Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 | Le sport chez les Ygdraë |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsu
♚ Fondatrice ♔

◈ Parchemins usagés : 36417
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005
Mitsu
Ven 05 Juil 2019, 16:58

| Le sport chez les Ygdraë | Elf_qu10
Elf Queen by Sherman Lim
Texte par Ezechyel
Le sport


Malgré leur réputation de sages et d'érudits, les Ygdraë ont toujours valorisé le précepte selon lequel il faut maintenir un esprit sain dans un corps sain. C'est pourquoi le sport occupe, depuis des temps immémoriaux, une place fondamentale dans la société elfique, à tel point où la pratique d'activités sportives en est venue à être considérée, dans la conscience populaire, comme un passage inévitable dans la vie d'un jeune Elfe. Ainsi, il est assez fréquent de voir des enfants poursuivre la pratique de leur sport favori à haut niveau dès qu'ils atteignent l'âge adulte. Quoi qu'il en soit, une équipe, si tant il est nécessaire d'en former une, se compose exclusivement en fonction d'un choix stratégique, sans égard à la branche d'appartenance du sportif, afin de tirer profit des affinités et des habiletés propres à chaque individu. Toutes les compétitions, qu'elles soient de niveau professionnel ou amateur, doivent faire l'objet d'une période d'inscription au préalable. Les Boräk sont évidemment libres de participer aux tournois s'ils le désirent. Voici donc la liste, non exhaustive, des sports les plus populaires chez les Ygdraë :

• L'Eähl | L'Eähl est une course nécessitant une grande agilité de la part de ceux qui la pratiquent, car elle se déroule exclusivement en forêt. Les coureurs doivent effectivement traverser un parcours en sautant d'arbre en arbre et ce, le plus rapidement possible. Celui qui franchit la ligne d'arrivée en premier remporte la victoire. Toutefois, il existe trois règles que chaque participant est tenu de respecter au risque de se faire disqualifier de la course. La première interdit l'usage de la Magie ; la seconde proscrit de nuire à la performance d'un autre compétiteur et enfin, la dernière défend à quiconque de toucher le sol. Ainsi, si un joueur fait un mauvais pas et tombe, une Magie s'activera sous lui afin d'amortir sa chute s'il ne réussit pas à se réceptionner par ses propres moyens à temps. Cela dit, un tel sauvetage entraîne automatiquement l'élimination. Lors des tournois de haut niveau, les sportifs sont autorisés à effectuer des figures acrobatiques entre chaque saut, ces dernières leur permettant d'accumuler des points supplémentaires qui viendront s'ajouter à leur résultat final. De ce fait, plus une acrobatique est jugée esthétique et bien exécutée, plus le nombre de points bonis augmente, ce qui permet de rendre perméable les places sur le podium. L'Eähl est un sport qui se pratique individuellement.

• La Celiël | La Celiël est un sport ressemblant à une simulation de guerre dont l'élément-clé de la réussite repose sur la stratégie et la ruse. Avant le début du jeu, chaque équipe, constituées de dix individus, doit attribuer le rôle de « Belilyë » à l'un de ses membres. À la manière du roi dans un jeu d'échec, si le Belilyë se fait vaincre par le camp adverse, alors celui-ci remporte la victoire. Le but du jeu est donc simple : il s'agit de trouver et de battre le Belilyë de l'autre équipe. Pour ce faire, chaque équipe doit déterminer une tactique optimale afin de protéger leur Belilyë tout en essayant de deviner l'identité du Belilyë parmi leurs adversaires. Nul besoin de préciser que le Belilyë peut prendre part aux combats ce qui, selon la stratégie employée, peut complexifier son identification au milieu des autres joueurs. Quoi qu'il en soit, chaque compétiteur se voit offrir une pièce blanche – à l'exception du Belilyë qui reçoit une pièce rouge – qu'il devra garder sur lui en tout temps. Si un joueur parvient à s'emparer de la pièce d'un autre joueur, ce dernier se fait aussitôt éliminer. La Magie et les armes sont autorisées durant les tournois. Seulement, il est défendu de tuer et/ou de blesser gravement un autre participant.

• Le Vyviæl | Il s'agit d'une forme d'arts martiaux traditionnels qui tire profit de la fluidité du corps et de la force brute en se basant principalement sur un jeu rapide de pieds et de jambes. Bien plus que de soumettre un adversaire au sol, l'objectif premier de ce sport consiste à atteindre une maîtrise parfaite du corps et de l'esprit. C'est pour cette raison que certains éléments propres à la méditation se retrouvent incorporer dans les techniques de ce style de combat particulier. Globalement, on peut distinguer deux types de Vyviæl : le Vyviæl Asëm, qui se pratique avec la Magie, et le Vyviæl Pabvë, qui se pratique sans. Le sport, qui est très prisé par les Enök et les Boräk, est souvent enseigné aux étudiants dans les différentes écoles de Melohorë.

• L'Ægnör | L'Ægnör est une course de traîneau à chiens qui s'étend sur plusieurs jours et qui se déroule exclusivement durant l'hiver. L'objectif du jeu reste pourtant simple. Les compétiteurs doivent traverser l'ensemble des Terres de Melohorë en traîneau et le premier arrivé remporte la victoire. Cependant, il est interdit aux participants d'apporter leurs vivres personnelles lors des compétitions officielles. Effectivement, ces derniers devront trouver leur propre nourriture durant le parcours afin de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs animaux sans l'aide de quiconque. Chaque joueur se voit néanmoins offrir une petite sphère magique permettant d'appeler des secours en cas d'urgence. Toutefois, l'utilisation du signal de détresse entraîne systématiquement l'élimination. L'usage de la Magie est autorisée, sauf s'il sert à accroître, de près ou de loin, la performance des chiens de traîneaux ou du traîneau lui-même. Les objets magiques sont également proscrits au risque de se faire disqualifier. Cela dit, les armes et les objets non magiques, comme les gourdes d'eau et les couteaux par exemple, sont permis. L'Ægnör peut se pratiquer individuellement ou en équipe lors des courses à relais.

Revenir en haut Aller en bas
 

| Le sport chez les Ygdraë |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» | Sport des Ygdraë |
» | Métiers chez les Ygdraë |
» | Figures importantes et PNJ chez les Ygdraë |
» | Le sport chez les Lyrienns |
» | Dhrosca, Armée Humaine et Sport chez les Anges |
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Races :: Races Majoritaires :: Races bénéfiques :: Ygdraë-