Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal

Partagez
 

 "Chers passagers, chères passagères, nous vous annonçons que les pontons seront retardés cette après-midi. Un accident technique en est la cause. Nous vous remercions de votre compréhension." | Manci

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daé Miirafae
~ Rehla ~ Niveau IV ~

~ Rehla ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 757
◈ YinYanisé(e) le : 29/05/2019
Daé Miirafae
Mer 15 Juil 2020, 10:17


"Chers passagers, chères passagères, nous vous annonçons que les pontons seront retardés cette après-midi. Un accident technique en est la cause. Nous vous remercions de votre compréhension." | Manci Alone-10
« Chers passagers, chères passagères, nous vous annonçons que les pontons seront retardés cette après-midi. Un accident technique en est la cause. Nous vous remercions de votre compréhension.




« Comment ça, je peux pas passer ? » « Je vous explique juste qu’il y a une file d’attente, Monsieur…comment déjà ? » « M-I-I-R-A-F-A-E  Miirafae. Vous savez que je suis dans votre file d’attente depuis environ six heures ? »  « Je comprends bien, mais vous comprendrez à votre tour que c’est très compliqué pour nous de prendre la responsabilité de cette attente. Nous avons dû arrêter temporairement certains passages via les pontons à cause de travaux en cours sur des pontons. Vous n’allez pas blâmer les ouvrier•ère•x•s » Daé haussa un sourcil devant autant de mépris envers cet employé qui incarnait la bureaucratie dans son plus bel habit. Il hésita fortement à hurler ou à le plonger dans le spleen mortel le plus intense, mais il n’était pas de nature colérique et il aurait été sûrement tué par Phoebe elle-même s’il avait fait ça, alors il se décida à simplement aller se rasseoir sur son banc. Il regarda les gens passer pendant longtemps, une demie-heure, une heure, une heure-et-demie, deux heures. Le hall se remplissait au fur et à mesure. Dans un coin, un couple semblait rompre alors qu’à côté de l’Aurum, un autre couple semblait être en train de chercher la manière la plus discrète de commencer une relation sexuelle dans une gare. Daé traça les « mains évidentes dans le pantalon » de sa liste au cas où il voulait faire ça une fois. Quelques mendiant•e•x•s profitaient de l’absence de voyages pendant ces quelques heures pour pouvoir avoir une journée avec une paie un peu plus digne que d’habitude, Daé donna sans hésiter, il donnait bien souvent.

Et l’après-midi passa comme l’eau qui coulait. Inlassablement. Daé s’endormit sur un banc de la gare, son sac comme oreiller et sans besoin de se couvrir parce que l’air était bon et doux. Il dormit d’un de ces sommeils qui n’en sont pas vraiment. Celui où le passage de chaque personne hésite à te réveiller, mais seuls certains le font, le passage de la famille qui crie, du vieux qui demande son chemin, des animaux qui braillent dans des coins de la gare ou celui des chef•fe•x•s de ce lieu criant à tout va que les pontons seraient bientôt réparés et que pour celleux qui le souhaitaient, il y avait de quoi se restaurer en attendant que cela arrive. Des sandwiches aux formes triangulaires que le Rehla n’avait jamais vu. Il n’en mangea pas. D’abord parce qu’il était trop loin et que sortir de ce doux marasme entre la veille et le sommeil l’embêtait au plus haut point et également parce que même de loin ils semblaient plus chauds que les enfers eux-mêmes. La mie du pain mollissante sous la chaleur concentrée de la gare. Cette chaude attente faisait se flouter les pavés de la gare. Quand il regardait au loin il pouvait observer des vaguelettes de flou qui s’élevaient du sol et qui étaient traversées par toutes les personnes qui ne se rendaient même plus compte que leur vêtements collaient à leur peau et que leurs pores étaient aussi ouverts que les pontons étaient fermés. Daé sentit une pression sur ses jambes, une petite créature poilue, extrêmement mignonne le regardait, il avait deux grandes oreilles, mais il repartit aussi vite.

Au moment où la chaleur commençait gentiment à retomber avec le soleil qui descendait, Daé sembla comprendre – ayant sûrement raté l’annonce des gardien•ne•x•s de pontons – que le trafic reprenait, les gens se levaient tranquillement pour aller faire leur voyage, des personnes soupiraient, d’autres souriaient, la gare se dégorgeait gentiment de tous ces amas d’êtres et l’odeur restait celle de la transpiration moite et contenue, une odeur qui ne part pas rapidement. Daé se leva et resta assis un moment pour se remettre de cette longue sieste qui avait surtout ressemblé à un voyage à l’opium et, après avoir bu plusieurs longues gorgées d’eau tout à fait salvatrice, il se dirigea, avec les quelques personnes restantes vers le ponton qui devait l’emmener chez Elsa, sa mentore. Elle était sûrement furieuse du retard qu’avait pris Daé, il sourit à demi en s’imaginant lui dire que s’il avait pris du retard c’était sûrement que la Prophétesse avait eu envie de lui accorder une après-midi de pause et qu’iels étaient bien peu de choses pour s’opposer à ses desseins.

« Votre nom ? » « Daé Miirafae » « Ce sera sur votre gauche. »  « Merci »

760 mots

Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t36632-dae-miirafae-term
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11273
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] - Médecin [Rang III] - Éleveuse de Vaches [Rang I] - Investisseur [Rang II] - Prêtresse d'Amsès [Rang I]
Mancinia Leenhardt
Jeu 27 Aoû 2020, 12:57


Illustration - Yuhong Ding
Chers Passagers, Chères Passagères ...

Attendant à l'extérieur l'arrivée de celle qui était attendue, Mancinia demeurait à une certaine distance du lieu où l'intensité magique se devait d'être stable pour assurer la bonne arrivée des voyageurs. Une nappe violette  avait été étendue dans l'herbe où pique-niquaient quelques Familles, mais elle était assez isolée de ces dernières. Son Ma'Ahid était bien trop vaste et dérangeait probablement celles-ci, même s'ils étaient tous bien trop polis pour lui faire la moindre remarque. La Marquise pouvait ainsi apprécier le calme, où personne ne la dérangeait et ceux qui s'approchaient de sa position étaient visibles. Aucune mauvaise surprise n'était à craindre. Emelyn, dans ses bras, grignotait son repas, tandis qu'elle observait ses Jumeaux. Elle n'était pas venue seule, évidemment. S'occuper de trois enfants en bas âge aurait été bien trop complexe. Deux membres de son personnel l'accompagnait, exceptionnellement. Ce serait trop délicat d'assurer la protection de ses enfants seule. Que craignait-elle en territoire Magicien ? Probablement rien, mais mieux valait un excès de prudence que rien du tout. Ihsan et Idril étaient assis, chacun avec un morceau de pomme dans la main. Ils aimaient bien. C'était amusant de les regarder observer le monde sous tous ses aspects, tous les jours, découvrir et voir leur curiosité débordante, tout l'amour qu'ils rendaient. Mithra et Rakhshan étaient restés avec leur grand-mère d'adoption, ils révisaient. Ils étaient si sérieux. En même temps, malgré sa facilité apparente, Mancinia restait relativement intransigeante.

Peut-être en faisait-elle un peu de trop, mais les résultats étaient payants. Sa fille s'intéressait au fonctionnement de la Garde et aux mécanismes de leurs actions. Quant à son fils, il suivait le courant, sans être bon ou mauvais. Il progressait à son rythme en cherchant la voie qui serait sienne, son rôle consistait à lui donner des conseils et le soutenir ... L'heure d'arrivée était dépassée depuis au moins deux heures, heureusement que le temps était doux et qu'elle avait pris de quoi travailler entre deux conversations plus légères. Un petit garçon était venu plus près pour observer ses Jumeaux, elle l'avait cru intrigué par leurs ailes, mais absolument pas : son petit frère avaient les mêmes. Sa Famille avait adoptée un Enfant des Cieux et il se demandait si la Marquise était leur mère. Non, évidemment. Ses parents vinrent à sa rencontre et la conversation avait fini par tourner autour du tout et du rien, mais surtout des moeurs Humaines. C'était une exigence de sa Souveraine, après tout. Et cela les intéressait assez, visiblement, de quoi rendre cet après-midi encore plus éclatante. Ihsan et Léoninas semblaient s'entendre, communiquant avec des gestes propres aux bébés encore incapables de parler d'eux-mêmes. C'était touchant et adorable. Axildas, l'aîné, semblait quelque peu mécontent. Jaloux, il passait son temps avec Idril et Emelyn, qui l'observaient avec des yeux admiratifs.

Encore une heure, peut-être deux, s'étaient écoulées. Aucun signe de son arrivante, mais les rencontres hasardeuses avaient du bon. La Famille repartait, non sans l'avoir chaleureusement remerciée. Sûrement qu'une Marquise aussi ... libre, n'était pas courant, après tout. Ihsan semblait un peu penaud de l'absence de Léoninas. Peut-être qu'ils se reverraient une fois adultes ... et que jamais ils ne sauraient que cette rencontre avait eue lieue. Qui sait ? En se redressant, ses domestiques voulaient la suivre, mais Mancinia leur avait demandé de rester et de surveiller les environs, prétextant un besoin de se dégourdir les jambes au passage. Elle se rendait à l'intérieur du bâtiment où on l'avait prévenu de quelques problèmes techniques, engendrant des retards monstrueux. Elle avait cru un instant que sa présence en était la cause, mais l'énergie qu'elle sentait dans chaque recoin parcourait son épiderme. Il y avait ici de la Magie très puissante. Ce n'était guère étonnant, si une Humaine suffisait à rendre ce service caduc, ou a retrouver des gens en morceaux un peu partout, ce ne serait pas un système très utile, voire inemployable. Les voyageurs semblaient être un peu perdus, grincheux, d'autres dormaient durant cet attende ... Mais tout semblait se remettre en place, les départs et arrivées reprenaient leur rythme. Au hasard du moment, Mancinia croisait la personne tant attendue, se rendant à sa rencontre avec un sourire sur le visage.

Bon retour !
Oh ! ... Marquise.

Monika s'inclinait vers l'avant pour la saluer, tenant sa valisette dans les mains, un chapeau recouvrant ses cheveux attachés. Sa tenue émeraude lui allait bien tout en demeurant simple.

Vous êtes venue attendre quelqu'un ? l'interrogea sa Camériste en se redressant. Souhaitez-vous que je reste avec vous ?
Mais ... Monika, ce que tu es bête !

Penchant la tête sur le côté, elle ne voyait pas où son employeuse voulait en venir.

Je suis venue t'attendre et entendre tout ce que tu as à dire sur ton épreuve de la Coupe des Nations, évidemment !

La Magicienne était béate et ne savait que dire devant une telle attention. C'était décidément bien trop, surtout que l'attende avait dû être longue en raison des retards interminables des Pontons.

Je ne veux entendre aucune protestations, toute cette histoire m'a permise de prendre un peu de repos. Et toi, tu dois êtes fatiguée ! Tu me raconteras tout cela en chemin, allons-y !

Se rendant là où les attendaient ses enfants, ainsi que les collègues de Monika, ceux-ci la saluèrent chaleureusement en demandant de ses nouvelles. Idril semblait heureuse de revoir la Camériste, au même titre que Neah, elle ne cessait de réaliser quelques caprices à son encontre pour être prise dans ses bras. C'était une vraiment une belle journée.

920 mots


"Chers passagers, chères passagères, nous vous annonçons que les pontons seront retardés cette après-midi. Un accident technique en est la cause. Nous vous remercions de votre compréhension." | Manci Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://lesterresdesympan.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhard
 

"Chers passagers, chères passagères, nous vous annonçons que les pontons seront retardés cette après-midi. Un accident technique en est la cause. Nous vous remercions de votre compréhension." | Manci

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « La mort est douce : elle nous délivre de la pensée de la mort. Même si au fond, nous ne l'avons jamais avoué nous-même » (Pv Vanille)
» Cette chose qu'il y a entre nous (pv Kain) [-18]
» # Cette chose qu'il y a entre nous # ( Solo )
» Cette chose qu'il y a entre nous - [quête, solo]
» Cette chose qu'il y a entre nous [Quête Eärhyë]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres du Lac Bleu :: Vervallée-