi, Clark ? Hein ?

L'esclave ne répondit que par un grognement discret. Lia interpréta cela comme le signe qu'il était prêt à tout pour elle. De toute façon, il n'avait pas le choix : il lui appartenait et elle pouvait en faire ce qu'elle voulait. Elle lui ébouriffa les cheveux.

762 mots


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34531-kitoe
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1740
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Sam 30 Juil 2022, 23:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Toki
Lia l'exploratrice
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Lia sauta sur ses pieds. C'était décidé, ils partaient à l'aventure ! Elle pivota vers son esclave, posa le livre sous son nez, sur la couette.

-Tiens, garde-le pour moi, tu veux bien ? Et surtout, tu le caches. Tu le montres à personne !

Clark la dévisagea avec perplexité et une once de crainte. Il ne comprenait pas ce qu'elle lui racontait, ni même ce qu'il devait faire. C'était d'ailleurs ça qui l'inquiétait. Il ne savait pas quoi faire de ce pavé feuilleté. Mais Lia fonçait déjà vers la porte. Elle y colla son oreille.

-J'entends personne. Chuchota-t-elle.

Avec toute la délicatesse du monde, elle entreprit de la déverrouiller, avant d'abaisser la poignée et de passer sa tête dans l'entrebâillement : personne. Vite, elle quitta la pièce, traversa le palier au pas de course et s'engouffra dans la chambre d'en face : celle de son modèle. Lia balaya l'endroit du regard. La chambre de Kitoe était mieux que la sienne. Déjà, elle était plus grande, avec un plus grand lit – et un ciel de lit, trop de la chance ! – une plus grande armoire, une grande fenêtre qui donnait une meilleure vue sur l'extérieur, mais en plus elle était mieux décorée. Il y avait des coussins et des peluches un peu partout, un fauteuil, de jolies commodes et armoires, et plein de choses diverses accrochées aux murs. Les tons tournaient autour du mauve, du rose pastel et du bleu ciel, là où la chambre du Reflet était plus sombre et sobre, avec des couleurs allant du violet au bleu indigo.

-Ah, te voilà ! S'exclama-t-elle à voix basse en accourant auprès d'un lapin en peluche.

Elle lui fit un gros câlin et l'emporta avec elle. La petite fille ouvrit ensuite la grande armoire de l'originale. Quelques secondes de réflexion – difficiles, mais il fallait faire vite – et elle piqua deux robes et un grand sac. Elle courut pour regagner son antre.

-J'ai réussi !

La gamine étala les affaires volées sur son lit et ouvrit le sac. Elle commença par y mettre son livre, puis les deux tenues par-dessus. Ensuite, elle sauta de nouveau par terre pour compléter avec le contenu de son armoire. Elle ne savait pas combien de temps elle comptait partir, alors il fallait prévoir large. Une troisième, une quatrième, une cinquième robe... Peut-être un petit gilet pour le froid – elle pensait vraiment à tout ! Et ça devrait faire l'affaire. Elle était fin prête à explorer le monde extérieur ! Il ne lui manquait qu'une seule chose...

Le bois de l'escalier grinçait sous ses pas et elle détestait ça. Elle aurait pu se transformer en toute petite souris que ça aurait fait le même bruit. Quoi qu'elle fasse, elle ne pourrait jamais l'empêcher de grincer ! Lia se mordillait la lèvre, priant de toutes ses forces l'Œil pour que Kitoe ne soit pas dans la cuisine. Retenant son souffle, elle descendit les dernières marches avec courage. Elle se permit de respirer quand elle fut certaine qu’elle n’était pas là. La porte de la cave était ouverte et des bruits d'ustensiles en émanaient. Kitoe devait être en bas. Lia avait oublié qu’elles avaient un nouvel invité en ce moment. La fillette l'entendait gémir d'ici. Elle s'approcha de l'ouverture à pas de loup. Elle et Kitoe s'occupaient souvent de leurs victimes ensemble. Il était donc très tentant de descendre. Ses pulsions assassines l'en suppliaient. Juste pour voir... Juste une minute, pour voir où ils en étaient... Il fallut un long effort pour que Lia ne résiste à la tentation. Elle se détourna de la cave et traversa la cuisine jusqu'à la boulangerie.

La caisse était toujours rangée sous le comptoir. En théorie, elles avaient une cachette sous le parquet pour les prévenir des cambriolages. Cependant, les deux Viles étaient aussi tête en l'air l'une que l'autre ou avaient souvent la flemme d’ouvrir la trappe et de se baisser. Lia s’empara de la lourde boite puis la posa sur le plan de travail dans un tintement métallique. Elle déverrouilla le cadenas – la clef n'était jamais très loin non-plus. L'enfant découvrit les pièces comme s'il s'agissait d'un trésor magique. En théorie, elle n'avait pas le droit à l'accès aux recettes de l'entreprise. Mais c'était en théorie seulement. Toutes les identités savaient qu’elle se servait autant que les autres. Cela ne l'empêchait pourtant pas d'agir comme si elle volait en cachette à chaque fois qu'elle y plongeait ses mains. Toutefois, il y avait une règle sur le montant maximum que chacun pouvait prendre. Jusqu'ici, le seul dérogeant à cette règle était Jude, mais cela compensait une partie des dépenses quasi-inexistantes d'Ellie. Aujourd'hui, c'était au tour de Lia de se montrer chipie...

Concentrée au point d'en tirer la langue, l'enfant attrapa le bas de sa robe et de l'autre main, fit basculer le contenu de la caisse dans le creux formé dans le tissu. Tout l'art du geste était de ne pas renverser la grande boîte, qui en plus de générer un vacarme pas possible, éparpillerait tout l'argent par terre et lui ferait certainement mal. Ladite caisse manqua par deux fois à échapper à son emprise. Elle ne parvint pas à la vider d'ailleurs. Cela requérait trop d'une dextérité qu'elle n'avait pas, et en plus elle n'avait plus de place dans sa robe. Satisfaite, elle referma maladroitement la boîte et la laissa sur le comptoir. Elle remonta à sa chambre avec son butin, un grand sourire aux lèvres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]-C'est bon ! Mission accomplie ! Lança-t-elle à Clark comme si elle était une sorte d'agent secret.

Elle sautilla jusqu'à son sac de voyage, où elle déversa toutes les pièces, qui s'éparpillèrent dans ses affaires. Satisfaite, elle referma le tout et passa une des bandoulières par-dessus son épaule. Elle était prête.

-Hm... On ne peut pas lui laisser un mot, sinon elle va se douter de quelque chose. Expliqua-t-elle à Clark, en réponse à son regard vitreux qu'elle interprétait comme curieux.

Et il n'était pas question de partager ses futurs dinosaures avec elle ! Lia attrapa son esclave par le bras.

-Allez, c'est parti pour l'aventure !

Ils n'avaient plus qu'à subtiliser un ou deux gâteaux à la boulangerie et ils pourraient se volatiliser à leur tour.

1033 mots


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34531-kitoe
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1740
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Mar 02 Aoû 2022, 21:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Toki
Lia l'exploratrice
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ils avaient quitté l'Enfer. Lia était contente. Elle n'avait pas mis les pieds à l'extérieur du monde démoniaque depuis des lustres. Maintenant, ils marchaient sur un petit chemin de terre, profitant du soleil et du paysage verdoyant. Lia avait choisi que leur périple commencerait sur le Continent Naturel, exactement pour cette raison : elle voulait voir des prairies de verdure et des fleurs. En voyant ce qui se trouvait de l’autre côté, Clark avait eu peur de passer les portes de l'Enfer. La jeune fille avait dû lui prendre la main pour le forcer à la suivre, non pas sans lui tirer sur le bras. Depuis qu'ils étaient sortis, le Réprouvé, déjà pas à l'aise, ne l'était plus du tout. Il regardait le ciel et les alentours avec crainte, tout recourbé, les bras contre son buste, comme s'il était nu à déambuler devant une foule hilare. Sauf qu'il n'y avait personne. Lia se demandait depuis combien de temps son animal de compagnie n'avait pas quitté l'Enfer. Peut-être qu'il n’avait été qu’un enfant quand il s'était fait capturer. Le marchand lui avait expliqué les circonstances de sa trouvaille, mais n'avait pas indiqué son âge au moment des faits.

-Aujourd'hui, on va jusqu'à un port. Après on dort dans une auberge et demain on prend le bateau ! Improvisa l'enfant. Comme ça, on sera en pleine forme pour le voyage !

Ils continuèrent leur route, jusqu'à ce que Lia commence à avoir mal au dos à cause du sac qu'elle portait depuis le début du trajet.

-Tiens. Tu portes.

Il n'était pas son esclave pour rien après tout. Peu de temps après, elle avait mal aux pieds et décida que c'était l'heure de la pause. Elle ouvrit en grand le sac de voyage, sortit l'un des gâteaux qu'elle avait volé et en tendit une part à Clark avant de s'en servir elle-même. Elle poussa ensuite quelques robes pour s'emparer de son livre sacré. Tout en mangeant, elle l'ouvrit.

-En fait, les dinosaures, c'est un peu comme des dragons mais qui crachent pas de feu. Réalisa-t-elle soudain. Et que y'en a qui mangent de l'herbe.

Elle ne savait pas comment elle avait fait pour ne pas y penser plus tôt, mais bon. L'enfant lut quelques pages, se resservit du gâteau ainsi qu'à son compagnon, puis referma l'ouvrage et décida qu'il était temps de reprendre la route.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ils marchèrent encore une heure, jusqu'à une petite ville de bord de mer. Les yeux de l'enfant s'émerveillèrent devant le gros navire qu'ils aperçurent au port. Lia saisit la main de son esclave et pressa le pas. Elle alla se poster devant ce qu'elle imagina être le capitaine, qui se tenait près du bâtiment.

-Bonjour, je voudrais une place pour aller à Taelora demain, s'il-vous-plait. Et une autre place pour mon esclave. Dit-elle en désignant Clark. Ça compte comme une place normale ?

L'homme la considéra de la tête aux pieds, ce qui se faisait en seulement un coup d'œil vu sa taille. Même en étant recourbé, son esclave la dépassait de plus de trois têtes.

-Taelora ? Qu'est-ce que tu vas faire sur Taelora ? T'as quel âge, petite ?

Elle prit une grande inspiration, prête à lui raconter tout ce qu'elle savait sur les dinosaures et à lui expliquer à quel point ces créatures étaient géniales, mais se ravisa. Ce qu'elle allait faire sur le nouveau Continent, c'était son secret à elle et à Clark. Elle ne pouvait pas non plus lui répondre sur son âge, car elle n'était pas sûre et en plus, elle aurait aimé être plus âgée.

-Il faut qu'on y aille, c'est pour une mission de la plus haute importance !

Elle arracha son sac des mains de Clark, l'ouvrit pour montrer au marin les pièces qui coulaient entre ses vêtements.

-J'ai de quoi payer.

Il jeta un œil sceptique au contenu.

-Petite, avant ça j'veux savoir où sont tes parents. T'essaierais pas de fuguer ou quelque chose comme ça par hasard ?

-Ça veut dire quoi fuguer ? Demanda-t-elle avec incrédulité.

-Que tu t'enfuies de chez tes parents.

Les yeux de Lia s'ouvrirent tout rond, puis s'emplirent de colère.

-Quoi ? Mais non ! J'ai même pas de parents, d’abord !

Comment pouvait-il croire une chose pareille ? Ce monsieur avait les idées tordues.

-Et cet argent il est à moi, je l'ai gagné avec mon travail ! La preuve, même mon esclave il est à moi, je l'ai acheté avec mes sous, toute seule !

Aussi surprenant que cela pouvait paraitre, c'était la vérité. Le capitaine sembla l'entendre.

-D'accord. Dans ce cas, je peux t'emmener demain, mais pas à Taelora. Je vais seulement à Avalon. Si les vents sont bons, il y en aura pour un jour de navigation.

-Mais vous êtes bête ou qu...

-Et une fois à Avalon, tu pourras trouver un départ pour Taelora. La coupa-t-il. Il n'y en a pas ici.

Oh. Lia comprit. Ce n'était pas exactement comme elle l'avait prévu, mais une escale à Avalon ne pouvait pas faire trop de mal. En plus, elle connaissait cette ville ! S'ils avaient du temps, elle pourrait la faire visiter à Clark. Plutôt emballée par cette nouvelle idée, l'enfant accepta.

Il était maintenant temps de trouver une auberge et pour cela, les deux aventuriers ne se firent pas difficiles : la première conviendrait très bien. Après tout, la journée avait été fatigante. Pour la peine, Lia décida de leur payer un grand repas pour tous les deux. A Taelora, la vie ne serait sûrement pas aussi facile, alors il fallait en profiter dès maintenant. Le ventre bien rempli, ils regagnèrent alors leur chambre. Lia autorisa Clark à monter sur son lit le temps de lire un peu. L’ouvrage de Marc Au Polo leur apprit encore plein de choses, de la collerette colorée des Tricératops, à l'Anatotitan, ce canard reptilien capable de reproduire un son de cornemuse. Après quoi, Clark dut retourner dormir par terre tandis que Lia profitait du matelas moelleux et de la couette toute chaude, son lapin en peluche serré contre elle.

1009 mots


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34531-kitoe
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1740
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Ven 05 Aoû 2022, 19:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Toki
Lia l'exploratrice
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Lorsque Kitoe reprit conscience, elle était penchée par-dessus une rambarde. Ce qu'elle vit en ouvrant les yeux était bleu, sombre, turbulent. Elle eut un hoquet, sentit son estomac se contracter et elle régurgita. Les yeux larmoyants, elle tenta de reprendre son souffle. Elle était malade comme un chien. Tellement malade qu'elle ne se sentait plus de bouger d'un millimètre. Le sol le faisait déjà suffisamment tout seul et elle savait que si elle y ajoutait sa touche personnelle, elle risquait de le regretter. Ses ongles s'étaient enfoncés dans le bois, ses phalanges avaient blanchi au-delà de son teint blafard. La Démone se concentra sur un point fixe dans l'eau, le vent et les embruns qui salaient son visage, puis petit-à-petit, releva les yeux vers l'horizon. Le bleu s'étendait à perte de vue. Elle prit une inspiration profonde pour délier le nœud dans son estomac et finalement détacher son regard.

-... Clark ?

L'esclave était à ses pieds, lui aussi accroché aux barreaux et pas plus dans son assiette qu'elle. Il leva des yeux malades vers elle.

-Qu'est-ce qu'on fait là ?

Elle se doutait qu'il ne lui répondrait pas, mais elle venait à peine de reprendre ses moyens. Toki essaya de fouiller dans sa mémoire. S'il y avait l'esclave, alors Lia était forcément concernée. Vu son accoutrement et sa physionomie, ça ne faisait que confirmer qu’elle devait craindre ce qui était en train de se passer.

-Lia ?

Elle sentait l'identité enfant réémerger près d'elle, près de la conscience. En entendant sa voix, cette dernière disparut. Kitoe retînt un juron. Elle fit quelques pas hésitants sur le pont.

-Excusez-moi, appela-t-elle un homme, où est-ce qu'on est ?

Le marin ricana. Debout au beau milieu du pont, les bras croisés, il était parfaitement à l’aise. Elle l’enviait.

-Sur le navire du Capitaine Massah, entre Érive et Avalon. On n'est pas encore à mi-chemin, mais on avance bien, alors on devrait y être pour demain matin.

-Érive ? Répéta-t-elle.

-Le village où on t'a embarquée, petite. T’as perdu la mémoire ou quoi ?

Kitoe fronça les sourcils. Elle ne comprenait pas. Pourquoi Lia avait-elle pris un bateau à partir d'un village paumé, tout ça pour aller chez les Déchus ? Une nouvelle vague de nausée l'empêcha de penser.

-Je vous ai dit où je voulais aller quand j'ai embarqué ?

En voilà une drôle de question, mais avait-elle la patience d'expliquer ? Non. Elle passerait pour une folle quoi qu’il arrive, alors autant gagner du temps.

-Le capitaine a dit que tu voulais aller à Taelora. Pourquoi ? Fallait pas qu'on sache ? Si c'est mon avis qui t'inquiète petite, tes histoires me regardent pas.

Toki essaya de cacher sa surprise. Elle vacilla.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]-Clark ?

A l'appel, l'esclave tituba jusqu'à elle. Il faisait peine à voir, plus que d'habitude : blanc comme il était, il ressemblait à un mort-vivant.

-Où sont mes affaires ?

Le Réprouvé se déplaça du mieux qu'il put jusqu'à la porte qui menait à la cale. Le sac de voyage était posé en évidence sur sa couchette. Bien sûr, Lia n'avait pas songé à le cacher un minimum. Dommage qu'il n'y ait pas eu de pancarte "Servez-vous", ç’aurait été parfait. Le Reflet fouilla l'intérieur. Il ne lui fallut pas plus de cinq secondes pour mettre la main sur le gros bouquin qu'elle extirpa d'entre les robes mal pliées et les pièces de monnaie en vrac – par l'Oeil, elle avait volé toute la caisse ou quoi ?!

Les dinosaures de Taelora, carnet de voyage de Marc Au Polo

Toki se souvenait vaguement de ce bouquin. Lia ne voulait pas que leur modèle connaisse son existence et elle comprenait à présent pourquoi. L'agacement s'intensifia. Elle montra le livre à l'esclave et celui-ci se tassa instantanément, voûtant encore davantage le dos. Ce dernier ne comprenait pas les mécanismes en jeu dans l'esprit de sa maitresse, mais il avait vite saisi qu'elle pouvait changer d'humeur de manière inexpliquée. Même si aucun des membres du système ne lui avait déjà fait du mal, il restait méfiant. Il avait assez peur d'Ellie et au contraire, Lia était celle qu'il préférait. Kitoe était un entre-deux étrange, probablement celle qu'il avait le plus de mal à calculer.

Toki fit claquer sa langue contre son palais. Ce n'était pas possible d'être aussi stupide ! Quelle perte de temps. En plus, elle pouvait parier n'importe quoi que son modèle n'avait pas été mis au courant, ce qui n'était pas bon. Le Reflet savait que Kitoe commençait à se méfier d'elle – et à raison. Les bêtises de l'identité enfant n'amélioreraient rien évidemment. Au contraire. Quelle perte de temps ! La Vile rangea ses affaires dans le sac, le cacha un peu mieux qu'avec les piètres compétences de Lia, puis remonta sur le pont, les poings serrés. Elle était en colère. Mais bon, que pouvait-elle faire ? Elle était sur un navire avec son esclave. Le mieux était d'attendre d'arriver à bon port et de rentrer à partir de là-bas. Elle rejoignit la rambarde, à laquelle elle s'accouda. Elle força son regard à fixer un point fixe dans l'eau, prenant de profondes inspirations pour calmer son cœur qui s'emballait de nouveau.

Elle allait vomir.

864 mots
Fin.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t34531-kitoe
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Q | Les mois du musée] Lia l'Exploratrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» | Les mois du musée | Event |
» [Q | Les mois du musée] Jude César
» [Les mois du musée] - L'autre, dans le miroir
» | Le Musée des Curiosités d'Avalon |
» | Exposition au Musée des curiosités - We Need you !
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Océan :: Continent Dévasté - Est :: Terres arides :: Enfer-