Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

Partagez
 

 [XI] - De l'ordinaire aux simples bonheurs [Theodorus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Dim 04 Nov 2018, 22:11


Les rayons du soleil se frayaient un passage si limpide à travers l’azur du ciel sans nuage que cette journée s’annonçait indiscutablement belle. Mavis ne tenait déjà plus en place alors qu’elle se trouvait être en avance à l’heure de leur rendez-vous convenu. Étirant ses bras – geste devenu casuel dès qu’il lui fallait tenir en place quelque temps – la jeune femme repensait avidement à la façon dont elle avait obtenu cette visite. C’était durant l’un de leurs cours, elle discutait comme d’autres fois avec quelques élèves, quand elle avait brusquement appris que Theodorus connaissait plutôt bien les lieux. La jeune femme magicienne ne connaissait que de vue cet étudiant. Il lui semblait qu’il était bien un peu plus jeune qu’elle et sûrement dans la promotion qui avait suivi la sienne. Cependant, elle visualisait bien son visage – en fait, elle visualisait bien à peu près tout le monde même si elle n’en connaissait pas tant personnellement. Elle aimait juste bien discuter de-ci de-là avec les premiers venus. Il y avait toujours tant à apprendre des autres et elle ne pouvait de toute manière simplement pas rester en place.

De son côté, elle ne connaissait pratiquement pas les Jardins de Jhēn, et ce bien que cela fasse partie des Terres du Lac Bleue où elle habitait depuis si longtemps… Elle se demandait bien pourquoi Theodorus connaissait davantage cet endroit ? Enfin, en ce qui la concernait – ce lieu l’avait toujours intéressée – mais elle n’avait jamais pris le temps d’y venir proprement et de le découvrir. Là était sa chance inespérée ! Visiter un endroit grâce à quelqu’un qui le connaissait bien, cela serait vraiment génial ! Aussi, juste après avoir quitté son cours, la rouquine s’était mise à chercher activement un peu partout dans les métamorphosant couloirs changeants du Sanctuaire de Coelya Theodorus. Lorsqu’elle était finalement tombée sur lui, elle n’avait pas perdu de temps et lui… avait immédiatement sauté dessus. « Theodorus ! Je peux te demander quelque chose ! » Son ton si enthousiasme et son large sourire devaient avoir probablement fait passer ses questions pour davantage d’affirmations, mais enfin, elle était tellement excitée à l’idée de visiter les Jardins en compagnie de quelqu’un. Il lui semblait avoir déjà parlé quelques fois à Theodorus durant leurs années d’études et avait gardé une image réservée du jeune homme. Peut-être pourrait-elle en apprendre davantage sur lui aujourd’hui ?

Quoiqu’il en était, la jeune magicienne lui avait expliqué la situation : qu’elle avait appris qu’il connaissait les Jardins de Jhēn et qu’elle adorerait qu’il les lui fasse visiter. Ceci amenant à cela : la jeune femme se retrouvait désormais à l’entrée des Jardins, où ils avaient convenu de se retrouver, habillée de façon plus décontractée que pour ses journées de cours. Une longue robe formée d’une double couche de tissus, l’un orange vif et l’autre bleu roi recouvrait ses bras et ses jambes pour les dissimuler de la forte présence soleil. Les couches de tissus, néanmoins légères, paraissaient flotter autour de sa silhouette. Mavis ignorait à quoi ressemblait le reste des Jardins mais ce qu’elle en apercevait pour l’instant lui donnait incroyablement impression d’apaisement : des fleurs aux couleurs claires et douces, des allées pavées, le bruissement et le murmure d’un lieu qui n’avait rien à voir avec l’agitation de Vervallée (sachant qu’elle y passait le plus clair de son temps dans le marché donc…). Ses ballerines claquèrent sur le pavé tandis que la magicienne se prenait à faire quelques cents pas en rond lorsque le bord de son champ de vision attrapa enfin celui qu’elle attendait.

Le coin de son regard s’illumina comme elle se retourna soudainement vers le nouveau venu, levant un bras enthousiaste pour l’accueillir. « Theodorus ! » Son sourire ne s’affaiblissait pas sur ses lèvres comme ses yeux restaient fixés sur l’étudiant. « Je suis si contente de te voir. J’espère que cela ne te dérange pas de m’accompagner aujourd’hui. Merci beaucoup. » Sa bonne humeur luisait sur ses pommettes rehaussées par son sourire mais la jeune femme n’était pas complètement dénuée de toute considération et les rides de la douceur remplacèrent finalement rapidement le coin de ses lèvres. « Est-ce que tu vas bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 19 Nov 2018, 20:10

Théodorus venait de faire un nouveau cauchemar. Il se réveilla en sueur dans sa chambre d’étudiant. Son tee-shirt était trempé, son regard fou balayait la pièce à la recherche de quelque chose, c’était où ? son regard se posa sur la table de chevet. Il ouvrit le tiroir et une lumière bleutée lui illumina le visage. A l’intérieur, il vit ce qu’il cherchait : un bocal de petite taille remplit d’eau, mais c’était la plante à l’intérieur qui l'intéressait, une algue luminescente. C’est sa mère qui lui avait donné lors de son départ, ça lui permettrait d’avoir une lumière quand l’obscurité de la nuit prendrait la place de la clarté du jour. Il secoua le bocal et le posa à côté de lui, la chambre fut illuminée. Il se releva et se dirigea vers la fenêtre, il l’ouvrit ainsi que le volet et la lune se dévoila. Le regard de Théodorus regardait cet astre et pas le sol, pour ne pas voir la sombre forêt qui s’y trouvait. Il enjamba et s’assit sur le rebord, laissant ses jambes dans le vide, une douce brise lui caressait le visage, le faisant frémir. Il resta une bonne heure comme ça puis la fatigue revint se présenter à son bon souvenir, le jeune étudiant retourna dans son lit en laissant l’algue dehors.


Le réveil fut rude, la sonnerie le réveilla et il entrepris lentement de s'habiller. Il prit ses affaires et partit en direction du self, rien de mieux qu’un petit déjeuner pour commencer la journée. Il resta dans son coin, pas à cause du fait qu’il était timide, mais parce que ses amis étaient déjà partit attendre devant les salles de classes.


Le premier cours était un cours qu’il attendait depuis longtemps. Enfin un peu de pratique, il rejoignit donc la salle. Mais une fois devant une feuille devant signalait l’annulation du cours. Dépité, Théodorus partit en direction de la bibliothèque, sur le chemin il fut bousculé par quelqu’un. En se retournant, en réalité c’était plutôt la personne qui l’avait bousculé qui le retourna, il vit la personne responsable. Elle le dépassait un peu, une chevelure rousse, des yeux bleus et des lèvres fines composaient son visage. Elle se présenta sur un ton enjoué comme étant Mavis Kerparavelh. Elle avait apprit par ses amis qu’il habitait près des Jardins de Jhēn et que justement elle cherchait un guide pour la guider et lui faire connaître l’endroit. Etant encore sous le choc, Théodorus bredouilla un d’accord et il se donnèrent une heure et lieu de rendez-vous.


Il prit choisit des vêtements de randonnés, s’ils devaient parcourir la ville autant prendre des habits pour lesquelles ils ne seraient pas gênants de les salir. Pas la peine de bien s’habiller, c’était pas un rendez-vous, c’était juste un camarade qui faisait découvrir à un autre, une ville qu’il connaissait. Mais pourquoi est-ce qu’il passait autant de temps sur sa coiffure ? Après plusieurs essais, il baissa les bras et partie pour les Jardins.


Il arriva à l’entrée des Jardins. Mavis semblait trépigner d’impatience, à en juger par toutes les cents pas qu’elle faisait. Le sourire et la gaieté de sa collègue étaient communicatives et il lui sourit en retour.


- Non ça ne me dérange absolument pas ! Je suis content de faire visiter les Jardins à une personne qui manifeste un intérêt à cette ville.


Il lui indiqua l’entrée de la ville pour commencer la visite.


- Je vais bien merci, je suis un peu fatigué en ce moment et avec les examens qui approchent ça ne va que réduire mon sommeil, mais ça va le faire ! J’en suis sûr. Et toi ? Comment tu vas ?


Les premiers mètres n’étaient pas très impressionnants pour Gamaliel, ayant déjà passé des centaines d’heures à les parcourir en long, en large et en travers. Ils passèrent devant toute une série de magasins insérées en parfaite harmonie avec les fondations en bois.


- Tu connais bien sûr l’histoire des Jardins ?



Il lui posa cette question car en vérité il ne savait pas trop quoi raconter. A part quelques endroits vraiment particulier, le reste étant juste les maisons vertigineuses des anges, dont les bases sont mêlés à des habitations de Magiciens et à de diverses boutiques en tout genre. Mais il avait son idée sur comment faire découvrir la ville. Mavis avait l’air d’être une enfant sur un petit nuage, regardant de partout le sourire aux lèvres.


- AH ! On n’arrive au premier endroit que je voulais te montrer, tu veux regarder les magasins avant ? Ou aller dans ce restaurant ? Il lui désigna une devanture représentant un poisson avec deux ailes blanches. - Il est bientôt midi, sinon on peut attendre, je connais un autre endroit ou l’on peut manger



Mots : 780
Revenir en haut Aller en bas
 

[XI] - De l'ordinaire aux simples bonheurs [Theodorus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De simples mondanités [PV Hayina]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres du Lac Bleu :: Jardins de Jhēn-