-22%
Le deal à ne pas rater :
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming 23,8″ Full HD
139.99 € 179.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Test Niveau III] - La Lettre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Jeu 06 Fév 2020, 21:05


Partenaire : Solo
Intrigue/Objectif : Toupinou reçoit une lettre lui indiquant une cible à tuer.

*****

Mon adhésion à la Marche Terne et mon nouveau métier en tant que chasseuse de prime a tout chamboulé … Sans parler d’Ignatius qui trotte sans cesse dans mon esprit … Je ne sais pas où je vais, mais tout ceci est très excitant ! Cela me réconforte dans l’idée que ma vie va être galvanisante et pleines de rebondissements !

J’ai enfin quitté Monsieur Gaston et ai donc commencé à vendre quelques potions de ma propre création sur commande. Le bouche à oreille commence finalement à faire son œuvre. J’en suis contente. Cela me sert également de couverture pour mon activité récente de tueuse que j’essaie au maximum de faire correspondre aux objectifs de la Marche. Sans parler de mon autre activité clandestine – je me demande si je ne m’éparpille pas trop, après réflexion – dans laquelle je gère sous cape l’évasion de quelques esclaves vers les terres magiciennes.

Mmh, il y a beaucoup de bouleversements dans ma vie, mais étrangement, je ne me suis jamais sentie aussi vivante ! Tous ces risques, ces revirements de situations ! Qui aurait pensé que j’en ferais autant à mon niveau. Cela ne fait pas si longtemps que j’ai quitté les bancs de l’école et pourtant, j’ai l’impression d’en avoir déjà fait beaucoup ! Le tout, pour l’instant, est de garder certaines activités cachées … Je n’ai pas envie de mourir pendue pour une histoire d’esclaves ou de meurtres prémédités … Je dois rester prudente … C’est en partie pour cela que je change d’apparence souvent. J’ai enfin trouvé une finalité à ce pouvoir. Un jour blonde, et petite, un autre brune et grande … Je n’ai pas encore l’audace de devenir rousse, mais peut-être qu’un jour, qui sait ? Sans parler que je peux toujours prendre l’apparence de cette sirène si des affaires en mer me donnent envie… Évidemment, elle ne sera pas contente … mais elle comprendra, non ? Enfin passons !

J’ai encore deux potions à réaliser avant de la fin de la journée et elles sont assez compliquées. La première est une potion qui permettrait à son futur détenteur de faire pourrir de l’intérieur ses ennemis et la deuxième est une « simple » potion de ralentissement de chute de cheveux qui peut également servir à empoisonner un jardin si la dose versée est celle que je recommande. Le processus pour la réalisation de chacune d’elle doit être rigoureux et mon apprentissage à l’Université et chez Monsieur Gaston – même si cela me fait mal à la tête rien que d’y penser – m’a donné suffisamment de savoir-faire pour créer des potions de qualité satisfaisante. De plus, les ingrédients pour les faire sont assez communs, ce qui me permet de ne pas dépenser des milles et des cents. J’en tirerais même quelques petits bénéfices !

Pendant que je pèse et prépare mes ingrédients, je repense à mon parcours et j’en suis plutôt fière. Quelques grammes de poussière de minerai d’onyxis pour la première potion. Un verre de jus de tomate pour la couleur. Je trace une rune avec du sang de castor au-dessus afin de sceller le maléfice et je laisse mijoter le tout avant d’y ajouter les derniers ingrédients. Pour la deuxième, je n’ai pas besoin de grand-chose : seulement quelques pelures de dents de mamies et soixante-six gouttes d’huile de scorpions brun-rouge issus d’un élevage alfar réputé. Il suffira ensuite que je fasse tout bouillir à la bonne température (pas un degré de plus ou de moins, sinon le résultat pourrait être catastrophique !) pendant deux minutes à minuit moins deux minutes et le tour sera joué.

Alors que mes chaudrons sont sur le feu, je décide de prendre une petite pause en allant regarder le courrier que j’avais ramené sans le regarder. Quelques lettres m’attendent sagement sur mon étagère, à côté de mes bocaux vides et herbes séchées. Je prends la première de la pile. Une autre demande de potion, payée par avance. C'est une potion qui sera à ajouter avec un sortilège sur des chocolats pour faire tomber quelqu’un sous l’emprise du payeur … Hum, cela pourrait être intéressant. Je repose la lettre dépliée sur ma petite table. Comme cela, j’y penserais pour demain, si l'envie me prend. La deuxième lettre n’est qu’autre qu’un petit carton où il est écrit « de la part de Mémé Yaba ». Je n’ai même pas besoin de lire ces mots car je sais instantanément qu’il va avec le petit paquet contenant des biscuits infectes. Je n’ai toujours pas trouvé qui était cette femme … mais j’aimerais bien qu’elle arrête de m’envoyer ces merdes. Je jette le carton et le paquet directement dans la poubelle et prends la troisième lettre. Mon nom y est inscrit d’une écriture fine et élégante. Je suis intriguée … Est-ce que cela pourrait être une lettre de Ignatius ? Sait-il seulement où j’habite ? D’une main quelque peu tremblante j’ouvre la missive et ce que j’y lis me laisse bouche-bée.

C’est bien la première fois que je reçois une demande d’assassinat directement chez moi. Est-ce que cela voudrait dire que ma couverture n'est plus ? Instinctivement, je regarde par la fenêtre, m’attendant presque à voir surgir des soldats pour me tuer sur le champ. Cependant, dehors, tout est calme … Cela ne me rassure pas le moins du monde. Qui est donc cette personne qui ne souhaite - soit-disant - pas ébruiter mes nouvelles activités ? Par Ethelba, je suis vraiment dans de beaux draps ! Qu’est-ce que j’avais bien pu faire pour me mettre dans une telle situation ? Apeurée, je retourne aux fourneaux et éteins tout. Les potions attendront, l’heure est grave ! J’ai l’impression de ne pas avoir assez d’air tout à coup ! Je panique et n’arrête pas de gesticuler. J’ai chaud et je vérifie deux fois de plus si le feu sous mes marmites est éteint. Je relis ensuite la lettre pour être certaine de ce que je viens de lire et cela me donne la nausée. On m’a dé-mas-quée ! J’allais finir écartelée, égorgée et torturée ! Peut-être pas dans cet ordre, mais l’idée est là … Et pourtant, en relisant la lettre, je n’ai aucun indice sur l’expéditeur, ni qui est ma cible. Devrais-je tout de même tenter l’expérience ? D’autant plus que la somme que laisse suggérer la lettre est loin d’être ridicule … Est-ce que tout cela n’allait pas rendre les choses encore plus compliquées ? Et si … Et si la cible savait qui était l’instigateur ? Je pourrais peut-être … lui demander ? Est-ce que c’était tiré par les cheveux ? Sûrement … Mais si j’y allais déguisée ? Enfin avec une autre apparence ? Avec un accent ou … Roh, mais qu’est-ce que je fais ? C’est n’importe quoi ! J’avais éventuellement une chance que la cible connaisse son agresseur, mais voudrait-elle seulement partager cette information avec la fille venue pour la tuer ? Non, non … il ne me restait qu’une chose à faire ! Faire mes bagages et partir loin d’ici ! … Pour aller où ? Je n’en ai aucune idée ! Je ferais un petit baluchon et demain, il n’y aura plus personne … Tant pis pour la Marche Terne, ma nouvelle entreprise … et tout le reste … Est-ce que la Marche Terne pourrait m’aider ? Ce n’est pas leur genre d’envoyer des missives pour vous donner des missions … Ils préfèrent les chanter en direct devant toi dans une ruelle sombre – pas du tout flippant, quand on y pense – donc cette cible ne provient certainement pas d’eux … Non, c’est quelqu’un d’autre. Un sorcier peut-être ? Sûrement … Et la cible habite cette adresse … Il me suffirait seulement de demander à droite à gauche ce qu’il est bon de savoir sur cet habitant … et alors peut-être que de fil en aiguille, j’en déduirai l’identité de l’expéditeur … Et si je ne trouvais rien … Je devrais tuer la cible pour contenter l’expéditeur inconnu et espérer le faire de sa cachette. Si je fais un travail propre et sérieux, peut-être voudra-t-il me donner d’autres missions ? Peut-être même voudra-t-il que l’on se rencontre en personne et alors, là, je … Et alors quoi ?! Si cela se trouve, c’est Lord en personne qui t’envoie cette missive et toi tu te prépares déjà à le tuer c’est ça ?? Mais si c’était Lord, m’autoriserait-il à faire ce que je fais ?!? Les meurtres ? Peut-être ? … Le reste … Presque improbable. Bon, j’allais faire des recherches. Oui, autant être la plus informée possible sur la cible, ses ennemis, son habitation, ses habitudes … et on verra si je me rends à ce rendez-vous presque imposé.

*****

J’en aurais craché mon bol de lait si j’avais été en train de boire un bol de lait en apprenant la nouvelle. La maison dans laquelle je devais me rendre … n’est qu’autre qu’une des habitations secondaires du Prince Noir ! Par Ethelba, ce n’était pas prévu ! Vraiment pas !

De un, quelqu’un voulait tuer Elias Salvatore ! Mais qui ? J’avais entendu des rumeurs sur Lord lui-même ? Ou d’autres sorciers puissants habitants à Valera Morghuis, mais de là à me demander - à moi - d’être son assassin ? Tout cela est largement au-dessus de mes compétences ! Je suis totalement dépassée !

De deux, je ne sais plus quoi faire … Y aller ? Ne pas y aller ? Attendre que l’expéditeur inconnu me tombe dessus et bousille ma réputation ?

De trois, si j’y allais … n’allais-je pas au devant d'une mort certaine ? Après tout, c’était du Chasseur dont on parlait ! Est-ce que le Chasseur pouvait être chassé à son tour ? Et en plus, j’avais rencontré sa femme ! Qu’est-ce que j’allais faire ? Je n’allais pas la tuer aussi ! Même si j’y allais en changeant d’apparence, il saurait voir à travers …

J’étais perdue ! J’allais mourir ! Quelque soit mon choix !

Quelle débile, vraiment !

Ou alors …

Ou alors j’y allais avec la lettre … Pour le prévenir … Peut-être que je rentrerais dans ses bonnes grâces et que … Ou alors, il entrera dans une colère noire et me trucidera sur place ! Arriverais-je seulement à oser toquer à sa porte ? A lui parler ? Ce n’est pas tous les jours qu’on parle à un Prince … et Chasseur qui plus est ? Sa réputation le précède … Il me fait un peur … Surtout que je ne suis pas toute blanche … ou toute noire (question de point de vue). Je prends un risque en tentant d’aller à sa rencontre la fleur à fusil.

La préparation, c’est la clef. Je vais m’entraîner à lancer deux trois sorts … et je vais ramener quelques potions qui pourraient me sortir d’un mauvais pas …

Est-ce que je vais vraiment faire ce que je pense que je vais faire ?

N’est-ce pas maintenant qu’il faut que je m’inquiète de ma santé mentale ?

Après, en y réfléchissant, j’aurais assurément l’effet de surprise ! Il ne va sans doute pas s’attendre à voire débarquer une fidèle d’Asresh dans son petit salon … Mais moins que … tout ceci ne soit qu’un test ? … Pff n’importe quoi Toupe, tu délires !

*****

Le jour-J. J’avais fait mes devoirs et j’étais passée à travers les murs pendant l’une de ses absences, comme évoqué dans la lettre. A présent, je joue avec les ombres qui me cachent légèrement attendant son retour. J’ai longtemps hésité à venir avec une autre apparence, mais si je devais lui montrer la lettre, autant paraître honnête dès le début, non ?

La suite … Et bien, seul l’avenir me le dira.

Est-ce que c’étaient des bruits de pas ?

1945 mots
Revenir en haut Aller en bas
 

[Test Niveau III] - La Lettre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Test niveau 5 [PV Lastritri ^^]
» Test passage niveau III
» | Ōṇaṁaji [Test - Niveau III]
» [Niveau V - Test I] - Raclement d'os
» [Test Niveau III] - Ni d’ici ni d’ailleurs | Solo
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Océan :: Continent Devasté - Ouest :: Nementa Corum :: Amestris-