Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 Les voiles noires du bateau fantôme [PV Lumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Dim 30 Mar 2014, 13:30


Le réveil avait été difficile ce matin là. Lioons avait eu du mal à émerger. Il s’était réveillé dans un lieu qu’il ne connaissait pas, en compagnie de personne qu’il ne connaissait pas. C’était évidemment le problème d’avoir un autre esprit pouvant contrôler son corps. Il arrivait parfois que l’un prenne le contrôle sans que l’autre ne le veuille. Et quand ce coup d’état avait lieu, il évinçait totalement l’autre esprit. Pour un temps limité certes, mais pour suffisamment longtemps pour avoir le temps de causer pas mal de soucis à l’autre. Et la, c’était exactement ce qu’avait fait Dash. Il s’était emparé du corps de Lioons et ce dernier n’avait aucune idée de ce qu’il avait bien pu faire. Il ne se souvenait que du moment où il avait perdu connaissance et perdu le contrôle de son propre corps. Il se souvenait seulement de son arrivé au port. Il était revenu du continent naturel en empruntant les routes maritimes plutôt que la voie des aires. En effet, son dragon ayant flairé une tempête, il les avait abandonné pour aller voler dans les bourrasques et faire le plein de sensation forte. L’Orisha, accompagné de Rébéca, son Orine et de Eniel, sa colombe des cieux, avait donc du embarqué à bord d’un navire de voyage pour faire la traversé. Pour une fois il n’avait pas voyagé clandestinement. Il n’aurait pas pu avec une personne en plus. Mais il n’avait pas été loin de le faire. En effet, il n’avait eu assez d’or que pour payer la place de Rébéca à bord du navire. Il avait quand à lui du négocier pour pouvoir monter à bord. Heureusement, il avait de bonne base en navigation - et Dash, un pirate dans sa tête – il avait donc réussi à convaincre le capitaine de son utilité et avait embarqué comme matelot. Cela lui avait permis de parfaire ses connaissance grâce à Dash qui lui indiquait comment faire tel ou tel chose, ou alors en lui expliquant certain principe et lui apprenant les noms des voiles. Une fois arrivé au port du continent du matin calme, Lioons savait manœuvrer un navire et se sentait à l’aise en mer. C’était un lieu agréable, respirant la liberté. Il comprenait pourquoi Dash, un Orisha lui aussi, était devenu un pirate. Petit à petit l entrevoyait de nombreuse possibilité et un avenir rempli de promesse et d’aventure. Pourquoi un aventurier ne pourrait il pas être un pirate. De plus, il n’aurait plus besoin de voyager clandestinement… Cette idée lui plaisait de plus en plus. Mais il n’avait pas eu le temps d’y penser longuement. A peine avait il posé un pied au sol que la conscience de Dash s’était pleinement éveillée. Le port était un lieu qu’il connaissait bien. Il y avait souvent accosté et il avait apparemment des gens à voir.

*Lioons, il y a d’ancienne connaissance que j’aimerais retrouver.* Avait il dit. *Elles sont dans ce port, et il faut que je leur parle.*

- Ah ? Qui sont ils ? Avait demandé Lioons lui faisant confiance.

*Je te l’ai dis, d’ancienne connaissance. Mais malheureusement je dois m’entretenir avec eux en privé.*

Lioons avait compris une seconde trop tard. Dash avait l’intention de prendre le contrôle de son corps sans son accord et en le faisant dormir un moment. Le temps qu’il comprenne, le pirate lui assenait déjà le coup qui le ferait sombrer. L’aventurier avait beau résister, il ne parvenait pas à parer le pirate qui prit alors le contrôle, n’étant plus que le seul maitre à cet instant. Lioons ne reprit connaissance que le lendemain matin, de nouveau au contrôle de son corps, dans cet fameuse chambre.

Il était étendu sur un lit, où il pensait avoir passé la nuit et à priori, il n’avait pas dormi seul. Il entendait de l’eau couler et de faibles bruits venant de derrière la porte en face du lit. Ce devait être la salle d’eau et il y avait apparemment quelqu’un à l’intérieur. Ne voulant pas savoir ce qui avait bien pu se passer ici et ne voulant pas s’attarder dans ce lieu pou tomber nez à nez avec une personne qu’il ne connaissait pas, le jeune homme se leva sans faire un bruit et s’habilla rapidement. Il finissait d’enfiler ses bottes quand il entendit la poignée de la porte tourner. Il passa son carquois en bandoulière, saisit son arc et ses lames et se précipita vers la fenêtre. Il se laissa tomber sur un toit en contrebas entendant derrière lui une voie féminine, surprise en ne retrouvant personne dans la chambre. Sans plus attendre, il continua son chemin sur les toits en attachant correctement son carquois dans son dos et ses deux épées de chaque côté de sa ceinture. Un fois suffisamment éloigné de l’auberge où il avait passé la nuit, il descendit des toits, cherchant mentalement la présence de Dash. Le pirate s’était lâchement refugié dans son sommeil. Il aurait une discussion avec lui plus tard. Pour l’instant, c’était autre chose qui retenait son attention. Sur la place du port, une agitation peut naturelle avait pris place. Il se passait quelque chose. Les gens ressentaient de la peur, le don d’empathie de Lioons ne mentait pas. Ils étaient terrifiés même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Dim 30 Mar 2014, 22:26

Cela faisait déjà plusieurs jours que j'étais arrivée au port et, non pas que je n'aime pas cet endroit, l'envie de changer d'air commencée à se faire ressentir. Mon envie de parcourir le monde et de découvrir de nouvelles choses m’empêchais de rester plus de quelques jours d'affilé au même endroit et je commençais à arriver à saturation pour ce lieu. Néanmoins je savais que je serais de retour bien assez tôt. Ce lieux était l'un des seuls à réussir à me calmer et me rendre ma sérénités. Et puis il y avait ici suffisamment de personnes différentes pour qu'une humaine puisse marcher au milieu de la foule sans que tous les yeux soit braqué sur elle. Je marchais tranquillement quand Sheva vint se poser sur mon épaules et me regarda comme si il savait quel étaient mes objectifs prochain.

"Oui Sheva on s'en vas encore. Je sais que tu aime beaucoup le port mais malheureusement je ne peut pas rester ici plus longtemps"

Il poussa un petit sifflement  aiguë signe de son mécontentement puis il me donna un petit coup de crane avant de se reprendre son envol. Je m’arrêtas un instant afin de le voir voler tranquillement au milieu des cordage des bateaux puis je repris ma marche. J'avançais tranquillement aux milieux bateaux et je me demandais vers quelle contrée je pouvais me rendre. De préférence une que je n'avais jamais parcourue. Puis une idée me vint. il y avait quelque temps de cela mon maitre m'avait parlé d'un immense continent de glace au sud et d'après lui seul quelques rares personnes auraient réussi à le traverser. c'était ensuite suivi une discussion interminable ou j'avais essayée de le convaincre qu'on devait se rendre la bas et ou je n'avais finalement pas réussis. Mais maintenant que j'étais seul et libre je ne risquais rien à tenter ma chance et après tout je n'avais pas grand choses à perdre.

Mes pas m'avais entrainée sur la place publique un lieu que j'évitais en temps normal à cause du grand nombre de personne toujours présent ici mais aujourd'hui, perdu dans mes pensée je n'avais pas regardée ou je me rendais. J'allais faire demi tour quand quelque chose m'intrigua. Les gens étaient tous rassemblé à un endroit et semblaient protester contre quelque chose. La tension et la peur des gens était palpable. Que c'était il passé pour qu'ils soit dans cette état. Mon regards parcouru la foule à la recherche de quelqu'un que je pourrait questionner à propos de ce qui avait eu lieu quand mon regard tombas sur un jeune orisha. Il avait l'air de ce demander, comme moi ce qui avait bien pu ce passer ici. A ce moment Sheva vint se reposer sur mon épaules regardas l'orisha et pencha sa tête de coté durant un bref instant. Une fois cela fait il émis un petit sifflement aiguë. Cela signifiait que je pouvais normalement faire confiance à cet homme. Après une brève hésitation je m'avanças vers lui et lui dit

"Enchanté je m'appelle Lumi. tu sais ce qu'il c'est passé pour que les gens soit dans cet états?"

C'était peut être un peu brusque comme entrée en matière mais je n'aimais pas perdre mon temps en palabres inutiles et j'étais vraiment curieuse quand à pourquoi les gens étaient dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 31 Mar 2014, 13:40

L’agitation était de plus en plus importance sur la place centrale du port. De plus en plus de gens affluaient et il y avait de plus en plus de bruit. Lioons ne savait pas vraiment ce qu’il se passait, mais cette agitation n’était pas naturelle. Il y avait quelque chose qui troublait les habitants du port. Lioons pouvait voir principalement des marins. Ils semblaient apporter de mauvaises nouvelles. Le don d’empathie de Lioons était difficile à contrôler. Il ressentait toutes les émotions des personnes présentes et ce n’annonçait rien de bon. Il y avait tellement de confusion, de peur et d’incompréhension. Apparemment la foule était partagée. D’un côté il y avait ceux qui avait peur, d’un autre côté il y avait des personnes semblait se moquer, ne pas croire aux évènements, et d’un autre côté encore, il y avait les courageux voulant changer les choses. C’était tout ce qu’avait pu tirer Lioons de son pouvoir et ca ne lui indiquait évidement pas le sujet de toute cette agitation. Et il comptait bien trouver l’objet de cette ambiance particulière et partagée. Il tendit l’oreille et tenta de saisir des mots et des paroles. L’ouïe fine des Orisha jouait en sa faveur mais il y avait trop de bruit pour pouvoir séparer toute les voix. Il ne parvint qu’à obtenir des brides de conversations.

- …Qu’allons nous faire ?

- …Vous l’avez vu ?

- …Des voiles noires…

- …N’importe quoi…

- …Nous châtier…

- …Un enfant…


Lout ca restait des plus confus et Lioons n’en savait pas réellement plus. Cela semblait parler de navire, d’expier ses fautes et d’enlèvement. Il fallait qu’il se rapproche pour en savoir plus. Mais tandis qu’il allait se diriger vers la foule, il entendit une voix féminine l’interpeler :

- Enchanté je m'appelle Lumi.Tu sais ce qu'il s'est passé pour que les gens soient dans cet états ?

L’orisha se retourna vers elle, surpris d’être interpelé de la sorte. C’était une jeune femme à peine moins grande que Lioons, à la peau d’une pâleur surnaturelle. Ses cheveux étaient d’un blanc pur, en accord avec sa peau blanche. Elle avait des traits fins, un visage plutôt élégant. Elle était belle à regarder et cela troublait toujours autant le jeune homme qui n’avait que peu d’expérience en la matière. Heureusement, Dash lui apprenait cette partie de la vie que son oncle ne lui avait pas enseigné et avec le temps, le jeune aventurier gagné en dextérité et contrôle. Il ne laissa donc rien transparaitre et répondit  à la jeune femme qui venait de lui parler :

- C’est une bonne question… Je comptais justement en apprendre plus. Elle aussi semblait ne pas savoir ce qu’il se passait et semblait être suffisamment curieuse pour en apprendre plus. Tu viens découvrir ca avec moi ? Normalement, Lioons ne l’aurait pas tutoyée, mais étant donné que c’était la façon dot elle lui avait parlé, il fit de même.

Il l’entraina donc avec lui dans la foule pour mieux se rendre compte de ce qu’il pouvait se passer. Un homme se tenait sur une esplanade et criait aux villageois :

- Les Démons viennent nous punir pour nos crimes ! Ils seront bientôt la ! Vous devez vous repentir, tous autant que vous êtes vous avez péché !

- Va t’en fanatique ! Un autre homme venait de monter sur l’esplanade. Il semblait savoir de quoi il advenait et ce qu’il se passait. Calmez vous. Ce n’est qu’un fou qui vient ici pour vous faire peur, cria t il en le faisant quitter l’estrade.

- Mais pourtant on les a vu !

- Oui, nos marins ont vu les voiles noires !


L’agitation reprit de plus belle tandis que l’homme tentait de calmer la foule.

- Ce ne sont que des rumeurs et des légendes. Ce navire fantôme n’est que le fruit de votre imagination. Nous sommes tous sain et sauf et si jamais il venait jusqu'à nous, nous l’accueillerons comme il se doit.

Une poigné d’homme prirent son parti et commencèrent à calmer la foule.

- Il a raison !

- Qu’ils viennent ! On les attend !

- Ils ne nous font pas peur !

- Ahah ! Voilà ce que je voulais entendre !
Reprit l’homme. Vous n’avez rien à craindre. Vous pouvez dormir tranquillement et aller pêcher pour gagner votre prime !

La foule semblait l’écouter et se calmer. Apres tout il ne semblait s’agir que de légende et les marins du port n’avaient pas peur. Lioons se tourna vers Lumi.

- Il ne s’agissait apparemment que d’une petite histoire de marins. Dit il un peu déçu. Au fait, je ne t’ai pas donné mon nom. Je m’appelle Lioons. Enchanté.

Il s’apprêtait à lui demander ce qu’elle faisait ici quand un cri surgit de derrière la foule. Tout semblait pourtant avoir été réglé…

- Au secourt ! Ils l’ont enlevé ! Ils ont enlevés mon enfant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 31 Mar 2014, 19:53

Alors que l’Orisha se retournais vers moi je vis une ombre de surprise passer sur son visage. Mon intention n’étais pas de le surprendre mais le voir régir de la sorte me fit avoir un légé sourire.Il me dévisagea un instant ce qui me mit un peu mal à l’aise comme à chaque fois que quelqu’un me regardait avec un peu d’insistance. Je tenta de rester le plus impassible possible et quand il répondis à ma question se désintéressant un peu de moi je poussa un petit sourire de soulagement.

- C’est une bonne question… Je comptais justement en apprendre plus. Tu viens découvrir ca avec moi ?

Bon au moins il ne s’était pas offusqué du tutoiement et l’utilisait aussi, ce qui était une bonne chose. En revanche il n’avait pas l’air de savoir plus de chose que moi et quand il me demanda si je désirais venir avec lui je répondit d’un petit hochement de tête affirmatif.Il m’entraina donc avec lui au milieu de la foule. J’étais dans une situation que je n’appréciais guère. Ils y avait trop de gens présents autour de moi et un sentiment oppression commença à naitre en moi. Je fermas les yeux me forçant à me calmer puis après un bref moment je regardas autour de moi. Au milieu de la place était posée une esplanade et un homme se tenait dessus criant à la foule que nous devions nous repentir que les démons allaient déferler sur le monde et nous punir de nos crimes. Intérieurement je ris de ces foutaises. Même si les démons allaient parcourir le monde nous repentir ne servirait à rien, juste à nous faire perdre du temps. Alors qu’il finissait sa phrase un autre homme débarqua sur l’estrade le bousculant et tentant de calmer la foule.

Calmez vous. Ce n’est qu’un fou qui vient ici pour vous faire peur

Cria t ‘il à la foule. Une vague d’objection arriva en réponse. Je n’y prettais pas vraiment attention quand une phrase sortie du lot et m’interressa.

Pourtant nos marins ont vu les voiles noires !

J’avais jadis lus un livre à ce propos. Une légende racontais que de temps à autres après une catastrophe un apparaissait à proximités du port. On disait que le navire était reconnaissable entre mille car il possédait d’immense voile noires et un pavillons de navire pirate. Quand j’avais questionnée mon maitre à se sujet il était resté évasif car comme moi les seuls informations qu’il avait à propos de ce navire étaient celles des livres. En revanche jamais je ne l’ai entendu remettre en question son existence. Pendant que je réfléchissait la foule c’était à peu près calmée. A ce moment L’Orisha se retourna vers moi une légère expression de déception sur le visage.

Il ne s’agissait apparemment que d’une petite histoire de marins. Au fait, je ne t’ai pas donné mon nom. Je m’appelle Lioons. Enchanté

Je lui répondit d’un petit sourire et alors que j’allais lui demander sa raison de sa présence ici une voix éclata derrière moi. Alors que je me retournais pour voir de qui elle provenait j’entendis

- Au secourt ! Ils l’ont enlevé ! Ils ont enlevés mon enfant !

Si les légendes qui courraient à propos du bateau étaint vrais alors l’enfant allait être en grosse difficultée très très vite. Et d’après les mêmes légendes le bateau ne quittait jamais directement le port il était visible quelques jours après.

Lioons. On ma déjà parlée de ce bateau et si ne serait-ce que un quart de ce qu’on ma raconté dessus est vrai alors l’enfant vas avoir de gros problèmes. On n’est pas sure de réussir à retrouver le bateau se soir mais sa ne coute rien d’essayer.

En disant cela j’avais réussis à le tirer en dehors de la foules et quand nous furent un peu plus éloigné je m’arrêtas en attente de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mar 01 Avr 2014, 11:04

De nouveau ils se retrouvèrent dans l’agitation et la confusion la plus totale. Les femmes pleuraient et criaient. Les hommes paraissaient totalement hébétés. Et les vieillards terrifiés. Ca, personne ne l’avait prévu. Il était bien content de penser qu’il s’agissait d’une légende et qu’ils étaient bien confortablement installés dans leur demeure à l’abri du danger. Ils se mentaient à eux même, faisant l’autruche, pour se donner l’impression de ne pas avoir peur. Et c’était compréhensible. Comment combattre quelque chose que l’on ne comprenait pas ou que l’on ne voyait pas ? Comment battre un songe ? Il n’y avait rien de plus déroutant et Lioons en savait quelque chose. Il avait déjà eu affaire à ce genre de démon que l’on ne peut n’y voire, ni comprendre, ni combattre. Il ne savait toujours pas comment il avait survécu. Mais il n’en était pas sorti indemne. Il avait mis du temps à s’en remettre et il y pensait encore. Comment combattre le sort que leur réservait le monde ? Comment combattre sa propre destruction quand on y connaît rien ? Il avait maintenant cette pierre bleue incrustée dans la poitrine, symbole de sa survie et de sa connaissance. Mais quelle connaissance désagréable et pesante. Le savoir peut être un lourd fardeau. Cependant, il n’abandonnait pas. Comme le disait l’adage : « l’imagination est plus importante que le savoir ». Il ne se laisserait pas abattre et encore moins maintenant. Il avait la possibilité de sauver cet enfant. Et il mettrait tout en œuvre pour ne pas l’abandonner à son sort. De plus il était chez lui ici. Le port appartenait aux Orishas. Il se sentait comme obligé de protéger cet endroit. C’était comme une partie de lui. Et il ne laisserait jamais chez lui, chez les Orishas, une personne se faire enlever et être emprisonné. Il devait agir. Il allait agir. Mais il fut tirer de ses pensées par la voie de la jeune femme, Lumi, qui l’avait interpelé plus tôt :

- Lioons. Dit elle. On ma déjà parlée de ce bateau et si ne serait-ce que un quart de ce qu’on ma raconté dessus est vrai alors l’enfant vas avoir de gros problèmes. On n’est pas sure de réussir à retrouver le bateau se soir mais sa ne coute rien d’essayer.

Apparemment elle aussi ne comptait pas laisser cet enfant aux mains de ce navire. Lioons ne savait pas s’il s’agissait réellement de Démons, de purgatoire ou autre. Peut être n’étaient ce que des légendes sensées faire peur aux habitants du port pour permettre à des pirates de piller sans craindre de représailles. Ou alors, les histoires étaient vraies et il s’agissait bel et bien d’un navire fantôme. Mais dans les deux cas, il fallait montrer que ce navire n’était pas invulnérable.

- Tu as raison et de toute façon, c’était dans mes intentions. Lui dit il en souriant pour montrer qu’il gardait son sang froid, mais laissant apparaître sa colère. Vient avec moi sur les quais si tu veux. On pourra peut être le voir depuis cet endroit. Mais dépêchons nous avant que tout le monde afflue là bas.

Les deux personnages se dirigèrent donc rapidement vers les quais. Ils devaient se dépêcher. Il ne voulait pas être entouré de tout le village venant chercher le navire aux voiles noires, ni manquer de peu le dit navire. Ils arrivèrent donc avant tout le monde sur les quais. Lioons se dirigea vers le ponton le plus avancé. Il aurait une vue dégagée de cet endroit et il pourrait utilisé sa vision d’Orisha pour retrouver le navire.

Il commença d’abord par utiliser sa vision d’aigle. Elle serait lui indiquait la position du navire. Ce pouvoir était à même de révéler les dangers et les choses cachées. Si jamais le bateau fuyait, il le repèrerait plus facilement et si jamais il était invisible, Lioons pourrait le retrouver grâce à ce pouvoir. La colère montait petit à petit en lui. Il était rare de le voir en énervé de la sorte. Depuis sa rencontre avec Dash, il avait commencé à changer. C’était comme si une porte s’était ouverte en lui. Il devenait plus mûr, plus responsable. Il était toujours aussi maladroit, mais il ne se laissait plus marcher dessus. Ce n’était plus le tout gentil Lioons. Il devenait un homme et il appréciait ce fait. En fait, le pirate dépeignait sur l’Orisha en lui transmettant une partie de son caractère et son savoir. Mais l’aventurier ne prenait que les bons côtés du pirate, ce qui le rendait meilleur, sa malice ou sa fougue par exemple. Peut être ferait il un bon pirate lui aussi ? Apres tout s’il trouvait le navire fantôme il allait surement l’aborder, ce serait un bon test. Mais pour cela, il fallait le retrouver. Son sixième sens, lui indiqua alors que le danger n’était pas loin, il était juste en face. Arrêtant d’utiliser son pouvoir, il regarda dans la direction que ce dernier lui avait montrée et tendit le doigt vers le navire qu’il voyait à présent. Il était énorme, c’était un galion aux voiles d’un noir profond, abordant le pavillon noir des pirates.

- Il est là, dit il à Lumi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mar 01 Avr 2014, 19:38

Alors que je faisait par de mes inquiétude à Lioons je vis la colère apparaitre sur son visage. Il m’écoutât attentivement puis après un moment de réflexion il me dit :

- Tu as raison et de toute façon, c’était dans mes intentions. Vient avec moi sur les quais si tu veux. On pourra peut être le voir depuis cet endroit. Mais dépêchons nous avant que tout le monde afflue là bas.

J’ignorais si un bateaux, soit disant, fantômes faisait escale sur les quais d’un port mais bon qu’avait t’on à perdre après tout. Tout en suivant Lioons je me rendit compte que bien que maitre de soi même la colère était présente. J’ignorais si c’était en raison des villageois qui aveuglé par leur croyances absurdes refusaient de bouger ou si c’était le fait que des individus quel qu’il soit soit assez lâche pour enlever un enfant qui faisait bouillir sa rage intérieur mais je ne donnais pas chère de la peaux des coupables une fois qu’il leur aurait mis la main dessus. J’avais de la chance d’être tombée sur lui car même si j’avais voulu agir je n’aurait pas pu faire grand chose seule ou alors je me serais fait capturer à mon tour. Nous marchâmes rapidement dans les ruelles étroites du port et quand nous arrivâmes à destination je le vis s’approcher d’un ponton plus avancé que les autres et regarder les alentours. Je connaissais un peu les capacités de bases des Orishas et dans le cas présent l’une d’elle allait nous être très utiles. Je le vis parcourir les alentours du regard puis au bout d’un moment il m’appela et me montra un navire en me disant :

- Il est là

Je ne compris pas immédiatement puisque pour moi ce navire était semblable aux autres navigants dans le port. Puis je compris. Un sortilège d’illusion avait été jeté dessus afin de ne pas montrer sa véritable apparence. On m’avait appris que seul les meilleurs savait faire des illusion complété d’un objet et que plus l’objet à camoufler était grand plus les défauts étaient fréquents. En regardant mieux je vis bon nombre de détail qui m’indiquèrent qu’il avait raison à propos de l’origine de ce bateau. Derrière nous les gens commençait à arriver et peut soucieuse de me retrouver une nouvelle fois au milieu de la foule je le pris par la main afin de l’éloigner un peu et de se mettre d’accord sur ce que nous devions faire. Quand nous fument suffisamment éloigné je lui fit par des mes impressions et idée.

Je pense que tu la sentis comme moi mais ce bateau n’a rien d’humain. Une énergie obscure sans échappe et je pouvais la sentir du pont. Je m’arrêta un instant afin de réfléchir. Si on s’en approche tout de suite nous auront peut être l’effet de surprise mais avec la lumière du jour nous ne pourrons pas le garder bien longtemps. Je te propose plutôt d’attendre se soir. Je pense que comme moi tu n’aime pas l’idée de laisser l’enfant plus longtemps à bord mais malheureusement c’est la meilleur solution.

Tout en parlant je m’étais dirigée vers une autres partie du port ou des barque de pécheur avait été oubliée depuis une éternités. Je me tournas vers lui un sourire au lèvres et dit

Quel que soit ton choix voici de quoi nous amener la bas. Je pense que c’est la meilleur embarcation possible puis qu’avec elle nous ne seront pas vu facilement mais si tu a mieux n’hésite pas à me le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mer 02 Avr 2014, 00:06

Il le voyait très clairement. Une sorte d’aura maléfique flottait autour de ce navire, mais il ne le cachait pas complètement. C’était plus comme s’il le rendait flou. Il était à la fois visible et invisible, tangible et intangible. Il avait vraiment cette consistance que l’on aimait donner au fantôme. Comme s’il était à la foie solide et brumeux. C’était pour cela qu’il était difficile à observer et à trouver au milieu des autres navires. Mais à présent qu’ils l’avaient trouvé, Lioons ne le quittait plus des yeux. Il savait que le garçon qui avait été enlevé était à bord. Il en était sur. L’aura maléfique du navire ne lui permettait pas d’en douter. Il devait aider l’enfant disparu. Mais comment atteindre ce navire ? Et que faire une fois à bord ? C’était un galion remarquable. Le navire était nettement reconnaissable du fait de ses nombreux ponts. C’était principalement à cela que l’on reconnaissait un galion, et aussi aux rames, dépassant de chaque côté du navire. Celui la devait bien avoir une cinquantaine de rame de chaque côté. Entre autre, cela équivalait à deux centaines d’hommes, enchainé à leur poste, pour ramer sous les coups de fouets des tortionnaires. Il y avait trois mats sur celui la. Ce qui donnait une idée de sa taille. Il devait bien y avoir encore 100 matelots ou plus pour manier ce bâtiment gigantesque. C’était une véritable forteresse ambulante. C’était pourquoi il était si difficile de s’en prendre à un galion. Aucun pirate ne s’y risquerait seul et Dash qui venait de se réveillait en savait quelque chose.

*C’est un joli bâtiment si tu veux mon avis. Un peu trop voyant et un peu trop lent à mon gout. Beaucoup trop barbare pour moi aussi. Mais avec ça tu ne risques pas grand chose quand tu sais le contrôler. J’ai déjà été galérien sur un plus petit navire de ce type : une galère. J’ai ensuite été son capitaine. C’est lent et difficile à manier. Mais ca fait beaucoup de dégât. C’est comme une tortue : gros, lent mais puissant. L’avantage que tu auras face à lui est qu’il ne partira pas d’ici avant ce soir. Il y a trop de navire au alentour et ce serait trop difficile de manœuvrer entre avec une telle arme de destruction. Ensuite, si tu es suffisamment discret pour t’en approcher tu seras invisible. C’est beaucoup trop haut pour qu’on te repère l’escalader. Par contre une fois à bord il y aura du monde. Beaucoup de monde. Et c’est grand et dégagé. Il faudra être très discret. Et pour atteindre la calle où se trouve les prisonniers du devra surement passer par le niveau où sont retenu les galériens. Ca ne va pas être une partie de plaisir. Surtout si ce sont des fantôme qui gardent ce bâtiment*

Lioons réfléchit quelques instant au parole du pirate. Avec son aide, il aurait surement un net avantage. Il saurait forcement comment s’y prendre une fois à bord. Il avait tout le savoir et les connaissance requises pour ne pas se faire repérer et pour s’en sortir. Avec lui il n’aurait pas besoin de chercher. Le pirate savait déjà où trouver la calle et comment y pénétrer. Mais le problème était qu’il n’était pas seul. Et il aurait besoin d’aide à bord si ca tournait mal. La jeune femme qui l’accompagnait pourrait l’aider et elle voulait autant que lui sauver l’enfant disparu. Elle le tira de ses pensées en lui prenant la main et en l’amenant à l’écart de villageois qui étaient arrivés. Une fois à suffisamment éloigné, elle prit la parole :

- Je pense que tu l’as sentis comme moi mais ce bateau n’a rien d’humain. Une énergie obscure s’en échappe et je pouvais la sentir du pont. Si on s’en approche tout de suite nous auront peut être l’effet de surprise mais avec la lumière du jour nous ne pourrons pas le garder bien longtemps. Je te propose plutôt d’attendre se soir. Je pense que comme moi tu n’aimes pas l’idée de laisser l’enfant plus longtemps à bord mais malheureusement c’est la meilleure solution.

Une fois encore il était d’accord avec elle. Et puis Dash le lui avait dit, il ne partirait pas avant que la nuit ne soit tombée. Cependant il n’avait pas envie de lui expliquer qu’il avait une double personnalité et qu’il discutait avec elle. Il allait lui faire comprendre qu’il ne savait beaucoup. Pourquoi pas dire qu’il était un pirate. Ce titre lui plaisait bien en y réfléchissant. Il sourit intérieurement à son idée. Le capitaine Chroma… Ca sonnait plutôt bien. Mais ce n’était pas le moment pour penser à cela.

- Oui, tu as raison. De toute façon ils ne pourront pas partir avant quelque temps. Ce navire est trop gros et lent. Ils attendront la nuit. Ce sera l’occasion de les aborder.

La jeune femme avait avancée vers des barques retournées sur le sable, à proximité de la mer. Elle se retourna vers Lioons un sourire aux lèvres :

- Quel que soit ton choix voici de quoi nous amener la bas. Je pense que c’est la meilleur embarcation possible puis ce qu’avec elle nous ne seront pas vu facilement mais si tu a mieux n’hésite pas à me le dire.

Lioons avait une autre idée qui lui aurait permit d’atteindre le navire sans se faire remarquer. En effet, depuis peu il possédait le pouvoir de s’hybrider en animal marin pour nager et respirer sous l’eau. Avec cette faculté il serait facile de se rapprocher du navire. Mais pouvait elle respirer sous l’eau elle aussi ? A vrai dire, il ne connaissait pas grand chose de cette femme. Elle avait surement remarquée qu’il s’agissait d’un Orisha. Mais il était plus difficile de savoir à quel peuple elle appartenait. Avant de continuer cette aventure, il préférait savoir ce qu’elle pourrait lui apporter et ainsi établir une stratégie avant que la nuit n’approche.

- Les barques pourraient nous être utiles. Mais j’ai la capacité de me mouvoir dans l’eau sans difficulté et de respirer sous l’eau. As tu un pouvoir dans ce genre la ? Je veux dire, tu as surement remarqué que je suis un Orisha. Mes yeux et ma peau ne trompent pas. Mais je n’ai pas à quel peuple tu appartiens. Pour réussir ce que nous voulons entreprendre, je pense qu’il serait préférable de nous connaître un peu, de connaître les outils que chacun a à sa disposition. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mer 02 Avr 2014, 16:39

Alors que je lui faisait par de mes impressions sur le bateau et sur ce que je pensais être la meilleur marche à suivre possible il acquiesça et me dit que de toute façons le bateau était bien trop gros pour quitter le port avant se soir. Il avait l’air de relativement bien connaitre les bateaux mais ce devait être quelque chose de normal pour un orisha étant donné qu’il vivait sur le port il devait avoir eu le loisir d’étudier les allée et venus des bateaux et ainsi il connaissait leur capacités. Néanmoins j’ignorais si une fois à bord il saurait ou nous amener. J’avais plusieurs question à lui poser mais avant on devait se mettre d’accord sur notre moyen de transport. Je venait de lui montrer les barques de pécheur en lui disant qu’elle nous permettrais de nous approcher sans risque. Je le vis réfléchir un instant puis il dit

- Les barques pourraient nous être utiles. Mais j’ai la capacité de me mouvoir dans l’eau sans difficulté et de respirer sous l’eau. As tu un pouvoir dans ce genre la ? Je veux dire, tu as surement remarqué que je suis un Orisha. Mes yeux et ma peau ne trompent pas. Mais je n’ai pas à quel peuple tu appartiens. Pour réussir ce que nous voulons entreprendre, je pense qu’il serait préférable de nous connaître un peu, de connaître les outils que chacun a à sa disposition. Non ?

Il avait raison je ne lui avait pas dit grand chose sur moi et la première qu’il méritait de savoir avant qu’on s’engage dans cette aventure était que j’étais une humaine. Que pouvais-je lui révéler d’autres qui serait susceptible d’être important pour la suite ? Que en plus de ne pas avoir de pouvoir j’allais probablement être une gène si un combat s’engageait. Il était en droit de savoir et il valait mieux que je l’en informe tous de suite que lorsqu’on seras entouré de pirate près à nous faire la peau.

« Oui tu a raison se seras plus simple pour la suite si nous connaissons l’autre. Et puis jusqu’à se que la nuit tombe nous avons du temps devant nous. Donc pour répondre à ta première question qui est si j’ai un pouvoir capable de me faire respirer sous l’eau je suis désolée mais malheureusement je n’ai pas de pouvoir de ce type. Et de manière plus général je n’ai pas de pouvoir du tout pour une raison extrêmement simple. Je suis une humaine. »

Je me mis à faire les cents pas réfléchissant à comment j’allais lui dire que je désirais plus que tout aller sauver l’enfant mais que je ne connaissait que les bases du combat et que si nous tombions dans une embuscade j’allais être une gène.

« Mais je suis surprise que tu n’ait pas deviné à quel race j’appartiens. Quand je t’ai pris pas la main tout à l’heure tu n'as pas ressenti une fluctuation au niveau de ta magie ? Bon par contre je possède des bases en termes de combat au corps à corps mais si nous nous faisons attaquer je vais probablement plus te gèner qu’autre chose. Je m’assis sur une des barques qui était retournée. Pour toutes ces raisons si tu veux aller sauver l’enfant seul je ne t’en voudrait pas et te comprendrais. Mais je veux vraiment avoir un rôle à jouer dans ça libération. »

Tout en soupirant je regardas derrière moi. Le soleil était encore haut dans le ciel et nous avions encore au moins cinq petites heures avant de pouvoir penser à partir à l’assaut. Je me retournas vers lui ficha mon regard dans le sien et dit

« Bon et toi qu’a tu à me dire qui pourrait être susceptible de nous aider pour ce soir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Jeu 03 Avr 2014, 14:04

- Oui tu a raison, commença-t-elle par dire, pour donner plus d’information à Lioons sur ce qu’elle pourrait apporter à leur aventure. Ce seras plus simple pour la suite si nous connaissons l’autre. Et puis jusqu’à se que la nuit tombe nous avons du temps devant nous. Donc pour répondre à ta première question qui est si j’ai un pouvoir capable de me faire respirer sous l’eau je suis désolée mais malheureusement je n’ai pas de pouvoir de ce type. Ils allaient donc devoir utiliser les barques mais ce n’était pas trop grave, ils s’organiseraient de telle façon à ne pas être vues pour aborder le navire. Et de manière plus générale je n’ai pas de pouvoir du tout pour une raison extrêmement simple. Je suis une humaine.

Mince, cela il ne l’avait pas prévu. Les Humains étaient un peuple qu’il connaissait mal. Il en avait côtoyé très peu malgré ses nombreux voyages à travers le monde. Il etait clair qu’il ne dominait pas vraiment les autres peuples en terme de nombre, mais avec ces voyages Lioons n’avait jamais passé de temps auprès des humains. Il n’avait même jamais été dans le désert, lieu de leur ville principale, construite il y a peu. Son oncle lui avait raconté de nombreuses histoires sur tous les peuples des terres du yin et du yang. Il savait que les Orines avaient notamment le don du lien, ou que les Ondins avait le chant, les Sorcier la nécromancie pas exemple. Mais les humains eux, n’avaient rien de tout cela. La seule chose que savait Lioons à leur sujet était qu’ils étaient dénués magie. Il possédait au contraire des autres peuples, quand à eux doués de magie, une sorte d’anti magie. Mais comment cela fonctionnait, pouvait il supprimer toute la magie autour d’eux, Lioons n’en avait aucune idée… Lumi continua sur sa lancée :

- Mais je suis surprise que tu n’aies pas deviné à quelle race j’appartiens. Quand je t’ais pris par la main tout à l’heure tu n'as pas ressenti une fluctuation au niveau de ta magie ?

Que voulais elle dire ? Peut être parlait elle justement de cette anti magie ? Lioons n’y avait pas vraiment prêté attention à vrai dire. Il était bien plus préoccupé par la situation actuelle et par l’enlèvement du garçon. Mais maintenant qu’elle le disait, il était vrai qu’il avait ressenti une légère fluctuation. Comme si il s’était engourdi. Comme si il perdait une partie de lui même. Mais la sensation n’avait pas été très forte et c’était passé. C’était inquiétant de pouvoir perdre tous ses pouvoirs comme ça. Mais elle ne lui laissa pas le temps de répondre et continua :

- Bon par contre je possède des bases en termes de combat au corps à corps mais si nous nous faisons attaquer je vais probablement plus te gêner qu’autre chose. Dit elle en s’asseyant sur une des barques. Pour toutes ces raisons si tu veux aller sauver l’enfant seul je ne t’en voudrait pas et te comprendrais. Mais je veux vraiment avoir un rôle à jouer dans ça libération.

Au moins elle pourrait se battre. Il suffisait de réfléchir à une stratégie utilisant sa capacité et tout se passerait bien. Mais il ne pouvait pas s’y risquer seul. Il avait besoin d’aide et elle pourrait la lui apporter.

- Tu sais quand même te défendre et c’est déjà ça. On doit le faire à deux. Ce serait trop risqué de le faire tout seul. Ton aide sera précieuse. Et puis si tu as une capacité d’anti magie, cela pourrait nous être utile. Apres tout si nous nous trouvons face à des êtres doués ou même fait de magie, cela aura son utilité. Moi, j’ai deux trois pouvoir qui pourrait nous être utile. Je contrôle un peu le vent, je ressens les émotions des autres, je peux créer des chaines incassables ou détruire des liens, je peux me téléporter, je vois les dangers et les pièges et je peux me transformer en lion. Ensuite je sais me battre et j’ai surtout de nombreuse connaissance sur la navigation et les navires. Je sais en l’occurrence comment nous introduire dans celui-ci et où trouver celui qui à été enlevé. Il y a cinq étages à un galion. Le plus haut est le pont. C’est la que nous arriverons. Ensuite il y à un étage pour les armes et les arbalètes et la cabine du capitaine.  Ensuite il y a encore un étage pour les armes et pour les rameurs. Puis vient l’étage de l’équipage et des cuisines. Le dernier étage est celui des provisions et du matériel. Mais aussi celui des prisonniers. Ce qui est à la fois une bonne chose et une complication. Il va être difficile de se rendre en bas du navire sans être repéré. Mais une fois arrivé au prisonnier, nous serons aussi au meilleur endroit pour faire un trou dans la coque et nous débarrasser du navire. Maintenant, il faut trouver comment descendre sans être remarqué. Tu as une idée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 04 Avr 2014, 15:57

Je venais de finir de faire le point sur mes principales qualité et défaut quand je demanda à Lioons ce qu’il pouvait avoir d’utile pour notre assaut de toute à l’heure. J’étais persuadée que je n’allais être qu’une gêne quand il me rassura

- Tu sais quand même te défendre et c’est déjà ça. On doit le faire à deux. Ce serait trop risqué de le faire tout seul. Ton aide sera précieuse. Et puis si tu as une capacité d’anti magie, cela pourrait nous être utile. Après tout si nous nous trouvons face à des êtres doués ou même fait de magie, cela aura son utilité

Il avait raison si jamais on venait à combattre des personnes utilisant la magie, ce qui allait surement être le cas au vue du sortilège qui avait été lancé afin de cacher le bateau. Je n’avais presque jamais utilisé l’anti magie de manière volontaire et j’ignorais si je pourrais le fair facilement le moment venu. La majorités du temps j’étais obligée d’entrer en contact avec ma cible pour la privée de sa magie mais Hadanell m’avait jadis expliqué que certains humains arrivaient à déclencher l’anti magie tout autour d’eux, comme des miasmes. C’était risqué mais sa valait le coup d’essayer. Cependant je n’étais pas sure qu’essayer de déclencher mon anti magie comme sa sur le bateau était réellement une bonne idée. On avait encore un peu de temps peut être pourrais-je demander à Lioons de m’aider à savoir si j’étais parvenues a mon but. Pendant que je méditais sur mon étrange pouvoir Lioons m’expliquais ces pouvoirs et deux trois choses importante sur le bateau

Je contrôle un peu le vent, je ressens les émotions des autres, je peux créer des chaines incassables ou détruire des liens, je peux me téléporter, je vois les dangers et les piéges et je peux me transformer en lion. Ensuite je sais me battre et j’ai surtout de nombreuse connaissance sur la navigation et les navires. Je sais en l’occurrence comment nous introduire dans celui-ci et où trouver celui qui à été enlevé. Il y a cinq étages à un galion. Le plus haut est le pont. C’est la que nous arriverons. Ensuite il y à un étage pour les armes et les arbalètes et la cabine du capitaine.  Ensuite il y a encore un étage pour les armes et pour les rameurs. Puis vient l’étage de l’équipage et des cuisines. Le dernier étage est celui des provisions et du matériel. Mais aussi celui des prisonniers. Ce qui est à la fois une bonne chose et une complication. Il va être difficile de se rendre en bas du navire sans être repéré. Mais une fois arrivé au prisonnier, nous serons aussi au meilleur endroit pour faire un trou dans la coque et nous débarrasser du navire.

Il n’avait pas l’air spécialement plus âgé que moi et pourtant il connaissait sur les bateaux plus de chose que la majorités des marins que j’avais croisé au cour de mes voyages.

Maintenant, il faut trouver comment descendre sans être remarqué. Tu as une idée ?

Il fallait bien l’avouer je n’en avait pas la moindre. En tous cas aucune ne m’étais venue durant ces explications. Nous allions devoir descendre 5 étages dont un qui allait être exposé a la vu de tous. Imaginer réussir à ce cacher n’était pas une option car sur un navire comme celui la il ne faisait aucun doute que il allait y avoir bon nombre de garde. Tout en me remémorant ce qu’il m’avait dit je réalisa une chose. Je n’avais pas la bonne approche du problème. Nous voulions passer inaperçus en ne croisant que le minimum de personnes mais si nous arrivions à déclencher la panique sur le bateau alors la discrétion ne serait plus un problème. Néanmoins la solutions que je m’apprêtais à donner me révulsais mais contre des hommes capables des pires d’atrocités je ne devais pas avoir d’états d’âmes.

J’ai peut être une idée qui nous permettras de passer inaperçus. Tous du moins elle nous demanderas d’être discret seulement sur le pont mais si nous utilisions à bon escient l’obscurité on ne devrais pas avoir de problèmes. La méthode peut sembler radical mais elle créeras suffisamment de remue-ménage à bord pour nous laisser le temps d’aller sauver le petit et peut être même les autres prisonniers si il y en as. Nous devons tuer le capitaine et mettre son cadavre en évidence sur le pont. Hum... Accroché aux cordage grâce aux chaines que tu peux créer par exemples. Une fois qu’il seras mort et que ces hommes l’auront vu la panique devrait régner à bord et nous permettre d’aller sauver l’enfant.


Je fis une pause dans mes explications afin de réfléchir à d’éventuelle chose que j’aurais oublier mais je me doutais que si j’avais oubliée de prendre quelque chose en compte il me le ferait remarquer. Après tout il connaissait bien mieux les navires que moi.

Je ne pense pas que se plan soit le meilleur loin de la mais il devrait avoir le mérite de marcher. Et de toute façons si nous faisons repérer quelque soit l’endroit le capitaine viendras pour aider ces hommes. Donc nous devrons l’affronter. Je te laisse réfléchir et dis moi se que tu en pense.
Ah ! Par contre il y a deux trois chose que tu dois savoir à propos de l’anti magie que tu a mentionné tout à l’heure. Notamment comment elle fonctionne. Je ne peux priver de ça magie que quelqu’un qui a une puissance magique inférieur ou égale à mon anti magie et pour cela je dois toucher la personnes. On m’a déjà parlé de personnes réussissant à dégager l’anti magie autour d’eux comme un nuage de miasme mais je ne me suis jamais entrainée à faire cela et j’ignore si j’y arriverais. Ou si se seras efficace. Si jamais je touche une personne avec une magie plus forte que mon anti-magie je ne la priverais pas mais elle seras amoindris. Je pense que c’est bon j’ai dit les principaux point donc que pense tu du plan ? Et si tu as des question sur autre chose n’hésite pas. Je le répète je ne suis pas vraiment pour se plans mais je pense que se seras le plus simple à mettre en place et l'un des plus sur au niveau de la réussite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Dim 06 Avr 2014, 12:14

- Tu as une idée ? Lui demanda-t-il.

Il doutait que la jeune femme ait déjà eu le temps de tout mettre en place et de tout assimiler pour donner un plan d’action véritablement efficace. Mais cela permettrait de voire ses premières impressions et la première chose qui lui viendrait à l’esprit. Ce ne serait peut être pas leur stratégie finale mais ce serait un début. Et ça laissait aussi du temps à Lioons pour réfléchir à ce qu’il venait de dire et trouver un plan qui pourrait peut être se montrer efficace. Il imaginait plus une méthode privilégiant la discrétion. Ils devraient se montrer discret et passer inaperçu une fois sur le navire. Et ça n’allait pas être chose facile. Il y avait beaucoup d’homme sur le bâtiment et il ne savait pas de quoi ces hommes étaient faits. Si la légende était vraie, ils devraient se confronter à tout un équipage de fantômes pirates et il doutait de leur puissance face à eux. Il fallait établir un plan d’action suffisamment efficace et auquel ils devraient se tenir pour ne prendre aucun risque. Et pour l’instant, c’était Lumi qui proposait une idée :

- J’ai peut être une idée, dit elle, qui nous permettra de passer inaperçus. Tout du moins elle nous demandera d’être discret seulement sur le pont mais si nous utilisions à bon escient l’obscurité on ne devrait pas avoir de problèmes. Au moins, ils étaient tous les deux d’accord. Il fallait rester le plus discret possible. La méthode peut sembler radical mais elle créera suffisamment de remue-ménage à bord pour nous laisser le temps d’aller sauver le petit et peut être même les autres prisonniers si il y en a. Que comptait elle faire ? Pensait elle à une diversion ? Ca pourrait être une idée. Mais c’était risqué. Nous devons tuer le capitaine et mettre son cadavre en évidence sur le pont. Quoi ?! En effet c’était risqué… Et plus que ça même. Tuer le capitaine, c’était une chose, qui serait déjà assez difficile à réaliser en soit. Il fallait le trouver, le combattre et le tuer. Lioons n’avait aucune idée de où il pourrait bien être, ni de comment le combattre. Ils allaient devoir abattre la personne la plus forte de tout l’équipage… Hum... Continua-t-elle. Accroché aux cordages grâce aux chaines que tu peux créer par exemple. Une fois qu’il sera mort et que ses hommes l’auront vu la panique devrait régner à bord et nous permettre d’aller sauver l’enfant. S’ils survivaient jusque là. S’ils arrivaient à le tuer, ils allaient en plus devoir retourner sur le pont et escalader un mat pour le pendre à ce dernier. C’était très dangereux. Je ne pense pas que ce plan soit le meilleur, dit-elle pour finir, loin de la mais il devrait avoir le mérite de marcher. Et de toutes façons si nous nous faisons repérer quelque soit l’endroit le capitaine viendra pour aider ses hommes. Donc nous devrons l’affronter. Je te laisse réfléchir et dis moi se que tu en pense.

*Elle a du cran celle là !* Dit Dash dans l’esprit de l’Orisha. *Moi ca me plait !*

*Tiens, ca ne m’étonne pas ça. Quand il s’agit de faire des folies et de risquer sa vie, tu es toujours là. Mais moi je n’ai pas le même gout pour la mort que toi.*

*Je suis déjà mort une fois gamin. Et je ne compte pas recommencer.*

*Donc tu conviendras avec moi que ce plant n’est pas le plus sûr.*
Dit Lioons tandis qu’un dialogue silencieux s’installait entre les deux hommes. L’Orisha regardait le navire fantôme au loin. Réfléchissant à ce que venait de proposer la jeune Humaine.

*Oui, ce n’est pas le plan le plus sûr. Mais il peut vraiment fonctionner. Si ca fonctionne ca peut vraiment vous donner une brèche pour pénétrer dans la cale et atteindre les prisons. Avec moi pour te guider et mon savoir faire, on peut étayer ce plan et le rendre efficace. Tu sais, son idée n’est vraiment pas mauvaise. Et elle a raison. Vous vous trouverez nez à nez avec lui à un moment ou un autre.*

*C’est vrai. Mais comment le trouver ?*

*Je suis la pour ça. Le capitaine sera forcement dans sa cabine à cette heure là. Oui, il peut sortir de sa cabine et faire un tour sur le pont mais il suffira d’attendre un peu qu’il y retourne. Et l’avantage sur un galion, c’est que la porte de la cabine est sur le pont à la poupe du navire. Ce ne sera pas difficile de s’y rendre.*

*Ok… Mais comment le combattre ? Et qui nous dis que nous pourrons le tuer ?*

*Ca par contre c’est ton problème. Mais à deux vous devriez trouver une bonne stratégie pour le tuer. Ensuite vous ressortirez de la cabine avec le corps. Il n’y en aura qu’un seul qui grimpera sur le mat. Et depuis la poupe tu peux attendre le mat arrière et du coup passet par les cordages pour atteindre le mat principal. Il suffira que Lumi t’attende avec le corps juste en dessous et tu le suspendras au mat.*

*Ca pourrait marcher…*

*Oui ca peut. Ensuite je vous guiderez jusqu’au prison. Mais il y aura quand même du monde à éviter ou à combattre. Et il vous faut trouver un moyen de faire un trou dans la coque.*


Voyant qu'il réfléchissait, elle continua de lui parler. Lioons se retourna vers Lumi pour l'écouter.

- Ah ! Par contre il y a deux trois chose que tu dois savoir à propos de l’anti magie que tu a mentionné tout à l’heure. Notamment comment elle fonctionne. Je ne peux priver de ça magie que quelqu’un qui a une puissance magique inférieur ou égale à mon anti magie et pour cela je dois toucher la personnes. On m’a déjà parlé de personnes réussissant à dégager l’anti magie autour d’eux comme un nuage de miasme mais je ne me suis jamais entrainée à faire cela et j’ignore si j’y arriverais. Ou si se seras efficace. Si jamais je touche une personne avec une magie plus forte que mon anti-magie je ne la priverais pas mais elle seras amoindris. Je pense que c’est bon j’ai dit les principaux point donc que pense tu du plan ? Et si tu as des question sur autre chose n’hésite pas. Je le répète je ne suis pas vraiment pour se plans mais je pense que se seras le plus simple à mettre en place et l'un des plus sur au niveau de la réussite.

- Ce n’est pas une mauvaise idée. Et je sais comment on pourrait s’y prendre. Une fois sur le pont, il y aura de grande chance pour que le capitaine soit dans sa cabine. Et elle se trouve justement à l’arrière du pont. Ce sera donc simple de rester discret. Ensuite on le combattra dans sa cabine, ou ton don nous sera forcement utile, et une fois qu’il sera mort, je monterai sur le mat central. Je sais comment faire. Tu m’attendras en dessous avec le corps. Il faudra rester discret. J’utiliserais mes chaines pour le hisser au mat et le mettre à la vue de tous. Ensuite je te guiderais en bas. Mais il y aura quand même des hommes. Il faudra rester prudent. On libère les prisonniers et on fait un trou dans la coque. Alors je nous téléporterai à l’extérieur du navire. Je ne peux malheureusement pas nous téléporter à l’intérieur. Il ne nous reste plus que deux trois choses à établir. Comment combattre le capitaine. Comment utiliser ton don. Et comment faire un trou dans la coque ?

Ils avaient un plan qui tenait la route à présent. Il restait juste à le peaufiner un peu pour qu’il marche jusqu’au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Lun 07 Avr 2014, 19:53

J'avais dit à Lioons mes principales idée pour l'assaut du bateau et il ne me restait plus que à attendre son avis afin de rendre se plan le plus viable possible. Nos chance de réussite était mince mais il fallait qu'on mette le maximum de chance de notre coté afin de gagner. Après un bref instant il dit

"Ce n’est pas une mauvaise idée. Et je sais comment on pourrait s’y prendre. Une fois sur le pont, il y aura de grande chance pour que le capitaine soit dans sa cabine. Et elle se trouve justement à l’arrière du pont. Ce sera donc simple de rester discret. Ensuite on le combattra dans sa cabine, ou ton don nous sera forcement utile, et une fois qu’il sera mort, je monterai sur le mat central. Je sais comment faire. Tu m’attendras en dessous avec le corps. Il faudra rester discret. J’utiliserais mes chaines pour le hisser au mat et le mettre à la vue de tous."


Bon cette partie la du plan allait rester telle quel. Une phrase retins mon attention "IL y aura de grande chance qu'il soit dans sa cabine." Si le cabine était en vadrouille et que nous arrivions à pénétrer dans sa cabine durant son absence alors à son retour nous pourrions profiter de l'effet de surprise. Je continua d'écouter ce qu'il avait à me dire avant de lui faire par de mes idée.

"Ensuite je te guiderais en bas. Mais il y aura quand même des hommes. Il faudra rester prudent. On libère les prisonniers et on fait un trou dans la coque. Alors je nous téléporterai à l’extérieur du navire. Je ne peux malheureusement pas nous téléporter à l’intérieur. Il ne nous reste plus que deux trois choses à établir. Comment combattre le capitaine. Comment utiliser ton don. Et comment faire un trou dans la coque ?"

il avait raison ces points étaient les plus importants et du premier dépendait notre réussite. Le capitaine seras surement la personnes la plus puissante à bord du navire nous devrons donc nous méfier quand nous l'attaquerons. Nous aurions néanmoins plusieurs avantages contre lui. la supériorités numérique, l'effet de surprise et, en théorie, il aura du mal à utiliser ça magie. Je réfléchis un instant aux questions qu'avait posé Lioons puis je dit

"Pour combattre le capitaine le mieux serait peut être qu'il ne soit justement pas dans sa cabine, je m'explique. Si il est en dehors de sa cabine quand nous arrivons nous pourrons attendre à l’intérieur et le prendre par surprise. Dans le meilleur des cas. Après au niveau affrontement je ne sais pas trop le plus simple serait de l'attaquer tous les deux en même temps mais si la cabine est exigüe nous serions en difficultés. Sur ce point je pense que nous devrons attendre l'affrontement pour voir. Arrive les deux autres questions et la je n'ai aucune idée. Pour le trous dans la coque tu connais mieux les navires que moi je pense que tu est le mieux qualifié pour savoir quoi faire. Et pour l'anti magie et bien comme je te l'ai expliqué à moins que je ne trouve en quelques heures comment créer une zones autours de moi je ne pourrais l'utiliser que en touchant mon adversaire. Et, bien entendu, je dois rester en contact avec mon adversaire pour que sa marche se qui vas rendre l’utilisation assez dur."

Je m’interrompis et regardas rapidement le soleil. Aux vue de sa positions nous avions encore aux moins trois heures devants nous avant la tombée de la nuit nous ne pourrions donc attaquer le bateau que dans quatre heures minimum.

"Bon vu ou est le soleil nous avons encore un peu de temps devant nous avant de pouvoir accéder au navire. On pourrais peut être faire un peu mieux connaissance parce que pour l'instant nous ne savons pas grands choses l'un sur l'autre et quitte à risquer notre vie ensemble autant savoir avec qui non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Dim 15 Juin 2014, 22:35

Lumi écouta attentivement ce que disait Lioons. Elle ne l’interrompu pas une seule fois, attendant qu’il ai fini de lui exposer ses idées. Alors elle sembla réfléchir à ce que le jeune homme venait de lui dire. Apres un court instant, elle prit enfin la parole :

- Pour combattre le capitaine le mieux serait peut être qu'il ne soit justement pas dans sa cabine, je m'explique. Si il est en dehors de sa cabine quand nous arrivons nous pourrons attendre à l’intérieur et le prendre par surprise. Dans le meilleur des cas.

Elle avait raison, ils auraient un avantage certain s’ils pouvaient lui tendre un piège. Mais il ne pouvait pas parier là dessus. Il fallait qu’ils se préparent au pire. Et le pire serait de se retrouver face à un capitaine appuyer de tout son équipage contre eux. Il fallait avant tout être discret et garder l’effet de surprise. Ils n’auraient aucune chance face à un équipage complet. Surtout s’ils devaient faire face à de puissants sortilèges, ce qui allait surement être le cas.

- Après au niveau affrontement, continua-t-elle, je ne sais pas trop, le plus simple serait de l'attaquer tous les deux en même temps mais si la cabine est exigüe nous serions en difficultés. Sur ce point je pense que nous devrons attendre l'affrontement pour voir.

Il pouvait en effet attendre de voir. Mais Lioons avait une petite idée de la stratégie à adopter. Ils ne devaient rien laisser au hasard et il comptait faire part de son plan à Lumi lorsqu’elle aurait fini.

- Arrive les deux autres questions et la je n'ai aucune idée. Pour le trous dans la coque, tu connais mieux les navires que moi je pense que tu est le mieux qualifié pour savoir quoi faire.

A vrai dire, Lioons n’avait aucune idée de comment percer la coque du navire. Il allait sérieusement devoir y réfléchir. Pour que leur plan fonctionne jusqu’au bout. Il allait devoir trouver une solution.

- Et pour l'anti magie et bien comme je te l'ai expliqué à moins que je ne trouve en quelques heures comment créer une zones autours de moi je ne pourrais l'utiliser que en touchant mon adversaire. Et, bien entendu, je dois rester en contact avec mon adversaire pour que sa marche se qui vas rendre l’utilisation assez dur.

C’était justement à cela qu’avait pensé Lioons. Il devait utiliser ca contre le capitaine. Ils devaient réussir à se rapprocher le plus possible de lui pour lui supprimer ses pouvoirs. Cela le surprendrait surement suffisamment pour prendre l’avantage et se débarrasser de lui. Le plus dure serait alors passer.

- Bon, continua Lumi tandis que Lioons réfléchissait, vu ou est le soleil nous avons encore un peu de temps devant nous avant de pouvoir accéder au navire. On pourrais peut être faire un peu mieux connaissance parce que pour l'instant nous ne savons pas grands choses l'un sur l'autre et quitte à risquer notre vie ensemble autant savoir avec qui non ?

- Tu as raison… Je pensais justement à ce que tu disais quant au capitaine et l’effet de surprise. Ce serait parfait. Mais si jamais ce ne se passe pas comme ça, on a un autre avantage. Toi et ton don d’anti magie. Je pense que nous devrions utiliser le temps qu’il nous reste pour que tu maitrises au moins ce don en touchant ton adversaire. J’aurais comme ça l’occasion de te montrer mes dons et tu sauras comment contrecarrer les pouvoirs des autres. Ca nous laissera aussi le temps de se connaître un peu mieux. Mais je vais commencer par créer notre moyen de sorti du bateau.

Lioons plaça ses paumes l’une contre l’autre et les étira d’un geste souple et rapide. Un nuage de fumée noire s’étira entre ses mains et au lieu de le laisser se rependre en face de lui, il le garda entre ses mains. Les bougeant de façon circulaire et sans interruption, il continua de créer de la fumée et de la condenser de plus en plus. Il devait en accumuler le plus possible pour pouvoir créer un cristal noir qui lui permettrait de construire un portail qu’il pourrait laisser sur place pour se téléporter dans le port. Continuant d’activer sa magie il reprit la parole :

- Mais dis moi, comment te débrouilles tu au combat au corps à corps ? Car selon moi le mieux serait que tu te rapproches un maximum du capitaine pour lui supprimer sa magie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Mar 17 Juin 2014, 10:13

Nous étions en train de peaufiner notre plan pour attaquer le bateau quand je demandas à Lioons de me parler un peu de lui. Après tout nous allions attaquer un navire remplis de pirate à nous deux, il était logique que je veuille en savoir un petit peu plus sur lui. Mais avant de parler de nous plus en détail il fallait que nous finissions de mettre au point notre attaque. La moindre erreur de calcul pouvait nous être fatale et il valait mieux que nous soyons bien préparé. Il réfléchis un très bref instant puis me dit qu'il pensait aussi que l'effet de surprise pouvait nous être profitable. Cependant il avait raison sur un autre point. Si tout ne se passait pas comme voulut nous avions l'avantage de mon anti-magie. Néanmoins il y avait un problème avec mon don. Je ne pouvais l'utiliser que au contact et la magie que j’ôtais à mon adversaire était soumise à des fluctuation. Il rajoutas avant que je n'ai le temps de dira quoique se soit que nous pouvions utiliser le temps qu'il nous restait afin que je le maîtrise un petit peu mieux. Cela lui permettrait en même temps de me montrer ces dons magiques Il clôturas son discours en disant qu'il allait créer notre porte de sortis du bateau.

Je m'éloignas d'un pas afin d'être sur de ne pas le gêner et attendit curieuse de voir ce qu'il comptait faire. Je le vis créer une fumée noir et la condenser afin d'en faire une sorte de cristal noir. J'ignorais comment cela nous permettrait de sortir du bateau néanmoins je lui faisait confiance. Si il disait que cela nous permettrait de le faire alors c'était le cas. J'avais peut-être tord de croire aussi aveuglément en une personnes que je venais de rencontrer néanmoins j'étais presque sur que s'il avait voulu tenter quoique se soit contre moi il l'aurait fait depuis bien longtemps. Tout en continuant de condenser la fumée il me dit « Mais dis moi, comment te débrouilles tu au combat au corps à corps ? Car selon moi le mieux serait que tu te rapproches un maximum du capitaine pour lui supprimer sa magie. » Nous arrivions donc sur l'un des points, si ce n'est le point, qui m’embêtais le plus.

On ne m'avait jamais vraiment appris à me battre et les quelques leçons que j'avais reçus tenais plus de leçons d'auto défense que de combat à proprement parler. Et ce point était bien trop important dans notre plan pour que je lui mente. « Et bien malheureusement je ne me débrouilles pas vraiment bien. On ne m'a jamais appris à combattre et les seules leçons que j'ai reçus qui peuvent s'en rapprocher sont des leçons d'auto-défense. Je sais grosso-modo comment retourner la force d'un adversaire contre lui mais je ne m'en sert que très rarement et je ne pense pas que le capitaine sera facile à avoir avec une tel méthode. » Je m’arrêtas un instant et réfléchis. Après un bref instant une idée me frappa avec la force d'une évidence. «  Néanmoins cette technique a une avantage certains et je crois que c'est pour ça qu'on m'a appris à me battre de cette manière. Tous les mouvements que je fait me font toucher directement mon adversaire. Ce qui le priveras à coût sur de sa magie. »

Je me tus de nouveau. Je n'avais jamais mené de vrais combat et je n'avais fait couler le sang qu'une seules fois. J'espérais sincèrement pouvoir être à la hauteur une fois sur le bateau et ne pas être un boulets pour lui. J'allais lui faire par des mes pensée quand je me repris. Je n'avais pas besoin de tout lui raconter. Il n'avait pas nécessairement besoins de savoir si j'avais déjà tuée avant aujourd'hui ou non. En revanche il valait mieux qu'il sache que je n'avait jamais participé à de vrai combat. De cette manière nous pourrions utiliser les heures restantes avant l'attaque de manière intelligentes. « Par contre je doit te mettre au courant d'un élément. Je n'ai jamais participer à de vrais combat. Les seules que j'ai fait se sont de petit affrontement de rue la plupart du temps lancée par les clients de la taverne d’à cotée. Et la plupart du temps ils n’étaient pas vraiment en état de combattre de toute leur puissance. Donc si tu n'a pas d'idée précise d'utilisation des quelques heures que nous avons alors que dirait tu de m’entraîner un petit peu ? De cette manière nous serions au courant de la vrai puissance de l'autre et sur quoi nous pouvons nous reposer une fois sur le bateau ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Jeu 30 Avr 2015, 14:36

Lumi parut quelque peu dérouté par la question de Lioons. Elle ne devait apparemment pas savoir quoi lui répondre vraiment. Peut être ne savait elle pas du tout se battre et avait elle peur d’en faire par à l’Orisha. Elle devait redouter d’être un poids dans leur mission. Mais le jeune homme ne l’interrompit pas pour la rassurer, il voulait entendre ce qu’elle avait à dire avant de se faire sa propre idée de la chose. De plus, la fabrication de son cristal lui coutait pas mal d’énergie et il n’était pas encore maitre dans cet art particulier. Il ne devait pas se risquer à faire trop de chose à la fois. Créer le cristal, écouter la fille et réfléchir à leur mission l’accaparer déjà suffisamment comme cela. Aussi l’écouta-t-il s’en la couper.

- Et bien malheureusement je ne me débrouille pas vraiment bien. On ne m'a jamais appris à combattre et les seules leçons que j'ai reçus qui peuvent s'en rapprocher sont des leçons d'auto-défense. Je sais grosso-modo comment retourner la force d'un adversaire contre lui mais je ne m'en sert que très rarement et je ne pense pas que le capitaine sera facile à avoir avec une tel méthode.

Au moins avait elle quelque base en matière de combat. Elle ne se ferait donc pas tuer à sa première rencontre avec un pirate du bateau fantôme. Le problème était par contre qu’ils ne comptaient pas s’attaquer à l’ennemie le plus faible en premier. Ils voulaient s’en prendre au capitaine directement histoire de saper le moral des troupes et propager la confusion sur leur navire. L’aventurier allait donc devoir se mettre en avant lors de ce combat. Mais la jeune femme lui rappela un point important :

- Néanmoins cette technique a une avantage certains et je crois que c'est pour ça qu'on m'a appris à me battre de cette manière. Tous les mouvements que je fais me font toucher directement mon adversaire. Ce qui le priveras à coût sur de sa magie.

En effet, ils allaient avoir besoin de son pouvoir. En tant qu’humaine il serait plus qu’utile d’utiliser l’anti magie sur des créatures à priori surnaturelles et par conséquent magiques. Elle devait être au cœur du combat. Ils allaient donc devoir chercher une astuce pour qu’elle soit prête une fois à bord. Mais ils n’auraient jamais le temps de s’entrainer suffisamment. Et Lioons n’avait encore jamais enseigné à qui que ce soit, quoi que ce soit. Il était dans une impasse et il devait réfléchir rapidement à comment régler ce problème. Il n’avait pas encore fini son cristal d’Ater et il réfléchissait donc encore en silence. Lumi prit donc une nouvelle fois la parole :

- Par contre je dois te mettre au courant d'un élément. Je n'ai jamais participé à de vrais combats. Les seules que j'ai fait se sont de petit affrontement de rue la plupart du temps lancée par les clients de la taverne d’à cotée. Et la plupart du temps ils n’étaient pas vraiment en état de combattre de toute leur puissance. Donc si tu n'a pas d'idée précise d'utilisation des quelques heures que nous avons alors que dirait tu de m’entraîner un petit peu ? De cette manière nous serions au courant de la vrai puissance de l'autre et sur quoi nous pouvons nous reposer une fois sur le bateau ?

Quand elle eut fini, Lioons venait de terminer son œuvre. Il tenait dans sa main un cristal noir à huit fasses régulières et lisses. Les arrêtes était droites et légèrement coupantes. Il était parfait pour s’échapper du navire. Mais il faudrait faire vite. Il ne durerait pas très longtemps et il ne servirait qu’une fois. Lioons était trop faible à présent pour en créer un deuxième.

- Tu as raison. Nous nous y mettrons dans un instant. Mais d’abord regarde : J’ai terminé. C’est ce petit cristal qui nous fera sortir du navire. Il faut juste que je le cache quelque part sur le port. A un endroit ou personne ne le trouvera. Sinon les Aethers seuls savent où nous nous téléporterons en nous échappant.

Lioons regarda autour de lui et chercha l’endroit le plus propice à cacher le cristal noir. Il fit quelque pas vers un renfoncement dans un muret non loin d’eux avant de trébucher. Une des dalles du sol était plus ou moins dérobée. Il s’accroupi et tenta de la retirer du sol mais elle résista. A l’aide de son épée, il la décolla du ciment qui la maintenait et creusa un petit trou dans le mortier. Il déposa le cristal dans le trou qu’il avait creusé et reposa la pierre au dessus. Ainsi lorsque le cristal s’ouvrira pour dégager la fumée qui créerait le portail le souffle de l’explosion ferait sauter la dalle et ils seraient libres.

Lioon se redressa et fit face à Lumi. Il était temps de voir son niveau réel au corps à corps.

- Passons aux choses sérieuses. Je t’attends.

Lioons se mis en position. Les pieds bien encrés dans le sol mais les jambes suffisamment souples pour pouvoir réagir rapidement. Il le va ses bras devant lui et se tint prêt face à l’attaque de l’humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Les voiles noires du bateau fantôme [PV Lumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les voiles noires du bateau fantôme [PV Aeglos] | Reprise par Lyam
» Anneaux voilés
» [Quête] - Construire un bateau, Da ba dee da ba di (Blu)
» Voyage en bateau [PV Helly]
» Voyage en bateau | Solo
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Sympan :: Zone RP - Mers :: Mers - Ouest-